2021 : Une année cinématographique

Avatar William Carlier Liste de

464 films

par William Carlier
Trier par : Tri par défaut
  • Tri par défaut
  • Date de sortie
  • Derniers ajouts
  • Note de l'auteur de la liste
  • Notes de mes éclaireurs
  • Note globale
  • Ordre alphabétique
  • Popularité
Croissant
  • Croissant
  • Décroissant
  • Bande-annonce

    Robin des Bois (2018)

    Robin Hood

    1 h 56 min. Sortie : . Action, aventure, drame et thriller.

    Film de Otto Bathurst avec Taron Egerton, Jamie Foxx, Ben Mendelsohn

    Vu le 03/01/2021 (Télé)

    Nanardesque au possible.. lamentable.
  • Bande-annonce

    Barry Seal : American Traffic (2017)

    American Made

    1 h 55 min. Sortie : . Action, biopic, comédie et policier.

    Film de Doug Liman avec Tom Cruise, Domhnall Gleeson, Sarah Wright

    Vu le 04/01/2021 (Télé),

    Contre toute attente, une franche réussite naviguant entre humour noir, aventure et film politique. Des raccourcis souvent évidents et une narration parfois décousue, mais quelle énergie ! Un vrai plaisir.
  • Bande-annonce

    La Piscine (1969)

    2 h. Sortie : . Policier et drame.

    Film de Jacques Deray avec Alain Delon, Romy Schneider, Maurice Ronet

    Vu le 06/01/2021 (Télé),

    Un faux policier où l'essentiel réside dans les convictions des personnages, tout est dans le geste et rien à la fois, devant la perte des repères sentimentaux. Ainsi, la conclusion du film est à l'image des personnages, un double jeu. Une très belle réussite.
  • Bande-annonce

    La Complainte du sentier (1955)

    Pather Panchali

    2 h 05 min. Sortie : . Drame.

    Film de Satyajit Ray avec Subir Banerjee, Chunibala Devi, Runki Banerjee

    Vu le 07/01/2021,

    Le cinéaste indien Satyajit Ray filme la grande humanité, qui ne peut survivre par le matériel en lui-même mais par l'amour qu'il a pour l'Autre.
    L'arrivée du train ou la réminiscence du rêve, espoir faisant battre les cœurs ensemble, est un cri au désespoir d'un pays tout entier, croulant sous la pauvreté et les inégalités.

    Mais le grand Homme ne cédera pas à la faiblesse, non il se rélévera et acclamera ses aînés, en leur rendant hommage. Cet hommage passe par l'Art dans le film, à travers la représentation théâtrale mais encore par l'écriture de poèmes ou le chant.

    Satyajit Ray célèbre le courage d'un pays tout entier, et par son cinéma à part entière, la pureté de son peuple originel.
  • Bande-annonce

    M le maudit (1931)

    M

    1 h 57 min. Sortie : . Policier, drame et thriller.

    Film de Fritz Lang avec Peter Lorre, Ellen Widmann, Inge Landgut

    Vu le 08/01/2021,

    Intelligent, précis et manipulateur, M le Maudit a tout du grand film.
  • Bande-annonce

    Les Fraises sauvages (1957)

    Smultronstället

    1 h 31 min. Sortie : . Drame, romance et road movie.

    Film de Ingmar Bergman avec Victor Sjöström, Bibi Andersson, Ingrid Thulin

    Vu le 09/01/2021,

    Wild Strawberries est un film remède, littéralement.

    D'une construction simplement admirable, alternant entre le rêve et la réalité, Ingmar Bergman étudie l'introspection, et finit son film par la plus belle des conclusions : la vie, c'est le passé, le présent et le futur.

    Mais la vie c'est surtout profiter, partager le fruit de nos expériences, et ressortir grandi. Et puis enfin, pardonner, à ceux que l'on aime, même s'ils nous ont fait du mal.

    Le cinéaste suédois m'a évidemment, encore fait pleurer.
  • Bande-annonce

    Lux Æterna (2020)

    51 min. Sortie : . Drame, thriller et expérimental.

    Moyen-métrage de Gaspar Noé avec Béatrice Dalle, Charlotte Gainsbourg, Abbey Lee

    Vu le 09/01/2021,

    Même si les références inutiles et grossières de Noé (sexe, drogue notamment) envahissent encore ce film (après Climax, au concept ressemblant d'ailleurs), Lux Aeterna s'en sort bien puisqu'il propose une réflexion intéressante sur la captation de l'image au cinéma. L'utilisation du split-screen ici évoque le génial Phantom of the Paradise de Brian De Palma.
  • Bande-annonce

    Viridiana (1961)

    1 h 30 min. Sortie : . Drame.

    Film de Luis Buñuel avec Silvia Pinal, Francisco Rabal, Fernando Rey

    Vu le 10/01/2021,

    Qu'il s'agisse des pauvres ou des riches, la cruauté et la lâcheté trempent dans toutes les sauces ! Buñuel signe un film diaboliquement noir, et maîtrisé de bout en bout.
  • Bande-annonce

    Joy Division (2007)

    1 h 33 min. Sortie : .

    Documentaire de Grant Gee avec Richard Boon, Anton Corbijn, Kevin Cummins

    Revisionnage le 10/01/2021 (DVD),

    Très pertinent dans son approche du milieu musical de Manchester, et objectif.
  • Bande-annonce

    La Communion (2019)

    Boże Ciało

    1 h 55 min. Sortie : . Drame.

    Film de Jan Komasa avec Bartosz Bielenia, Eliza Rycembel, Aleksandra Konieczna

    Vu le 10/01/2021,

    Si Corpus Christi est un film aussi magnifique, c'est parce qu'il ne parle pas du tout à premier œil de religion mais avant tout de la place de l'individu sur terre et de la repentance. Il ne s'agit plus de prier mais d'échanger avec l'autre, d'essayer de comprendre l'incompréhensible. Le chaos reste toujours envisageable, si un homme parmi tant d'autres peut changer ; hélas, d'autres non.
  • Bande-annonce

    Shoah (1985)

    9 h 26 min. Sortie : . Historique et guerre.

    Documentaire de Claude Lanzmann avec Simon Srebnik, Michael Podchlebnik, Motke Zaidl

    Vu les 10/01/2020 - 11/01/2021,
    Shoah est une expérience éprouvante, il n'y a pas de doute là-dessus, et l'émotion du documentaire est extrêmement pesante.
    Cependant, la durée du film ne me semble parfois pas toujours justifiée, tant le schéma opéré par le réalisateur reste le même et finit indéniablement, par se répéter. Non pas qu'écouter toutes ces personnes m'indiffère, mais plutôt qu'il aurait été sans doute plus fort de synthétiser un peu plus toutes ces informations.
    Cela reste un documentaire très important pour l'histoire, et bouleversant.
  • Bande-annonce

    Sœurs de sang (1973)

    Sisters

    1 h 33 min. Sortie : . Épouvante-Horreur et thriller.

    Film de Brian De Palma avec Margot Kidder, Jennifer Salt, Charles Durning

    Vu le 11/01/2021,

    Un thriller saisissant aux grandes influences hitchcockiennes (on pense surtout ici à "Spellbound" et à "Psycho"), où De Palma exploitait encore ses grands talents de metteur en scène. On retrouve toutes les obsessions du réalisateur, et comme pour "Cat People" de Tourneur ; l'horreur n'est jamais aussi saisissante que lorsqu'en plus d'être graphique, elle est également psychologique !
  • Bande-annonce

    La Fille aux allumettes (1990)

    Tulitikkutehtaan tyttö

    1 h 10 min. Sortie : . Comédie dramatique.

    Film de Aki Kaurismäki avec Vesa Vierikko, Reijo Taipale, Silu Seppälä

    Vu le 12/01/2021,

    Aki Kaurismäki réalise, en reprenant le conte d'Andersen, un film très sombre. Il y dépeint la tristesse de la société moderne, manquant d'amour et de compassion. L'actrice principale est brillante, et le réalisateur faisant durer longtemps ses plans, il n'est pas rare de se sentir comme la protagoniste ; piégée de toutes parts.
  • Bande-annonce

    Les Moissons du ciel (1978)

    Days of Heaven

    1 h 34 min. Sortie : . Drame et romance.

    Film de Terrence Malick avec Richard Gere, Brooke Adams, Sam Shepard

    Vu le 13/01/2021,

    Days of Heaven dispose d'une aura magique, je ne saurais l'expliquer, comme si cette histoire était hors du temps, de toute époque.
    Et puis, il faudrait parler de la simplicité de l'intrigue, mais qui en contraste ; joue avec les ellipses narratives et accroit le sentiment doux-amer.. le film est également magnifique visuellement, parmi les plus beaux plans que j'ai pu voir au cinéma.

    Toutes les thématiques chères à Terrence Malick sont déjà présentes, telles que le rapport à la nature, l'homme à son milieu social et ici, le manque amoureux opposé à l'inégalité de richesses.
    Mais tout cela n'est jamais poussé à l'extrême, l'émotion n'est jamais forcée mais naturelle.

    Voilà, Days of Heaven est un film qui me bouleverse.

    Parce que la vie après tout, c'est peut-être comme la petite Abby le dit, certains en ont trop pour ce qu'ils ont besoin réellement et d'autres n'en ont pas assez pour vivre. Mais même après le surpassement de ces difficultés, nous finissons toujours, par revenir à la case départ, à se retrouver soi-même et à se dire que parfois, il n'est pas plus mal que de se contenter d'abord de ce que l'on a.
  • Bande-annonce

    Vivre sa vie (1962)

    1 h 20 min. Sortie : . Comédie dramatique.

    Film de Jean-Luc Godard avec Anna Karina, Sady Rebbot, André S. Labarthe

    Vu le 13/01/2021,

    Vivre sa Vie est un film intéressant, mais dont l'exécution me laisse un peu perplexe. Autant je saisis bien pourquoi Godard a choisi de découper le long-métrage de cette manière, autant je n'arrive pas à comprendre pourquoi tout me semble aussi précipité vers la fin.
    Malheureusement, je n'ai pas été extrêmement touché, mais je reconnais sans problème la qualité de la réalisation et de certaines scènes, souvent sublimes.
  • Vénus et Fleur (2004)

    1 h 20 min. Sortie : . Comédie dramatique.

    Film de Emmanuel Mouret avec Veroushka Knoge, Isabelle Pirès, Julien Imbert

    Vu le 14/01/2021,

    Emmanuel Mouret reprend le film estival tel que Eric Rohmer savait bien le faire, et il s'en sort très très bien. Je trouve que les personnages sont très attachants et Mouret fait d'eux le sujet principal du film.
    Une belle surprise, à découvrir sans plus attendre.
  • Bande-annonce

    Point limite (1964)

    Fail-Safe

    1 h 52 min. Sortie : . Drame et thriller.

    Film de Sidney Lumet avec Henry Fonda, Walter Matthau, Dan O'Herlihy

    Vu le 15/01/2021,

    Je ne vais pas mentir, je n'ai jamais été aussi effrayé devant un film que devant Fail-Safe. Lumet maitrise le suspense et la tension instaurée à la perfection. Il livre l'ultime fable tragique sur la Guerre Froide.

    Plus précisément, il est possible de diviser le film en trois idées majeures, à savoir l'incapacité de l'homme à maîtriser la machine / la folie destructrice de l'Homme / l'incapacité à communiquer.

    Il concrétise ainsi tout ce que la Guerre Froide peut signifier.
    Mais surtout, si Fail-Safe est un chef d'oeuvre aussi important pour l'Histoire, et pour l'homme tout entier.. c'est parce qu'il est visionnaire.
    Et il l'est encore plus aujourd'hui (n'est-ce pas D.Trump et K.Jung-Un?).. parce que oui, lorsque ce monde s'effondre, que le cauchemar se réalise : que reste-t-il ?

    Une humanité sacrifiée, la soudaine réalisation des dirigeants des conséquences de leur création destructrice et l'importance de la paix.

    Lorsque le pilote ferme les yeux, et refuse d'entendre sa femme, il fait le choix patriotique auquel on l'a formé, mais le spectateur sait.
    Le spectateur sait qu'il aura fait le sacrifice ultime, destructeur mais salvateur d'un monde déshumanisé qui ne pourra jamais plus être le même que l'Ancien.
  • Bande-annonce

    Drunk (2020)

    Druk

    1 h 55 min. Sortie : . Comédie dramatique.

    Film de Thomas Vinterberg avec Mads Mikkelsen, Thomas Bo Larsen, Lars Ranthe

    Vu le 15/01/2021,

    Thomas Vinterberg signe avec Drunk un film bouleversant, il n'y a pas d'autre mot. Il s'agit davantage d'un film sur l'apprentissage et la renaissance que sur l'alcool en tant que tel, et c'est là où le film frappe très très fort. Parce que voir ces personnages danser, rigoler ensemble n'a jamais été plus touchant que lorsque cela participe à la reconstruction de la sphère individuelle, et à la reconnaissance de leurs erreurs.
    L'alcool pour oublier, profiter mais ce n'est pas l'alcool qui permettra la remise en conscience, il ne s'agit là que d'une introspection.
    Ainsi, Drunk ne fait pas l'apologie de l'alcool bien au contraire, il fait l'apologie de l'Amour, le vrai ; le véritable qui peut alors, rassembler tout le monde. Et quitte à profiter un peu plus, avec quelques verres de champagne et une danse.. !!

    Un véritable regret de ne pas avoir eu l'occasion de le découvrir en salles, j'espère qu'il sera rediffusé, lors de leur réouverture avec un peu de chance!
  • Bande-annonce

    JSA - Joint Security Area (2000)

    Gongdonggyeongbiguyeok JSA

    1 h 50 min. Sortie : . Drame et thriller.

    Film de Park Chan-Wook avec Lee Byung-Hun, Song Kang-Ho, Shin Ha-Kyun

    Vu le 17/01/2021 (Bluray),

    Joint Security Area constitue le film ultime de Park Chan-wook, qui est pour le moment, mon film préféré du réalisateur.

    Il s'agit là d'un thriller politique où le meurtre d'un dirigeant nord-coréen risque de faire éclater une guerre entre la Corée du Nord et la Corée du Sud. Bien sûr, le réalisateur sud-coréen n'exploite jamais les clichés tels que l'on pourrait représenter à travers les dirigeants nord-coréens, mais développe ici ce qu'aurait pu permettre une réunification des deux Corées.

    Est également évoqué l'emprisonnement des deux pays, et plus spécifiquement le manque affectif ressenti, l'absence de cohésion sociale au sein de la Corée du Nord notamment. Les soldats sont ainsi relégués à s'entrainer encore et encore, à tirer sur la même cible, victimes alors d'un lavage de cerveau et d'une propagande envahissante de toutes parts.

    Plus que cela, Joint Security Area touche le sommet lorsqu'il dévoile sa sous-intrigue, une simple histoire d'amitié. Une histoire d'amitié malheureusement impossible, reprise au sein d'un système qui ne tolère que l'ordre et la soumission au nom de l'intérêt de la nation.

    Alors oui, le petit homme décide d'aller franchir le pas, de découvrir ce qu'il rêverait d'avoir et de ressentir. A l'image de la photo prise par la touriste lors d'un bref moment, ne peuvent que rester des figures militaires ne ressentant rien et ne pouvant développer de relation.

    Forcément encore d'actualité aujourd'hui, le film ne peut que retentir davantage. Parce qu'à la fin, non l'homme ne peut se réduire à un pantin.
    Non, l'homme se souvient de ceux qu'il a aimé, avec lesquels il a pu se sentir un jour, heureux.

    Alors, et malgré les pires circonstances et conséquences d'un désastre inévitable, il fera le choix de pardonner son Frère.

    Parce qu'il n'a pu faire autrement, parce que le système ne lui a pas donné le choix, retenti alors le grand espoir, celui de l'Amour et de la compréhension de l'autre Nation. Et la réponse affirmative devant la Haine de l'autre : NON.
  • Bande-annonce

    Amarcord (1973)

    2 h 03 min. Sortie : . Comédie dramatique.

    Film de Federico Fellini avec Bruno Zanin, Pupella Maggio, Armando Brancia

    Vu le 18/01/2021,

    Un immense film.
  • L'Homme invisible (1933)

    The Invisible Man

    1 h 11 min. Sortie : . Épouvante-Horreur et science-fiction.

    Film de James Whale avec Claude Rains, Gloria Stuart, William Harrigan

    Vu le 19/01/2021,

    J'ai toujours rêvé de voir ce film enfant, je n'avais vu que quelques images, et je suis vraiment ravi de l'avoir vu en entier aujourd'hui.

    Je comprends qu'on puisse ne pas adhérer à cet humour méta et extrêmement noir, mais quels dialogues et quelle énergie surtout !
    Souvent très drôle voire effrayant par moments (cf évolution du personnage, inquiétante tel un tyran), the Invisible Man est un grand film de monstre !
  • Bande-annonce

    Pickpocket (1959)

    1 h 15 min. Sortie : . Policier et drame.

    Film de Robert Bresson avec Martin LaSalle, Marika Green, Jean Pélégri

    Vu le 20/01/2021,

    Pickpocket est un film très stressant, grâce à l'intelligence de son metteur en scène, à ne garder que les informations strictement nécessaires à la compréhension du spectateur. Il n'y a pas de temps mort ni de répit, et à l'image de ce personnage amoral ; le film est surtout psychologique.

    R.Bresson m'impressionne davantage avec ce film, qui est en réalité plus intéressant que ce qu'il parait au premier abord.
    Le personnage de Michel est un délinquant, mais pourtant, alors qu'on pouvait le trouver antipathique depuis le début du long-métrage, il devient véritablement passionnant lorsque l'on apprend qu'il n'a simplement pas eu d'enfance. A l'image de cette fin, l'Amour pourrait peut-être le sauver.
  • Bande-annonce

    Terminator : Dark Fate (2019)

    2 h 08 min. Sortie : . Action, aventure, science-fiction et drame.

    Film de Tim Miller avec Linda Hamilton, Arnold Schwarzenegger, Mackenzie Davis

    Vu le 22/01/2021,

    Alors non, ce sixième volet de la saga Terminator n'est pas révolutionnaire et reprend très souvent les scènes cultes des deux premiers films de J.Cameron.

    Cependant, Tim Miller parvient à "ressusciter" l'esprit Terminator, toute la traque et poursuite entamée est souvent prenante, résolument jouissive.

    Reste qu'il y a de nombreuses incohérences également, voir des choix scénaristiques allant à l'encontre de Judgment Day. Mais voilà, les personnages du T-800 et de S.Connor sont plutôt bien retrouvés, sans trop en faire et les scènes d'action sont correctes.

    Il est simplement dommage que le film soit aussi prévisible, les effets spéciaux étant pour la plupart réussis malgré certains passages (je pense à la poursuite avion/hélicoptère, sous-marine).

    C'est donc déjà mieux que Genisys (pas très difficile non plus) et plutôt sympathique. Un plaisir régressif.
    Mais par pitié, laissez Terminator en paix maintenant !
  • Bande-annonce

    Madre (2019)

    2 h 09 min. Sortie : . Drame et thriller.

    Film de Rodrigo Sorogoyen avec Marta Nieto, Anne Consigny, Alex Brendemühl

    Vu le 22/01/2021,

    Juste brillant.
  • Bande-annonce

    Brazil (1985)

    2 h 12 min. Sortie : . Drame, fantastique et science-fiction.

    Film de Terry Gilliam avec Jonathan Pryce, Kim Greist, Michael Palin

    Vu le 23/01/2021 (DVD),

    Un très grand film.
  • Bande-annonce

    Le Vieux Fusil (1975)

    1 h 43 min. Sortie : . Drame, thriller, guerre et action.

    Film de Robert Enrico avec Philippe Noiret, Romy Schneider, Jean Bouise

    Vu le 25/01/2021 (Télé),

    Un film poignant.
  • Bande-annonce

    La Bataille d'Alger (1966)

    La battaglia di Algeri

    2 h 01 min. Sortie : . Drame et guerre.

    Film de Gillo Pontecorvo avec Brahim Hadjadj, Jean Martin, Yacef Saadi

    Vu le 26/01/2021,

    Un film impressionnant et essentiel.
  • Bande-annonce

    La Prisonnière du désert (1956)

    The Searchers

    1 h 59 min. Sortie : . Western, aventure et drame.

    Film de John Ford avec John Wayne, Jeffrey Hunter, Vera Miles

    Vu le 30/01/2021,

    Un très bon western.
  • Bande-annonce

    Séjour dans les monts Fuchun (2020)

    Chun jiang shui nuan

    2 h 30 min. Sortie : . Drame et romance.

    Film de Gu Xiaogang avec Zhenyang Dong, Dù Hóng-Jūn, Wei Mu

    Vu le 31/01/2021,

    Un film sublime.
  • Printemps tardif (1949)

    Banshun

    1 h 48 min. Sortie : . Drame.

    Film de Yasujirō Ozu avec Chishû Ryû, Setsuko Hara, Yumeji Tsukioka

    Vu le 05/02/2021,

    Ozu signe un film sublime.