Le sorceleur reprend la route - Critique JV #10

Avis sur The Witcher 2 : Assassins of Kings sur PC

Avatar Nico Vetti
Test publié par le
Version PC

Le jeu vidéo a su prouver qu'il pouvait sortir des suites capables d'effacer les premiers opus je pense notamment à God of War dont j'ai écris la critique juste ici : https://www.senscritique.com/jeuvideo/God_of_War/critique/112409285 et que je vous invite à lire si ça vous intéresse mais aussi de nombreux autres jeux comme Max Payne, Xenoblade Chronicles, Metal Gear Solid , Hitman et j'en passe. Ainsi dans le domaine du jeu vidéo on peut remarquer que les développeurs savent réinventer leurs jeux et proposer de nouvelles idées ou mécaniques intéressantes la plupart du temps afin de fournir des suites de qualité et après un premier opus que j'ai trouvé personnellement chaotique voila que Geralt reprend les armes pour un second opus qui je l'espérait très fort serait effacer les erreurs de son aîné déficient sur beaucoup de points la plupart étant techniques. Alors retour gagnant ou pas telle est la question à laquelle on va tenter de répondre ici aujourd'hui !

D'entre les morts :

Qui dit nouvel opus dit nouvelle aventure pour Geralt qui après le cliffhanger du premier opus se retrouve garde du corps du roi Foltest afin de protéger celui-ci de la menace qui pèse lourdement sur lui. Les temps ont passés et voici que notre sorceleur alterne entre champs de batailles et vie personnelle avec Triss Merigold. Mais un beau jour celui-ci est appelé à défendre une nouvelle fois le roi sur le champ de bataille mais comme on s'en doute les événements ne vont pas vraiment se dérouler comme prévus et alors que Foltest se pensera en sécurité il se fera assassiner devant les yeux de Geralt qui n'aura pas le temps de réagir laissant le mystérieux et charismatique meurtrier s'échapper le faisant passer pour le coupable. Dés lors Geralt se lancera dans une traque acharnée pour se venger et laver son nom et son honneur sans savoir que toute cette aventure le mènera beaucoup plus loin qu'il ne le pense !

Voila pour le pitch de base de ce second opus qui dés les premiers instants nous montre que la donne à changée avec un scénario beaucoup plus travaillé et maîtrisé. Ici terminés les chapitres qui ressemblent à des fillers d'animés on suit l'histoire sans interruption (si ce n'est pour quelques quêtes annexes de très bonne qualité aussi) et les événements viennent apporter un peu plus de tension au fil des heures passées. L'histoire comme à son habitude nous offre beaucoup de retournements de situations et de trahisons et plus que dans le premier opus les développeurs nous offrent la possibilité de choisir qui tuer ou laisser vivre impactant de ce fait le reste de l'aventure mais aussi nous laissant une plus grande liberté comparaît à avant. ll est donc possible de jouer les justiciers à sa manière en aidant tel ou tel camps avec à la clé un final qui divergera plus ou moins grandement.

Mention spéciale au combat final qui nous laisse le choix surprenant de ne pas combattre et de terminer l'aventure sans aucune effusion de sang, un choix vraiment bien pensé de la part du studio qui nous laisse ou non adhérer aux idéaux de l'antagoniste principal

Au final ce second opus nous offre une histoire beaucoup plus riche et intéressante que la précédente qui semble faire plus office de spin-off que de véritable suite des romans tant elle ne menait à quasiment rien à côté. D'ailleurs la qualité des quêtes annexes comme dit plus haut sont elles aussi meilleures et mieux narrées donnant réellement envie de les accomplir comparait au premier opus ou toutes se ressemblaient et ou l'intérêt était très peu élevé, on notera d'ailleurs que certaines d'entre elles permettront à Geralt de mieux aborder certaines situations de la quête principale en les accomplissant ! On ne s'ennuie pas une seule seconde dans ce nouvel épisode qui nous offre le début d'un arc scénaristique travaillé qui se conclura surement dans le troisième et dernier opus ! De plus les personnages évoluent grandement aussi et on peut voir plus que jamais le tiraillement de Geralt face à une société qui le rejette et la tentation parfois forte de rejoindre les non humains de la Scoia'tael , le message est ainsi fort et on aura droit à des scène d'une puissance et d'une violence rare vers la fin du jeu nous remettant plus en question à chaque fois et nous questionnant sur ce qui est bon à sauver ou non. CD Projekt maîtrise comme toujours sa narration et nous capte du début à la fin sans soucis et ce grâce à un univers dense et bien pensé et une seconde lecture puissante sur le racisme et le rejet de l'autre le tout porté par un gameplay tout nouveau qui fait du bien.

Des mécaniques réinventées :

Mais qu'en est-il des mécaniques du jeu ? Gros point noir du premier épisode de The Witcher rendant le jeu horrible à jouer à l'époque ? Et bien CD Projekt a clairement appris des erreurs du passé et ça se voit dés les premières heures du jeu ! Finis les combats chaotiques aux mécaniques horribles et mal foutues ici l'action se fait en temps réelle pas besoin de simplement cliquer sur un bouton pour réaliser un enchaînement ici tout est fluide et intuitif, on peut esquiver librement et attaquer directement l'ennemi par derrière pour lui faire plus de dégâts juste après, on peut enfin parer librement les attaques aussi ce qui n'était pas présent dans le premier opus et qui handicapait très très fort l'ensemble du gameplay ! Les sorts se lancent eux aussi beaucoup plus rapidement et sont largement plus intuitifs à gérer et ce grâce à un ATH durant les combats qui permet de passer de l'un à l'autre sans se prendre de coups et de manière beaucoup plus fluide les animations sont aussi très bonnes et le corps à corps n'est pas rigide, Geralt sait voltiger dans les airs et se rapprocher rapidement de sa cible pour l'éliminer. Au final ce sont des mécaniques mieux pensées qui permettent au jeu de réellement offrir tout ce qu'il a dans le ventre sans être ennuyé par des problèmes techniques qui viennent ternir l'ensemble.
Graphiquement le jeu est aussi très beau en comparaison de son aîné ce qui est plutôt normal étant donné qu'il est sorti presque 4 ans après le premier volet mais ici même en low le niveau de détail est impressionnant et avec des environnement magnifiques le jeu n'en apparaît que plus ouf, d'ailleurs les environnement sont beaucoup plus diversifiés que dans le premier opus entre la forêt luxuriante, les grottes, les camps de l'armée impériale, les tombeaux, les montagnes et les villes aux caractéristiques architecturales diverses le jeu nous en met plein la vue on ne se lasse pas de découvrir les moindres coins et recoins de chaque environnements recelant la plupart du temps des zones cachées ou des secrets qui donneront lieux à des quêtes secondaires.
Du point de vue des quêtes ici tout est largement plus clair et les marqueurs mouvants permettent de trouver facilement la personne à qui l'on doit parler ou le moment de la journée ou de la nuit ou on doit retrouver celle-ci ou effectuer telle action de plus le studio à pensé cette fois au joueur grâce à un level design ingénieux ou des téléportations après avoir fini un donjon ou une quête pour empêcher au joueur de se taper inlassablement les même allers-retours au risque de l'ennuyer comme dans le 1. Ainsi même une quête type fedex dans le chapitre 2 parvient à être intéressante tant celle-ci est maîtrisée et bien pensée.
Le seul petit reproche que l'on pourrait faire à ce The Witcher 2 serait sa difficulté parfois mal dosée mais au final on se sort malgré tout de la plupart des situations à force d'essais et le jeu nous permet aussi de choisir parfois des options plus pacifiques si vous ne parvenez pas à vous en sortir avec la manière forte. En plus le jeu est beaucoup moins compliqué qu'avant car ici lorsque Geralt ne combat pas sa vie remonte toute seule même sans potion et plus besoin de feux de camps pour méditer et récupérer sa vie, monter de niveau ou créer des potions avec l'alchimie qui elle aussi est largement plus simplifiée pour le joueur. Petit point noir de ce côté la aussi il est impossible pour Geralt de boire ses potions durant les combats alors même que cela était possible dans le premier mais cela n'entache pas vraiment le plaisir de jeu et l'ensemble qui reste très bien pensé et réalisé.
L'arbre de compétence du joueur est lui aussi beaucoup plus clair et divisé en 3 parties bien distinctes : Combat, piège et potions ainsi il est possible de se spécialiser dans l'une ou l'autre selon le style du joueur variant ainsi les approches au sein des combats.

Conclusion :

Au final The Witcher 2 se pose comme une suite sublime qui explose littéralement le premier volet et ce grâce à un level design mieux pensé et des mécaniques beaucoup plus intelligentes et intuitives qui n'entachent en rien l'ensemble, la série revient plus forte plus intéressante et avec un arc narratif fort qui se conclura très surement dans le troisième volet que je joue dés à présent ! Geralt et sa bande ne sont donc pas au bout de leurs surprises en espérant que la suite suivra ces évolutions et nous offrira un final d'exception comme il lui est dû !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 697 fois
5 apprécient

Nico Vetti a ajouté ce jeu à 2 listes The Witcher 2 : Assassins of Kings

Autres actions de Nico Vetti The Witcher 2 : Assassins of Kings