Au bout du bout, la récompense

Avis sur Death Stranding sur PlayStation 4

Avatar VinceShepard
Test publié par le
Version PlayStation 4

Le fameux jeu de Kojima après l'air Konami.
Un jeu de livreur..ont dit ses détracteurs. C'est comme dire que Bioshock est juste un FPS où on tue des gens. Non mais sérieux, qui prend la peine de jouer quelques heures, comprend qu’on est au delà de ça. Même si il faut avouer que la phase "tuto" est répétitive et très longue. Mais tout cela se justifie aisément. Les décors sont magnifiques, la bande son est dingue. Pour peu qu'on accepte la proposition, on se tape un vrai trip d'évasion.
Pour autant tout n'est pas rose et le jeu souffre d'énormes défauts, surtout son gameplay en combat. On passe clairement du meilleur au pire à de nombreux moments. A croire que ce n'est pas le même réal qui a fait tout le jeu. Des phases de gameplay infâmes comme rarement vue dans ma vie de joueur. Une lourdeur et des choix absolument incompréhensibles. Cela ferait passer RDR2 pour un modèle de fluidité, c'est dire. Des missions foutages de gueule qui pourront faire lâcher la manette aux moins persévérants. Eh oui ça fait tâche ! On maudit le Hideo et toute sa famille de ces moments de purge. Et pourtant on aurait bien tord. Si on survit à ce supplice, la récompense est clairement à la hauteur. Quel incroyable talent d'écriture, admirablement porté par des acteurs impliqués dans leur motion capture impeccable. On se lassera aussi parfois de certains dialogues un peu longs qui fleurent avec la branlette intello. On se prend de sacré claques et des frissons grâce à des personnages marquants.
Ne pas passer à côté de nombreuses phase de lecture qui cachent certains messages de l'auteur, qui s'est vraiment exprimé avec ses tripes. Et ça c'est tout à son honneur.

Ce Death Stranding est un sacré OVNI dans jeu vidéo. Il n'a pas eu le GOTY car certains défauts sont trop dérangeants sur l'aspect purement JV. Mais on reparlera de ce jeu dans les prochaines années, car ce qu'il dégage est puissant.
Mais que Kojima se décide à aller vers le cinéma bon sang. On voit qu'il transpire de cet amour, cette volonté de transmettre l'émotion. Le souci du détail. Franchement un long métrage en motion capture de cette qualité ne serait pas impossible.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 188 fois
2 apprécient

Autres actions de VinceShepard Death Stranding