Ce gris qui vient ternir l'image que j'ai des "indépendants"

Avis sur GRIS sur Nintendo Switch

Avatar KumaCreep
Test publié par le
Version Nintendo Switch

Le deuil est un thème qui me touche particulièrement, c'est même mon thème de prédilection...
Les livres, les films, les séries et les jeux qui traites de ce derniers me fascine, car même si on vit tous la même chose on peut tous le retranscrire différemment.

Cet avis va être très bref, comme l'est ce jeu...
C'est graphiquement sympa, les graphistes derrières ce jeu ont un réel tallent, mais j'ai vraiment eu l'impression d'avoir seulement eu l'oeuvre de graphistes entre les mains... Au delà de ça c'est une copie brouillonne et très peu subtile et franchement ça m'a gêné.
Dommage car le titre m'avait pas mal enchanté au vue des vidéos et de son titre, je suis complètement tombé dans le panneau. Mais ce n'est pas le pire non... Le pire c'est le gameplay...

Comment le décrire?
Le gameplay est simplement misérable. Il ne raconte rien, comme l'aurais fais un Braid ou toutes autres œuvres d'auteur comme on a pu en avoir ces dernières années avec l’essor du jeu indépendant.
Alors se serait cruel de le comparai à l'immense jeu "Celeste", il n'avait pas la prétention d'être un plateformer génial non plus... Mais Celeste, en plus de nous fournir cette proposition de gameplay magistral, nous propose une histoire touchant et qui sait aussi raconter via son gameplay!

Mais si ce n'est que ça... Manette en main?
J'ai eu l'impression de jouer à un jeu d'étudiant... Mis à par l'aspect graphique, le feeling avec les saut et les feedback sont d'une très piètre qualité. J'avoue que des les premières minutes j'ai été rebuté par cette chose, mais alors en continuant j'ai vraiment fini par pesté d'avoir acheté un tel jeu...
Enfin... Je ne vais pas parler des "énigmes" et du level design confus qui on rendu mon aventure très pénible à parcourir, une fois fais je me suis simplement empressé de désinstaller le titre... Et pour un "jeu d'auteur", vu qu'il essaye de se vendre comme tel, c'est assez triste!

Tout ceci fait réfléchir...
Y'a eu la monde de l'indépendant, on l'a bien vécu. Mais les gens ont ils bien compris l'évolution que ça a apporté au média? J'ai l'impression que les développeurs de ce jeu n'y on vu qu'une brèche.
"Oh, on peut faire des jeux pour un moindre coût, si on se la joue avec une identité graphique particulière... On pourrait même faire pas mal de thune avec ça, regarde les autres petits jeux de ce style!"
C'est clairement la discussion que je m'imagine qu'il y a dû y avoir pour pondre ce Gris.
J'ai souvent tendance à penser que si le jeu vidéo est un art, si on doit le considérer comme ça... Alors c'est à ce jour, l'art le plus complexe! Il mélange déjà à lui seul plusieurs type d'art et il y rajoute l'interaction. Alors c'est très dur à mettre en oeuvre, mais je suis déçu de me dire que Gris n'a utilisé que son aspect graphique pour faire passer son message. C'est peut-être parce que le deuil est un thème qui me parle beaucoup, que Gris ne m'a pas convaincu... Quand je vois se que les autres en pense, je me dit qu'il est possible que je soit un peu trop dur avec un jeu, créé par une équipe réduite...

Néanmoins on ne peut pas mentir avec ce que l'on ressent en jeu et après avoir finir l'aventure, pour moi ce Gris est vide et c'est d'autant plus triste car j'avais espéré jouer à un jeu avec un fort potentiel mélancolique. Dommage.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 133 fois
1 apprécie · 2 n'apprécient pas

KumaCreep a ajouté ce jeu à 1 liste GRIS

  • Jeux vidéo
    Jaquette Sundered

    Je n'aime plus les jeux vidéos...

    Le titre évoque ce triste constat qui m'est arrivé en pleine gueule au début de l'année 2020... Je n'aime plus les jeux vidéos......

Autres actions de KumaCreep GRIS