Les Men In Black sont des rigolos...

Avis sur XCOM : Enemy Within sur PC

Avatar Spaceviking
Test publié par le
Version PC

NOTE : Cette critique porte sur Enemy Unknown ET Enemy Within

Reboot d'une franchise initiée dans les années 90, ce XCOM Enemy Unknown/Within reprend le système de jeu qui avait fait le bonheur des joueurs PC du temps de Chirac. Un chouette programme qui comprenait la gestion d'une base militaire et la conduite de soldats d'élite sur le champ de bataille. En hibernation depuis près de 15 ans, la franchise revient sur ordinateurs et consoles dans une version "années 2010" franchement bienvenue.

Dans ce XCOM, vous incarnez le commandant, chargé de la conduite du projet XCOM : une organisation militaire type S.H.I.E.L.D dont la principale vocation est le bottage de culs extraterrestres. En tant que chef de cette initiative internationale, vous allez devoir améliorer les capacités de votre base en supervisant les recherches de vos scientifiques ou les constructions de vos ingénieurs. Vous êtes en guerre contre une race alien belliqueuse qui prend un malin plaisir à foutre la merde un peu partout dans le monde. Régulièrement, elle décide d'attaquer une ville ou une région en faisant grimper le niveau de panique du pays où l'attaque a lieu. Lorsque cela se produit, vous pouvez dispatcher une escouade de soldats d'élite pour vous expliquer avec les gredins de l'espace. Ainsi, le jeu alterne phases de gestion pure ou vous pilotez l'évolution de votre base et de vos soldats, et phases de combats tactiques au tour par tour ou vous devez flinguer des extraterrestres pour rassurer la population. En effet, chaque pays participant au projet dispose d'une jauge de panique qui, si elle est remplie, va convaincre le pays de vous envoyer paître et vous démerder sans ses subventions. 8 pays qui se désistent et c'est le Game Over. A vous donc de choisir vos interventions avec sagesse, quitte à laisser certaines nations sombrer pour être certain d'en sauver d'autres.

Côté combats sur le terrain, vous dirigez une escouade pouvant comprendre jusqu'à 6 unités, aux classes et équipements différents et customizables. Assaut, Medic, Sniper, Heavy, votre victoire repose sur un sain équilibre dans l'organisation de votre équipe. Mais pas seulement. Dans XCOM, vous n'avez plutôt pas intérêt à faire n'importe quoi avec votre personnel, car un soldat abattu au combat, c'est un soldat mort. Entraîner un soldat à fond vous prendra du temps, aussi, il est préférable de ne pas les gaspiller. Le système de combats, qui repose sur des déplacements sur une grille, puis le choix d'une action, propose une approche intéressante du tour par tour. Ici, il faut trouver l'abri adapté pour ne pas se faire hacher menu, placer le soldat au bon endroit pour qu'il ait un créneau de tir optimal ou encore organiser le soin d'un allié blessé avant qu'il ne succombe à ses blessures. Le joueur dispose d'une liste conséquente de possibilités (choix des compétences, armures, équipements, armes..), qui rend chaque combat aussi intéressant que le précédent. De même, vous vous attacherez à vos petits soldats, que vous ferez passer de simples troufions à mitraillette à de véritables tueurs d'aliens conventionnés, en leur payant depuis votre base de belles armures, de gros flingauds ou des gadgets en tout genre. Une nouvelle fois les possibilités sont nombreuses et on prend beaucoup de plaisir à expérimenter diverses combinaisons ( Cyborgs, Mutants, Drones...) de soldats et équipements pour trouver la formule parfaite et enfin gagner à tous les coups.

Abordons maintenant ce XCOM de façon plus thématique. Que dire de sa réalisation par exemple ? Fini le temps ou les jeux de stratégie affichaient des unités grossièrement modélisées ! Vos soldats ont tous bénéficié d'une animation et d'un modèle 3d plutôt soignés, de même que leurs ennemis. La base en vue transversale n'est pas dégueu non plus. Vous pouvez zoomer sur chaque section de votre QG et vous émerveiller de la multitude de détails présents dans chaque pièce. Le son n'est pas en reste, avec de jolis effets qui collent à l'ambiance du jeu et des doublages au poil. Notons également à quel point le jeu se prend facilement en mai, ne nécessitant que trois ou quatre touches à tout péter.

La direction artistique du soft n'est pas d'une originalité frappante. Les soldats et la base rappellent pas mal ce qui s'est vu ces 10 dernières années dans un bon paquet de FPS tels que Halo. Côté musique, on a droit à un énième repompage d'une B.O de film d'action mainstream qui s'intègre bien à l'ensemble mais n'a rien de transcendant. L'histoire non plus ne pète pas trois pattes à un canard. Est-ce grave ? Non, parce que c'est avant tout le gameplay qui fait le sel du jeu.

De ce côté, force est de constater qu'on est putain de bien servis. Même si le scénario n'ajoute pas vraiment d'intensité dramatique, la merde que foutent les aliens est tangible. On la sent dès lors qu'un pays nous tourne le dos, qu'on perd un soldat, ou qu'une attaque bien violente surgit alors que nos meilleurs guerriers sont à l'hosto. D'une manière générale, les péripéties qui arrivent durant la partie (davantage liées au gameplay qu'à l'histoire.) nous font clairement ressentir qu'on participe à une lutte apocalyptique, que chaque mauvaise décision est facturée plein tarif et qu'il va falloir faire preuve de patience et d'endurance. Ajoutez à cela les possibilités qu'on met entre nos mais, et on obtient l'un des jeux de stratégie les plus cool de tout les temps. Assemblez des jets dernier cri pour foutre par terre l'aviation ennemie, transformez vos troufions en mutants ou en cyborgs, lancez des satellites, développez un nouveau fusil plasma... Faites CE QUE VOUS VOULEZ, mais faites le dans les temps pour ne pas le payer plus tard. Tel est le leitmotiv de ce XCOM dont le gameplay est HYPER addictif.

En définitive, XCOM Enemy Unknown/Within se révèle être une putain de grosse de tuerie qui pourra vous scotcher des heures devant votre machine préférée. La guerre contre les aliens ne se gagnera pas si facilement, et le jeu punira sévèrement vos conneries. On assiste donc à un jeu avec des vraies émotions dedans, qui malgré son design générique et son interface austère, vous captivera un bon moment...Ce jeu, c'est un fantasme de gosse enfin exaucé : vos GI Joe sont vivants et le coffre dans lequel vous les rangiez s'est transformé en base high-tech. Les petites merdes d'aliens en plastique que votre petit frère laisse traîner dans votre chambre vont regretter de s'être paumés sur votre territoire... Faites-vous plaisir, redevenez un enfant de huit ans, ACHETEZ XCOM Enemy Unknown ET Enemy Within !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 525 fois
2 apprécient

Spaceviking a ajouté ce jeu à 6 listes XCOM : Enemy Within

Autres actions de Spaceviking XCOM : Enemy Within