101 explosions

Avis sur The Wonderful 101 sur Wii U

Avatar Red13
Test publié par le
Version Wii U

Il y a quelques temps, on disait encore qu'il n'y avait pas de jeu sur Wii U. Certes, la console de Nintendo a sans doute perdu la bataille de l'innovation en matière de hardware (à l'inverse de la Wii qui avait vraiment capitalisé sur ce point), mais elle reste la console d'un certain nombre de pépites pour les joueurs que nous sommes.

Parfois grossier et pas tout à fait fini, The Wonderful 101 fait partie de ces pierres précieuses.

Dès son lancement, The Wonderful 101 est un titre assez débordant d'énergie. Tout y est mignon, mais pêchu, et booster par une petite couche d'humour et d'autodérision pas déplaisante. La mise en scène, même limitée par les choix de design global du jeu, participe à cet effort.

Pour faire simple, vous prenez les commandes d'un groupe de super-héros qui vont, comme d'habitude, chercher à sauver la Terre, pour le coup d'une menace extra-terrestre assez agressive (puisque, à chaque apparition d'un vaisseau ou ennemi , au moins un building se retrouve généralement à terre). Je le précise ici, mais TW101 étant traité principalement sous l'angle un peu cartoon, il n'y a que peu de marques de violence et peu donc s'adresser à des joueurs plus jeunes que d'autres BtA.

Toute l'originalité du titre se concentre dans ses éléments de gameplay et notamment dans la capacité des membres de votre équipe à s'unir dans la "Unite Morph", permettant de constituer des armes souvent démesurées et mortelles pour vos ennemis. Et pour constituer ces armes, il faudra user du Gamepad de notre Wii U en dessinant dessus le symbole de l'arme souhaitée. Dans l'absolu, il s'agit là d'une utilisation inventive du hardware de la console souvent laissé sur le côté de la route dans nombre de titres, mais je dois avouer que j'ai toujours ressenti une grande imprécision dans l'utilisation de cette technique. J'y ai toujours préféré l'utilisation de la manette Pro de la Wii U qui m'a permis d'être plus précis dans l'exécution de ces gestes.

Pour aller un peu plus dans le détail, les Unite Morph que vous contrôlez peuvent se combiner avec d'autres attaques que vous allez initier mais que vous n'allez pas contrôler ensuite (qui vont donc s'exécuter un peu automatiquement) pour augmenter votre capacité de combo face à l’adversaire. Mais un bon BtA moderne, c'est aussi un système d'esquive, et pour le coup, TW101 opte pour un double système rapidement accessible : une esquive qu'on appellera classique et qui vous permet de vous dégager assez facilement d'une attaque ennemie, et un contre défensif qui demandera une plus grande exigence dans le timing, mais vous permettra en contre-partie de renvoyer l'attaque de votre adversaire à l'envoyeur.

Même s'il faut lui reconnaître une certaine originalité, je trouve que le gameplay de TW101 montre certaines limites. A titre personnel, j'ai été beaucoup moins à l'aise sur ce jeu que je ne le suis actuellement sur Bayonetta 2. J'ai tenté de prendre un peu de temps pour trouver l'explication, et je crois que c'est en grande partie du à la lisibilité de ce qui se passe à l'écran. Comme tout bon BtA, TW101 cherche à nous en mettre plein la vue à l'écran, mais avec ses choix de graphisme très colorés et ses myriades d'explosions et d'effets, on capte fréquemment que dalle à ce qui se passe au cœur de l'action. Et pour bien goupiller ses combos et ses contres, c'est pas toujours evident.

J'aurais l'occasion de l'écrire plus longuement quand j'écrirais ma critique, mais Bayo2 m'a semblé, sur ce point, bien plus lisible et agréable. Peut-être plus accessible aussi ...

Malgré ces quelques réserves, il ne faut pas tourner autour du pot, The Wondeful 101 reste un titre agréable, pêchu, et au final plaisant à jouer. On pourra bien entendu regretter une histoire finalement trop peu plaisante et - je trouve - une petite baisse de rythme à partir de la mission 4 (si ma mémoire est bonne), mais on aime à y revenir et à retrouver nos super-héros, leurs clichés, leurs traits d'humour, et finalement leur bravoure et leur originalité pour occire des ennemis faisant 50 fois leur taille.

Musique et habillage sympathique et coloré, ambiance bien pêchue, utilisation inventive quoique pas toujours heureuse du hardware de la console (avec une mention bien ratée pour les passage en intérieur qui oblige à jouer au gamepad, pas du tout opportun ...), et surtout une bonne humeur communicative : The Wonderful 101 n'est pour moi pas le meilleur Beat'em All de la console de Nintendo mais définitivement un titre à la hauteur de la réputation que s'est constitué Platinum Game en la matière.

Un titre à essayer, définitivement.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 366 fois
1 apprécie

Red13 a ajouté ce jeu vidéo à 7 listes The Wonderful 101

Autres actions de Red13 The Wonderful 101