Je les ai vus en 2013

Avatar Flavien M Liste de

213 films

par Flavien M

La liste de 2014 : http://www.senscritique.com/liste/Je_les_ai_vus_en_2014/364062 (249 films).
La liste de 2015 : http://www.senscritique.com/liste/Je_les_ai_vus_en_2015/722054 (93 films).
La liste de 2016 : http://www.senscritique.com/liste/Je_les_ai_vus_en_2016/1195738 (186 films).
La liste de 2017 : http://www.senscritique.com/liste/Je_les_ai_vus_en_2017/1564501 (24 films).
La liste de 2018 : https://www.senscritique.com/liste/Je_les_ai_vus_en_2018/1967368

Ouais, moi aussi je vais faire un journal des films vus ou revus cette année, parce que je suis super original.

L'ordre, c'est celui de visionnage de façon chronologique. Mais en inversé. les derniers vus sont donc, vous l'aurez compris, les premiers de la liste. Et je spécifie quand c'est une découverte (la plupart du temps). Et quelques commentaires si je suis inspiré. Oui Monsieur. Ou Mademoiselle, ça marche aussi. Ah non, il faut dire Madame maintenant. Oui Madame, alors.

Trier par : Tri par défaut
  • Tri par défaut
  • Date de sortie
  • Derniers ajouts
  • Note de l'auteur de la liste
  • Notes de mes éclaireurs
  • Note globale
  • Ordre alphabétique
  • Popularité
Croissant
  • Croissant
  • Décroissant
  • 1
    Bande-annonce

    Before Sunrise (1995)

    1 h 41 min. Sortie : . Romance.

    Film de Richard Linklater avec Ethan Hawke, Julie Delpy, Andrea Eckert

    31 décembre, découverte : dernier film de 2013, le premier de la trilogie, le reste devrait suivre. Ca pourrait être nul, je pourrais détester, mais la sauce prend, il y a une forme de mièvrerie tout à fait désenchantée et maîtrisée dans cette nuit passée avec Céline et Jesse. Ca cause beaucoup, de tout et de pas grand chose, il ne se passe que peu de choses, mais l'essentiel est là.
  • 2
    Bande-annonce

    Spring Breakers (2013)

    1 h 34 min. Sortie : . Policier et drame.

    Film de Harmony Korine avec James Franco, Selena Gomez, Ashley Benson

    30 décembre, découverte : un film qui m'attirait beaucoup au moment de sa sortie, je n'ai pas pu le voir au ciné et je rattrape mon retard. Grosse baffe, un des tout meilleurs films de l'année, qui a clivé, ce qui est compréhensible. Ca a pu décevoir, pour moi le film est brillant : interprétation, BO, atmosphère absolument géniale, forme et fond qui s'entremêlent à merveille, avec un montage qui rappelle beaucoup celui de Malick sur ces derniers films. Ce n'est d'ailleurs pas le seul point de comparaison, même si c'est le plus évident. Très contemplatif, des séquences merveilleuses.
  • 3
    Bande-annonce

    Ernest et Célestine (2012)

    1 h 16 min. Sortie : . Animation.

    Long-métrage d'animation de Benjamin Renner, Vincent Patar et Stéphane Aubier avec Lambert Wilson, Pauline Brunner, Anne-Marie Loop

    30 décembre, découverte : beau film d'animation, avec de très belles images, une technique très agréable, pour un fond finalement assez contesque, avec du social pour les enfants dedans, reprenant un peu la structure de Metropolis en la détournant (pas de supériorité/infériorité dans les niveaux ici), un film pour la tolérance et l'acceptation des Freaks, bien pour les enfants mais un peu simpliste pour les plus grands, peut-être.
  • 4
    Bande-annonce

    The Full Monty : Le Grand Jeu (1997)

    The Full Monty

    1 h 31 min. Sortie : . Comédie, drame et comédie musicale.

    Film de Peter Cattaneo avec Robert Carlyle, Mark Addy, William Snape

    29 décembre, troisième visionnage : revu après des années, toujours aussi agréable, très positif, interprété de manière convenable et investie, avec une légère pointe sociale gentillette et pas très subtile. Un bon 6.
  • 5
    Bande-annonce

    La Splendeur des Amberson (1942)

    The Magnificent Ambersons

    1 h 28 min. Sortie : . Drame et romance.

    Film de Orson Welles avec Joseph Cotten, Dolores Costello, Anne Baxter

    27 décembre, découverte : un très bon classique, la comparaison avec Citizen Kane se fait d'elle-même tant certains thèmes et la patte de Welles se retrouve. Ca m'a donné envie de le revoir, d'ailleurs. Dans l'ensemble le film m'a pas mal fait penser au Guépard dans ses thématiques sociales. Le film choisit toutefois non de finir sur ce point (il aurait pu quelques plans plus tôt) mais sur l'histoire d'amour brisée, plus universelle. Grande mise en scène, plein de rappels (parfois faciles) des thématiques, bref un très grand film, intemporel, qui manque peut-être juste un peu d'émotion et s'explicite un peu trop.
  • 6
    Bande-annonce

    Ghost (1990)

    2 h 07 min. Sortie : . Drame, fantastique, romance et thriller.

    Film de Jerry Zucker avec Patrick Swayze, Demi Moore, Whoopi Goldberg

    26 décembre, deuxième visionnage : mon avis n'a pas changé, c'est mièvre et niais à souhait, très stéréotypé, c'est peut-être sa seule force quand il accepte d'y entrer entièrement et de les pousser à l'extrême (la fin par exemple).
  • 7
    Bande-annonce

    On ne vit que deux fois (1967)

    You Only Live Twice

    1 h 57 min. Sortie : . Action, aventure et thriller.

    Film de Lewis Gilbert avec Sean Connery, Akiko Wakabayashi, Mie Hama

    26 décembre, découverte (?) : peut-être vu il y a plusieurs années. Je ne suis pas vraiment fan de la série, qu'il faudra que je revois. Celui-ci a vieilli, on est amusé de voir le scénariste (Roald Dahl), puis pas tant que ça vu certains moments qui frôlent l'imaginaire de l'écrivain (le cratère, les habits qui font des hommes des sortes d'êtres pas tout à fait humain), une espèce d'univers fictif, pas loin de la SF avec une esthétique et des couleurs qui ne sont pas inintéressantes. Le scénario, lui est très ancré dans la guerre froide de l'époque tout en la tournant un peu en dérision (les camps antagonistes ne le sont pas vraiment), reste sans surprise, un peu long aussi.
  • 8
    Bande-annonce

    Rhapsodie en août (1991)

    Hachi-gatsu no kyôshikyoku

    1 h 38 min. Sortie : . Drame.

    Film de Akira Kurosawa avec Sachiko Murase, Hisashi Igawa, Narumi Kayashima

    25 décembre, découverte : un Kurosawa qui précède bien "Rêves", on retrouve certains de ses thèmes de prédilection de l'époque, toujours traités avec beaucoup de poésie. Ca peut parfois manquer de subtilité et être un peu trop explicite et direct, mais sans tomber dans le mièvre, et il arrive encore à procurer de magnifiques moments de cinéma.
  • 9
    Bande-annonce

    Taris, roi de l'eau (1931)

    10 min. Sortie : 1931.

    Court-métrage de Jean Vigo

    24 décembre, découverte : un court-métrage principalement didactique mais qui permet à Vigo d'expérimenter des choses pas inintéressantes d'un point de vue formel.
  • 10
    Bande-annonce

    Ponyo sur la falaise (2008)

    Gake no ue no Ponyo

    1 h 41 min. Sortie : . Animation, aventure et fantastique.

    Long-métrage d'animation de Hayao Miyazaki avec Yuria Nara, Hiroki Doi, Tomoko Yamaguchi

    22 décembre, découverte : encore un merveilleux Miyazaki, où poésie, réflexion sur les thèmes habituels du réalisateur, personnages attachants et histoire sans trop de temps morts s'entremêlent.
  • 11
    Bande-annonce

    Mon voisin Totoro (1988)

    Tonari no Totoro

    1 h 26 min. Sortie : . Animation et fantastique.

    Long-métrage d'animation de Hayao Miyazaki avec Noriko Hidaka, Chika Sakamoto, Shigesato Itoi

    20 décembre, troisième visionnage : regardé avec la classe dont j'ai la charge le vendredi, agréablement surpris car pas mal le connaissait du fait d'un partenariat "école & cinéma" l'an dernier. Grand succès, tant auprès des enfants que de mois ,encore une fois, malgré deux visionnages rapprochés. +1 point.

    2 novembre, deuxième visionnage : le même sentiment que lors du premier visionnage, un très bon 7, pas loin du 8, le film le plus joyeux de Miyazaki (de ceux qu j'ai vu), avec tout de même un fond assez triste. Très onirique, plein de bons moments, des personnages attachants, toujours de belles références au folklore japonais et à la Nature. Je ne mets pas plus car il me manque quelques trucs, mais je ne saurais pas dire quoi.
  • 12
    Bande-annonce

    L'Île aux fleurs (1989)

    Ilha das Flores

    13 min. Sortie : 1989.

    Court-métrage de Jorge Furtado avec Paulo José, Cica Reckziegel, Douglas Traini

    18 décembre, découverte : percutant certes, d'une corrosion qui reste limitée, un peu démago et facile par son énumération de liens pour faire passer un message certes essentiel, mais qui reste simpliste et sans nuances (mais en faut-il dans des sujets pareils ?). Le montage en tout cas est réussi.
  • 13
    Bande-annonce

    Anything Else (La vie et tout le reste) (2003)

    Anything Else

    1 h 48 min. Sortie : . Comédie romantique.

    Film de Woody Allen avec Jason Biggs, Christina Ricci, Woody Allen

    18 décembre, découverte : un Woody Allen en roue libre, agréable, mais pas aussi drôle que certains, ni avec des interprétations mémorables, et moins d’ironie un peu cynique qu'on trouve ailleurs. Agréable, sans plus.
  • 14
    Bande-annonce

    Muse - Concert filmé au Stade Olympique de Rome (2013)

    Muse - Live at Rome Olympic Stadium

    1 h 35 min. Sortie : . Musique.

    Concert de Matt Askem

    15 décembre, découverte : je ne suis vraiment pas fan des deux derniers albums du groupe, sur lesquels est clairement axé le concert. Mais en dépit de manques des débuts (Bliss, New Born, Sunburn...), ça reste tout à fait regardable : bonne mise en scène, belle image, et les titres passent en général mieux en live, d'autant que quelques classiques remontent le niveau et sont judicieusement placés.
  • 15
    Bande-annonce

    Kiki la petite sorcière (1989)

    Majo no takkyūbin

    1 h 43 min. Sortie : . Animation, aventure, drame et fantastique.

    Long-métrage d'animation de Hayao Miyazaki avec Minami Takayama, Rei Sakuma, Kappei Yamaguchi

    15 décembre, deuxième visionnage : le même sentiment qu'à mon premier visionnage : un film qui confirme la force de conteur de Miyazaki, qui définit en deux temps trois mouvements l'espace, l'univers et ses personnages, pour ensuite dérouler un récit initiatique classique dont le passage est bien sûr au coeur (de la campagne à la ville, de l'enfance à l'âge adulte, découverte de l'amour, du monde du travail...). Sans doute son film le moins triste (de ceux que j'ai vu), avec une douce mélancolie mais qui reste très ponctuelle.
  • 16

    La Camargue (1966)

    Sortie : 1966.

    Documentaire de Maurice Pialat

    13 décembre, découverte : bonus du DVD "Nous ne vieillirons pas ensemble. Rien de particulièrement remarquable, si ce n'est l'utilisation d'une musique bienvenue qui rappelle effectivement les espaces américains auxquels la région est parfois comparée. Sinon ça demeure assez classique, tant sur le fond (présentation de divers éléments avec un léger parti pris) que sur la forme (les images choisies sont évocatrices).
  • 17
    Bande-annonce

    Nous ne vieillirons pas ensemble (1972)

    1 h 50 min. Sortie : . Drame.

    Film de Maurice Pialat avec Marlène Jobert, Jean Yanne, Christine Fabrega

    11 décembre, découverte : très belle découverte du cinéma français, qui n'est pas sans rappeler le récent "La vie d'Adèle", que j'ai adoré, mais avec un montage moins linéaire, qui ne suit pas de narration à court terme mais s'impose en séquences plus globales, à l'intérieur desquelles les scènes pourraient parfois être inversées tant le propos général importe, renforcé par chacune de ces scènes. Vraiment bien.
  • 18
    Bande-annonce

    Un homme qui dort (1974)

    1 h 17 min. Sortie : . Drame et expérimental.

    Film de Bernard Queysanne avec Jacques Spiesser et Ludmila Mikaël

    26 novembre, découverte : un film sur lequel je ne trouve pas grand chose à dire, si ce n'est qu'il a une atmosphère que certains trouveront chiante avec sa voix off et sa non-action, mais que je trouve prenante. Une grande poésie se dégage de ces images et de ce texte, parfois déclamé, parfois plus joué.
  • 19
    Bande-annonce

    L'Enfance d'Ivan (1962)

    Ivanovo detstvo

    1 h 35 min. Sortie : . Drame et guerre.

    Film de Andreï Tarkovski avec Nikolaï Bourliaïev, Valentin Zubkov, Evgeniy Zharikov

    22 novembre, découverte : un peu moins bon que les autres Tarkovski que j'ai pu voir, il reste magnifique, notamment du point de vue des visuels, avec ce noir et blanc très contrasté et cette maîtrise absolu du cadrage, du mouvement.
  • 20
    Bande-annonce

    58 minutes pour vivre (1990)

    Die Hard 2

    2 h 04 min. Sortie : . Action et thriller.

    Film de Renny Harlin avec Bruce Willis, Bonnie Bedelia, William Atherton

    11 novembre, troisième ou quatrième visionnage : dans mon souvenir le moins bon de la trilogie d'origine, le film est vraiment porté par Bruce Willis et par un esprit de rejet de la technologie qui se retrouve partout et qui imprègne le film, et l'empêche d'être trop mauvais, car sinon les clichés abondent, le scénario est lisse et sans surprise, la réalisation sobre, efficace mais sans briller.
  • 21
    Bande-annonce

    Blue Jasmine (2013)

    1 h 38 min. Sortie : . Comédie dramatique.

    Film de Woody Allen avec Cate Blanchett, Alec Baldwin, Sally Hawkins

    3 novembre, découverte : vu au cinéma, un bon film de Woody, un peu en-dessous du dernier que j'ai vu ("Minuit à Paris") mais aussi très différent, pas mal en tout cas. Critique à venir, peut-être.
  • 22
    Bande-annonce

    Le Lauréat (1967)

    The Graduate

    1 h 46 min. Sortie : . Comédie, drame et romance.

    Film de Mike Nichols avec Dustin Hoffman, Anne Bancroft, Katharine Ross

    3 novembre, deuxième visionnage : une grosse envie de le revoir depuis ma découverte, ça confirme tout le bien que j'en pensais.

    28 août, découverte : une sacrée claque. Interprétations parfaites, avec un Dustin Hoffman impressionnant de sincérité, les autres rôles n'étant pas en reste. Musique qui colle parfaitement à l'ambiance et y contribue très fort (bon, faut aimer S & G, c'est sûr). Plein de plans qui fourmillent d'idées, qui sortent le film d'un scénario bien mené mais somme toute assez simple, conférant un tout autre intérêt au film. Inattendu, en tout cas.
  • 23
    Bande-annonce

    Le Fugitif (1993)

    The Fugitive

    2 h 10 min. Sortie : . Drame, thriller et action.

    Film de Andrew Davis avec Harrison Ford, Tommy Lee Jones, Sela Ward

    1er novembre, 3/4ème visionnage : déjà vu plusieurs fois il y a quelques années, je n'en gardais pas un souvenir impérissable, force est de constater que c'est logique. Entre un twist pourri, une mise en scène bateau, des interprétations qui sont certes correctes mais qui ne brillent jamais, un fil narratif plein de répétition, un thriller qui n'est jamais haletant, ça pouvait difficilement rester dans ma mémoire.
  • 24
    Bande-annonce

    N'oublie jamais (2004)

    The Notebook

    2 h 03 min. Sortie : . Drame et romance.

    Film de Nick Cassavetes avec Rachel McAdams, Ryan Gosling, Gena Rowlands

    28 octobre, découverte : pas vraiment déçu car je n'en attendais rien. Film inutile comme il y en a beaucoup, romance sur les différences sociales sans aucune originalité ni de mise en scène ni de traitement, des interprétations de deux acteurs principaux que j'apprécie mais qui, ici, livrent des performances qui ne resteront pas dans les mémoires...
  • 25

    Le Voyage des comédiens (1975)

    O Thiasos

    3 h 50 min. Sortie : . Comédie dramatique.

    Film de Théo Angelopoulos avec Eva Kotamanidou, Vangelis Kazan, Aliki Georgouli

    26 octobre, découverte : vu en deux fois également du fait de sa durée. Encore une réussite de la part d'Angelopoulos dans cette grande fresque historico-artistico-politique qui mêle les thèmes sans se perdre, à travers des plans-séquences comme Angelopoulos en a le secret, un grain réaliste éloigné d'une certaine vision idyllique de la Grèce et des références à la mythologie qui viennent renforcer son propos.
  • 26

    Alexandre le Grand (1980)

    O Megalexandros

    3 h 30 min. Sortie : . Drame.

    Film de Théo Angelopoulos avec Omero Antonutti, Eva Kotamanidou, Grigoris Evanguelatos

    23 octobre, découverte : vu en plusieurs fois du fait de sa durée (un peu plus de 3h), c'est peut-être celui que je préfère pour le moment du réalisateur grec. Mêlant inspiration de la tragédie classique, nombreuses thématiques politiques, le film, lent et très contemplatif, parvient à trouver une universalité dans la relation des hommes aux hommes, à travers une forme souvent splendide.
  • 27

    Itgaber

    2 h 40 min.

    Documentaire de Eyal Sivan

    14 & 15 octobre, découverte : deuxième documentaire de Sivan que je regarde, après avoir vu "Izkor". Celui-ci est centré sur le professeur Yeshayahou Libowitz, qui défend ses opinions sur des sujets aussi complexes que les valeurs, la science, l'esprit, l'Etat, le tout lié à celui d'Israël. Très intéressant en soi, j'ai toutefois souvent du mal avec les docus centrés sur une opinion comme c'est le cas ici, aussi intéressante soit-elle.
  • 28
    Bande-annonce

    La Vie d'Adèle : Chapitres 1 et 2 (2013)

    2 h 59 min. Sortie : . Drame et romance.

    Film de Abdellatif Kechiche avec Adèle Exarchopoulos, Léa Seydoux, Salim Kechiouche

    11 octobre, découverte : premier cinéma depuis la rentrée (depuis juillet même) pour ce qui est le meilleur film de l'année pour le moment. Film-somme bouleversant, en tout point réussi, j'essaierai de faire une critique, mais ça va pas être simple...
  • 29

    Gerry (2002)

    1 h 43 min. Sortie : . Aventure et drame.

    Film de Gus Van Sant avec Casey Affleck et Matt Damon

    10 octobre, découverte : cinéma que certains qualifieront, peut-être à juste titre, de vain, inutilement contemplatif et chiant, de pseudo-auteurisme. Peut-être, je ne suis pas un grand fan de ce que j'ai vu de Gus Van Sant, j'apprécie la plupart de ses films sans l'élever au rangde maître du cinéma contemporain. Reste que ce film, "Gerry", est certes lent, mais arrive à me toucher, à me faire marcher avec ces deux êtres, où l'issue aurait pu être autre, mais ce choix est assumé et bien prolongé. Un bon moment.
  • 30
    Bande-annonce

    Adieu ma concubine (1993)

    Ba wang bie ji

    2 h 51 min. Sortie : . Drame, romance, musique et guerre.

    Film de Chen Kaige avec Leslie Cheung, Gong Li, Zhang Fengyi

    6 octobre, découverte : un film très ambitieux qui tente habilement de mêler des grands sujets en les faisant s'entrecroiser et en en montrant les liens (amour, art, passion, histoire politique...). Quelques longueurs, mais l'exercice périlleux est toutefois brillamment effectué.