👉 17 juin : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Vendu par certains "journalistes" comme étant le clap de fin pour la PS4, LE jeu marquant la fin de cette génération de consoles, il s'avère en réalité que Ghost of Tsushima est au final un jeu quelconque avec quelques bonnes idées.

L'histoire prend place à l'époque du Japon féodal sur l'île de Tsushima. Vous incarnez Jin Sakai, un samouraï amené à découvrir la voie du fantôme malgré le fait que cela aille à l'encontre de son code d'honneur afin de combattre l'invasion Mongole, menée par Khotun Khan (oui, le nom vous parle et c'est normal).
Se voulant être un hommage au cinéma Japonais, le jeu va construire son histoire à travers de longs dialogues et de nombreuses cinématiques allant même jusqu'à offrir un mode noir et blanc portant le nom du célèbre réalisateur Akira Kurosawa. Et afin que l'immersion soit complète, le choix de la langue est possible et je ne saurais que vous encourager à découvrir le jeu en Japonais. En plus si vous êtes fan de One Piece cela vous permettra de profiter de la voix de Zoro. Son doubleur, Kazuya Nakai, offre aussi sa voix au héros du jeu.

Étant un open-world vous serez libre d'explorer Tsushima comme bon vous semble et autant vous dire que la carte est vraiment grande (bien que pas très vivante...). De nombreux lieux et objets cachés sont à découvrir en plus de la trame principale et des quêtes secondaires. Vous avez beau avoir un cheval, il est bon de savoir que chaque endroit visité devient un point de voyage rapide. Vos déplacements pourraient sinon vous prendre beaucoup de temps...
Mais est-ce que cela est gênant ? Après tout le jeu offre de superbes environnements. C'est toujours agréable de découvrir ces forêts et plaines hautes en couleur ou encore l'architecture Japonaise tant reconnaissable. Malheureusement, tout cela n'est que de la poudre aux yeux...
Au premier regard, c'est magnifique. À grands renforts de couleurs vives et de particules on ne s'aperçoit pas tout de suite des détails ou de l'arrière-plan. Mais si on ouvre les yeux... On s'aperçoit que la distance d'affichage ne prend en compte que les arbres, les montagnes ou l'eau. Pas l'herbe ni les ombres. Et ça donne une impression de "pas fini". Mais on remarque aussi que certaines choses sont vraiment mal foutues comme les cascades ou même certains traits du jeu (que ce soit sur les personnages ou les objets) qui ne semblent pas réalistes tant ils sont droits, genre polygone. N'oublions pas que, console oblige, on ne dépasse pas les 30 FPS...
C'est un peu dommage de voir cela alors que le jeu met en avant tous ses décors via par exemple le fait que le HUD est très simple et minime, pas du tout envahissant. Il n'y a même pas de mini-map, c'est pour dire.
D'ailleurs, cela donne un point novateur au titre, car c'est le vent qui indiquera votre destination. Suivez son sens pour atteindre votre prochain point d'intérêt (par défaut ou choisit via la carte).

Attaquons maintenant les combats. Le jeu est vendu comme difficile et non un de ces titres dans lesquels vous devez spammer bêtement une ou deux touches face à un adversaire qui ne sait même pas ce qu'il fout là. Ce point est véridique.
Infiltration ou combat direct, réflexion et réactivité seront nécessaire. Il vous faudra adapter votre posture selon votre ennemi car chacune permet des attaques différentes, et parfois très rapidement car vous serez presque toujours encerclé d'adversaires. Esquive et blocage sont d'une grande importance et à placer avec un bon timing.
Au début, cela peut sembler compliqué, mais la prise en main se fait très bien, les combinaisons de touches se révèlent être logique.

Comme tout jeu du genre, il va de soi que votre personnage a un axe de progression, avec ses arbres de talent et son équipement. Tout cela se révèle bateau. Gagnez de l'expérience, obtenez un point de compétence, dépensez-le, accomplissez des objectifs divers pour débloquer de nouvelles choses. La recette est simple, connue et efficace, il faut le dire.

D'une bonne durée de vie, Ghost of Tsushima sait offrir une histoire intéressante et prenante et un monde relativement immersif. Mais à la manière de Days Gone, il n'est simplement pas un jeu exceptionnel (mais au moins lui on s'en souviendra).

XanK
7
Écrit par

il y a 2 ans

14 j'aime

1 commentaire

Ghost of Tsushima
lhommegrenouille
5

Ghosts of Triple-A

« Il y a comme un petit vent de fraîcheur qui souffle sur le monde des jeux en open-world… » …Voilà ce que j’ai cru entendre et comprendre de ce « Ghost of Tsushima » quand je me suis mis à consulter...

Lire la critique

il y a plus d’un an

14 j'aime

13

Ghost of Tsushima
XanK
7

"Encore ces ******* de Mongols".

Vendu par certains "journalistes" comme étant le clap de fin pour la PS4, LE jeu marquant la fin de cette génération de consoles, il s'avère en réalité que Ghost of Tsushima est au final un jeu...

Lire la critique

il y a 2 ans

14 j'aime

1

Ghost of Tsushima
-Thomas-
6

God of soucis, man ?

Des drapeaux de guerre encadrent la nuit lorsque apparait le menu du jeu. Une fois les options de départ enclenchées, telle l’introduction de God of War sur un arbre attaqué sans coupe à la hache, le...

Lire la critique

il y a 2 ans

12 j'aime

10

Ghost of Tsushima
XanK
7

"Encore ces ******* de Mongols".

Vendu par certains "journalistes" comme étant le clap de fin pour la PS4, LE jeu marquant la fin de cette génération de consoles, il s'avère en réalité que Ghost of Tsushima est au final un jeu...

Lire la critique

il y a 2 ans

14 j'aime

1

Tales from the Borderlands: A Telltale Games Series
XanK
10

Avec en guest star : étalon du cul !

Après l'excellente première saison sur l'univers de The Walking Dead et une seconde saison moins forte, Telltale Games revient à la charge et s'attaque cette fois-ci à la licence Borderlands en...

Lire la critique

il y a 5 ans

13 j'aime

Gears of War 4
XanK
10

Une merveille d'optimisation.

Après l'échec d'optimisation de Gears of War : Ultimate Edition j'ai lancé Gears of War 4 en stressant. Heureusement les développeurs de The Coalition ont fait un travail magnifique, le jeu est une...

Lire la critique

il y a 5 ans

12 j'aime