Ca fait plaisir de te revoir, Spidey !

Avis sur Marvel’s Spider-Man sur PlayStation 4

Avatar AymRix-1
Test publié par le
Version PlayStation 4

On attendait beaucoup du retour de Peter Parker sur consoles, 4 ans après un "The Amazing Spider-Man 2" vraiment pas mémorable. Lorsque l'on voit que c'est Insomniac Games qui se charge de le faire renaître manette en main, on ne peut qu'être emballé ! Spyro & Ratchet étant deux de mes licences préférées, j'attendais ce Marvel's Spider-Man avec impatience ! Et le moins que je puisse dire, c'est que je n'ai pas été déçu de l'attente ! Ce jeu a quelques défauts, bien sûr, mais dans son ensemble, on tient entre nos mains un excellent jeu, peut être le meilleur jeu de super-héros qui n'ait jamais été fait (Bon ok, Batman Arkham Trilogy est là, c'est vrai. Mais c'est le seul super héros qui peut rivaliser avec ce Spider-Man PS4).

Tout d'abord, et pour moi c'est l'un des points les plus forts du jeu, ils ont réussi à faire en sorte que se balader dans une New-York immense en se balançant au bout d'une toile ne soit pas barbant au bout de quelques heures. Et ça, je trouve ça fort. C'est quand même le mouvement qu'on reproduira le plus tout au long de l'aventure, et on prend plaisir à le faire à chaque fois que l'on doit faire 2000m pour rejoindre un objectif à réaliser. J'ai personnellement pris très peu de voyages rapides tellement je trouve les déplacements avec Spider-Man fluides et plaisants.
Les animations sont dingues, la ville est vivante, les passants peuvent réagir ou interagir avec nous ... J'aime vraiment la vie qu'il y a dans cette ville et la manière dont on peut en profiter.

Ensuite, le scénario. L'histoire. Pour ma part, c'est un vrai point fort du jeu. Peter Parker n'est plus un gamin, il a 23 ans, et son Spider-Man n'a jamais été aussi fort.
Premièrement, on voit que le jeu a été fait par des personnes qui connaissent l'univers de Spider-Man, énormément de références sont présentes tout au long du jeu, que ce soit sur les comics, la présence de personnages ou lieu que l'on a pas l'habitude de voir notamment dans les films Spider-Man, ou des références aux films précédents. Le contenu des 55 sacs à collecter par exemple, avec dans chacun un objet du passé de Peter et une anecdote liée, j'ai trouvé ça génial. Un collectable utile tiens, ça change.
Deuxièmement, l'histoire se suit avec envie, certains événements sont téléphonés, d'autres assez imprévus ... Y'a de quoi vivre différentes émotions tout au long du titre et c'est franchement appréciable. Le dernier tiers/quart du jeu notamment, je l'ai trouvé énorme. L'ambiance qui y réside est excellente, l'ambiance des derniers combats de boss est vraiment dingue (alors que les premiers sont assez simples et dispensables) ... Bref, beaucoup de qualités liées au scénario, aux personnages et au cadre général du jeu. Je précise que le jeu est absolument magnifique, que New-York est sublime, et que l'on prend une claque quand on est à 200m de haut, et que l'on voit la ville à l'horizon ... Du haut niveau.

Passons maintenant au gameplay en lui-même, et quand je dis gameplay, je parle principalement les combats ! Et là, y'a à boire et à manger. Du très bon, et du un peu moins bon.
En plus d'être vraiment dynamiques, vraiment stylés et que l'on vit et que l'on est Spider-Man avec la manette, la fluidité et la capacité d’enchaîner les ennemis donnent un sentiment de satisfaction assez fou.
Par contre ... La difficulté me semble mal dosée. Entre les prisonniers et brigands qui sont ridiculement simples, et les camps de Sable qui peuvent être vraiment chauds, il y a un juste milieu qui n'existe pas et qui montre qu'il faut "entraîner" Spider-Man afin de pouvoir passer les combats les plus corsés sans trop de difficulté. Apprenez à esquiver au bon moment, c'est la base des combats. Esquive - Contre attaque. Indispensable, sans ça, c'est impossible de s'en sortir comme il faut lors de gros combats.
La caméra, là aussi, ça peut devenir une plaie selon les situations, ça m'a gêné plus d'une fois, et étant donné que Spider-Man est très vif, qu'il bouge tout le temps, ça peut être vite problématique.
La dizaine de gadgets que l'on déverrouille tout au long du jeu donne la possibilité de varier les combats, un peu répétitifs à cause du faible nombre de combos disponibles. Certains de ces accessoires permettent vraiment de se sortir de situations difficiles.

Enfin, Spider-Man ne se résume pas à seulement balades et combats. Les phases "casse tête" sont très simples et ressemblent énormément à ce qu'on a pu connaître avec le piratage dans Bioshock. Les interventions de Jameson à la radio sont hilarantes, et on aurait aimé pouvoir le rencontrer dans le jeu.
Enfin, les phases d’infiltrations sont vraiment pas folles, elles sont assez pauvres, et montrent que dans ces phases là, l'IA est aux fraises, assez ridiculement laxiste, et rendent ces moments complètement dispensables.

En conclusion, certes le titre n'invente rien, il n'est pas une révolution dans son fonctionnement, mais ce qu'il le fait, il le fait vraiment bien. Et en ça, le jeu est une réussite scénaristique, une réussite dans le genre action, et aussi, une belle réussite graphique. Un ÉNORME merci au doublage de Donald Reignoux, qui habite tellement son Spider-Man, avec des vannes bien placées, des émotions qu'il sait particulièrement bien faire vivre à travers sa voix ... Une VF vraiment bonne portée par un Donald exceptionnel.

Alors oui, malgré quelques défauts, Spidey réussit clairement son retour sur la scène jeu vidéo, et ça, ça nous fait extrêmement plaisir !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 129 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de AymRix-1 Marvel’s Spider-Man