👉 1er juillet : Les extraits de commentaires sont à nouveau disponibles dans les feeds 🥳.
Et toutes les mises à jours sont à retrouver ici : journal de bord de SensCritique.

Ce DAO est pour moi un véritable chef d'œuvre, mon coup de cœur de l'année 2009, et très probablement des suivantes.

Fan de Bioware depuis l'époque de nombreuses années, je dois avouer que la phrase d'accroche, successeur de Baldur's Gate m'a interpelé dès que j'ai entendu parler du jeu pour la première fois. Parti de là, la déception aurait pu être là et pourtant, je ne pouvais finalement pas espérer mieux.

Un scénario puissant et prenant dans lequel on évolue en tant qu'acteur et scénariste.
Il va en effet falloir prendre un grande nombre de décisions délicates qui changeront le ton de notre aventure ainsi que les vies des personnages que l'on sera amené à rencontrer. Par ailleurs, la mise en scène très réussie parvient à sublimer les scènes-clés de notre périple.

Évidemment la tache qui nous attend s'annonce ardue, et nous ne resterons pas seuls très longtemps, ce ne seront pas simplement des gens rencontrés au hasard qui ont seulement envie de botter le derrière d'un dragon géant, nommé "Archidémon".
Chacun a une raison particulière de nous accompagner, ils ont tous une longue histoire qu'il n'hésitent pas à nous confier si on prends la peine de venir leur parler, lors de nos longues nuits bien méritées au campement. Cet amas d'information va non seulement rendre les personnages qui combattent à nos cotés crédibles et leur forger une identité propre, mais en plus cela permettra de développer une belle amitié ou une grande romance(si c'est possible), encore une fois le joueur a le choix.

Côté gameplay, le système de combat est redoutable d'efficacité, impossible de s'engager au hasard, la vue tactique prend tout son sens, et la stratégie rentre vraiment en compte. Si on veut éviter de multiples Game Over, la pause active sera souvent de rigueur.
Chaque classe joue son rôle à merveilles, les mages bien que fragiles comme de coutume, sont toujours les plus violents en termes de dégâts direct, les guerriers ont une panoplie de coup très intéressants, les voleurs sont de véritables tueurs avec un profil à 2 armes, les habitués d'heroïc fantasy y trouveront leur compte.
Les graphismes sans être exceptionnels, sont très corrects, quant aux personnages ils ont pour la plupart un certain charme bien que leur animation faciale soit parfois risible.
La bande son est un autre point fort du jeu, que ce soit le doublage impressionnant de justesse ou les thèmes profonds bien que peu nombreux, épousent à merveille les grands d'émotions.
La durée de vie permet de partager le quotidien de nos compagnons assez longtemps, si on se décide à faire le jeu à fond, on peut envisager de lui consacrer une soixantaine heures.

Cela faisait longtemps que je n'avais pas été aussi impliqué dans un jeu, et aussi concerné par les prises de décisions qui en découlent.
Gwimdor
9
Écrit par

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de coeur et l'a ajouté à sa liste Les meilleurs jeux de la 7e génération de consoles

il y a 11 ans

17 j'aime

Dragon Age: Origins
Plug_In_Papa
5

Critique de Dragon Age: Origins par Plug_In_Papa

Parce qu'il faut mettre 5 pour être dans la catégorie "j'ai pas aimé" mais le jeu possède des qualités indéniables... du moins sur PC car la version console amputée de son système de combat n'a...

Lire la critique

il y a 12 ans

32 j'aime

6

Dragon Age: Origins
Gwimdor
9

Critique de Dragon Age: Origins par Gwimdor

Ce DAO est pour moi un véritable chef d'œuvre, mon coup de cœur de l'année 2009, et très probablement des suivantes. Fan de Bioware depuis l'époque de nombreuses années, je dois avouer que la phrase...

Lire la critique

il y a 11 ans

17 j'aime

Dragon Age: Origins
Nomenale
9

Vous reprendrez bien un peu de Dragon Age ?

Le pitch : vous vous retrouvez enrôlé dans les Gardes des Ombres (raah je m'y fais pas aux noms français) dont le but est de tuer les engences qui, justement viennent de refaire surface. En gros,...

Lire la critique

il y a 10 ans

14 j'aime

2

Interstellar
Gwimdor
10
Interstellar

All you need is love, love, love, love...

Aïe Aïe Aïe, nous y voilà, Interstellar, le film dont on ne doit pas prononcer le nom, celui qui déchaîne les passions, film de la décennie pour certains, arnaque pour d'autres. Déjà moqué pour ces...

Lire la critique

il y a 7 ans

480 j'aime

23

Mad Max - Fury Road
Gwimdor
9

My Name is Max, Mad max !

Putain........................... Du moment où les lumières se tamisent jusqu'au générique de fin laissant traverser le nom de Georges Miller, je suis resté scotché dans mon siège, halluciné par le...

Lire la critique

il y a 7 ans

299 j'aime

27

Whiplash
Gwimdor
8
Whiplash

Do, Ré, Mi, Fa, Sol, La, Si, J.K FUCKING SIMONS

J'ai quitté la salle il y a quelques heures maintenant, et pourtant j'entends encore les baguettes claquer contre les cymbales avec une fougue hors norme, ais-je perdu la raison ou suis-je encore...

Lire la critique

il y a 7 ans

250 j'aime

5