L'amour, la passion, l'intelligence, Dishonored 2

Avis sur Dishonored 2 sur PC

Avatar LinkRoi
Test publié par le
Version PC

Parlons de Dishonored 2 !

Dishonored ! un jeu devenu culte, un jeu fait d'amour, un jeu fait pour les joueurs. Dishonored avait été très bien reçu autant par la presse que par les joueurs et sans surprise, c'est un excellent jeu. Dishonored 2 est maintenant disponible (ah oui, depuis longtemps en fait, loul) et tente de renouveler l'expérience, 1.5 ? ou est-ce bien un nouvel épisode qui mérite le détour ? on va voir ça dans cette critique !

Avant de parler du scénario, il faut parler de l'opening (cinématique d'ouverture) tout simplement excellente ! La mise en scène est parfaite, petit récapitulatif (très léger) du premier jeu et une intensité forte dès les premières minutes, de quoi être plongé directement dans l'ambiance !

Donc, le scénario se passe 15 ans après le premier opus (après la mort de la mère d'Emily) lors de la cérémonie pour se remémorer la mort de l'impératrice Jessamine Kaldwin, un coup d'état sera lancé peu de temps après le commencement de la dite cérémonie. Suite a ça (surprise), Emily & Corvo se verront juger pour trahison (sans réel fondement) & de ce constat, il faudra trouver le coupable et prouver sa culpabilité. Le scénario est plutôt intéressant et plutôt bien amené en début de jeu, classique recherche d'indice pour prouver son innocence (trouver le coupable, comment vaincre, etc...), mais ça fonctionne bien et tient le joueur en haleine sans aucun problème pendant toute l'aventure. Il faut savoir que la plupart des informations supplémentaires sur l'univers (ce qui renforce le background du jeu) sont disséminés dans des livres/journaux qu'on découvre pendant l'exploration. On va reprendre notre trone sal*** !

L'aventure est ponctuée par des cinématiques illustrées (des illustrations) au style très sommaire. C'est un choix artistique comme un autre, bien que je ne les trouve pas forcément magnifiques.

Quelques minutes après l'ouverture du jeu, un choix s'offre au joueur, voulez vous faire l'aventure avec Corvo (personnage du premier épisode) ou avec Emily Kaldwin (nouveau personnage jouable dans ce deuxième opus). Choix qui changera surtout le gameplay, mais pas forcément l'histoire. Donc, j'ai décidé de faire l'aventure avec la petite Emily, ancienne impératrice de Dunwall qui a subit un coup d'état (tout comme son popa au fond). J'ai voulu jouer Emily pour avoir de nouveaux pouvoir et une nouvelle personnalité. Emily est un excellent personnage, elle évoluera mentalement pendant son périple, jeune impératrice qui n'a guère d'expérience, son vécu (l'aventure du jeu) lui ouvrira les yeux sur certains choix passés, puis la changera en bonne partie, pour le mieux. Il y a aussi Corvo Attano, personnage qu'on peut aussi contrôler, protecteur royal avec un ton sérieux assez intéressant malgré que je préfère Emily.

Il y a aussi certains personnages annexes assez important dans l'aventure comme Meagan Foster, Capitaine du Navire, Dreadful Wales, on ne connaît pas vraiment son passé, mais vu sa tronche, on se doute qu'elle n'a pas dû avoir la vie facile. L'outsider, un homme mystérieux dans un "univers parallèle", personnage important de la saga, on ne connaît pas vraiment ses motivations (gentil, méchant ?). On termine avec Delilah Copperspoon, Grande antagoniste de l'épisode, je n'en dirai pas beaucoup a son sujet, mais au début de l'aventure, elle se fait passer pour la soeur de l'ancienne impératrice (la mère d'Emily) pour reprendre le trône (est-ce vrai ou pas ?). Personnage très moyen, pas mauvais, mais ce n'est pas un personnage qui m'a plu comme méchant.

J'ai aussi fait l'aventure avec Corvo, pourquoi ? pour simplement avoir une approche différente dans mon gameplay, bien plus brutale & directe que mon aventure avec Emily. Puis, ça fait plaisir aussi d'avoir des lignes de dialogue différente, Corvo n'ayant pas la même personnalité qu'Emily (j'ai quand même préféré Emily, je me suis senti plus impliqué dans l'histoire).

Le doublage français frôle la perfection, que ce soit le personnage principal ou les personnages annexes (PNJ compris) le jeu ne fait jamais fausse note et c'est clairement cool d'avoir un aussi bon doublage dans un jeu ! Par contre, les sous-titres ne sont pas toujours juste avec les paroles, très étranges ! (ça arrive quand même souvent).

La modélisation des personnages est... je ne sais pas comment dire en vrai. Ce n'est pas réaliste, mais ce n'est pas aussi Cartoon que dans le premier. Les personnages sont bien modéliser (style exagérer un peu, juste un petit peu) on frôle le cartoonesque mixé avec du réalisme, j'avoue avoir trouvé ça étrange au départ, mais on s'y fait rapidement et ça ne gêne pas du tout. Par contre, je ne peux rien dire de négatif sur le design, style néo-steampunk-victorien (si ça veut dire quelque chose, vous m'avez compris) qui donne une
allure parfaite au personnage, la classe ultime ! https://i.pinimg.com/736x/2e/3a/7f/2e3a7f5f9b378a612bb7e348fe0ca5ed.jpg

L'animation, quant à elle, est basique, pas excellente, pas mauvaise, dans la norme des jeux sortie en 2016.

Le bestiaire quant à lui est un minimum variés même si ça reste globalement toujours la même façon de faire (humain, chien, robot, etc...)

Old School, peut-être le mot qui décrit le mieux Dishonored 2 dans son système de progression. Pourquoi ? tout simplement, car le jeu s'articule autour d'un système de niveau (niveau 1-2-3-4, etc...) avec un environnement unique aux objectifs divers et variés.

Lorsque le joueur découvre un niveau, plusieurs objectifs s'offriront à lui ! On commence avec le basique, la base ! les missions principales qui tourne autour d’assassinat, de récolte d'information dans la plupart niveaux. Si le joueur se contente de faire uniquement cet objectif (car oui, c'est possible) Dishonored 2 ne tiendra à peine plus de 7h (ah oui, c'est très rapide). Par exemple, la première mission en speed peut se terminer en 5 min top chrono, alors que le joueur peut aussi passer 1h-2h dedans, etc... vous voyez le délire.

Hormis la mission principale, les niveaux proposent aussi des quêtes annexes ma foi assez intéressante a réaliser et qui changeront (par moment) le cours de votre partie (c'est à dire, votre fin). Par exemple, la première quête annexe (dans Karnaca) consiste a trouver un homme battu a mort dans un bâtiment ennemi pour le ramener a quelqu'un, complètement annexe, mais j'ai trouvé ça cool de le faire. Il y a aussi des quêtes secondaires plus profonde et importante que ça, mais je ne spoilerai pas ici.

Puis on termine avec la récolte, vous savez, ce truc qu'on retrouve partout en surabondance dans les jeux (KOF KOF, U.B.******* censure activé de le part d'ubisoft, oups !). Bien non ! dans Dishonored 2, la récolte se fait de manière fluide et permet au personnage de progresser en niveau (compétence). En plus de ne pas être relou à faire (en plus d'être annexe) les objets ne sont pas trop nombreux et servent vraiment a quelque chose pour le coup, l'envie de les ramasser est présente, car on joue avec le level design et l'envie de chercher est présente également pour pouvoir avoir de nouvelle capacités pour notre personnage. Donc, c'est du bon boulot et prouve que la récolte dans un jeu peut être présente sans entacher l'aventure.

Alors ça, ce sont les objectifs du jeu, mais en soit, le joueur peut jouer de plusieurs manières et se fixer ses propre objectif (ne tuer personne, ne pas se faire voir, tuer tout le monde, etc...) j'en parlerai dans la section gameplay !

Par où commencer pour vous parler du gameplay de Dishonored 2 tant il est complet ! Déjà, une grande force du jeu est bien sa souplesse au niveau du maniement, de votre façon de jouer pour être plus précis. Le jeu offre un panel de possibilité très large et tout va dépendre de l'optimisation de votre personnage. Oui, dans Dishonored 2, on peut façonner notre personnage avec des pouvoirs (beaucoup quand même), vous pouvez opter pour des pouvoirs axés sur les combats (plus de force, de rapidité, de vie, etc...) ou bien focus sur l'infiltration (très large choix de fourberie :P). C'est là que le jeu brille, tout se contrôle bien et on remarque en jeu que le nombre de passages est proprement hallucinant et que le nombre de pouvoir pour venir varier le plaisir est dingue et vachement fun a utiliser en jeu (on peut prendre le contrôle de quelqu'un par exemple). Les phases d'infiltrations sont réussies, car le gameplay répond au doigt a l'oeil sans jamais être lourd et les phases de combats sont tout autant réussie. Réussie oui ! si on pouvait penser que ça ne serait pas le cas (car ça reste un jeu d'infiltration à la base), au final les combats sont fun, les finish moves sont violent et le feeling des coups est juste parfait, primordial pour avoir un bon feedback. On peut contre-attaquer, faire des pièges, esquiver (avec la téléportation), en infiltration, on peut jouer de plusieurs manières différentes, j'insiste la dessus (létal, non-létal, sans se faire voir, tuer tout le monde, vous jouez comme vous l'entendez !). C'est important dans ce genre de jeu d'avoir un truc qui répond bien, d'avoir un bon feedback lors des déplacements, c'est ce qui donne un sentiment d'emprise sur le personnage, de vraiment savoir ce qu'on fait et que ce qu'on veut faire se passe bien (si on rate, c'est rarement la faute du jeu).

Tssss, ah merde fait chier, bah ouais, j'ai pas le choix... j'adore Dishonored 2, mais faut parler de l'intelligence artificielle... je peux pas faire semblant, et merde. Bon... dans la norme des jeux actuels, c'est à dire, relativement moyenne qui tire vers le bas plus que vers le haut. Vous savez, l'IA de ce jeu est juste pareil comme la plupart des autres jeux du genre, tantôt intelligente, tantôt complètement teubé, exemple ? Je laisse un cadavre au sol, PNJ osef, passe par-dessus en mode ballek alors que parfois il repère le cadavre de loin. Je suis en hauteur (pas très haut non plus), personne ne me voit comme si leur tête ne pouvait pas bouger, droit devant, moi être robot. Alors que parfois... le mec te repère de loin sans raison. Le plus gros problème est que l'IA n'est pas constante du tout, donc moyen, dans la norme de ce qu'il se fait ailleurs. J'aimerais un jour... que l'IA évolue vraiment, au delà de l'aspect graphique.

J'ai terminé l'aventure 2 fois (avec Emily en run principale et Corvette en run secondaire) en difficulté normal, autant dire que le jeu propose une difficulté plutôt adapté pour le commun des mortels. En bagarre (LA BAGARRE), on peut mourir assez rapidement franchement !

Pffff, je ne suis plus capable de faire simple & concis dans une critique, c'est dingue ça. Je vais faire vite dans ce segment qui parle de l'environnement ! Que dire, si ce n'est que tout est réussi de bout en bout. La direction artistique orienté steampunk/neo victorien/ tout ce que veux de c'tépoque, ça le fait vraiment beaucoup. Sans parler que le jeu se renouvelle tout le temps, composé de 9 missions, le jeu offre une aventure variée en terme de décor, chaque mission possède son propre style de D.A (ça garde un minimum l'aspect cité plus haut) pour le plaisir des yeux. Puis franchement, je le dis, mais ce jeu est rempli de détail dans le décor, c'est incroyable comment chaque zone insuffle la vie (ça se dit ? pff, on s'en fou !) tout ne fait pas automatique/copier d'un décor a l'autre, c'est du beau boulot !

Dishonored 2 n'est pas un monde ouvert, mais bien des missions semi ouverte créer avec un nombre de possibilités hallucinante, on ne s'ennuie pas une seule seconde a scruter l'environnement autour de nous ! Le level design étant incroyablement intéressant, les possibilités qui en découle le sont tout autant !

(SPOIL) puis franchement, le manoir mécanique dans la mission 4, le retour dans le temps avec une mécanique de gameplay rarement vue dans le jeuxvidéo (mission 7), ça reste en tête ce genre de mission !

Concernant la bande sonore, encore une fois, rien n'aura retenu une attention particulière de ma part, mais globalement, aucune fausse note, ça accompagne parfaitement le joueur lors de l'aventure.

Conclusion : ouah ! si j'avais fait ce jeu en 2016, ça aurait été mon coup de coeur (ah non, FURI était présent, mon second alors !) car franchement, le jeu fait presque un sans-faute tant il offre une aventure créer par amour du jeux vidéo, je le recommande chaudement !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 480 fois
21 apprécient · 1 n'apprécie pas

Autres actions de LinkRoi Dishonored 2