2015 : Année musicale (côté découverte)

Avatar Docteur_Jivago Liste de

150 albums

par Docteur_Jivago

La majorité de mes écoutes (Stones, Doors, AC/DC...) ne sont pas des découvertes et me hantent depuis pas mal de temps. Ici ne sont répertorié que les découvertes.

Le ciné c'est ici : http://www.senscritique.com/liste/2015_Annee_cinema/748275
Les séries ici : http://www.senscritique.com/liste/Mon_annee_2015_en_serie_TV/729857
Les albums réécoutés ici : http://www.senscritique.com/liste/2015_n_est_pas_forcement_l_annee_des_nouveautes_ceux_la_je_n/815734
& les bouquins ici ; http://www.senscritique.com/liste/Lecture_2015/754637

Trier par : Tri par défaut
  • Tri par défaut
  • Date de sortie
  • Derniers ajouts
  • Note de l'auteur de la liste
  • Notes de mes éclaireurs
  • Note globale
  • Ordre alphabétique
  • Popularité
Croissant
  • Croissant
  • Décroissant
  • Écouter

    Storytone (2014)

    Sortie : . Rock, rock folk, soft rock et pop rock. 10 morceaux.

    Album de Neil Young

    Ma première plongée chez le Neil Young version XXIème siècle (merci Mr Pepper !) et surement pas ma dernière. L'auteur de "Harvest" s'entoure notamment d'un immense orchestre et livre un album riche, mélodique et complet, où l'émotion découle à plusieurs reprises. A bientôt 70 ans et après tant d'années sur les routes, Neil Young montre qu'il faut bel et bien toujours compter sur lui.
  • Écouter

    Rock or Bust (2014)

    Sortie : . Rock et hard rock. 22 morceaux.

    Album de AC/DC

    J'avais plutôt été déçu par "Black Ice", le précédent album du groupe, celui-là remonte considérablement le niveau. Si on est loin des meilleurs albums de l'ère Johnson (et je ne parle même pas du génie de ce groupe durant l'ère Bon Scott) comme "Back in Black" ou "Stiff Upper Lip", le groupe retrouve toute son efficacité et livre un album testostéroné, puissant avec des titres calibrés pour qu'Angus dégomme son ampli et que Johnson braille comme il sait le faire, et ça , ça n'a pas de prix.
  • Écouter

    Truelove’s Gutter (2009)

    Sortie : . Rock, acoustique et rock indépendant. 8 morceaux.

    Album de Richard Hawley

    Un album aussi beau que classe (merci à Pheroe et sa (géniale) critique ; http://www.senscritique.com/album/Truelove_s_Gutter/critique/41766332). Rétro sans faire dans le pastiche avec une vraie patte d'artiste. Richard Hawley brasse plusieurs genres et influences pour livre un album où l'émotion et la mélancolie sont au rendez-vous, notamment à travers sa voix grave et ses mélodies.
  • Écouter

    Love It to Death (1971)

    Sortie : . Rock et rock classique. 9 morceaux.

    Album de Alice Cooper

    Quelle claque ! Découvert un peu par hasard en voulant me replonger un peu dans du Alice Cooper (du coup merci à Pheroe et SanFelice), je ne m'en suis toujours pas remis. Un disque brillant où Cooper brasse plusieurs genres allant du hard rock au ballade, donnant de l'émotion, parfois un côté mystique et de la puissance à son oeuvre. Le tout est parfaitement orchestré et une vraie ambiance traverse ce disque... inoubliable.
  • Écouter

    Sad Bear (2011)

    Sortie : . Rock et acoustique. 12 morceaux.

    Album de Tony Sly

    Il suffit parfois d'une belle pochette et surtout d'un conseil d'éclaireurs (merci à -IgoR-) pour se lancer dans la découverte d'un album. De belles idées, une guitare acoustique de toute beauté et un album vraiment sympathique et sensible pour un artiste que je découvrir et à qui je rendrais à nouveau visite avec plaisir.
  • Écouter

    Mötley Crüe (1994)

    Sortie : . 13 morceaux.

    Album de Mötley Crüe

    Ça faisait pas mal de temps que je n'étais plus aller voir du côté du Crüe (puis j'ai vu que cet album était aussi bien estimé par Djee ou encore Lazein so...). Parfois (légèrement) inégal, Mötley Crüe réussi tout de même son coup avec un son unique, une grande puissance et une capacité à se varier dans le métal et apporter diverses tonalités et idées.
  • Écouter

    Parallelograms (1970)

    Sortie : 1970. Rock, acoustique, rock folk, rock psychédélique et folk, country. 11 morceaux.

    Album de Linda Perhacs

    Unique album pendant très longtemps de Linda Perhacs, "Parallelograms" nous fait découvrir une douce et mélancolique chanteuse de folk qui déborde d'idées. N'hésitant pas à rajouter quelques touches électriques, elle livre un album complet et sans fausse note (merci à JimBo pour la découverte).
  • Écouter

    Bongo Rock (1973)

    Sortie : 1973. Funk / Soul et funk. 8 morceaux.

    Album de Incredible Bongo Band

    Connaissant juste quelques morceaux, je redécouvre cet album instrumental qui mélange funk, soul, guitare électrique et bongo ! Débordant d'idées, ils réinventent certaines chansons comme "Apache" ou "In-A-Gadda-Da-Vida" et créent une vraie ambiance quasi-mystique. Néanmoins l'album est un peu trop court et sa version "longue" avec plusieurs morceaux rajoutés est, à mes yeux, supérieurs.
  • Écouter

    Basie One More Time (1991)

    Sortie : 1991. Jazz et big band. 10 morceaux.

    Album de Count Basie

    Quelle claque là aussi ! Rencontre entre Count Basie et Quincy Jones pour un album génial où l'émotion et la classe découlent à chaque seconde. Un orchestre brillant qui m'a transporté dans son univers durant 10 morceaux, une ambiance de bar jazzy des années 1920 et 1930 comme on peut s'en faire une représentation idéale (comme dans le Cotton Club de F.F. Coppola). Chaque musicien est en grande forme et l'ensemble est en osmose totale. Grand merci à SanFelice pour ma première expérience chez Count Basie mais à coup sûr pas la dernière.
  • Écouter

    Kid A (2000)

    Sortie : . Rock, IDM, expérimental, rock alternatif et electronique. 11 morceaux.

    Album de Radiohead

    Malgré la légère déception "OK Computer", "Kid A" remonte le niveau et me permet d'entrer pleinement dans l'univers planant de ce groupe, regorgeant d'idées et capable de créer une vraie ambiance. M'étant jamais senti très proche de ce groupe, cet album rehausse mon intérêt et pourquoi pas y plonger pleinement à l'avenir...
  • Écouter

    Homework (1996)

    Sortie : . Electronique et house. 16 morceaux.

    Album de Daft Punk

    Alors là... J'avais, jusque-là, détesté toutes mes expériences avec ce groupe, trouvant ça aussi laid que répétitif, mais j'ai malgré tout voulu lui donner une dernière chance suite à divers conseils... Mais bon, ça ne prend toujours pas et c'est, à mes yeux, toujours aussi immonde & inaudible.
  • Écouter

    Somewhere in Time (1986)

    Sortie : . Heavy metal et rock. 8 morceaux.

    Album de Iron Maiden

    Bien qu"ayant une haute estime d'Iron Maiden, il m'en reste tout de même pas mal à découvrir et, une fois l'idée chopée chez 21st Century Christ, ce Somewhere in Time me réconforte dans mon opinion sur Iron Maiden. Puissant, irrésistible et sans lourdeur, c'est un grand cru du groupe qui impose une ambiance qui tient tout le long de l'album. Des morceaux comme "Sea of Madness" ou "Caught Somewhere in Time" font partis de mes favorites du groupe.
  • Écouter

    Mescalero (2003)

    Sortie : . Rock et blues rock. 17 morceaux.

    Album de ZZ Top

    Yeah ! Toujours en forme ZZ Top même si on est loin des immenses premiers albums du groupe où le blues se mêlait avec génie au boogie et hard rock. Ici c'est très puissant, très saturé avec de bons gros sons mais c'est plutôt cool malgré quelques morceaux qui gâchent un peu l'ensemble. Mais ça reste toujours un minimum efficace.
  • Écouter

    Ready to Die (1994)

    Sortie : . Thug rap et hip hop. 17 morceaux.

    Album de The Notorious B.I.G.

    J'y connais vraiment que dalle en rap et en hip-hop et à vrai dire ça n'a jamais été une de mes priorités mais en naviguant dans le répertoire musical de mes éclaireurs, certains me donnent envie de m'y lancer. Ici ce n'est guère ma tasse de thé bien que ce soit plutôt créatif avec plusieurs bonnes idées. Parfois un peu mou et pas à mon gout, "Ready to Die" regorge quand même de quelques mélodies et de moments vraiment sympathiques.
  • Tilt: Immagini per un orecchio (1974)

    Sortie : . Prog rock et rock. 8 morceaux.

    Album de Arti & mestieri

    Malgré quelques séquences formidables, "Tilt" m'a aussi un peu trop laissé sur le bord de la route. C'est dommage car il y a vraiment quelques excellents mélodies et plusieurs idées vraiment sympathiques mais quelques morceaux trop longs, quelques trucs expérimentaux, à mes yeux de mauvais goûts (comme la dernière chanson) m'ont empêché de pleinement profiter cet album.
  • Écouter

    Positif (1984)

    Sortie : 1984. Pop et chanson. 9 morceaux.

    Album de Jean-Jacques Goldman

    Je suis indulgent avec cet album plutôt sympathique quoiqu’inégal avec certaines chansons de piètres qualités. Mais l'ensemble est rattrapé par une atmosphère très 80's plutôt agréable, quelques chansons qui ont accompagné mon enfance et un chanteur qui s'accorde bien avec ses musiciens... Mais c'est vraiment dans l'ère du temps, très marqué "années 1980".
  • Écouter

    Nina Simone Sings the Blues (1967)

    Sortie : 1967. Blues, east coast blues, soul jazz et jazz. 11 morceaux.

    Album de Nina Simone

    Dès les premiers mots de Nina Simone suivi par l'harmonica qui ouvre l'album je suis comblé et transporté dans ce blues joué et chanté avec autant de génie que d'émotion. Tous les musiciens sont au tops et débordent d'idées, tandis que l'alchimie entre eux et parfaite et accompagne de la plus belle des manières cette voix grave inoubliable. Quelle claque... Merci à Kalopani et je vais continuer d'explorer cet univers et répertoire qui convient parfaitement à tout amateur de blues et là, c'est du génie.
  • Écouter

    Tago Mago (1971)

    Sortie : 1971. Krautrock, rock et avantgarde. 7 morceaux.

    Album de Can

    En écoutant la première face on se dirigeait tout droit vers une immense claque, une atmosphère de folie qui m'a retourné le cerveau. Dommage que la seconde face m'ait un peu laissé sur le côté et m'a donné le sentiment de traîner (un peu) en longueur. Expérimental et débordant d'idées ingénieuses, "Tago Mago" met en avant des artistes brillants et intelligent, maîtrisant parfaitement leurs instruments, surtout dans cette première partie avec des séquences géniales à l'image de "Oh Yeah".
  • Écouter

    Sibérie m'était contéee (2004)

    Sortie : . 23 morceaux.

    Album de Manu Chao

    Après la Mano Negra et deux albums solos, Manu Chao revient avec "Sibérie m'était contéee" où il nous raconte son Paris à sa façon. Il créé une ambiance conviviale, tendre et mélancolique qui tient tout le long de l'album avec des mélodies prenantes et une science des mots, parfois surréaliste, qui est clairement le bienvenue. L'album est truffé de bonnes idées, d'ajouts de son latino voire même électronique mais toujours avec justesse et sans excès. Un album tendre, calme et sympathique où il s'éloigne de ses racines de la Mano Negra, mais qu'importe, il le fait avec brio.
  • Écouter

    New (2013)

    Sortie : . Pop, rock et pop rock. 16 morceaux.

    Album de Paul McCartney

    Mouais... C'est assez fade tout cela. Je connais peu la carrière solo de McCartney (un peu ses débuts et un disque avec les Wings) mais là j'ai l'impression qu'il veut coller avec les modes et sonorités en vogue actuellement et ça marche pas ou peu. Quelques chansons en deviennent même énervantes voire lourdes et il oscille avec de la pop sans éclats, un peu molle malgré quelques chansons qui relèvent légèrement le niveau...
  • Écouter

    You Are Free (2003)

    Sortie : . Rock, blues rock et rock indépendant. 14 morceaux.

    Album de Cat Power

    Première plongée dans l'univers de Cat Power et c'est un vrai régal. Mélange de pop, folk ou encore rock, elle pose sa belle voix sur de superbes mélodies, accompagnée par diverses guitares (électrique et acoustique) ou un piano. Une ambiance douce, chaleureuse et presque planante plane sur cet album qui déborde d'idées et où l'émotion est au rendez-vous. Merci à Pheroe pour la découverte !
  • Écouter

    Magical Mystery Tour (OST) (1967)

    Sortie : . Rock, bande originale, rock psychédélique, cinéma & théâtre et pop rock. 11 morceaux.

    Bande-originale de The Beatles

    Sorte de suite à "Sgt Pepper's", Magical Mystery Tour contient quelques très belles perles (Magical Mystery Tour, Penny Lane, Strawberry Fields Forever, I Am The Walrus ou encore All You Need Is Love) malheureusement entourées de quelques morceaux plus anecdotiques et assez oubliables. Légèrement inégal donc mais vraiment agréable à l'écoute où les Fab Four font preuve de talents, de cohérences et d'ingéniosités
  • Écouter

    Man It Feels Like Space Again (2015)

    Sortie : . Rock et rock psychédélique. 9 morceaux.

    Album de Pond

    Tentative de revival psychédélique par "Pond" avec son album "Man it feels like space Again". Dans l'ensemble plutôt sympathique, je regrette tout de même quelques morceaux qui ne collent pas vraiment à l'ambiance générale ainsi que quelques lourdeurs dû à un excès de sons bizaroïdes, d'effets numériques etc. Mais le voyage dans cet univers psyché 2.0 regorge tout de même de quelques morceaux vraiment sympa, parfois même mélancolique ainsi que de séquences pop voire symphonique où les talents de compositeurs sont enfin dévoilés, tout comme l’osmose du groupe. Talentueux et sincère, dommage donc que l'ensemble soit parfois un peu trop maladroit et bordélique...
  • Écouter

    Townes Van Zandt (1969)

    Sortie : septembre 1969. Folk et country. 10 morceaux.

    Album de Townes Van Zandt

    Artiste que je découvre (grâce à (décidément) de formidables éclaireurs, Pheroe et Djee en tête) et quelle claque ! Un condensé de magnifiques mélodies folks, souvent en arpège, lorgnant parfois vers la country pour un album où l'émotion est régulièrement au rendez-vous. Souvent minimaliste, se contentant d'une guitare acoustique, il y inclue parfois quelques éléments extérieurs comme un magnifique violon sur la très belle "(Quicksilver Daydreams Of) Maria". Bref un régal et un album de toute beauté dont il me tarde de découvrir les autres venant d'un artiste semblant trop méconnu...
  • Écouter

    April in Paris (1956)

    Sortie : 1956. Jazz et big band. 10 morceaux.

    Album de Count Basie & His Orchestra

    Deuxième voyage au coeur de l'univers de Count Basie après la récente claque "Basie one more time" et c'est à nouveau somptueux. Il suffit de fermer les yeux et j'ai eu l'impression de me retrouver dans l'idéal que l'on peut se faire des bars et cabarets des années 1920/1930 façon "Cotton Club" de F.F. Coppola. L'osmose entre les musiciens est parfaite et l'ensemble est joué avec tant de talent et de classe... l'émotion se mêle à la virtuosité et découle de chaque note de ce brillant orchestre (je ne compte même plus les sensationnelles envolées de piano, saxophone, trombone etc)... Et encore merci à SanFelice, du coup, j'attends déjà avec impatiente mon troisième voyage au cœur de cet orchestre.
  • Écouter

    With a Little Help From My Friends (1969)

    Sortie : mai 1969. Pop rock et blues rock. 10 morceaux.

    Album de Joe Cocker

    Premier album de Joe Cocker, il mélange ici avec brio quelques titres composés et reprises, notamment une magnifique version de "With a little help from my Friends". Parfois légèrement inégal, l'ensemble reste cohérent avec quelques fulgurances de génies et des titres forts mémorables à l'image de "Feeling Alright" ou encore "The New Age of Lily".
  • Écouter

    L'Homme à tête de chou (1976)

    Sortie : . Avantgarde, lounge , rock et pop rock. 12 morceaux.

    Album de Serge Gainsbourg

    L'histoire d'un quadragénaire qui tombe amoureux d'une jeune shampouineuse libertine. Le vice, le sexe, l'amour fou, le péché ou encore le meurtre passent entre la plume de Gainsbourg qui fait corps avec de magnifique mélodies. La mélancolie, l'émotion et même le glauque sont au rendez-vous dans ce concept album artistiquement réussi. Certains titres comme "Variations sur Marilou" ou encore "L'Homme à tête de chou" sont tout aussi mémorable que brillant, c'est dire.
  • Écouter

    Shadows in the Night (2015)

    Sortie : . Pop, rock, vocale et folk, country. 10 morceaux.

    Album de Bob Dylan

    36ème album de l'infatigable Bob Dylan qui s'attaque ici à Frank Sinatra avec une certaine classe et élégance à défaut d'être vraiment inoubliable. Un peu comme lorsque Renaud reprend Brassens, Dylan ne s'approprie pas vraiment Sinatra et reste très proche du style de l'interprète de "New York New York", c'est plutôt dommage, il n'apporte pas grand chose aux chansons. Mais qu'importe car finalement l'ensemble est sympathique, Dylan a de la voix, les instrumentations sont sobres et bonnes malgré tout.
  • Écouter

    Greetings From Asbury Park, N.J. (1973)

    Sortie : . Rock et rock classique. 9 morceaux.

    Album de Bruce Springsteen

    Premier album du boss et quelle claque ! Mélange unique de rock, folk ou encore country, il impose déjà son style avec d'excellentes compositions, aucune fausse note et de nombreuses idées ingénieuses (les touches de pianos, saxophones etc). Sa voix colle parfaitement avec la musique et son groupe est en osmose total, le boss déborde d'énergie, apporte une touche parfois mélancolique à l'ensemble et l'émotion est au rendez-vous. Chapeau Bruce, et ce premier coup de maître vient de suite se ranger au côté de ses meilleurs disques à l'image de Born To Run.
  • Écouter

    Lucky Town (1992)

    Sortie : . Rock, rock classique et pop rock. 10 morceaux.

    Album de Bruce Springsteen

    Efficace... et c'est à peu près tout. Sans retrouver le génie de l'auteur de "Born To Run" ou "Nebraska", "Lucky Town" s'avère donc au moins efficace et surtout plutôt plaisant à l'écoute. L'arrangement, sans être trop lourd, est tout de même ancré dans son époque, sans que ce soit transcendant, il y a tout de même quelques bonnes idées, comme l'utilisation des chœurs et de l'harmonica, ainsi que certains chansons qui remportent vraiment l'adhésion. Bref, le boss nous a habitué à mieux, mais cet opus reste tout de même sympathique et agréable.