Une suite de bon aloi

Avis sur Borderlands 2 sur PC

Avatar Julien Leloup
Test publié par le
Version PC

Ah, on peut dire que celui la, je l'attendais au tournant. Et pourtant ce n'était pas gagné : très peu de FPS ont réussi à me plaire jusqu'a présent. J'ai pourtant bien accroché au premier : un système de combat relativement simple et sans trop de prise de tête, du loot en pagaille, et surtout : des personnages totalement barrés.

Alors autant vous dire que que je vois se profiler un deuxième épisode dont on me promet qu'il :
1 - sera plus varié en décor et en musique que le premier.
2 - rétablira un peu d'équilibre dans les quelques défauts de gameplay qui grêlait le premier (tout les personnages, et leur aptitudes spéciales, ne se valent pas forcément)
3 - conserve ce qui faisait la force du premier
Et bien, voila, ça vend du rêve et on est prêt à acheter sur plan.

Avant toute autre chose, précisons que je ne l'ai pas encore terminé, aussi l'avis que j'expose repose sur la première moitié du jeu.

En pratique, une partie du but est atteinte. Oui : je pense que ce qui faisait la force du premier est toujours présent. Les différents personnages (le vôtre compris d'ailleurs) sont toujours à la limite entre la sanité et la démence pur et simple, les claptraps sont toujours des boites à beats (enfin, des beatbox quoi), et l'appât honteux mais si réjouissant du loot est de la partie.
A noter d'ailleurs que le loot semble plus équilibré que dans le premier volet : c'es fini les armes violettes qui envoient du steak charal dès le niveau 3 atteint. Cela, ainsi qu'un équilibrage différent et une IA un poil plus finaude, contribue à relever le niveau de difficulté. De la promenade de santé qu'était le parcours 1, on se retrouve à crever la gueule ouverte à plus d'une occasion. Prudence et un peu de stratégie (un peu tout de même) limiteront la casse, pas de quoi fouetter un claptrap.

Par contre : je veux bien reconnaître que manger du désert pendant l'intégralité de Borderlands Senior était un peu pénible à la longue, cela dit je ne crois pas que le joueur y gagne à manger de la toundra verglassée à perte de vue. La suite du jeu me donnera peut être tord, mais pour le moment, mis à part quelques variations, on nous troque le sable pour la glace. Mouais bon, admettons.
Graphiquement le jeu reste agréable à l'oeil, l'ajout de détails plus fins est appréciable. Cela est bien sur soumis à appréciations de chacun, après tout nous parlons ici de Cell Shading, pas toujours au goût du premier venu.

La bande sonore a été un peu étoffée : cela ne casse pas trois pattes à un sadique, mais c'est toujours ça de pris. La musique d'introduction donne le ton : on reste dans le même ordre d'idée que le premier, je serai d'ailleurs bien incapable d'indiquer le genre auquel appartient cette bande son.

Petite retenue sur la note finale : l'interface du jeu, notamment l'inventaire, qui trouve le moyen d'être moins pratique à l'utilisation que celle du premier, qui n'était pourtant pas à la fête. C'est peut être plus agréable avec une manette de console, mais au clavier/souris, ça fait tâche.

Malgré ces quelques accrocs : si vous aimiez le premier, il y a de fortes chances que vous aimiez le second.
Et si vous n'aimiez pas le premier (ben tant pis pour vous) vous pouvez vous laisser tenter par ce Borderlands 2 si : vous voulez un hack'n slash mixé avec un FPS, que vous aimez les délires de violence au 4eme degré, ou que vous êtes curieux et riche à la fois.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 308 fois
1 apprécie

Julien Leloup a ajouté ce jeu à 2 listes Borderlands 2

Autres actions de Julien Leloup Borderlands 2