J'ai SurSAWté

Avis sur Until Dawn sur PlayStation 4

Avatar Provehito
Test publié par le
Version PlayStation 4

Until Dawn est un jeu à part car il vient de loin, très loin. A vrai dire, allier Survival Horror / Epouvante / Slasher avec un jeu interactif à la Quantic Dream et les choix de TheTelltalesGames était un pari risqué, très risqué. Mais a vrai dire, une réussite quasi totale !

Reprenant les codes classiques du film d'horreur, on retrouve 8 jeunes copains réunis pour les 1 ans de la disparition mystérieuse de leurs amis. De retour dans le chalet, les événements vont prendre une tournure dramatique et horrifique.

Tout d'abord, le jeu se permet de nous donner une panel de personnage complètement hétéroclite avec 8 personnages, 8 caractères et 8 point de vue. Chaque personnage a ses qualités et ses défauts ainsi que ses affinités avec les autres membres du groupe. Et là, Until Dawn frappe fort.
Toujours juste sans tomber dans les stéréotypes lourdingues, on découvre 8 personnages plus ou moins attachant selon notre caractère. Il y a évidemment le playboy, le musclé, le rigolo, l'intello et la bombe sexuelle. Classique jusqu'à là, mais tous on vraiment leur caractère et il se sent dans les décisions et choix. Le jeu pouvait déjà se casser la gueule sur ce point mais il arrive a retranscrire parfaitement l'ambiance d'un groupe de 8 jeunes, avec des relations amoureuses, de jalousie et d'amitié.

Le scénario est quant à lui encore une fois classique, le chalet, le groupe de copain et le psychopathe qui rôde évidement autour. Avec un peu de surnaturel et d'esprit. L'hôpital psychiatrique dominant la montagne. Pourtant, grâce a ce casting complet et de grande qualité (Rami Malek de Mr Robot par exemple), on s'attache rapidement et on essaye par le biais des visions de sauver ou plutôt éviter la mort de nos personnages préférés.
Retournement de situation inattendus, choix cornélien et vision prémonitoire par le biais de petit totem. Le jeu est une vraie torture psychologique qui oblige le joueur à être sur ses gardes tout le temps. On peut finir le jeu au complet ou sans personne. Nos choix sont cruciaux et sans retour en arrière.

Côté ambiance, exceptionnel. Graphiquement et sonore, le jeu est parfait. On sent l'inspiration d'Heavy Rain et donc les visages sont ultra détaillés, les expressions criantes de vérités et une VO excellente. Côté musique, et bien c'est pute. Si tu veux pas hurler toutes les 5 minutes à cause des screamers, tu mets le son pas très fort, t'entends rien donc. Tu mets le volume correctement afin de profiter des voix et de la musique. Et chaque screamer est juste 400% plus fort que le volume de base. Donc sursaut obligé et petit cri virile sont de la partie.
J'ai lu plusieurs critiques assez sévère sur les graphiques extérieurs. Personnellement, j'ai trouvé le jeu sublime du début à la fin.

La plus grosse réussite du jeu pour moi réside dans deux choses, la PS4 et la caméra. Je m'explique:
Tout d'abord la PS4. Non pas le fait d'avoir une excellente exclus pou provoquer les joueurs de One, mais dans le sens où c'est un jeu PS4. Véritable hommage à l'édifice créé par David Cage, le jeu aura les critiques habituelles sur le manque de gameplay et que c'est juste un film interactif. Or sur PS4 (et 3), nous sommes déjà habitué à ce genre de jeu. Sur Xbox One, le jeu aurait été unique et certainement massacré par les joueurs non habitué à ce genre d'expérience. PS4 également pour un gameplay gyroscopique. La manette avec détecteur de mouvement permet au jeu d'offrir un gameplay rare, prenant et angoissant. Ne pas bouger, donner des coups dans différentes direction pour ouvrir des portes pu se défendre. On est encore plus investi dans le jeu.
Ensuite la caméra. C'est la chose la plus terrifiante du jeu. Tous les plans de caméras sont judicieusement choisi pour faire monter la pression. Toujours placé dans des endroits clefs, on se sent observés quand la caméra est placé derrière un arbre dans la forêt, en hauteur dans les égouts ou encore toujours avec des champs ouverts lors de dialogues. Parfois collé au personnage ou éloigné, cette caméra est la première source de stress. Juste incroyable.

Tous ces points font d'Until Dawn une réussite flagrante, qui innove et relance le genre du survival horreur en perdition depuis des années.
Mais pour contre balancer le tout, le jeu souffre de quelques défauts.

Premièrement les totems. Ils influencent trop nos choix d'une certaine façon. Sans eux, le jeu serait d'autant plus stressant. Ensuite, on reste dans le classique de l'horreur et donc des choix de certains personnages sont complètement cons. On ne se sépare pas quand un psychopathe nous suit. Une fois dans le chalet, avec de jouer avec des tables de spiritualité pour parler au esprit, on s'installe, on allume les lumières et on se sert un verre d'eau. Bref la survie ! Et enfin le premier tier du jeu un peu lente qui parvient quand même a installer une sacré ambiance mais trop longue et surtout trop de screamer pute sans grand intérêt à part nous faire sursauter.

Mais une excellente surprise pour moi, un jeu innovant, prenant et diablement efficace. Tiendrez vous jusqu'à l'aube ?

Conclusion :

Les + :

  • Un jeu de survival horror efficace
  • Des personnages haut en couleur excellents sur tous les plans
  • Une réalisation très propre visuellement et sonore
  • Un scénario plus que correct
  • Les choix
  • Le psychologue
  • Gore en veux-tu en voilà

Les - :

  • Les totems gâchent certaine surprise
  • Des morts inévitables si on fait le mauvais choix
  • Les screamer du début
Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 2264 fois
20 apprécient · 1 n'apprécie pas

Provehito a ajouté ce jeu à 4 listes Until Dawn

Autres actions de Provehito Until Dawn