Ce site utilise des cookies, afin de vous permettre de naviguer en restant connecté à votre compte, de recueillir des statistiques de fréquentation et de navigation sur le site, et de vous proposer des publicités ciblées et limitées. Vous pouvez accepter leur dépôt en changeant de page ou en cliquant sur le bouton “Oui J’accepte”.
Oui J'accepte

Très bon, très court.

Avis sur What Remains of Edith Finch sur PC

Avatar nAKAZZ
Test publié par le
Version PC

C'était très bien mais honteusement court.

Je vais détailler un peu en commençant par les points forts, les trucs qui font plaisir, et je terminerais par ce qui est moins cool, les trucs qui font chier (logique me dira-t-on).

En premier lieu, on a le rendu visuel, globalement très bon, que ce soit au niveau des rendus ou de la direction artistique et ce malgré certaines limites techniques probablement dues à la taille réduite de l'équipe de développement.
On a donc droit à des lieux (très) riches en détails mais restant crédibles et cohérents, et les différentes idées esthétiques servant le scénario sont bien mises en application. C'est parfois original, parfois moins, mais ça fait mouche à chaque fois, ou presque.
Concernant l'histoire, on est au même niveau, c'est bien écrit, plutôt singulier, l'anglais se lit tout seul (seule lange disponible) et on a envie d'en savoir plus.
Sur le plan sonore c'est classique même si je trouve la doubleuse de notre personnage très bonne (on joue une jeune fille), avec une voix agréable à l'oreille malgré un léger [I]vocal fry[/I] (ça reste subtil). Les rares autres acteurs font le taf.

Et maintenant les deux trucs qui fâchent, la vitesse de déplacement et la durée de vie.
C'est bien simple, on joue une ado qui marche très doucement, disons en mode "normal tranquille, je sens l'odeur de l'humus et j'écoute les oiseaux chanter en jouant du hang drum tout en fumant de l'herbe", et dans un jeu vidéo, même dans un walking simulator, ça peut devenir pénible de ne pas être en mesure d'accélérer le pas, notamment sur la partie en extérieur. Je suppose que c'est un choix des devs pour gonfler le temps de jeu... Mais c'est surtout le joueur que ça gonfle.
Surtout que le temps de jeu est malgré tout famélique, et c'est le deuxième gros point noir du jeu : il est putain de court. Il faut compter entre 2h et 2h30 pour arriver au bout en traînant un peu, alors que le perso principal est hyper lent. C'est dire...
Et comme j'en vois venir certains balancer du "han non mais ho, si c'est dense et surkiffant pendant 2h, c'est mieux que 10h diluée, vil consommateur d'open-world AAA-next ! Mécréant ! Gourgandine ! Coprolithe !" et à ces personnes je répondrais par l'affirmative bien sûr si c'était le cas. Sauf que ce n'est pas le cas. On a une histoire assez diluée sur une période de jeu bien courte.
Résultat ? Bah on pourrait raconter l'intégralité du jeu, mot pour mot, sans faire de raccourcis, en 10 à 15 minutes avec un débit de paroles normal. C'est du même acabit qu'une très courte nouvelle.

En gros, c'était très bien mais honteusement court.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 214 fois
3 apprécient · 1 n'apprécie pas

nAKAZZ a ajouté ce jeu vidéo à 1 liste What Remains of Edith Finch

  • Jeux vidéo
    Cover Jeux terminés en 2017

    Jeux terminés en 2017

    Avec : Furi, Beyond : Two Souls, Shadow Tactics : Blades of the Shogun, Yakuza Zero,

Autres actions de nAKAZZ What Remains of Edith Finch