L'appel du renouveau.

Avis sur Call of Duty: Black Ops II sur Xbox 360

Avatar OldSnake
Test publié par le
Version Xbox 360

Call of duty, depuis des années, suit une pente aux penchants désastreuse, dénigrant le mot '' nouveauté '' de son dictionnaire. Cette période est révolue !
Treyarch, réalisateur du convenable Black ops, ayant surpassé l'antérieur roi Infinity Wars, signe une suite de son épisode quoi qu'on en dise osé. C'est alors avec stupeur que nous nous retrouvons face à un Call of duty... Qui change, et en bien !
La carrière nous livre à nous mêmes, de nombreux choix liés à l'échec, victoire d'une mission, d'assassinats ou bien de chemins empruntés sont possibles et renversent ou non le dénouement de l'histoire. Nous retrouvons ici 5 missions d'assaut, appelées '' strike force '', consistants à accomplir un lourd objectif, aux commandes de toute une petite section d'assaut ( que ce soit drones, véhicules ou soldats ). Bonne alternative, l'idée séduit. Nous remarquerons cependant une IA fort tire au flanc...
De plus, ce seront plus d'une dizaine de missions '' principales '', elles aussi confrontées à des choix qui seront à notre disposition. Nous alternerons des phases antérieures, et des phases futuristes, dont les armes et accessoires sont, il faut bien l'avouer, bien délirantes et très agréables à manier. ( la difficulté n'en est pas moindre pour autant. ) Comme d'habitude, nous serons gâtés ( ou pas, selon les goûts de chacun ) de phases variées, autant à bord de véhicules qu'à terre, et d'un spectacle explosif à souhait. Cependant, les lacunes du moteur se font ressentir, les animations ont peu changées, ce qui n'est pas le cas de la direction artistique vraiment agréable et de la fluidité exemplaire. ( eh oui, un des seuls titres à 60fps, et ne venez pas me citer Rage, clipping et popping land... )
Quand au mode zombies, ce dernier a lui aussi reçu sa dose de fraîcheur, en nous proposant un mode Tranzit, nous permettant de voyager à l'aide d'un bus piloté par un cocasse personnage à travers différents lieux. Nouvelles armes, nouveaux secrets, nouveaux ennemis, nouveaux pièges, difficulté et évènements réglables, vous n'aurez de répit dans un mode désormais célèbre et de qualité. Notons l'ajout de 2 cartes petites, jouant la carte d'un '' affrontement '' entre 2 équipes, le gagnant étant le plus brave survivant. J'ai distingué de nouveaux atouts, mais la petitesse de l'espace de jeu ne m'a pas séduit, je ne saurai développer dessus.
Enfin, le multijoueur, lui aussi, subit un vent de fraîcheur qui ravira les adeptes de compétition et de multijoueurs équilibrés. Outre la refonte totale de la personnalisation des classes ( 10 éléments de votre choix, que ce soit une arme avec 3 accessoires ou tout simplement pas d'armes et plus d'atouts ), c'est tout un système de compétition que nous offre l'équipe de Treyarch. Moshpit, mode compétition, classements par grade, nous avons là de quoi nous confronter à des joueurs bourrés de fairplay, et coriaces. Fini les tantes queshua, pour monter en grade, il faudra impérativement jouer l'objectif, et il en est de même pour les Scorestreack. Il n'est plus question de tuer simplement les ennemis derrière sa tanière pour obtenir le saint Graal de l'enculé ( à savoir une horde de chiens, ou bien des hélicoptères ), il est question de jouer encore une fois l'objectif, les points d'éliminations étant plus faibles. En bref, c'est tout un système récompensant bien plus les aptitudes du joueur, en dépit de ses efforts. Vous êtes prévenus, il est bien plus difficile de jouer sur le multijoueur de BO2, plutôt que sur MW3 le mauvais.
Niveau contenu, ce sont une trentaine d'armes, une pléthore d'accessoires ( seule la grenade électrique est vraiment dérangeante ), 14 cartes dont la plupart sont agréables à jouer, et intelligemment structurées, un mode studio plus intuitif, une possibilité de streamer en direct ses parties via la compétition, des modes de jeu variés ( nous retrouvons cailloux bâton, une balle chargée, etc... ), ainsi qu'une bonne réajustation de tous problèmes d'équilibrage... Et les classements, emblèmes, toussa toussa.
Vous l'aurez compris, je fus agréablement surpris de cet opus regorgeant de fraîcheur et de qualités, et le conseille à tous, même aux détracteurs, cette bande de béotiens ineptes bouffés d'orgueil, noyés de soit disant principes anti-conformismes, victimes d'une jalousie qui n'a pas lieu d'être... C'est assez fou de voir en 2012 autant d'enclavement psychologique, mais bon, qui suis-je pour changer leurs esprits...

Points forts: Campagne de qualité: 6 fins, missions à choix, scénario convenable.
Artistiquement et techniquement convenable: 60 fps, beaux décors.
Mode zombies Tranzit de très bonne facture.
Multijoueur complet, bon côté compétitif, équilibrage plaisant.
Bande son de bonne facture.
Gameplay de très bonne facture.
Les défis à accomplir à chaque missions.
Un méchant bien travaillé, de bons rebondissements dans la trame.

Points faibles: Textures de merde, un peu d'aliasing.
Les cartes de survie du mode zombie.
Les missions d'assaut affectées d'un sérieux problème d'IA.
Le ratio en parties privées compte...

Treyarch signe ici un volet qui j'espère fera réagir la team Modern Warfare, à continuer sur le chemin victorieux. Un nouveau moteur s'il vous plait !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1037 fois
6 apprécient · 1 n'apprécie pas

Autres actions de OldSnake Call of Duty: Black Ops II