Une grande attente pour une déception de taille

Avis sur The Witcher 2 : Assassins of Kings sur PC

Avatar roifingolfin
Test publié par le
Version PC

Introduction

Fan inconditionnel de The Witcher 1er du nom, qui reste à ce jour mon jeu vidéo préféré, j'ai attendu comme le messie le deuxième volet. Beaucoup de promesses de la part des développeurs, des images qui donnaient l'eau à la bouche et, tout simplement, la confiance que j'avais en cette équipe, ont participé à faire de TW2 l'un des jeux que j'ai le plus attendu ces dernières années. Peut-être est-ce en partie la raison de ma déception. C'est un fait connu, que le risque de déception augmente à la mesure de ses espérances.
En quelques mots, en essayant d'être objectif, je trouve que TW2 est un assez bon jeu, avec de très grandes qualités. J'ai d'ailleurs mis beaucoup de temps à mettre le doigt sur ce qui m'a gêné. Et malheureusement, ces qualités sont masquées ou ternies par des erreurs et mauvais choix qui entachent nettement l'expérience de jeu. Et c'est là le noeud du problème, selon moi ; c'est que l'expérience de jeu, le plaisir de jeu, n'est pas au rendez-vous. Je n'ai jamais pu m'immerger réellement dans TW2, je suis resté distant, spectateur, mais jamais vraiment impliqué, jamais passionné.
J'ai le sentiment que les développeurs ont fait l'exact opposé de TW1 : peu de moyens, donc techniquement pas génial, mais un tel effort fait sur l'ambiance et la narration que l'expérience de jeu était exceptionnelle. Ici, c'est techniquement irréprochable, mais le reste ne suit pas forcément.

Mais entrons dans les détails :

Aspect visuel

Techniquement c'est réussi, très réussi même. Il fallait un PC de compèt' pour faire tourner le jeu à fond, mais ça en valait la peine. Un vrai plaisir pour les yeux.
Par contre, la direction artistique est en-dessous. Du moins, c'est extrêmement inégal. Certains environnements sont somptueux, c'est vrai, mais beaucoup d'autres sont inintéressants. Et devoir passer des heures dans Mahakam et dans des ruines, c'est loin d'être folichon. Je suis le genre de joueur qui aime les balades bucoliques dans la campagne, imaginer le soleil qui me réchauffe, longer une rivière dans une magnifique vallée. Donc là, alors que je m'étais senti formidablement bien dans TW1, je n'ai pas retrouvé ces sensations.
En revanche, le character design est une vraie réussite ! Sur ce point, ils ont franchi un sacré cap depuis TW1. Geralt, Triss, mais aussi (et surtout) Vernon Roche ou Iorveth sont magnifiques et ont une classe naturelle impressionnante, tout en restant réalistes. Sur ce point, les Polonais de CDProjekt n'ont rien à envier aux chara designers des JRPG.
Enfin, dernier point concernant l'aspect visuel du jeu : les couloirs. Les environnements de TW2 sont très cloisonnés, autant physiquement que visuellement. Je ne demande pas un monde ouvert (le 1er ne l'était pas et c'est mon préféré), mais on peut cloisonner un jeu sans pour autant en donner l'impression, en ouvrant le paysage notamment. Or, ici, on est très souvent coincés dans des forêts, des ruines, des environnements très minéraux, sans avoir de véritable paysage à admirer. Et en conséquence, chaque déplacement devient moins agréable et s'effectue dans un but précis, pour aller d'un point A à un point B. Les environnements ne sont plus des lieux que l'on aime parcourir, et je ne me souviens pas d'un seul moment où j'ai parcouru avec plaisir Mahakam ou les autre lieux dont j'ai aujourd'hui oublié le nom.
Cet aspect du jeu avait été l'un des points forts de TW1. Les promenades bucoliques dans le campagne et dans des environnements variés mais toujours réussis, accompagnées d'une magnifique musique. Une partie importante de l'immersion était due à ce point précis. Dans TW2, en occultant cet éléments, ils ont diminué, pour moi, la possibilité d'immersion.

Musique et ambiance sonore

Les environnements sonores sont, comme d'habitude, très réussis. On entend des poules caqueter, des enfants jouer, des vieux radoter, on s'y croit vraiment. Quant à la musique, elle reste pour moi la plus réussie de la trilogie. Par contre, j'ai commencé à l'aimer en l'écoutant sur le CD, pas en jouant, alors que normalement c'est le phénomène inverse qui se produit. Elle n'est pas assez mise en valeur pendant le jeu et ne joue donc pas suffisamment son rôle (à part pour les combat) ; peut-être encore une fois, à cause de l'absence de passages de promenade et d'exploration bucolique.
MAJ mai 2017 : aujourd'hui, je préfère la BO du troisième volet de la trilogie. Elle est encore supérieure à celle du 2.

Scénario

La scénario est l'un des points les plus problématiques pour moi. Ce n'est que mon avis, mais une histoire qui se concentre sur la géopolitique m'empêche immédiatement toute immersion. Il faut retenir les noms des rois, de leurs vassaux, de leur royaume, des enjeux, et je trouve ça bien compliqué (alors même que j'ai lu les livres !). Moi, tout ce que je voulais, c'était une histoire sur Geralt, Triss et d'autres. Ici, les personnages passent au second plan et c'est vraiment regrettable.
Si on a le malheur de ne pas tout comprendre, parce que déjà dans la vraie vie, la politique ça nous ennuie, eh bien c'est tout un pan de l'histoire de TW2 qui passe à la trappe et, encore une fois, l'immersion en prend un sacré coup.
En plus de cela j'ai trouvé la fin bâclée. On passe beaucoup de temps dans l'acte 1, un peu moins dans l'acte 2 et l'acte 3 se termine en quelques heures seulement ! Je suis clairement resté sur ma faim.

Personnages et dialogues

L'un des points fort de TW1, à savoir les personnages et les dialogues, est du coup moins mis en valeur dans TW2. La qualité est toujours là, mais c'est relégué au second plan puisqu'on passe moins de temps à se concentrer sur les personnages et leurs relations que sur la situation politique des royaumes du nord et du Nilfgaard.

Gameplay

Les combats avaient de quoi être très réussis, avec ces superbes animations de Geralt virevoltant et fonçant sur les ennemis, ça aurait pu donner quelque chose de super. Et c'est d'ailleurs un point extrêmement positif des combats. Mais malheureusement c'est lourd et ça manque de répondant, ce qui rend les combats souvent frustrants parce que Geralt met par exemple trop de temps à parer ! En plus de cela, le niveau de difficulté est terriblement mal dosé. Les premières heures sont hyper difficiles, alors que la deuxième moitié est beaucoup plus facile. A cause de cela, il y a de quoi s'énerver pas mal pendant les premières heures de jeu.
Mais une fois qu'on s'y fait, ou peut-être est-ce du au niveau de difficulté qui baisse **après quelques heures de jeu, les combats sont assez agréables et offrent un challenge intéressan**t.

Conclusion

J'ai terminé TW2 plus de 6 mois après l'avoir commencé, parce que je me suis motivé pour le terminer une bonne fois pour toutes. Mais, même si j'ai assez apprécié l'acte 1, j'ai parcouru le 2 autres comme un robot, juste pour avoir la satisfaction de l'avoir terminé. Et, à aucun moment, je ne me suis senti immergé dans le monde de TW2, alors qu'il avait fallu simplement passer le prologue de TW1 pour que je ne puisse plus m'arrêter. La faute à l'histoire centrée sur la géopolitique et pas assez sur les personnages, à des environnement très fermés et peu agréables à parcourir. Ajoutez à cela un système de combat souvent frustrant parce que pas assez réactif et trop difficile au début, et vous obtiendrez la recette pour affecter grandement l'expérience de jeu.
Alors certes, TW2 a des qualités indéniables, comme ses graphismes, son character design, sa musique ou simplement le monde de The Witcher, attachant à plus d'un titre. C'est ce qui m'a permis de ne pas abandonner avant la fin, même si j'ai du me forcer longtemps.

Cette critique est entièrement subjective, évidemment. Les aspects négatifs dont je parle sont des éléments auxquels j'attache une grande importance dans les jeux.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 451 fois
4 apprécient · 1 n'apprécie pas

roifingolfin a ajouté ce jeu à 3 listes The Witcher 2 : Assassins of Kings

Autres actions de roifingolfin The Witcher 2 : Assassins of Kings