Mouais, bof.

Avis sur Remember Me sur PC

Avatar Mr. N e M
Test publié par le
Version PC

Avant-propos : J’ai écrit cette critique au fil de l’aventure, les idées sont balancée en vrac sans trop de forme, ne cherchez donc pas forcément de liens entre les paragraphes.

RM, pour les intimes, est un jeu de combat ce la jouant « Beat-Them-All » qui aurais fait un bébé avec un jeu de combat, on va donc avoir une succession de petites arènes exiguës dans lesquels on pourra mettre en pratique nos talents de combattant(e) avec une série de combo tel que (exemple sur une manette Xbox) : (X) (X) (X) ou encore (Y) (X) (Y) (X) (Y), sur chaque touche on met un effet du style « faire des dégâts » ou « soigner de 9PV » et autres joyeusetés sans intérêt.
Entre nous, si on n’aime pas les jeux de combat à combo, c’est vite chiant, heureusement on peut se contenter du triple (X) jusqu’à la fin (en difficulté Facile 1/3) sans trop de soucis, mais ça ne comble pas tout.

Il y a 4 scène de Memory-Remix, autrement dit c’est pas grand-chose, je m’attendais à 10, 15 peut-être même 20 de ces petites choses, au final c’est pas si excitant que ça, la maniabilité (même à la manette) est compliqué, certains éléments restent bloqué ou alors on arrive pas à les « chopper » (quel autre terme utiliser ?), et pour finir, une fois la bonne combinaison trouvé, impossible de revenir dessus pour tester les autres combinaisons… Une déception, franchement…
Il y a quelques scènes à la Assassin’s Creed, recherche d’objet dans les décors pour augmenter la barre de PV et de Focus (un peu à la FEAR, sauf que là faut ramasser 5 objets pour un carré de vie), c’est chiant ça aussi, on a pourtant des indices mais même en fouillant partout on passe à côté, on finit par ne même plus chercher tellement ça prend la tête.
Graphiquement on souffre du syndrome « Mass Effect », c’est-à-dire que le perso principale est bien roulé, les visages des PNJ sont très bien fait, mais dès qu’on regarde les fringues c’est retours en 1999 et ses gros pixels tout baveux.

Je passe devant une vitrine, c’est écris « 5€ - Pain au Chocolat », ha bin comme quoi dans le Paris du Futur ils arrêtent d’utiliser le terme erroné de « Chocolatine » ces vieux parigos moisis :p !
J’en profite pour faire un screen… Ha, zut, ça ne marche pas, et le mode fenêtré ? Boarf, c’est un faux mode fenêtré, on voit la barre des tâches, sur un jeu de strat ça passe, mais là sur un jeu d’action TPS… Beurk quoi…
Quelques ralentissements inexpliqué entre les « arènes », ce n’est pas un souci d’options graph (sur une TITAN), le jeu tourne correctement et est fluide, d’ailleurs les décors sont beaux et crédibles.
Bon, le pitch de base semble intéressant, ça justifie le syndrome du « oups, j’ai perdu la mémoire au début de l’aventure, ho bin c’est ballot ça ». Maintenant, je me demande :
Quel est l’intérêt réel d’un appareil servant à transférer des souvenirs si ceux-ci sont à usage unique (visiblement, puisque ça parle d’effacer des souvenirs et d’en mettre d’autre) ? Qui, même parmi les Geek les plus technophiles, y verrais un intérêt si c’est à usage unique ? Et quand bien même ça ne le serais pas et qu’on pouvait copier ces souvenirs pour les vendre en masse, pour quel raison deviendrions nous accros ? On se transfère toutes les langues, toutes les techniques de combat (ouais, Matrix style ouais), deux ou trois petit truc, et hop, basta, on en parle plus et on ne l’utilise plus car on sait que si on continue ça va nous tuer (à moins que les gens n’en sois pas vraiment conscient… Dans ce cas-là y a un gros souci dans le Paris du Futur…).
Quel est le rapport entre le transfert de souvenir et les modifications génétique ? Et que viens faire là des Leakers qui peuvent devenir invisible ?
Pourquoi le Sensen a-t-il une représentation graphique et pourquoi est-il situé à l’arrière de la nuque ? Qu’il y ai un ATH très présent à la rigueur, la réalité augmenté c’est l’avenir, mais qui accepterais d’avoir une espèce de grosse masse à l’arrière de crâne sans justification plausible de son utilité ?
Pourquoi les robots crient-ils tel des dinosaures ?
Pourquoi eux même ont-ils des modules dorsaux Sensen ?
Quel est la justification aux effets graphique de transfert de donnée (quand on met à terre un adversaire par exemple) ? (C’est joli mais ça ne correspond à rien).
Quel est la justification du regain de PV dans les combos ?
Nan, cet univers n’est pas crédible… Alors bien sûr si je voulais aller jusqu’au bout de cette logique on pourrait tout aussi bien essayer de démonter l’univers de TRON tout aussi simplement, mais là où TRON joue la carte de la « magie de l’informatique » et nous invite à ne pas chercher à y croire, Remember Me joue la carte de la réalité et de la science sans jamais parvenir à être crédible une seconde.
Je pensais que le scénar serait la clé de voute du jeu, et bien même ça, ça ne l’a pas rattrapé dans sa chute.
La bande son est très bonne, la musique souvent digne de certain film, beaucoup de « Matrix-Like » ou même de « StarWars-Like » dans les sonorités, les doublages FR sont très correct.
Le design général des personnages et de la ville est très bien rendu, on se sent immergé dans ce Paris du Futur, et le petit cul de Nilin est très mignon dans son petit jean moulant.
Neo-Paris manque de vie, on ne voit que quelques humains en tout et pour tout, on note néanmoins la présence de centaines d’androïdes et de robots ménagers, c’est probablement volontaire, mais ça rend l’exploration « étrange ».
Au bout de quelques heures, on en a marre de voir du Orange partout, chaque jeu/film a sa charte graphique on est d’accord (c’est l’overdose de vert chez Matrix [oui, encore lui oui] par exemple), mais ils en ont clairement abusé au point d’avoir constamment du mal à discerner un élément du décors d’un élément interactif (si par hasard s’était volontaire, alors ce fut une idée de merde).
RM n’est pas à mettre entre toutes les mains, c’est une aventure « particulière », ni très bonne ni franchement mauvaise, mais pas super folichonne.
On comprend la fin dès les premières minutes, les 4 scènes de remix sont là plus comme un gimmick que comme un véritable atout pour le jeu, d’ailleurs, une fois la bonne combinaison réussi, impossible de refaire le remix pour profiter des autres options… Dommage.
Comme ce n’est pas mon style de jeu, et qu’il n’est ni bon ni mauvais, je lui attribue un petit 5 d’encouragement, « peut mieux faire », « la prochaine fois vous mettrez un GamePlay dans votre jeu monsieur DONTNOD », « fait des efforts mais reste distrait quand on lui parle », ‘fin bref, faut retourner à l’école les jeunes.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1220 fois
11 apprécient · 18 n'apprécient pas

Autres actions de Mr. N e M Remember Me