Wahou, juste wahou !

Avis sur Shadow of the Colossus sur PlayStation 2

Avatar otak
Test publié par le
Version PlayStation 2

Vous avez tous cette amis, celui qui vous emmerde avec ses références a longueurs de journée en vous disant que ce qu'il à fait aujourd'hui a changé la face du monde, voir au delà ! C'est un peut comme cela que j'ai connus SOC, j'avais ce genre d'ami qui me démontré par A + B que ce jeu allez au delà du jeux "cool story bro" ai-je dus lui répondre lassé au bout d'une semaine pendant laquelle je connaissais déjà tout (et rien) du mécanisme du jeux. Du coup las, il me le prêta.

La vous vous attendez à quoi ? Que je vous dise que j'ai inséré le disque dans ma PS2 et que BOUM illumination divine ? Parce que clairement le début ne c'est pas du tout passé comme cela. C'était plutôt du genre : "ouais bon allons tuer le colosse, ptain il est grand ce con ! Bon jvais lui faire ça fête" et on va dire que voila a quoi se résumer mes pensés pour le début du jeux... jusque très tard ! Certes je voyais bien que le bougre de wanda s'en prenais plein la tronche, et que ça quête avais potentiellement plus de chance de mal finir qu'inversement mais voila... Est arrivé le 16iéme colosse, pharanx, pour ceux qui ne verrais pas, vous êtes sur votre cheval agro en train de galoper au grès du vent dans un désert quand le second colosse volant en sort et il est proprement gigantesque ! Comme pour tout les colosses je réfléchis d'abord a une stratégie pour le mettre à terre, j'équipe donc mon arc, et c'est alors que s'empare de moi une sorte de mal a l'aise... Pourquoi je fais ça au faite ? Je veux dire oui pour sauver cette fille dont je ne connais rien, mais je veux dire, pourquoi eux ? Surtout que lui ne me fait RIEN ! Il vole au dessus de moi mais n'est absolument pas agressif, certe ce n'est pas le premier colosse "calme" que je rencontre mais peut être que de par ça taille, ça majesté ou appelé cela comme vous voudrez je me suis sentit "mal" oh bien sur ça ne ma pas empêché de le terrasser, je sais faire la distinction entre jeux et réalité, mais ça ma laissé un sale arrière gout, surtout quand la musique avec son décès à commencé, c'est toujours la même quelque sois le colosse, mais pour la première fois j'ai remis en question ce que j'étais en train de faire... Et ça ça la force de SOC : Parvenir a nous faire réfléchir et ressentir alors qu'au final nous n'avons aucun scénario, aucune morale donnée, rien nada, que dalle !

"au delà du jeux" il pouvait pas mieux choisir ses mots ! Je ne reviendrais que brièvement sur le gameplay qui est simple est efficace (avec un petit temps d'adaptation tout de même) et je ferais juste une parenthèse sur la musique qui est sans l'ombre d'un doute la plus épique qu'il m'est était donné d'entendre sur un jeux vidéo !

Il va sans dire que j'ai énormément apprécié le jeux, jusqu'au stade de non retour, ce stade ou le hisse dans son top pour la vie, parce qu'on à fait plus que joué, on la ressentit, on la vécus. Finis en 2 jours la première fois, j'y reviens rarement car je manque souvent de temps et que j'aime a me plonger complétement dans ce que je ressent pour ce titre, mais l'avenir me permettra de le faire grâce au remake prévus sur PS3 que je ne manquerais pas de refaire et de glorifier pendant très longtemps ;)

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 208 fois
0 apprécie · 1 n'apprécie pas

otak a ajouté ce jeu à 4 listes Shadow of the Colossus

Autres actions de otak Shadow of the Colossus