Un jeu nommé merveille

Avis sur Child of Light sur PC

Avatar Auguste Voisin
Test publié par le
Version PC

C'est un conte.
Tous les éléments y sont : morale pleine d'enseignements, voyage initiatique, rencontres, illustrations, personnages, univers magique, belle-mère etc...
Alors joueurs de COD:MWGHTU 12 bis : le retour du méchant terroriste, passez votre chemin, ce jeu est adorable. Les couleurs sont magnifiques, les décors vous feront fondre et les personnages, presque tous très attachants, vous attendriront.
Dur dur de décrire sans spoiler, mais le jeu est bourré de bonnes idées à découvrir. A titre d'exemple : tous les dialogues sont rimés. Rien que ça. Qui plus est, le système de combat arrive à allier la simplicité qu'on attend d'un jeu comme un conte pour enfants (et adultes hein), et subtilités intéressantes et pas si faciles à maîtriser. Bien sûr, amateurs de casses-têtes, passez votre chemin, ce jeu est simple, et je trouve ça très bien comme ça. (qui lit Proust à ses enfants le soir ?)
L'histoire est assez naïve, certes (et encore), mais bourrée d'enseignements au delà de l'histoire de princesse qui feraient bien d'en faire réfléchir plus d'un.
Le jeu est court, oui, mais qui lit le cycle de Dune le soir à ses enfants ? Je trouve superbe qu'il s'arrête au moment où il commence à tourner en rond.C'est humble, et beaucoup devraient s'en inspirer.
Les personnages sont simples, en ce sens qu'ils se résument à un trait de caractère (lâcheté, amour déçu...). Oui aussi. Mais un conte n'est pas fait pour faire dormir les mômes en les laissant méditer sur le psychisme tortueux de sombres ribleurs, il est là pour leur apprendre des trucs, et regardez comme chacun est un enseignement.

Je pourrais continuer longtemps, mais je vais m'arrêter, personne n'aime les critiques trop longues.

Alors pourquoi 8 et pas le sacro-saint 9 ?

Parce que la musique : elle ne jure pas et reste dans l'ambiance. C'est tout. Madame Martin chante très bien, mais n'est pas compositrice. C'est hobby qu'elle pratique avec talent, oui, mais c'est un hobby. Et la composition c'est un métier, comme la médecine. Il y a des milliers de compositeurs qui vivent actuellement, dont c'est le métier et qui le font à merveille, je le sais parce que j'en côtoie, alors pourquoi céder au triste marketing de faire composer quelqu'un dont c'est le hobby, plutôt que quelqu'un dont c'est le métier, juste pour un nom ? Les artistes on fait des merveilles sur ce jeu, et la musique avait tant à apporter ! Un thème digne de ce nom, sur 15h de jeu !
Parce que les combats, qui sont très bien réalisés, mais j'ai eu le sentiment de ne faire presque que des combats et assister aux dialogues qui en résultaient. C'est un peu dommage, mais pas bien grave !
Parce que les environnements, si certains sont superbes, somptueux, je suis déçu par certains niveaux qui paraissent au contraire bien simples et légers par rapport au reste.

Alors tout ça pour seulement un point en moins ?
Oui, parce que le reste est si beau, si nouveau. Si seulement les autres gros éditeurs pouvaient se rendre compte de la richesse qu'on peut faire dans la beauté et la 'simplicité', et surtout comprendre que la profusion de AAA sans âme, c'est fatiguant et dommage.

Mais par pitié Ubisoft, ne faites pas une suite. Jacob et Wilhelm Grimm n'ont pas fait de Petit Chaperon Rouge 2, ne faites pas de Child of Light 2. Comme dit Brassens, ta moindre récidive abolirait le charme.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 331 fois
3 apprécient

Autres actions de Auguste Voisin Child of Light