X=T1/T2

J'y ai mis du mien pourtant. J'ai noté mes mots de passe en précisant à chaque fois la progression dans l'équipement correspondant. Il n'y avait pas de carte, mais j'en ai fait mon affaire. J'ai essayé plusieurs stratégies de découverte du monde. J'ai sondé de nombreux murs, car je savais qu'il y avait des passages secrets. A force de tentatives, je me suis même lancé dans la conception de ma propre carte. Ouais, j'ai dessiné une PUTAIN de carte avec mon propre code couleur pour mieux me repérer.

Mais ça n'a pas suffit.

Jouer à Metroid, cela consiste à explorer un monde souterrain et oppressant, au début nu et vulnérable pour finir - grâce à l'équipement trouvé sur place - tout-puissant, écrasant les créatures qui peu de temps auparavant étaient synonyme de menace sérieuse pour votre vie. Appelons cette phase de jeu T1, exprimé avec une unité de temps.

L'équipement mentionné ci-dessus est décomposé en armes (ex: missile glacé), capacités (ex: super saut) et réserves supplémentaires, telles des barres de 99 PV vous permettant d'encaisser plus de coups. Et autant dire que vous allez les chercher comme le Graal ces réserves de vie, car avec vos 30 PV de départ vous allez vivre dans la peur. Mais, à la rigueur, ce n'est pas grave. C'est dur, c'est même très dur, mais ce n'est pas grave, c'est un challenge plaisant. En revanche, lorsque vous mourrez (et vous mourrez), vous aurez beau avoir toutes les barres de vie du monde, vous ne recommencez qu'avec 30 PV (tandis que votre nombre de missiles sera le même que lorsque vous êtes passé de vie à trépas). S'ensuivra donc une longue et pénible séance à attendre des mouches à la sortie d'un tuyau dans l'espoir de trouver sur leur cadavre une capsule de 5 PV (20 si vous êtes au bon endroit), sachant que ces capsules apparaissent aléatoirement, et ce jusqu'à remplir vos + ou - 5 barres de vie (de 99 PV chacune, rappelons-le) avant de repartir au combat. Appelons cette phase de non jeu T2, exprimé avec la même unité de temps que T1.

Et posons X comme le rapport T1/T2.

Voici la loi que j'ai tirée de mon expérience : si X passe en dessous d'une valeur x, l'ennui ou l'agacement provoqué par le jeu devient trop important par rapport au plaisir qu'il procure par ailleurs. Et je ne nie pas que Metroid procure du plaisir. Au contraire, explorer ces décors minimalistes et labyrinthiques se révèle fascinant, notamment grâce à une bande-son efficace (le frisson Kraid's Hideout). Les ennemis sont un peu redondants (ils changent certes de vêtement selon la zone explorée, mais une mouche avec un casque allemand reste une mouche), mais ça non plus ce n'est pas grave. Ce qui est grave, c'est lorsque l'on a traversé mille pièges, péniblement récupéré un équipement décent en y passant un temps considérable, et tomber entre deux piliers dans un couloir de lave qu'aucun super saut ne vous permettra de franchir. Deux choix : attendre la mort, ou reset. Et tout à recommencer, ou au moins un temps lui aussi considérable à passer à tuer des mouches pour remplir sa jauge de vie. Vous n'imaginez pas le sentiment de frustration et d'injustice que ce genre d'accident provoque.

Et pourtant j'ai aimé Metroid.

Mais X
RaoulDeCambrai
5
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à sa liste Collection de jeux vidéo

Le 21 octobre 2013

16 j'aime

Metroid
ngc111
4
Metroid

Critique de Metroid par ngc111

Metroid sur NES est l'épisode fondateur d'une saga qui aura su évoluer et traverser le temps (malgré des absences remarquées sur certaines consoles comme la Nintendo 64 ou encore la Gameboy Color)...

Lire la critique

il y a 11 ans

12 j'aime

7

Metroid
Lili-One
8
Metroid

8 parce que les sauvegardes n'existaient pas (et c'était cool)

Metroid, c'est ce jeu étrange sorti aux prémisses des consoles de jeux, quand la NES régnait sans partage ou presque. Metroid, ca a d'abord été le jeu de ma maman, qui a commencé une épopée épique...

Lire la critique

il y a 7 ans

6 j'aime

1

Metroid
Johnny_Boy
10
Metroid

Metroid, le précurseur.

Sorti au Japon en 1986, c'est quelques années plus tard, que je découvre Metroid, j'avais à peine 8 ans et la NES était à son apogée. J'ai passé des dizaines d'heures sur ce jeu, totalement scotché...

Lire la critique

il y a 10 ans

5 j'aime

Ça, tome 1
RaoulDeCambrai
5
Ça, tome 1

Un concept prometteur mais un résultat bancal

Attention, les lignes qui suivent sont susceptibles de révéler des éléments importants de l'intrigue. Il semble communément admis sur SensCritique que Stephen King est un écrivain maître de...

Lire la critique

il y a 8 ans

23 j'aime

3

Franz Ferdinand
RaoulDeCambrai
7

"Tiens, j'écouterais bien Franz Ferdinand. Pour voir."

Franz Ferdinand fait partie de ces albums que même ton père qui ne tolère qu'Elvis Presley dans l'univers du rock accepte que tu le passes dans la voiture familiale. Franz Ferdinand est très, très...

Lire la critique

il y a 10 ans

20 j'aime

1

Metroid
RaoulDeCambrai
5
Metroid

L'équation.

X=T1/T2 J'y ai mis du mien pourtant. J'ai noté mes mots de passe en précisant à chaque fois la progression dans l'équipement correspondant. Il n'y avait pas de carte, mais j'en ai fait mon affaire...

Lire la critique

il y a 9 ans

16 j'aime