Les + :
Magnifique direction artistique et interface aux petits oignons.
Un gameplay profond mais dynamique et des parties relativement courtes pour du 4X (5-6h de jeu en vitesse normale).
Des races qui modifient en profondeur la façon de jouer chaque partie.
Belle écriture et univers intéressant (je n'ai pas joué à Endless Space).
Combats tactiques où le nombre ne fait pas seulement la différence.
Des mises à jour régulières avec de nouvelles quêtes et factions.

Les - :
Nombre d'unités par race très réduit (4 types) mais personnalisables (chaque pièce d'équipement est modifiable) ainsi que de nombreuses unités de factions mineures incorporables à l'armée.
Pas de hot seat (besoin, certes, assez spécifique).

Créée

le 17 déc. 2014

Critique lue 584 fois

1 j'aime

Pingolin

Écrit par

Critique lue 584 fois

1

D'autres avis sur Endless Legend

Endless Legend
Ruhenheim
9

De la conscience écologique dans l'univers vidéoludique

Nous sommes dans une ère sombre. Les prophètes de la fin du monde, encore regardés avec circonspection au début du XXème siècle, ont maintenant pignon sur rue: leurs convictions sont relayées par les...

le 5 janv. 2016

4 j'aime

Endless Legend
HorsebackRevenge
4

Critique de Endless Legend par HorsebackRevenge

Je n'ai pas accroché du tout. L'interface, déjà. Aucun prompt des unités à bouger, il faut sans cesse regarder et bien chercher le nombre de points de mouvements restants, qui ne sont nullement mis...

le 10 sept. 2016

1 j'aime

Endless Legend
bunnypookah
7

Il ne manque plus à Amplitude que l'accessibilité pour accéder au firmament du 4X.

Amplitude est la valeur montante du 4X et après un Endless Space convaincant, mais qui déclinait un peu trop sagement Master of Orion, le studio adapte cette fois-ci le bon vieux Master of Magic sous...

le 17 août 2015

1 j'aime

Du même critique

Misfits
Pingolin
7

You ******, you dicks ! (censuré par la communauté)

5 ados anglais sont condamnés à des travaux d'intérêts généraux. Ils ne vont pas ensemble (misfits), sont égoïstes, en révolte, tous à leur manière inadaptés à la société (misfits). Et pouf, ils...

le 16 janv. 2011

16 j'aime

13

Gagner la guerre
Pingolin
10

Critique de Gagner la guerre par Pingolin

Avec son écriture intelligente, fine et subtile, ses personnages profonds et son univers chatoyant, Gagner la guerre est sans conteste mon coup de cœur 2009. A ranger aux cotés de la Horde du...

le 10 sept. 2010

11 j'aime

3