"Maître Link, il y a 90% de chances pour que votre jeu soit médiocre"

Avis sur The Legend of Zelda : Skyward Sword sur Wii

Avatar Killyoh
Test publié par le
Version Wii

Ah que je fus naïf. Que je fus idiot de précommander ce jeu à l'époque.
Pourtant j'aurais du m'en douter, l'annonce du jeu ne m'avait aucunement emballé et les trailers non plus. Mais bon, c'est Zelda, ça ne peut pas être mauvais.
Eh bien...Si. Pas totalement mais tout de même.

Le gros problème de ce jeu et du Nintendo de 2011 à nos jours, c'est qu'il n'a aucune personnalité propre.
J'ai adoré l'univers de Wind Waker qui réussissait à proposer un habile mélange entre le folklore japonais et celtique.
J'ai beaucoup aimé l'univers de Twilight Princess qui, sans casser des briques, proposait un univers sombre et épique sans tomber dans l'heroic-fantasy pour autant.
J'ai...je sais pas trop pour l'univers de Skyward Sword.
La direction artistique est molle, tentant un cell-shading aquarelle peu réussi et des characters-design peu inspirés. Même les monstres arrivent à être moches mais pas trop.

Certains parlaient d'un mélange Wind Waker / Twilight Princess, j'y vois plus une tentative de "comment vous imagineriez Zelda au goût vanille". Aseptisé au possible. Une forêt est une forêt. Avec des gros champignons. Comme dans n'importe quel dessin animé allemand mal produit.
D'ailleurs quitte à retirer les éléments superflus, tiens, la map du jeu n'aura que 3 zones bien définies et tu y débarques sans vraiment voyager, paf, un hub, amuse-toi.

Le jeu mise tout sur son gameplay, plutôt réussi. La Wiimote+ réagit assez bien (sauf pour ce foutu coup d'estoc, raaaah) et il y a pas mal d'idées sympas. On peut louer le fait que les objets servent plusieurs fois et ne sont plus une accumulation de merdes diverses mono-usage comme dans Twilight Princess. Mais on ne s'amuse pas avec. Ils ne sont pas utiles en combat non plus. Au final, leur réutilisation à travers les donjons rend l'ensemble redondant.

Mais les donjons sont biens. Assez variés, parfois des idées de design sympas (noyées malheureusement dans le gloubiboulga aquarellé plein d'aliasing).

Et puis parlons de Fi.
Fi c'est ton sidekick inutile. Sauf qu'elle est pas mimi comme Navi. Elle n'est pas cool et sympa comme Le Lion Rouge. Elle n'a pas la forte personnalité de Midona.

Elle est juste chiante. Chiante à en crever. Elle parle tout le temps. Te dit des trucs que tu sais déjà (genre quand t'as plus de coeur. T'as le bipbip traditionnel mais non, il faut en rajouter une couche).
Elle n'est même pas attachante en plus. Elle n'est là que pour délivrer des infos. Le jeu essaie un moment émotion avec elle mais ça passe pas, on s'en fout, on veut qu'elle s'en aille.

Et puis mince, virer l'exploration et limiter les mini-jeux à deux-trois trucs anecdotiques, non, la pilule passe pas. Limiter Zelda à ses donjons, c'est d'une tristesse. C'est dommage, les séquences de vol avec l'oiseau sont sympas et sur une carte explorable de la taille et de la variété de celle de Wind Waker, ça aurait été dantesque.

En espérant que vous vous rattraperez sur votre épisode Wii U, Nintendo.
(ah par contre merci pour la chouette Wiimote et l'OST magistrale livrée avec pour 50 balles, c'était cool)

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1533 fois
13 apprécient · 2 n'apprécient pas

Autres actions de Killyoh The Legend of Zelda : Skyward Sword