Crève mécréant !

Avis sur Crusader Kings II sur Mac

Avatar Moizi
Test publié par le
Version Mac

S'il y a une constante dans mes jeux préférés c'est sans doute le fait de pouvoir jouer un peu comme on veut, d'avoir un impact sur l'histoire, ne pas être juste spectateur à base d'un gameplay plus ou moins intéressant, si c'est pour voir une histoire, je préfère lire un bouquin ou voir un film, ça sera tellement mieux.

J'aime faire ce que j'ai envie de faire. Et pour cela il faut que le jeu permette de faire ce que j'ai envie de faire, que les développeurs aient prévus toutes les idées débiles qui peuvent me passer par la tête et que j'ai envie de réaliser. Et ça tombe bien parce que Crusader Kings II permet plus ou moins de faire ce que j'ai envie.

Des jeux de Paradox je ne connaissais que Europa Universalis III et j'ai eu pas mal de mal à m'habituer aux changements entre les deux jeux, alors que globalement le but est le même. Mais après quelques lectures de tutos sur le net ça passe nickel. Parce que ouais, si on lance le jeu et qu'on fait vite fait les tutos on est perdu et on ferme le jeu et on le relancera plus jamais. C'est un jeu où il faut y mettre un peu du sien pour passer outre l'aspect vraiment rebutant et austère de la carte comme seule interface.

Mais j'adore les cartes ! Surtout lorsqu'elles permettent de faire autant de choses. Tout d'abord il faut commencer par choisir quelqu'un à incarner et il faut bien le choisir, parce que ce n'est pas juste cosmétique, selon son rang, sa famille, ses alliances, la partie sera vraiment différente (sans parler des personnages que l'on peut incarner avec les DLC (mais j'y reviendrai). Et là le bonheur commence. On peut plus ou moins faire ce que l'on veut, on est donc un "noble" et on se fixe les objectifs de notre choix, devenir roi de France, former un Empire et j'en passe. Une fois que notre objectif est accompli il faut réussir à maintenir notre Empire en place, lutter contre les différentes invasions… les tensions internes, les trahisons. Tout comme dans la vraie vie.

Mais ce qui est formidable c'est que le jeu (sans le DLC the old gods) couvre environ 400 ans d'histoire. Et avec tous les trucs à gérer on peut compter sur environ 1h pour que passent entre 10 et 20 ans. Donc rien qu'avec une partie on peut déjà se faire plaisir. Je ne vous dis pas la rejouabilité… parce que même refaire une partie avec le même "roir" ou "duc" ne donnera pas du tout la même chose. Et avec les DLC c'est pire encore. On commence au milieu du IXème siècle, on accès à tout un tas d'autres peuples, d'autres religions, qu'il faudra apprendre à maîtriser car un chrétien ne se joue pas comme un païen qui ne se joue pas comme un musulman !

Et ceci me fait arriver au point noir du jeu… il est en kit. Si on veut jouer avec tout le monde il faut débourser plusieurs dizaines d'euros supplémentaires. Après il ne faut pas que ça décourage ! On peut largement se satisfaire pour commencer du jeu de base et puis lorsqu'on est tenté céder et prendre une religion en plus. Surtout qu'il y en a pour tous les goûts… sur l'empire byzantin, les musulmans, les païens, l'inde, les religions abrahamiques, les républiques et même sur une invasion Aztèque en Europe. Sachant que chaque DLC offre au moins autant de durée de vie que le jeu de base. Reste le cas des DLC plus cosmétique qu'autre chose. J'avoue avoir pris des DLC musicaux car entendre la même musique pendant des dizaines d'heures de jeu (bien qu'elle soit très bien et qu'elle colle au jeu) ça gave un peu. Mais ça c'est totalement dispensable.
Néanmoins j'aurai peut-être préféré acheter le jeu 50 euros à la base et ne pas avoir à payer toutes les features supplémentaires.

On pourrait peut-être également reprocher l'absence de dot lors des mariages, les alliances un peu aléatoires, enfin rien qui gâche le plaisir de jeu.

Et une fois qu'on a retourné le jeu dans tous les sens on peut l'exporter vers Europa Universalis IV (que j'ai acheté à la sortie, mais pas testé car j'en ai toujours pas fini avec CKII…). Ce qui fait qu'on peut suivre son pays du haut Moyen-âge jusqu'à la révolution française… c'est pas rien ! Parce que mine de rien on s'y attache à ces petites possessions terriennes.

Mais l'attachement vient aussi du fait de pouvoir jouer Role Play. Ben ouais tu peux faire ce que tu veux, tu peux décider d'être un tyran, un gentil, un type super agressif, un sournois qui va toute faire dans l'ombre à l'aide d'assassinats, de revendications falsifiées, etc.

C'est réellement un jeu grandiose ! Un putain de wargame à base de mariages consanguins et de croisades !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 2723 fois
17 apprécient

Moizi a ajouté ce jeu à 1 liste Crusader Kings II

  • Jeux vidéo
    Illustration Top 10 Jeux vidéo

    Top 10 Jeux vidéo

    Avec : Fallout 2, Crusader Kings II, Catherine, The Witcher: Enhanced Edition,

Autres actions de Moizi Crusader Kings II