Summer of eternal love

Avis sur Summer Pockets sur PC

Avatar notludovic
Test publié par le
Version PC

Toujours, depuis toujours, j'ai l'impression de lire des VN du studio Key. Mais j'avais décidé de laisser passer Summer Pockets, peut-être à cause de l'adaptation "foireuse" en anime de Rewrite, qui en VN, m'avait pas mal secoué (je me souviens de l'arc "TERRA" qui m'a fait pleurer en le lisant, peut-être car c'était une sorte de punition pour avoir autant avancé dans la lecture).

Summer Pockets arrive au moment où, dans ma vie, j'attends avec impatience au niveau artistique un anime qui sort tout droit de l'imagination du studio Key sans être passé par la case VN. Je me suis dit que SP pourrait être une bonne expérience. Je ne m'attendais pas à ça, mais vraiment pas. Quelle gifle! D'ailleurs le thème de l'été était déjà présent dans "Air", là où tout a commencé avec les VN pour moi.

Au graphisme on ne retrouve pas mon illustratrice préférée, Hinoue Itaru mais NaGa coupable de nombreux méfaits comme Angel Beats. D'ailleurs ce dernier est le seul VN que je ne ferrais pas (à ce jour) car l'anime ne m'a pas semblé nécessiter une précision scénaristique. Bref on sait que dans Summer Pockets l'on va aller vers des jeunes filles particulièrement jolies et avec un physique plutôt généreux. Ma foi, c'est un choix artistique qui ne me déplaît pas!

L'OST m'a vraiment beaucoup perturbé. En fait tout est arrivé dans la route de Tsumugi. J'ai eu l'impression de revivre Clannad... et ça m'a blessé. Il y a une chanson associée à ce personnage (Tsumugi no natsuyasumi), terriblement "moe" qui prend d'un coup une tournure sublimement triste. Comme Dango dai kazoku dans Clannad (en anime). Pfiouu. On est certe pas au niveau d'un G Senjō no Maō que j'ai adoré en terme d'OST mais l'OST est vraiment très bonne (N.B: après relecture, je confirme que si, on est bien au meilleur niveau possible). Dans la seconde partie du VN, les chansons se montrent plus conforme à la qualité de production actuelle, mais j'avoue ne pas avoir ressenti quelque chose comme à la fin de la route de Tsumugi. J'avoue que c'est plus l'attitude d'un personnage et le travail de sa doubleuse (Aimi Tanaka pour ne pas la nommer, qui joue la petite Umi) qui m'a coupé le souffle, capable d'insuffler une vraie vie à cette seconde partie par son changement de jeu via sa voix. Une vraie comédienne de talent, comme l'ensemble des comédiennes sur ce VN. D'ailleurs ladite comedienne a prêté sa voix à un Vocaloid, comme quoi (et je ne le savais pas au moment où j'ai écris ces lignes).

Niveau scénario, je vais découper par route:

  • Kamome Kushima:

première route que j'ai finie. Route très très sympathique, avec un personnage féminin fort et attachant, traînant toujours sa valise avec elle. L'on va l'accompagner dans une aventure qui mobilisera la force du protagoniste pour combler un vide. Bien écrit et intelligent.

  • Shiroha Naruse:

La route parfaite pour une adaptation en anime. Suffisamment mystérieuse pour être digne d’intérêt et avec un personnage typique de la fille discrète. Mais ce n'est pas si simple. Deux trois éléments sont là pour donner un ton assez drôle parfois, assez attachant et plutôt agréable au final.

  • Tsumugi Wenders:

Tsumugi m'a brisé le cœur. Elle est un des personnages les plus gentils de l'histoire des VN et de l'animation japonaise. Tellement gentille, mignonne, moe tout ce que vous voulez. Elle est ridicule, attachante, douce, un peu dans les nuages, un peu cinglée aussi, mais j'ai beaucoup pleuré à cause de son histoire.

  • Ao Sorakado:

Pour finir, la route de la tsundere mignonne. Et elle porte bien son prénom, Ao, le bleu est dominant dans cette route, avec pas mal de mystique et une histoire triste à la clé. Plus le VN avance, plus je lui trouve des similitudes avec d'autres VN du studio. Enfin soit cette route n'est pas ma préférée, j'ai eu plus de mal à m'attacher à Ao, il y avait un peu moins de magie romantique disons, même si elle reste très bien jouée et convaincante dans son rôle.

  • Alka & Pocket:

Je ne spoilerais pas l'histoire, mais même si elle implique l'héroïne que j'ai le moins apprécié, ces deux routes de fin m'ont vraiment laissé sans voix. Dans un sens, c'est comme si le studio Key avait pris de bons morceaux de Air, de Kanon et de Clannad After Story et avait mélangé le tout dans ces routes. Beaucoup d'émotions. Y'a un petit côté un peu facile parfois à croire en la magie mais c'est dans les normes de la société japonaise probablement, la culture se prête beaucoup plus à accepter l'histoire de ces routes. Dès lors, le spectacle est particulièrement beau. Y'a un vrai côté comme Clannad After Story dans le fait de vivre et de lire cette histoire, et je pense qu'avec le talent d'un bon studio, ce VN (et la route de l'héroïne qui est dans la seconde partie) ferait un animé très fort, avec un peu de remblais pour combler certains passages un peu relous (comme la première partie d'Alka, plutôt fade).

Summer Pockets sera un souvenir précieux. J'avais adoré Rewrite, le précédent VN du studio. Mais cette fois-ci, j'ai dévoré celui-là. Avec magie, avec émotion, avec douceur et gentillesse, en affichant ce que l'Humanité peut-être par simple bonté d'âme, ce VN raconte l'histoire de gens sur une île aux pouvoirs mystiques et étonnants. Aussi nombreux soient-ils, les visiteurs et résidents de l'île sont condamnés à aimer ce lieu, comme le lecteur aimera ce VN. Véritable démonstration d'écriture à tout point de vue, dôté de graphismes superbes, d'une bande son couvrant toutes les émotions et d'un scénario faisant intervenir des filles ô combien différentes mais si intéressantes, il n'y a pas de faiblesse réelle. Le VN à faire sous peine de rater quelque chose (si on est plutôt ouvert à la culture japonaise bien sûr), sachant que je n'ai même pas parlé de la chose la plus importante de ce VN et que l'on ne comprend qu'à la fin, comme après un rêve où l'on vit des étés remplis d'un amour éternel.

P.S: deux ans après, ce visual novel est avec Clannad un marqueur indélébile. Je souhaite vraiment que l'adaptation en anime soit plus réussie que celle de Rewrite. Ce serait vraiment dommage de passer à côté du potentiel de ce visual novel, qui contient tout pour faire un anime dans le top 20 des meilleures séries de tous les temps. L'adaptation de la seconde partie de la route Alka est un "After story" bis en puissance, mais ce sera difficile à adapter car Summer Pockets est une œuvre éphémère, qui doit se terminer comme tous les étés.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 289 fois
2 apprécient

notludovic a ajouté ce jeu à 1 liste Summer Pockets

  • Jeux vidéo
    Jaquette Summer Pockets

    Visual Novels préférés

    Petite liste de VN dont je me souviens avoir apprécié la lecture. Il en manque car je n'ai pas tout noté, il faudra que je...

Autres actions de notludovic Summer Pockets