C'est toi qui décides (Liste tournante participative, interactive, hyperactive...)

Avatar takeshi29 Liste de

139 films

par takeshi29

Bon, comme beaucoup d'entre vous j'imagine, j'ai une tonne de films ARCHI-PRIORITAIRES (pas forcément pour des raisons artistiques, c'est parfois bien plus trivial, comme par exemple le besoin de libérer de l'espace sur un disque dur) qui s'entassent chez moi et ceux-ci s'accumulant s'accumulant s'accumulant, certains finissent par être des archi-prioritaires que je ne vois jamais car ils sont remplacés par des plus prioritaires, etc etc etc.

Alors j'ai eu une envie, que vous m'aidiez à ne pas laisser "mourir" certains films en me "forçant" à les regarder. Le principe va être tout simple : je vais vous en proposer 10 qui dorment ou risquent de s'endormir dans mes étagères (physiques ou virtuelles), vous votez pendant environ 48h (La durée peut varier selon les circonstances mais la date et l'heure de la clôture sont de toute façon indiquées en haut de la liste), je m'engage à visionner le vainqueur dans les jours qui suivent. Une fois cet heureux lauréat * consommé je vous repropose 10 films, et ainsi de suite.

L'agencement de la liste sera la suivante : en haut les 10 candidats du moment, puis les vainqueurs par ordre chronologique.

J'espère que vous avez compris parce que j'ai le sentiment que la présentation de ce petit truc que je souhaiterais ludique est bien plus claire dans ma tête que dans mes mots. N'hésitez pas à me laisser des commentaires, des remarques, des questions car je viens d'avoir l'idée et je l'ai balancée comme ça, pas impossible qu'elle demande à être affinée.

* En cas d'égalité c'est le dernier vote tombé qui sera décisif.

NB : Avec un peu de recul une tradition a été instaurée, on fait 10 tours de manège et pour le 11ème ce sont les "beautiful losers", soit les seconds de chacun de ces 10 scrutins, qui reviennent se castagner sur le ring.

Trier par : Tri par défaut
  • Tri par défaut
  • Date de sortie
  • Derniers ajouts
  • Note de l'auteur de la liste
  • Notes de mes éclaireurs
  • Note globale
  • Ordre alphabétique
  • Popularité
Croissant
  • Croissant
  • Décroissant
  • Bande-annonce

    Instinct de survie (2016)

    The Shallows

    1 h 27 min. Sortie : . Drame et thriller.

    Film de Jaume Collet-Serra avec Blake Lively, Oscar Jaenada, Angelo Jose

    Scrutin à thème 53 : On pourrait croire que c'est un nouveau scrutin spécial daubes mais non ne hurlez pas on reprend juste les scrutins zanimos et j'y peux rien moi si y'avait peu de requins chez Bergman / Scrutin n° 121

    Fermeture des bureaux de vote : Lundi 21/06/2021 à 23h59 et 59 secondes
  • Bande-annonce

    La mort au large (1981)

    L'Ultimo Squalo

    1 h 28 min. Sortie : . Aventure, Épouvante-horreur et thriller.

    Film de Enzo G. Castellari avec James Franciscus, Vic Morrow, Micaela Pignatelli

    2 voix : Laurent B / Jack_P_

    "Beautiful loser" provisoire
  • Bande-annonce

    Elle (1980)

    10

    2 h 02 min. Sortie : . Comédie et romance.

    Film de Blake Edwards avec Dudley Moore, Julie Andrews, Bo Derek

    2 voix : Ashtaka / cinemusic
  • Bande-annonce

    Sharknado (2013)

    1 h 26 min. Sortie : . Épouvante-Horreur, science-fiction, thriller et catastrophe.

    Téléfilm de Anthony C. Ferrante avec Ian Ziering, Tara Reid, John Heard

  • Bande-annonce

    Le Monde du silence (1956)

    1 h 26 min. Sortie : .

    Documentaire de Jacques-Yves Cousteau et Louis Malle avec Frédéric Dumas, Albert Falco, Jacques-Yves Cousteau

  • Bande-annonce

    The Reef (2010)

    1 h 34 min. Sortie : . Épouvante-Horreur.

    Film de Andrew Traucki avec Damian Walshe-Howling, Gyton Grantley, Adrienne Pickering

  • Bande-annonce

    L'Espion qui m'aimait (1977)

    The Spy Who Loved Me

    2 h 05 min. Sortie : . Aventure et action.

    Film de Lewis Gilbert avec Roger Moore, Barbara Bach, Curd Jürgens

  • Bande-annonce

    47 Meters Down (2016)

    1 h 27 min. Sortie : . Thriller et Épouvante-horreur.

    Film de Johannes Roberts avec Claire Holt, Mandy Moore, Matthew Modine

  • Je n'ai pas tué Lincoln (1936)

    The Prisoner of Shark Island

    1 h 36 min. Sortie : . Historique et drame.

    Film de John Ford avec Warner Baxter, Gloria Stuart, Claude Gillingwater

    4 voix : voiron / Electron / PiotrAakoun / SanFelice

    Vainqueur provisoire
  • Bande-annonce

    Sky Sharks (2020)

    1 h 50 min. Sortie : . Comédie, action, Épouvante-horreur et science-fiction.

    Film de Marc Fehse avec Tony Todd, Cary-Hiroyuki Tagawa, Naomi Grossman

  • Bande-annonce

    L'Armée des 12 singes (1995)

    Twelve Monkeys

    2 h 09 min. Sortie : . Science-fiction.

    Film de Terry Gilliam avec Bruce Willis, Madeleine Stowe, Brad Pitt

    18/06/2021

    Scrutin des "beautiful losers" 10 / Scrutin n°120

    Vainqueur avec 11 voix (voiron / Electron / Matyyy / Northevil / Dreamous / cinemusic / micktaylor78 / ZayeBandini / Ashtaka / burek / Kowalski)

    Autres films proposés au vote :

    - Tu ne tueras point : 7 voix (PiotrAakoun / WestAnne / lampe / Mattchupichu77 / IPA / ArgentineSqr / Théloma)
    - L'Au-delà : 3 voix (SanFelice / Jack_P_ / PaulDenton)
    - Berberian Sound Studio : 1 voix (Foxart)
    - Sœurs de sang : 1 voix (Laurent B)
    - White God : 1 voix (Tchitchoball)
    - Frankenhooker
    - Vidocq
    - Spartatouille
    - La Planète des singes : Les Origines


    Fermeture des bureaux de vote : Vendredi 18/06/2021 à 23h59 et 59 secondes
  • L'Opérateur (1928)

    The Cameraman

    1 h 16 min. Sortie : . Comédie, romance, drame et muet.

    Film de Buster Keaton et Edward Sedgwick avec Buster Keaton, Marceline Day, Harold Goodwin

    15/06/2021

    Scrutin à thème 52 : Les animaux on continue, les singes / Scrutin n° 119

    Vainqueur avec 6 voix (ZayeBandini / Mattchupichu77 / micktaylor78 / cajole91 / WestAnne / IPA)

    Autres films proposés au vote :

    - La Planète des singes - Les Origines : 5 voix (L for Light / Foxart / Tchitchoball / François_G_ / Cinemabsolu478)
    - Chérie, je me sens rajeunir : 5 voix (voiron / Electron / cinemusic / Dreamous / ghyom)
    - Phenomena (Dario Argento) : 4 voix (lampe / SanFelice / Jack_P_ / Northevil)
    - Le Projet Nim : 2 voix (Ashtaka / burek)
    - Link (Richard Franklin) : 2 voix (Laurent B / PaulDenton)
    - Une femme douce (Robert Bresson) : 1 voix (PiotrAakoun)
    - Koko, le gorille qui parle : 1 voix (Rei Ayanami)
    - Projet X (Jonathan Kaplan)
    - Tarzan, l'homme singe (W.S. Van Dyke)



    Tout est ici est à la fois drôle et émouvant : le récit et les les situations qui en découlent, les personnages, le jeu de Buster Keaton. Mais aussi ce que ce film représente dans l'histoire du cinéma, la fin d'une époque, d'un type de mise en scène et de rythmique qui parvenaient alors à atteindre une sorte de perfection prenant en compte toutes les contraintes du muet, et d'un type de jeu que Keaton représentait si bien, celui d'un génie dont on se souvient autant pour un faciès que pour l'acrobate qu'il était, celui qui maîtrisait l'espace, les décors comme personne.
  • Bande-annonce

    La 25ème heure (2002)

    25th Hour

    2 h 15 min. Sortie : . Drame et policier.

    Film de Spike Lee avec Edward Norton, Philip Seymour Hoffman, Barry Pepper

    09/06/2021

    Scrutin à thème 51 : Les animaux la suite, ouaf ouaf / Scrutin n° 118

    Vainqueur avec 9 voix (PiotrAakoun / lampe / voiron / Mattchupichu77 / Matyyy / L for Light / Laurent B / ZayeBandini / Kowalski)

    Autres films proposés au vote :

    - White God : 7 voix (micktaylor78 / Electron / Tchitchoball / burek / IPA / ArgentineSqr / Rei Ayanami)
    - La Malédiction : 4 voix (SanFelice / PaulDenton / Jack_P_ / cinemusic)
    - Adieu au langage : 2 voix (Captain_Biceps / socrate)
    - Apocalypse 2024 : 1 voix (Ashtaka)
    - Quand vient la nuit : 1 voix (WestAnne)
    - The Plague Dogs : 1 voix (Foxart)
    - Hatchi : 1 voix (Dreamous)
    - Projet X
    - Beginners


    Je ne pensais pas Spike Lee capable de faire un cinéma comme ça, aussi totalement et classiquement américain, drôle, fun, ample, avec cette dernière partie déchirante et rugueuse comme le bitume qui défile.

    Mais Spike Lee restant Spike Lee il règle comme toujours ses comptes avec la bannière étoilée, d'une manière plus détournée qu'à l'habitude.

    Un film que j'ai durant une bonne heure imaginé fait par David Fincher jusqu'à ce que j'accepte qu'il était beau comme ça, fait par Spike Lee. Juste Spike Lee...
  • Bande-annonce

    Quand la ville dort (1950)

    The Asphalt Jungle

    1 h 52 min. Sortie : . Gangster, film noir et drame.

    Film de John Huston avec Sterling Hayden, Louis Calhern, Jean Hagen

    03/06/2021

    Scrutin à thème 50 : Les animaux, et on va débuter avec les chevaux / Scrutin n° 117

    Vainqueur avec 8 voix (Mattchupichu77 / voiron / SanFelice / Ashtaka / cinemusic / EIA / IPA / Kowalski)

    Autres films proposés au vote :

    - Tu ne tueras point : 6 voix (PiotrAakoun / Electron / Foxart / Dreamous / Laurent B / burek)
    - Equus : 5 voix (micktaylor78 / lampe / Jack_P_ / ghyom / Théloma)
    - Hair : 4 voix (Rei Ayanami / WestAnne / L for Light / cajole91)
    - Un jour aux courses : 1 voix (ZayeBandini)
    - Histoires extraordinaires ( Roger Vadim, Federico Fellini et Louis Malle) : 1 voix (PaulDenton)
    - Junior Bonner, le dernier bagarreur
    - Panique au village
    - Dr. Jekyll et Mr. Hyde (Victor Fleming)
    - Le Brigand bien-aimé ( Nicholas Ray)



    J'ai déjà été, et de loin, plus impressionné par du John Huston mais cela vient probablement du fait que les films noirs et moi ça fait souvent deux.

    Après je ne vais pas mentir, je me suis progressivement bien fait avoir par cette atmosphère, par ce rythme, par cette mécanique fichtrement bien huilée, par l'élégance et la sophistication de l'ensemble.

    Et puis voir une Marilyn dans l'un de ses premiers rôles ça ne se refuse pas.
  • Bande-annonce

    Point limite (1964)

    Fail-Safe

    1 h 52 min. Sortie : . Drame et thriller.

    Film de Sidney Lumet avec Henry Fonda, Walter Matthau, Dan O'Herlihy

    29/05/2021

    Scrutin à thème 49 : « Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des (seconds) rendez-vous » (Paul Éluard) / Scrutin n° 116

    Vainqueur avec 10 voix (Tchitchoball / Matyyy / voiron / cajole91 / Ashtaka / Cinemabsolu478 / WestAnne / Axel Psinec / ArgentineSqr / IPA)

    Autres films proposés au vote :

    - L'Armée des 12 singes : 9 voix (micktaylor78 / Dreamous / L for Light/ cinemusic / Laurent B / Electron / François_G_ / Kowalski / ZayeBandini)
    - L'Incompris : 4 voix (PiotrAakoun / emmanazoe / Théloma / ghyom)
    - Accattone : 4 voix (Foxart / Mattchupichu77 / burek / lampe)
    - Zatoichi : 3 voix (Rei Ayanami / PaulDenton / EIA)
    - Major Dundee : 1 voix (SanFelice)
    - Baby Blood : 1 voix (Jack_P_)
    - Le Patient anglais
    - Wall Street
    - L'Ouragan de la vengeance



    Note inchangée de 9, c'est prodigieux de maîtrise à tous les niveaux, scénario, dialogues, interprétation, ça va à 100 à l'heure, ça vous scotche à votre canapé de la première à la dernière seconde, c'est d'une intelligence et d'une pertinence rares en terme politique.

    Et bien entendu le meilleur pour la fin, la mise en scène de Lumet, nerveuse, immersive, avec certainement les ouvertures et conclusions parmi les plus marquantes de l'histoire du cinéma. Le talent c'est peut-être tout simplement de vous faire comprendre que le sort du monde se joue à un téléphone, une carafe d'eau et une intonation de voix près. Du grand art...
  • Bande-annonce

    Cinquante nuances de Grey (2015)

    Fifty Shades of Grey

    2 h 05 min. Sortie : . Drame, romance et Érotique.

    Film de Sam Taylor-Wood avec Dakota Johnson, Jamie Dornan, Jennifer Ehle

    25/05/2021

    Scrutin à thème 48 : Comment on dit caca outre-Atlantique ? / Scrutin n° 115

    Plus grosse bouse US avec 7 voix (L for Light / Novi / Electron / burek / EIA / ghyom / Kowalski)

    Vote(s) blanc(s) : ZayeBandini / voiron / cinemusic / WestAnne / IPA

    Autres daubes US proposées au vote :

    - Spartatouille : 3 voix (lampe / Dreamous / Théloma)
    - Ultraviolet : 3 voix (PaulDenton / PiotrAakoun / Bruce Halpert)
    - Donjons & Dragons : 2 voix (Jack_P_ / Ashtaka)
    - Jack et Julie : 2 voix (Mattchupichu77 / Rei Ayanami)
    - Torque, la route s'enflamme : 2 voix (micktaylor78 / Tchitchoball)
    - Starship Troopers 2 - Héros de la fédération : 1 voix (Foxart)
    - Simon Sez, sauvetage explosif : 1 voix (Laurent B)
    - Catwoman
    - Elektra



    A force de jouer avec le feu on finit par se brûler...

    Et encore je pense que marcher sur des braises à 800°C ou du verre pilé doit être moins pénible que se taper cette m...

    Car passés les 2-3 rires que provoquent la découverte des complications capillaires et la caverne d'Ali Baba d'une tranche de jambon prénommée Cricri, ainsi que la connerie intersidérale des premiers dialogues, ce n'est ensuite qu'ennui et affliction. Il n'y a en réalité rien à dire d'une telle chose si on part du principe qu'il est difficile de décrire le vide.
  • Bande-annonce

    Répulsion (1965)

    Repulsion

    1 h 45 min. Sortie : . Drame, Épouvante-horreur et thriller.

    Film de Roman Polanski avec Catherine Deneuve, Ian Hendry, John Fraser

    21/05/2021

    Scrutin à thème 47 : De Palma - Polanski, la castagne / Scrutin n° 114

    Vainqueur Avec 8 voix (Foxart / Ashtaka / Jack_P_ / Rei Ayanami / EIA / ghyom / ZayeBandini / Kowalski)

    Vote(s) blanc(s) : voiron

    Autres films proposés au vote :

    - Sœurs de sang : 5 voix (PiotrAakoun / Laurent B / Dreamous / PaulDenton / WestAnne)
    - Mission : Impossible : 4 voix (Mattchupichu77 / cinemusic / micktaylor78 / cajole91)
    - Le Couteau dans l'eau : 2 voix (burek / IPA)
    - Passion : 1 voix (Tchitchoball)
    - Furie : 1 voix (SanFelice)
    - Weekend of a Champion : 1 voix (Electron)
    - Domino - La Guerre silencieuse
    - Macbeth
    - Quoi ?


    Les films évoluent avec le temps, nous avec, et la deuxième rencontre avec ce "Répulsion" a plutôt bien porté son titre. But atteint par Polanski alors me direz-vous. Peut-être, toujours est-il qu'alors que j'aime habituellement le cinéma inconfortable, malaisant, celui-ci qui l'est par définition, par son projet même, m'a déplu quasiment de la première à la dernière minute.

    Je dis bien quasiment car j'avoue avoir par moments pris un plaisir dingue à décortiquer la mise en scène brillante, et voir Deneuve jouer, quasiment en solo, c'est quelque chose.
  • Bande-annonce

    La Conquête de l'Ouest (1963)

    How the West Was Won

    2 h 44 min. Sortie : . Western.

    Film de John Ford, Henry Hathaway, George Marshall avec Carroll Baker, Lee J. Cobb, Henry Fonda

    18/05/2021

    Scrutin à thème 46 : Reprendre goût au cinéma après s'être tapé "Skate or Die" par votre faute / Scrutin n° 113

    Vainqueur avec 7 voix (cinemusic / Electron / voiron / WestAnne / EIA / PaulDenton / Kowalski)

    Autres films proposés au vote :

    - Berberian Sound Studio : 5 voix (Foxart / Laurent B / Tchitchoball / Dreamous / Théloma)
    - Beijing Bicycle : 4 voix (micktaylor78 / Mattchupichu77 / L for Light / ZayeBandini)
    - Transylvania : 2 voix (lampe / burek)
    - Femmes du Caire : 2 voix (PiotrAakoun / IPA)
    - Les Clowns : 1 voix (Rei Ayanami)
    - John John : 1 voix (Ashtaka)
    - Fatherland
    - Chronique d'une disparition
    - Paris vu par



    L'amoureux de cinéma a aimé ce film, parce que comment ne pas regarder avec de grands yeux ce défilé de stars démentiel, comment ne pas observer avec curiosité un projet si ambitieux où se côtoient trois sacrés réalisateurs, et enfin comment ne pas dévorer avec gourmandise ce Cinerama majestueux, sensation renforcée par la beauté incroyable de la restauration.

    Mais il y a sur l'autre épaule, tranquillement assis face à l'amoureux de cinoche, la quiche en westerns, qui le sera probablement éternellement. Et celle-ci ne va pas vous mentir, elle a, surtout dans la première partie, trouvé le temps long, très long.
  • Bande-annonce

    Skate or Die (2008)

    1 h 30 min. Sortie : . Action et policier.

    Film de Miguel Courtois avec Mickey Mahut, Idriss Diop, Elsa Pataky

    13/05/2021

    Scrutin à thème 45 : Le masochisme ou la daube à la française / Scrutin n° 112

    Plus grosse bouse avec 4 voix (Mattchupichu77 / Théloma / burek / IPA)

    Vote(s) blanc(s) : voiron / SanFelice

    Autres daubes proposées au vote :

    - Vidocq : 4 voix (L for Light / cinemusic / PaulDenton / Tchitchoball)
    - Humains : 3 voix (Foxart / micktaylor78 / Rei Ayanami)
    - Bad Buzz : 3 voix (Electron / ghyom / PiotrAakoun)
    - Le Concile de pierre : 3 voix (Dreamous / Ashtaka / Jack_P_)
    - Les Profs : 3 voix (lampe / cajole91 / WestAnne)
    - Boule & Bill : 2 voix (Laurent B / ZayeBandini)
    - Les Fils du vent
    - Les Aristos
    - Vive la France

    C'est de la m.... (Promis j'ai tenté de dire plein de choses avant mais c'est clairement le meilleur résumé de ma pensée)

    Eu l'impression en 1h30 d'assister à la mort du cinéma et à l'avènement des fonctions secondaires du caméscope offert à Noël, n&b, sépia, ralenti....
  • Bande-annonce

    Au fil du temps (1976)

    Im Lauf der Zeit

    2 h 55 min. Sortie : . Comédie dramatique et road movie.

    Film de Wim Wenders avec Rüdiger Vogler, Hanns Zischler, Lisa Kreuzer

    09/05/2021

    Scrutin n° 111

    Vainqueur avec 6 voix (SanFelice / Electron / Laurent B / PiotrAakoun / Novi / WestAnne)

    Autres films proposés au vote :

    - Frankenhooker : 5 voix (Foxart / Dreamous / Jack_P_ / ZayeBandini / Rei Ayanami)
    - Mariage à l'italienne : 3 voix (voiron / burek / Théloma)
    - The Place Beyond the Pines : 3 voix (Mattchupichu77 / PaulDenton / IPA)
    - Le Mans 66 : 2 voix (micktaylor78 / cinemusic)
    - Foxfire, confessions d'un gang de filles : 2 voix (Ashtaka / lampe)
    - Suneung : 1 voix (L for Light)
    - Le Grand frisson : 1 voix (Tchitchoball)
    - La Horse
    - Miss Bala



    Wim Wenders avait donc à peine 30 ans lorsqu'il signa ce film à la fois d'une fougue et d'une maturité exceptionnelles. Il fallait avoir sacrément confiance en soi pour pondre un tel objet de quasiment 3 heures, pour penser son épopée flottante suffisamment captivante, ses personnages un peu lunaires suffisamment attachants pour que le public suive, pour comprendre qu'au fil du temps on suivrait ces deux cabossés au bout de la nuit et du monde.

    Ce road-movie à la mélancolie proche d'un "Paris, Texas" dit tant de choses, intimes, questionnant chacun de nous au plus profond, sur ce qui a ou non de l'importance dans un parcours de vie, sur nos étapes, politiques aussi avec ce pays coupé en deux à l'image de ces êtres aussi progressistes que conservateurs.

    Progressiste et conservateur, tel Wenders déclarant son amour envers le cinéma, qu'il pensait déjà en 1976 perdu car vendu au marché.
  • Bande-annonce

    Ichi the Killer (2001)

    Koroshiya 1

    2 h 09 min. Sortie : . Action, comédie, policier, drame et Épouvante-horreur.

    Film de Takashi Miike avec Tadanobu Asano, Nao Ômori, Shinya Tsukamoto

    06/05/2021

    Scrutin à thème 44 : Ça va saigner / Scrutin n° 110

    Vainqueur avec 7 voix (Dreamous / Rei Ayanami / micktaylor78 / Ashtaka / Cinemabsolu478 / burek / L for Light)

    Vote(s) blanc(s) : voiron / Electron / WestAnne

    Autres films proposés au vote :

    - L'Au-delà : 7 voix (Mattchupichu77 / SanFelice / PiotrAakoun / PaulDenton / Jack_P_ / IPA / Kowalski)
    - Why Don't You Play in Hell ? : 3 voix (cinemusic / Théloma / ZayeBandini)
    - Poultrygeist - Night of the Chicken Dead : 2 voix (Laurent B / François_G_)
    - The Green Inferno : 2 voix (Novi / Tchitchoball)
    - Tokyo Gore Police : 1 voix (Foxart)
    - The Machine Girl
    - Hobo with a Shotgun
    - Dead Snow
    - Why Don't You Just Die ?



    Même s'il ne s'agit pas de mon Takashi Miike favori, avec cette provocation un peu vieillotte, même si je le préfère de loin quand il reste fou mais plus énigmatique à tendance lynchienne avec un "Gozu" par exemple, ou même plus mature dans son récent "First Love", ce gamin turbulent me fait toujours marrer.
  • Bande-annonce

    Mon nom est Personne (1973)

    Il mio nome è Nessuno

    1 h 56 min. Sortie : . Western et comédie.

    Film de Tonino Valerii avec Terence Hill, Henry Fonda, Jean Martin

    29/04/2021

    Scrutin des "beautiful losers" 9 / Scrutin n°109

    Vainqueur avec 5 voix (burek / EIA / ratdebibli/ Théloma / Kowalski)

    Vote (non comptabilisé) de celui qui n'est pas copain avec l'horloge (Rei Ayanami) : "Orphée"

    Autres films proposés au vote :

    - Welfare : 5 voix (WestAnne / PiotrAakoun / Matyyy / SanFelice / IPA)
    - Orphée : 5 voix (lampe / Jack_P_ / Foxart / PaulDenton / L For Light)
    - Arsenic et vieilles dentelles : 3 voix (Laurent B / Dreamous / voiron)
    - L'avventura : 3 voix (Mattchupichu77 / Electron / ZayeBandini)
    - La Fièvre du samedi soir : 2 voix (Ashtaka / micktaylor78)
    - Que la fête commence... : 2 voix (cinemusic / Tchitchoball)
    - Mélodie en sous-sol
    - Le Jour où la Terre prit feu
    - Les Cheveux d'or



    Quelle formidable surprise, tant j'y suis allé à reculons. Du western (spaghetti), du Terence Hill, je m'attendais à un cauchemar et malgré une entame un peu laborieuse, ce fut une régalade.

    Hill est épatant dans le mode burlesque, Henry Fonda est beau comme un camion, l'histoire d'amitié est particulièrement bien traitée, et cerise sur le gâteau la mise en scène est terriblement inventive, et même majestueuse durant certaines séquences, en particulier quand surgit l'incroyable horde sauvage.
  • Welfare (1975)

    2 h 47 min. Sortie : . Société.

    Documentaire de Frederick Wiseman

    29/04/2021

    Scrutin des "beautiful losers" 9 / Scrutin n°109

    Second film à visionner avec 5 voix (WestAnne / PiotrAakoun / Matyyy / SanFelice / IPA)

    Pourquoi deux films visionnés ?

    Message du 28 avril : Alors on y est, place au 9ème scrutin des "beautiful losers". Mais avant qu'une ou deux crapules me tombent sur le dos, j'avoue tout de suite ma boulette, mon énorme boulette : j'ai vu "Un condamné à mort s'est échappé" qui avait fini deuxième le 27 février. Je sais je suis sénile, et avant que les mêmes crapules me demandent réparation je préfère prendre les devants. Je ne verrai donc pas un mais deux films cette fois. Alors envoyez vos votes, battez-vous comme des chiffonniers jusqu'à jeudi soir, le vainqueur et son dauphin tomberont sous ma rétine. Bisous aux crapules et à tous les autres habitant(e)s.



    Du Wiseman donc du grand documentaire politique, humaniste, drôle, rude, éprouvant, du témoignage qui vous saute à la gueule, vous secoue, vous épuise.
  • Bande-annonce

    La Belle et la Bête (1946)

    1 h 36 min. Sortie : . Drame, fantastique et romance.

    Film de Jean Cocteau avec Jean Marais, Josette Day, Mila Parély

    25/04/2021

    Scrutin à thème 43 : L'Amour / Scrutin n° 108

    Vainqueur avec 8 voix (Laurent B / Foxart / cinemusic / lampe / Electron / Swinging Sixties / PaulDenton / L for Light)

    Autres films proposés au vote :

    - L'avventura : 4 voix (ZayeBandini / Rei Ayanami / Tchitchoball / burek)
    - Tabou (Miguel Gomes) : 2 voix (WestAnne / Théloma)
    - Voyage en Italie : 2 voix (voiron / SanFelice)
    - Une aussi longue absence : 2 voix (Dreamous / Ashtaka)
    - My Sassy Girl (Kwak Jae-young) : 2 voix (Mattchupichu77 / San_sigma)
    - Roméo + Juliette : 1 voix (cinefil)
    - Reviens-moi : 1 voix (ghyom)
    - Week-end (Andrew Haigh) : 1 voix (IPA)
    - Love Story



    J'aime bien ce que fait Cocteau, son univers esthétique, je le juge courageux de n'en rien renier tout en respectant le conte en tant que tel, mais même avec ça je trouve qu'il est difficile de "dépoussiérer du poussiéreux". Et puis j'ai toujours eu du mal avec le jeu de Jean Marais, et là avec celui de Josette Day, assez apocalyptique, ça fait beaucoup.
  • Bande-annonce

    Été violent (1959)

    Estate violenta

    1 h 38 min. Sortie : . Drame, romance et guerre.

    Film de Valerio Zurlini avec Eleonora Rossi Drago, Jean-Louis Trintignant, Lilla Brignone

    20/04/2021

    Scrutin à thème 42 : LaCinetek / Scrutin n° 107

    Vainqueur avec 4 voix (Tchitchoball / Ratdebibli / Swinging Sixties / L for Light)

    Vote(s) blanc(s) : voiron / cinemusic

    Autres films proposés au vote :

    - Welfare : 4 voix (PiotrAakoun / Matyyy / burek / Théloma)
    - Souvenirs de la maison jaune : 4 voix (SanFelice / lampe / ghyom / Kowalski)
    - Moi, Pierre Rivière, ayant égorgé ma mère, ma soeur et mon frère : 3 voix (Jack_P_ / Dreamous / PaulDenton)
    - Careful : 3 voix (Foxart / Laurent B / WestAnne)
    - J'entends plus la guitare : 2 voix (Electron / Rei Ayanami)
    - Pages cachées : 1 voix (Mattchupichu77)
    - Octobre à Paris : 1 voix (Ashtaka)
    - Moi, un noir : 1 voix (IPA)
    - Les Sièges de l'Alcazar



    Valerio Zurlini fera beaucoup mieux plus tard, son récit se perdant régulièrement, ne sachant trop souvent choisir entre propos historico-politique et romance.

    Cependant cet "Été violent" recèle quelques grandes scènes, il en ressort par instants cette atmosphère propre à l'âge d'or du cinéma italien. On est en 1959 et on sent clairement ici l'influence d'Antonioni mais aussi de Mauro Bolognini ou Mario Monicelli. Et il y a ce noir et blanc aussi beau et déchirant que cette histoire d'amour, cette faculté à créer de l'émotion en un simple travelling, à mêler pudeur et sensualité par un silence ou une ombre dans la nuit. Sans oublier la beauté juvénile de Trintignant.

    Dommage, vraiment dommage d'avoir gâché ce qui aurait pu être un grand film en le surchargeant, en ne faisant pas suffisamment confiance à la simplicité.
  • Bande-annonce

    Lifeboat (1944)

    1 h 36 min. Sortie : . Drame et guerre.

    Film de Alfred Hitchcock avec Tallulah Bankhead, William Bendix, Walter Slezak

    15/04/2021

    Scrutin à thème 41 : Sir Alfred / Scrutin n° 106

    Vainqueur avec 7 voix (Mattchupichu77 / Dreamous / PaulDenton / lampe / WestAnne / burek / L for Light)

    Autres films proposés au vote :

    - Les Cheveux d'or : 6 voix (Foxart / Rei Ayanami / Laurent B / IPA / ghyom / Théloma)
    - La Loi du silence : 5 voix (cinemusic / SanFelice / ZayeBandini / Swinging Sixties / Electron)
    - Chantage : 2 voix (ilnyakemaille / PiotrAakoun)
    - Le Grand Alibi : 1 voix (voiron)
    - The Manxman : 1 voix (Tchitchoball)
    - C'est la vie
    - À l'est de Shanghaï
    - Meurtre
    - Numéro 17


    Réussir à faire passer à la fois ses idées de mise en scène, son regard politique, son humour grinçant, tout ça dans un film de propagande, Il était quand même fort ce Sir Alfred.
  • Bande-annonce

    Le Trésor de la Sierra Madre (1948)

    The Treasure of the Sierra Madre

    2 h 06 min. Sortie : . Aventure, drame, western et comédie.

    Film de John Huston avec Humphrey Bogart, Walter Huston, Tim Holt

    11/04/2021

    Scrutin à thème 40 : Celui de la quiche en westerns / Scrutin n° 105

    Vainqueur avec 7 voix (Mattchupichu77 / Rei Ayanami / Laurent B / cajole91 / SanFelice / Swinging Sixties / ZayeBandini)

    Vote (non comptabilisé) de celui qui n'est pas copain avec l'horloge (Major Kusanagi) : "Django Unchained"

    Autres films proposés au vote :

    - Mon nom est Personne : 5 voix (Ratdebibli / Théloma / burek / IPA / L for Light)
    - Django Unchained : 3 voix (Foxart / Matyyy / Romain_Clary)
    - The Homesman : 3 voix (PiotrAakoun / Tchitchoball / lampe)
    - Josey Wales hors-la-loi : 2 voix (cinemusic / WestAnne)
    - La Chevauchée fantastique : 2 voix (Dreamous / voiron)
    - L'Assassinat de Jesse James par le lâche Robert Ford : 2 voix (Novi / PaulDenton)
    - 3 h 10 pour Yuma (James Mangold) : 1 voix (ilnyakemaille)
    - The Proposition (John Hillcoat) : 1 voix (micktaylor78)
    - Rio Bravo : 1 voix (Electron)



    Dieu sait si ça me coûte de le dire car ça fera plaisir à certaines crapules mais c'est probablement le western le moins western que j'ai vu. En revanche c'est une comédie d'aventures débridée, folle, qui convoque jusqu'à l'absurde et au burlesque, qui rappelle énormément en cela le John Huston de "L'Homme qui voulut être roi". Autres points communs : un côté politique étonnant, et l'aspect buddy movie avant l'heure.

    En résumé la seconde partie qui part en vrille m'a bien plus séduit que la première, et j'ai trouvé ça un peu longuet quand même.
  • Bande-annonce

    Bambi (2013)

    58 min. Sortie : . Portrait et société.

    Documentaire de Sébastien Lifshitz avec Marie-Pierre Pruvot

    07/04/2021

    Scrutin n° 104

    Vainqueur avec 4 voix (Tchitchoball / burek / IPA / Théloma)

    Autres films proposés au vote :

    - Le Jour où la Terre prit feu : 3 voix (voiron / Dreamous / cinefil)
    - Le Destin : 3 voix (Foxart / L for Light / SanFelice)
    - Madadayo : 3 voix (Rei Ayanami / PiotrAakoun / PaulDenton)
    - Winnipeg mon amour : 3 voix (Laurent B / Mattchupichu77 / Swinging Sixties)
    - Brûle, sorcière, brûle ! : 2 voix (cinemusic / Jack_P_)
    - De bruit et de fureur : 2 voix (WestAnne / Electron)
    - Le Pont du Nord : 1 voix (lampe)
    - L'Institutrice (Nadav Lapid)
    - Un amour de jeunesse



    Le nom de Sébastien Lifshitz est désormais connu d'un large public, grâce en particulier aux formidables "Adolescentes" et "Petite fille".

    Ce remarquable documentariste, également photographe, s'intéresse depuis longtemps aux étapes de la vie, de la jeunesse au crépuscule, et aux marges. Il reste fidèle à ses personnages, c'est ainsi qu'il retrouvera la Thérèse des "Invisibles" pour un autre film en 2016, et à ses thèmes.

    Raison pour laquelle il consacrera 58 minutes à Marie-Pierre Pruvot, née Jean-Pierre, autre invisible parmi les invisibles. On suit le parcours de "Bambi" avec passion, émotion, on admire sa force de caractère, son courage, sa lucidité, sa manière si apaisée de parler d'une vie pourtant tumultueuse et semée d'embuches.

    Alors pourquoi cette note qui ne reflète pas forcément l'enthousiasme de mes mots ? Parce que j'en suis sorti frustré, 58 minutes pour décrire un tel parcours, c'est définitivement trop peu, surtout quand ça oblige à fermer des portes que ce merveilleux personnage ne cesse pourtant d'ouvrir.
  • Le Voyage de la peur (1953)

    The Hitch-Hiker

    1 h 11 min. Sortie : . Policier, thriller et film noir.

    Film de Ida Lupino avec Edmond O'Brien, Frank Lovejoy, William Talman

    03/04/2021

    Scrutin à thème 39 : Ma vie d'achromate / Scrutin n° 103

    Vainqueur avec 7 voix (Dreamous / Laurent B / Foxart / WestAnne (anciennement Anne Affagard) / Mattchupichu77 / burek / IPA)

    Autres films proposés au vote :

    - Mélodie en sous-sol : 5 voix (cinemusic / PiotrAakoun / Tchitchoball / PaulDenton / ZayeBandini)
    - La Passion de Jeanne d'Arc : 4 voix (Rei Ayanami / ilnyakemaille / L for Light / ghyom)
    - Illusions perdues : 2 voix (Ratdebibli / Théloma)
    - Hôtel du Nord : 2 voix (voiron / lampe)
    - Première désillusion : 1 voix (Novi)
    - Fièvre sur Anatahan : 1 voix (Electron)
    - La Société du spectacle : 1 voix (Swinging Sixties)
    - Toni (Jean Renoir)
    - Fear and Desire

    Tout comme "Outrage" ce film est totalement imparfait mais tout comme "Outrage" il procure un réel plaisir, le suspense étant tenu de la première à la dernière seconde. Mais les films d'Ida Lupino doivent être regardés bien au-delà de leurs qualités intrinsèques, pour ce qu'ils représentent dans l'histoire du cinéma. En effet cette femme était la seule à son époque, la seule à oser parler de viol, à le filmer même, dans "Outrage", la seule à oser avec ce "Voyage de la peur" du pur cinéma de genre, la seule à faire tout ça dans un monde d'hommes. J'aurais tant aimé être une petite souris dans les années 50, pour entendre ce qui se disait sur elle, pour savoir réellement ce qu'elle a dû affronter, les obstacles qu'elle a dû franchir. C'est donc du cinéma important, comme tout le cinéma de patrimoine, car il raconte énormément de choses du passé, donc du présent... et du futur.

    (Parfois une phrase entendue après le générique de fin peut décupler le plaisir pris durant les 71 minutes précédentes, car elle vous amène à prolonger et enrichir votre réflexion : « Un homme n'aurait probablement pas fait le même film. »)
  • Bande-annonce

    Dans la brume électrique (2009)

    In the Electric Mist

    1 h 57 min. Sortie : . Policier, drame et thriller.

    Film de Bertrand Tavernier avec Tommy Lee Jones, John Goodman, Peter Sarsgaard

    30/03/2021

    Scrutin à thème 38 : Bertrand Tavernier / Scrutin n° 102

    Vainqueur avec 5 voix (cinemusic / WestAnne (anciennement Anne Affagard) / ghyom / EIA / Kowalski)

    Autres films proposés au vote :

    - Que la fête commence... : 5 voix (L for Light / voiron / PiotrAakoun / Novi / Théloma)
    - La Mort en direct : 5 voix (Mattchupichu77 / Laurent B / Foxart / PaulDenton / Dreamous)
    - Quai d'Orsay : 4 voix (Electron / micktaylor78 / cajole91 / lampe)
    - Autour de minuit : 3 voix (Ratdebibli / IPA / ZayeBandini)
    - Daddy Nostalgie : 1 voix (Ashtaka)
    - La Guerre sans nom (Vu - Note : 7) : 1 voix (burek)
    - La Princesse de Montpensier
    - Mississippi Blues
    - La Chance et l'Amour



    Tavernier prouve encore une fois son amour pour le cinéma, d'où qu'il vienne, dans toute sa diversité de genres, mais aussi son respect absolu pour la chose artistique. Ainsi quand il adapte James Lee Burke c'est avec une fidélité absolu au matériau de base, et quand il s'offre le cadeau de pondre un polar à l'américaine, il ne le fait pas à sa sauce mais comme eux.

    Il réalise donc à l'ancienne, dans la moiteur du bayou, les senteurs d'alcool et la musique bluesy. C'est simple, efficace, ça ne se prend pour un autre, c'est à l'image du bonhomme, et donc forcément émouvant.