Il n'y a pas que les animes dans la vie, il y a les films de Japanimation ! (+ avis)

Avatar Farmatyr Liste de

39 films

par Farmatyr
Trier par : Tri par défaut
  • Tri par défaut
  • Date de sortie
  • Derniers ajouts
  • Note de l'auteur de la liste
  • Notes de mes éclaireurs
  • Note globale
  • Ordre alphabétique
  • Popularité
Croissant
  • Croissant
  • Décroissant
  • 1
  • 2
  • Gunbuster vs Diebuster Aim for the Top ! The GATTAI !! Movie (2006)

    Top wo Nerae ! & Top wo Nerae 2 ! Gattai Gekijōban !!

    1 h 36 min. Sortie : . Drame, action, science-fiction, comédie et animation.

    Long-métrage d'animation de Hideaki Anno et Kazuya Tsurumaki

    Une suite pâlichonne face à son prédécesseur mais tout de même agréable à voir.

    D'ailleurs si cet opus perd le côté profond de Gunbuster il est un divertissement plus dynamique et jouissif.
  • Bande-annonce

    Expelled from Paradise (2014)

    Rakuen Tsuihō

    1 h 43 min. Sortie : . Animation et science-fiction.

    Long-métrage d'animation de Seiji Mizushima avec Rie Kugimiya et Shin'ichirô Miki

    J'ai bien aimé ce film de SF avec un monde très intéressant et enrichissant à parcourir.
  • Steins;Gate: The Movie − Load Region of Déjà Vu (2013)

    Gekijōban Shutainzu Gēto: Fuka Ryōiki no Dejavu

    1 h 30 min. Sortie : . Animation, drame, romance, science-fiction et thriller.

    Long-métrage d'animation de Kanji Wakabayashi et Hiroshi Hamazaki avec Mamoru Miyano, Asami Imai, Kana Hanazawa

    La suite de la dimension de la fin du premier anime.
    C'est un peu moins profond bien qu'abordant des thématiques plus humaines, plus personnelles aux protagonistes, mais toujours aussi agréable à voir (si on a vu Steins;Gate).
  • Bande-annonce

    Tiger & Bunny : The Beginning (2012)

    Gekijouban Tiger & Bunny: The Beginning

    1 h 28 min. Sortie : . Action et science-fiction.

    Long-métrage d'animation de Yoshitomo Yonetani

    De l'humour, de l'action, des personnages agréables, un scénario qui complète le déroulement de la série.
    On passe un bon moment à visionner ce film.
  • Bande-annonce

    Tiger & Bunny : The Rising (2014)

    1 h 48 min. Sortie : . Animation.

    Long-métrage d'animation de Keiichi Satô et Yoshitomo Yonetani avec Hiroaki Hirata, Masakazu Morita et Yuichi Nakamura

    L'animation est absolument magnifique. Les combats sont dynamiques et le côté flashy rajoute aux effets.
    Un final de toute beauté pour cet anime !
  • Bande-annonce

    Gyo (2012)

    1 h 10 min. Sortie : . Animation et Épouvante-horreur.

    Long-métrage d'animation de Takayuki Hirao

    L'aaaattaque des poissons pourris sur paaaaaattes qui avancent aux petsssssssssssss !!!
    Enorme, nanarissime, nanarveilleux !

    Le truc c'est que l'animation et le design ne sont pas mauvais du tout.
    Les perso sont très bien croqués pour un film si court : on déteste la salope, on plein puis on déteste la grosse, on soutien l'héroïne lors de son voyage, on trouve le journaliste courageux et le savant fou.

    Mais alors le scénario... :)

    Je vais clairement noter ça comme un nanar, en tant que tel et soutenu par le chara design, l'animation de qualité, des personnages bien posés, il mérite un bon 6 !
    Si on ramenait ça sur une notation plus critique, ça vaux 3 ou 2, les incohérences, le scénario bâclé, les explications bien nulles de la fin, achèvent quasi intégralement les qualités citées plus haut.
  • Fate/stay night : Unlimited Blade Works (2010)

    1 h 45 min. Sortie : . Action, fantastique et animation.

    Long-métrage d'animation de Yuji Yamaguchi

    Un résumé trop condensé du chemin Unlimited Blade Works.

    Les graphismes et l'animation ne sont pas du niveau de la série.
    Mieux vaux regarder l'anime.

    Ca reste une bonne histoire mais comme c'est la même que la série autant faire le bon choix directement pour ceux qui ne comptent pas regarder les deux.
  • Patéma et le Monde inversé (2013)

    Sakasama no Patema

    1 h 38 min. Sortie : . Animation, aventure, drame, fantastique et romance.

    Long-métrage d'animation de Yasuhiro Yoshiura avec Yukiyo Fujii, Nobuhiko Okamoto, Shintarô Oohata

    Poétique et bien réalisé.

    Ce film sur la rencontre de deux mondes et donc sur l'acceptation, les choix et les différences est rempli de bonnes idées et la réalisation est bonne.
  • Bande-annonce

    Boruto : Naruto, le film (2015)

    Boruto: Naruto za Mūbī

    1 h 35 min. Sortie : . Action et aventure.

    Long-métrage d'animation de Hiroyuki Yamashita avec Yuko Sanpei, Kokoro Kikuchi, Ryûichi Kijima

    Pas mal du tout ce film.

    C'était du Naruto du temps ou on bouffait pas du flashback pourri à tous les épisodes et que Sasuke ne faisait pas son Dark Emo.

    Le film est centré sur le choix du chemin à parcourir : le plus facile et le plus rapide en trichant ou la voie classique en utilisant force, temps et volonté.

    Mais c'est surtout l'aspect de la relation entre Naruto et Boruto qui m'a plu. Cette relation est exposée assez intelligemment et naturellement sans en faire de trop.

    Le petit plus ce sont les combats qui envois du lourd mais ce ne sont pas eux qui sont au coeur de ce film.
  • Bande-annonce

    Le Garçon et la Bête (2015)

    Bakemono no Ko

    1 h 59 min. Sortie : . Aventure et fantastique.

    Long-métrage d'animation de Mamoru Hosoda avec Kumiko Asô, Lily Franky, Suzu Hirose

    Touchant et au rythme plaisant oscillant de l'action au sentiments.

    Ce film touchera plus un public masculin car il évoque l'évolution d'une relation père/fils. Il aborde d'ailleurs ce sujet sous deux approches.

    Cette dualité est aussi présente par l'existence des deux mondes ; celui des humains et celui des esprits et des bêtes.
    Pour accentuer cette séparation entre ces mondes, le réalisateur à aussi différencié leur rendu graphique.
    Le monde humain est dans une CGI magnifique pleine de reflets, de bêton, d'acier, d'immeubles, de néons et de lumière artificielles, de gens alors que le monde des esprits est "cartoonesque", dans un style très manga.

    J'ai vraiment aimé suivre l'évolution du garçon, les liens qu'il tisse, les émotions qu'ils ressent et tout ce qu'il transmet aussi aux autres.
    La dualité étant aussi présente sur cet aspect car il apprend autant des autres qu'il apprend de choses aux autres.
  • Bande-annonce

    The Garden of Sinners 1 : Thanatos (2007)

    Kara no Kyoukai: Fukan Fuukei

    49 min. Sortie : . Animation, action, fantastique, Épouvante-horreur et thriller.

    Moyen-métrage d'animation de Ei Aoki avec Maaya Sakamoto, Ken'ichi Suzumura, Takako Honda

    Étrange monde que nous construit cette histoire.
    Je ne me prononce pas sur ce film, il y en a 6 autres à voir ça me laisse une bonne marge.
  • Glass no Hana to Kowasu Sekai (2016)

    ガラスの花と壊す世界 (Garakowa)

    1 h 06 min. Sortie : .

    Long-métrage d'animation de Ishihama Masashi

    Agréable mais un peu mièvre. C'est encore du au fait que les japonais représentent souvent l'innocence par une jeune fille assez infantile voir puérile.
    Le concept de base de l'anime donnant une existence "humaine" à des programmes informatiques est par contre très intéressant dommage qu'il ne soit pas traité sous un autre angle.
  • Bande-annonce

    Ghost in the Shell (1995)

    Kôkaku kidôtai

    1 h 23 min. Sortie : . Animation, science-fiction, action et thriller.

    Long-métrage d'animation de Mamoru Oshii avec Atsuko Tanaka, Tania Torrens, Akio Ôtsuka

    Un must see de la SF à voir et revoir.

    Dystopie, intelligence artificielle, avenir des gouvernements et socio-politique voir neo-politique, introspection de ce qu'est l'humain, recherche de sa place dans la société qu'on soit humain, amélioré ou cyborg...
    Tout ça et plus avec une mise en scène magnifique tout en restant un très bon film d'action.
    Sur une bande son grandiose !
    Je n'en demandais même pas tant.

    Petit conseil, regardez la version de 1995 du film. Les versions plus récentes ne sont pas aussi bien. Elle perdent même la magie poétique de ce film et la bande originale incomparable de cette version !
  • Bande-annonce

    Asura (2012)

    Ashura

    1 h 16 min. Sortie : . Épouvante-Horreur, historique et animation.

    Long-métrage d'animation de Keiichi Satô avec Tesshō Genda, Megumi Hayashibara, Hiroaki Hirata

    cf critique
  • Bande-annonce

    Berserk : L'Âge d'or - Partie 1 : L'Œuf du roi conquérant (2012)

    Beruseruku: Ougon jidai-hen I - Haou no tamago

    1 h 16 min. Sortie : . Animation, action, aventure, drame et fantasy.

    Long-métrage d'animation de Toshiyuki Kubooka avec Hiroaki Iwanaga, Takahiro Sakurai, Toa Yukinari

    Je vais me faire les 3 films avant le commencement de la série de 2016.
  • Bande-annonce

    Berserk : L'Âge d'or - Partie 2 : La Bataille pour Doldrey (2012)

    Beruseruku: Ougon jidai-hen II - Dorudorei koryaku

    1 h 20 min. Sortie : . Animation, action, aventure, Épouvante-horreur et fantasy.

    Long-métrage d'animation de Toshiyuki Kubooka et Michael Sinterniklaas avec Chris Jai Alex, Takahiro Fujiwara, Hiroaki Iwanaga

    Plus qu'un ^^
  • Bande-annonce

    Berserk : L'Âge d'or - Partie 3 : Descent (2013)

    Beruseruku: Ougon jidai-hen III - Kourin

    1 h 50 min. Sortie : . Animation, action, Épouvante-horreur et fantasy.

    Long-métrage d'animation de Toshiyuki Kubooka et Michael Sinterniklaas avec Takahiro Fujiwara, Hiroaki Iwanaga, Yūki Kaji

    Nous y voilà, les 3 films visionnés...

    Niveau esthétique et technique d'animation, ces films ont ce que la série de 1997 n'a pas.
    Mais la série et encore plus le manga ont tous les deux l'âme que ces films n'ont pas.

    Pour quelqu'un qui n'aurai ni vu la série ni lu le manga, ça ne doit pas être plus que trois beaux films de dark fantasy.

    Les personnages sont survolés et les liens entre les protagonistes ne sont absolument pas mis en avant voir carrément oblitérés de ces films.
    La rage, le désespoir, la noirceur, l'envie, la convoitise, la rancœur, le désir, l'ambition dévorante, tout ceci manque cruellement d'impacte ou est oublié pour certains personnages.

    Dommage car l’esthétisme et l'animation envoient du lourd !

    A cause de ça, il y a fort à penser que les lecteurs du manga ou ceux qui ont vu la série de 1997 apprécieront plus ces films que ceux qui découvrent Berserk.

    Ca n'en demeure pas moins de bons films.
  • Bande-annonce

    Date A Live The Movie : Mayuri Judgement (2015)

    1 h 12 min. Sortie : .

    Long-métrage d'animation

    C'était du Date A Live recyclé, remâché, réchauffé. Pas folichon.
  • Bande-annonce

    Harmonie (2014)

    25 min. Sortie : .

    Court-métrage de Yasuhiro Yoshiura

    J'ai adoré ce court métrage !

    C'est onirique, c'est poétique, c'est mystérieux et étrange le tout dans le milieu lui complètement banale du cadre scolaire japonais.
    La musique colle parfaitement à ce film et a clairement aidé à mon immersion.

    Ca a été réalisé par Yasuhiro Yoshiura qui a aussi fait Patéma le monde inversé ou Time of Eve.
    D'ailleurs on voit une affiche du film Patéma le monde inversé dans la chambre du héro ^^.

    J'aimerai une suite mais...

    Ce court métrage a été fait pour le Wakate Animator Ikusei Project de 2014.
    Bien que certains projets issus de cette manifestation aient été par la suite adaptés en anime, beaucoup d'autres en sont restés au one-shot.
    Bordel c'est dommage !!!
  • Bande-annonce

    Sword of the Stranger (2007)

    Sutorenjia Mukô Hadan

    1 h 43 min. Sortie : . Animation, action et aventure.

    Long-métrage d'animation de Masahiro Andô avec Tomoya Nagase, Yuri Chinen, Kōichi Yamadera

    Une belle fresque dans la période Senkoku qui nous dépeint l'avidité et l'ambition de l'homme ses croyances, ses chimères et ses espoirs avec toutes les absurdités qu'il est capable de commettre en leurs noms.
    Cette idiotie démente s'oppose dans ce film à la simplicité des liens unissant parfois des individus.

    Un Chanbara rempli d'action et de beaux combats.
  • Neppuu Kairiku Bushi Road (2013)

    熱風海陸ブシロード

    1 h 30 min. Sortie : . Drame, fantasy, science-fiction et action.

    Téléfilm de Masayuki Sakoi

    Un anime post apocalyptique avec samurai, shinobi et meccha.
    Pas moche mais pas beau. Scénario pas vraiment exaltant avec princesse, petite romance, combats, sauver la planète.
  • Bande-annonce

    Le Typhon de Noruda (2015)

    Taifū no Noruda

    27 min. Sortie : . Animation et drame.

    Court-métrage d'animation de Yojiro Arai avec Shûhei Nomura, Daichi Kaneko, Kaya Kiyohara

    OAV de 26 minutes.
    Cette oeuvre originale de Yōjirō Arai (qui a travaillé sur les In-Between d'Ariety ou en tant que chara-designer et comme directeur sur quelques autres oeuvres) a une direction artistique très belle malheureusement contre-balancée par un scénario où tout est parachuté sans qu'une osmose ne s'opère.

    C'est donc sans réel attachement aux enjeux qu'on suis les trois protagonistes principaux.
  • Bande-annonce

    Souvenirs de Marnie (2014)

    Omoide no Mânî

    1 h 43 min. Sortie : . Animation et drame.

    Long-métrage d'animation de Hiromasa Yonebayashi avec Sara Takatsuki, Kasumi Arimura, Nanako Matsushima

    J'avoue que le début de cette histoire me laissait sur ma faim. C'était beau mais j'avais l'impression que les émotions que voulait véhiculer cette oeuvre ne m'atteignaient pas.
    Mais lors la dernière partie du film, ces sentiments sont venus comme une vague me submergeant. Comme si tous ces morceaux d'émotion s'imbriquaient enfin les uns aux autres pour n'en former qu'un seul capable de m'emporter.

    Si le début ne m'avait pas paru si poussif ce film aurai fini dans mes préférés du studio Ghibli.
  • Bande-annonce

    Sky Crawlers, l'armée du ciel (2008)

    Sukai Kurora

    2 h 02 min. Sortie : . Animation, aventure et drame.

    Long-métrage d'animation de Mamoru Oshii avec Rinko Kikuchi, Ryo Kase, Shôsuke Tanihara

    Un film très perché sur les soldats, la guerre, l'eugénisme, la psychologie et d'autres trucs.

    Je ne peux pas être plus précis sinon ça détruirai ce que vous devez sentir et découvrir grâce au film.
    De ce côté la, avec moi, ça a marché.
    Dès les premières minutes du film, aidé par la réalisation, l'ambiance, la musique, puis les silences, j'avais déjà levé le lièvre.
    Le reste du film n'a fait que me confirmer et affiner une à une mes déductions et élargir mes convictions.
    Mais, si j'ai pu en si peu de temps et sans quasi aucun dialogue sentir tout ça, c'est que c'est bougrement bien fait !

    C'est le genre de film qui va se contenter d'un public réduit à cause de son ambiance. Aussi révélatrice soit-elle, aussi intéressante soit-elle, aussi bien pensée soit-elle, elle est LENTE.

    De grosses plages de silence, de nombreux plans caméra-statique, des dialogues peu nombreux, des regards étranges lancés entre les protagonistes, les non dit, les évitements,... bien que tout ça serve à merveille à cerner d'où viens le malaise ambiant, la plupart des spectateurs risquent juste d'y voir un rythme bien chiant.

    Heureusement, il s'agit d'un film sur l'aviation de guerre et les combats sont eux hyper dynamiques et très beaux. Mais trop courts et pas assez nombreux par rapport aux autres scènes. Ils ne suffisent donc pas à dynamiser le film.

    A côté de ça, c'est beau, les décors, le chara-design simple mais efficace, la réalisation peut-être même trop bonne, les personnages et leurs psychologie... c'est du tout bon.
  • Phantom of Kill (2016)

    15 min. Sortie : 2016.

    Court-métrage de Naoyoshi Shiotani

    OAV de 24 minutes sur encore un neo Tokio dévasté. Cette fois ce sont des monstres genre dragon qui s'y sont collé.
    L'humanité est dans la merde et comme d'hab notre sort repose sur les épaules de jeunes tout juste pubères.

    Pour être plus clair, c'est loin d'être original et comme en plus on est pas bluffé par la technique, ça fait de cet OAV une oeuvre dispensable.
  • Bande-annonce

    Un été avec Coo (2008)

    Kappa no kû to natsu yasumi

    2 h 15 min. Sortie : . Animation, comédie, drame et fantastique.

    Long-métrage d'animation de Keiichi Hara avec Kazato Tomizawa, Takahiro Yokokawa, Naoki Tanaka

    Un vrai conte comme ils ont été créés avant d'être déformés en conte de fée.
    Les hommes ne si tout bon, ni tout mauvais, la plupart du temps ils oscillent vers l'un et l'autre.
    La vie n'est pas non plus toute rose, il y a les séparations, les adieux, les déceptions...

    Les contes étaient des mises en garde ou des histoires éducatives pour délivrer des messages et c'est ce qu'est Coo, une histoire dont on tirera de nombreuses leçons.

    On passe des rires aux larmes, puis à la colère, la déception, un panel représentatif de l'homme.

    Dommage que le coté technique ne soit pas meilleurs, ça aurai apporté le plus qui donne des oeuvres d’exception.
  • Bande-annonce

    Shelter (2016)

    6 min. Sortie : . Animation, aventure, drame, comédie musicale et science-fiction.

    Court-métrage d'animation de Toshifumi Akai avec Sachika Misawa

    6 minutes a observer la vie et les souvenirs d'une jeune femme prise dans une simulation.
    C'est beau et bien fait pour le format.
  • Bande-annonce

    Accel World : Infinite∞Burst (2016)

    Akuseru wârudo: Infinite Burst

    1 h 22 min. Sortie : . Science-fiction, comédie et aventure.

    Long-métrage d'animation de Masakazu Obara avec Misawa Sachika, Yūki Kaji, Aki Toyosaki

    J'avais bien aimé Accelworld. Mais ce film passe déjà 40 minutes à vous résumer la série.
    De plus, ce que j'attends d'un film c'est une animation supérieur à celle de l'animé car en toute logique on passe de l'animation limité à l'animation classique.
    Ici ce n'est pas le cas.
    L'histoire se résume à affronter un gros Boss avec le pouvoir de l'amitié... ça me dit quelque chose ce truc... ^^
    Bref pas terrible tout ça.
  • Bande-annonce

    Blame! (2017)

    1 h 46 min. Sortie : . Science-fiction.

    Long-métrage d'animation de Hiroyuki Seshita avec Takahiro Sakurai, Kana Hanazawa, Aya Suzaki

    Visuellement un très beau film. Polygon Picture maitrise parfaitement le look metal post-apo, l'ambiance est sombre, les décors bien intégrés et l'animation très bonne.
    Côté musique ça cole parfaitement à l'ambiance du film mais justement cette ambiance est à mon goût trop lente.
    Il y a de l'action et de très beaux combats mais plutôt que de ressentir la pression sur l'humanité au bord de l'extinction, c'est plus de la lourdeur et de la lenteur que j'ai perçu.
    Le scénario de ce film ne donne pas assez de réponse sur le monde de Blame!
    J'en ressort donc assez frustré même si esthétiquement ça a été un belle expérience.
  • Bande-annonce

    Your Name. (2016)

    Kimi no na wa.

    1 h 46 min. Sortie : . Animation, drame, fantastique et romance.

    Long-métrage d'animation de Makoto Shinkai avec Mone Kamishiraishi, Ryûnosuke Kamiki, Masami Nagasawa

    Une très belle narration sur une histoire touchante emprunte de courage, d'émotions et de mysticisme.

    Le doublage est superbe et les seiyu se sont surpassés. Le côté technique et visuel lui rend la pareil en étant quasi irréprochable tout en étant magnifique.
    La musique est tout aussi bien gérée et elle s'intègre parfaitement tout en servant à merveille chaque scène et chaque sentiment à faire passer.

    Le scénario est très beau et il ne lui manque qu'un tout petit peu de profondeur (qui aurai peut-être alourdi le film ou restreint le public ciblé ?). Il y a de nombreuses thématiques abordées mais elles sont un peu délaissées pour laisser le coeur de l'histoire se révéler.

    Mais c'est vraiment pour trouver quelque chose à redire.
  • 1
  • 2