Shadow hearts episode 2: c'est ainsi que l'harmonixeur est "mort"

Avis sur Shadow Hearts : Covenant sur PlayStation 2

Avatar Axel Courdy
Test publié par le
Version PlayStation 2

Après la tuerie total, mais ayant quelques très très légers pépins dans sa construction que fût Shadow Hearts premier du nom( et 2es jeux de la série, je rappelle) c'est avec ce 2e (donc 3e) Shadow Hearts que continuons cette rétrospective.

Cette fois-ci, c'est en 1915(soit à peu près un an après la fin des événements du premier( et donc, 2e, oui, ça me fait marrer) que nous trouvons une officière allemande nommée Karin Koeing. Cette dernière a pour ordre d'aider un cardinal à trouver un objet très très puissant ayant pour but de vaincre un puissant démon protégeant le village de Domrémy et bloquant les troupes allemandes. SAUF QUE! Le cardinal n'est pas un simple croyant, il s'agit d'un des généraux des Sapientes Gladios, une puissante secte œuvrant pour le contrôle du monde et la destruction du démon qui est enfaîte Yuri, du précédent épisode a présent en deuil éternelle et n'ayant que bien peu de raison de vivre. Dans la bagarre qui l'oppose a la secte, il se retrouve maudit par l'objet en question et part a l'aventure avec Karen pour les arrêter et tenté de trouvé un moyen de stopper la malédiction.

Le jeu est globalement assez sombre, mais ce veux aussi bien plus délire que son prédécesseur avec plus d'humour ou de personnages loufoques(comme la nouvelle Valentine qui est a l'opposé de son frère précédemment rencontré ou encore les frères Magimel, deux frangins efféminés qui veulent des cartes avec des hommes nus. Cependant, cela vous permettra de booster la marionnette vivante d'un des personnages de l'équipe).

Ici, le jeu prend la partie prix d'avoir une sorte de ton hybride bien plus poussé qu'avant. Du a la malédiction de Yuri, ce dernier peut avoir l'air d'être plus léger que dans le jeu d'avant, mais en y prenant du recul, on a bien l'histoire d'un homme qui fait face a une sorte de "cancer" qui le détruira à coup sûr et cherche absolument la rédemption intérieure et a se débarrassé de ses regrets pour finir ses jours heureux. Quelque chose que je trouve très osé et fort intéressant dans la manière dont c'est traité. On peut aussi remarquer que le jeu pousse la thématique du deuil très loin notamment le retour de Kato, personnage secondaire du jeu précédent qui est aussi en plein deuil dû à la perte de la femme dont il tomba amoureux. Mais surtout du terrible manuscrit de l'émigré qui poussera les personnages dans la folie dont certains seront capables du pire pour l'avoir et tenter de maîtriser son pouvoir.

Niveau gameplay, le jeu en profite pour corriger les quelques problèmes du jeu précédent par exemple la possibilité de personnalisé sa roue du jugement ou encore la possibilité d'acheter ou de vendre plusieurs produits différents à la fois(ainsi qu'une roue de réduction de prix bien moins laborieuse) ou encore la possibilité de voyager à travers les continents et promettant entre 40 et 60 heures de jeux pour les plus acharnés qui veulent absolument tout compléter.

Cependant, je trouve que certains personnages manquent d'implication ou peux être un peu trop grotesque(comme un certain méchant dans la partie Asie du cd 2) dans l'histoire ou encore quelques quêtes annexes un peu rasantes comme la recherche des symboles.

En d'autres termes, une excellente suite pouvant surpasser sur bien des points son prédécesseur(bien que j'ai une légère préférence pour le premier). Clairement, un jeu a faire au moins une fois avant de mourir.

Critique finale: https://www.senscritique.com/jeuvideo/Shadow_Hearts_From_the_New_World/critique/35809621

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 34 fois
Aucun vote pour le moment

Axel Courdy a ajouté ce jeu à 3 listes Shadow Hearts : Covenant

Autres actions de Axel Courdy Shadow Hearts : Covenant