A la dérive, non, à la merveille, oui.

Avis sur Remember Me sur PlayStation 3

Avatar DonatB
Test publié par le (modifiée le )
Version PlayStation 3

Remember Me est certes imparfait, dans son gameplay ou sa narration, mais il apporte un vent frais des plus bienvenu. Son système de combat apporte une touche de tactique et ne se contente pas de reprendre l'excellence rythmique de la série des Batman. On prend plaisir à bricoler ses combos et on se surprend à faire durer les combats pour les chorégraphier à son envie. Seul petit défaut, les combos s'interrompent lorsqu'un ennemi succombe, sans possibilité de donner une bonne grosse mandale à un de ses petits camarades pas loin, histoire de ne pas faire de gâchis. Le feeling est différent des ténors comme Batman ou Assassin's Creed ; on ne se sent pas surpuissant, on se sent fort et à la maîtrise du combat.
Le Memory Remix ne se perds pas en multiple possibilités de résolutions, heureusement, auquel cas le rythme en prendrait un coup. Selon l'envie, on peut s'amuser à combiner les possibilités en passant une trentaine de minutes sans se casser la tête et sans jamais tomber dans la lassitude.
Deux petites bémols : le scénario, que j'aurais aimé voir s'attarder sur l'intimité de Nilin, et un design narratif qui nous sort du jeu en donnant des consignes "hors-jeu". Cependant, Remember Me parvient à quelque chose de rare : faire réfléchir. Vous ne regarderez plus Google Now de la même manière :-).
Et oui, le jeu est linéaire. Mais non, ce n'est pas un défaut, sauf pour celui qui ne prendra pas le temps de s'arrêter et d'admirer, de changer la caméra de position pour le plaisir des yeux, en somme de chercher un plaisir contemplatif que l'ajout d'interactions supplémentaires ne comblerait pas. Bien sûr, il en résulte une petite frustration de ne pas pouvoir aller voir ce qu'il y a aussi dans cette petite ruelle, là, regarde !
Enfin, quand on voit le détails des modélisations, la gestion de la lumière, des fluides, bref de la vie qui fourmille dans chaque niveau, on comprend que le jeu ne pouvait pas être un monde ouvert, à moins de faire griller la console peut-être.
J'espère que Nilin prendra son temps pour rejoindre le panthéon des personnages féminins au côté de Faith et Jade. Dontnod a amorcé une épopée qu'on ne peut explorer suffisamment en 12 heures. Encore ! Les bases sont posées, le gros du travail est fait, j'espère que les ventes permettront un second épisode.

Mention spéciale pour la musique, qui tourne en boucle, et en boucle, et en boucle, et en boucle, et en boucle...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 319 fois
4 apprécient · 3 n'apprécient pas

Autres actions de DonatB Remember Me