Mal au yeux et banalité

Avis sur Ghost of Tsushima sur PlayStation 4

Avatar muig
Test publié par le
Version PlayStation 4

En vieillissant, j'ai réussi à ne plus m'exciter (me << HyPeR >>) pour des sorties d'objets de consommation ou culturels. J'ai donc pris ce jeu avec le plus de neutralité possible et sans attente précise, et j'ai eu raison, ni surpris, ni tombé de haut.

Lorsque la vidéo montrant la jouabilité apparut sur You Tube il y a quelques mois (celle où l'on voit Jin attaquer un camp mongol dans la nuit), je m'étais directement fais la réflexion: << Ah ! Tiens, voilà Assassin's Creed avec un enrobage japonais... C'est triste. >> et en effet ce jeu ressemble quasiment trait pour trait aux derniers AC, Horizon Zero Dawn, l'Ombre de la Guerre ou même Far Cry, à savoir des mondes ouverts très jolis, mais remplis d'activités annexes à en gerber. Oui, je n'aime pas Far Cry et je n'aime plus les AC , je suis assez bien placé pour le savoir, je me suis forcé à jouer au dernier assez longtemps pour être dégoûté de ce genre de jeu. Nous avons ici affaire à un monde ouvert des plus banales dans son exploitation,dont voici quelques exemples: beaucoup trop de camp de méchants/bandits qui requiert les mêmes objectifs sans intérêt à réaliser, des points d'interrogations qui refile des micro-bonus dont je me fous, visites de lieux plutôt jolies mais où tu récupères des babioles à collectionner, des patrouilles, embuscades à chaque croisée des chemins qui me refile la gerbe, et surtout, une camera qui ne suit pas. Cependant j'accorde que c'est magnifique, l'enrobage japon est à tomber par terre, les costumes sont sublimes et les éléments du décors refileraient des triques aux amoureux des beaux graphismes. Rien que l'herbe quoi, même Tlou2 n'a pas une aussi belle herbe, oui. Cependant ce genre de jeu me fait juste penser à des gamins hyperactif qui réclame tout le temps de l'attention. Alors certes, on arrive a avoir des moment de calme dans GoT, mais cette manie qu'on les OW de se sentir obligé de te titiller à chaque moment, d'avoir peur que le joueur s'ennuie, me débecte maintenant et finalement, tout ces jeux se ressemblent.

J'ai beaucoup d'affection pour tout ce qui touche à l'escrime, que cela soit de l'escrime classique, des AMHE ou le Kendo. Alors, toutes les bottes, techniques, estoc, etc me comblent, j'aime le fracas des lames et ce système de combat me bottait donc. Alors manette en main ça donne des bastons pas si faciles, surtout avec l'affichage de l'ATH par défaut (donc minimaliste) et je me suis fait battre pas mal de fois. D'ailleurs les combats de boss ne sont pas simples et on ressent tout de même une certaine excitation à l'idée de se fritter avec eux, et cela grâce à une mise en scène des combat assez chouette. Le fait qu'il n'y ait pas de système de verrouillage d'ennemi m'a un peu perdu au début. Certes cela manque de précision mais on s'y fait vite et ce n'est plus dérangeant après quelques heures, heureusement que les animations rendent le tout agréable à suivre.
Quant aux infiltrations, je serai honnête; c'est simplement un copier-coller des jeux Ubisoft, on peut seulement se baisser, se mettre à couver dans les hautes herbes et assassiner les ennemis avec une animation aussi chiant que celle d'AC Odyssey.

Alors forcément tout ça ne donne pas très envie, et j'enfoncerais le clou en déclarant que l'histoire n'a aucun intérêt, vengeance, traque, combat, évolution de personnage chiant... En plus si on veut fouiller un peu les personnages secondaire faut se taper leur quêtes, mais elle n'ont aucun impact, ni originalité ni même d'ambition. C'est plat, redondant et rien que la quête du sensei qui veut traquer et tuer son ancienne apprentie mais bon sang que c'est long et répétitif, j'ai eu l'impression de faire la même chose 5 ou 6 fois de suite et en ayant vaguement avancé dans ses quêtes.
Quid de l'histoire principale ? Rien de transcendant, les dilemmes moraux ne sont pas assez fort pour que l'on puisse ressentir quelques tourments chez le personnages principal, lui même assez calme, taciturne, presque en retrait, heureusement qu'il n'est pas trop d4rk pour plaire aux kikoos AsSaSsIn à kapush... Déception pour le Khan qui semblait être bien plus nuancé de prime abord mais qui n'est qu'un méchant envahisseur en fin de compte, et c'est le seul personnage mongol a avoir un petit peu de présence à l'écran. Finalement je ne retiendrai que les personnages de Yuna et de Shimura, seuls moteurs émotionnels du récit malgré le classicisme auquel ils renvoient. Le récit en lui même croule sous des longueurs, comme le fait qu'il aurait pu se terminer en un seul acte, et pas trois, on voit juste le rallongement pour faire un monde ouvert avec une grosse histoire.

Bref, je me suis également forcé à le terminer, et il ne fait que confirmer ma méfiance envers les jeux en monde ouvert...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 496 fois
10 apprécient · 12 n'apprécient pas

Autres actions de muig Ghost of Tsushima