Trier par : Tri par défaut
  • Tri par défaut
  • Date de sortie
  • Derniers ajouts
  • Note de l'auteur de la liste
  • Notes de mes éclaireurs
  • Note globale
  • Ordre alphabétique
  • Popularité
Croissant
  • Croissant
  • Décroissant
  • 1

    Les Noces barbares (1985)

    Sortie : septembre 1985. Roman.

    Livre de Yann Queffélec

    308 pages

    Un roman dur dont l'écriture classique m'a emporté. Les descriptions sont bouleversantes, la galerie de personnages est immédiatement attachante.
  • 2

    Syngué Sabour, pierre de patience (2008)

    Sortie : . Roman.

    Livre de Atiq Rahimi

    155 pages

    Très beau roman plein d'idées originales. Assez court, presque centré sur une pièce dans une maison, on tourne chaque page et comprend peu à peu la situation et la fatalité du dénouement. Belle réussite.
  • 3

    Technique et Langage - Le Geste et la Parole, tome 1 (1964)

    Sortie : . Essai.

    Livre de André Leroi-Gourhan

    325 pages

    Essai passionnant sur - finalement - l'histoire de l'humanité à travers la naissance jumelle de la technique et du langage. Très accessible, très fluide à lire ce qui ne gâche rien.
  • 4

    La Mémoire et les Rythmes - Le Geste et la Parole, tome 2 (1998)

    Sortie : . Essai.

    Livre de André Leroi-Gourhan

    287 pages

    Une suite toujours aussi intéressante sur l'externalisation de la mémoire (notamment par l'écriture), l'importance du rythme dans la naissance du dessin et le langage des formes.
  • 5

    Du côté de chez Swann (1913)

    Sortie : 1913. Roman.

    Livre de Marcel Proust

    708 pages

    Si je dois émettre un micro réserve c'est que la séquence "Un amour de Swann" restera pour moi une longue digression plus classique que le reste du roman. J'ai surtout été emporté - que dis-je emballé - par la première et la troisième partie : un style plein de liberté, d'humour et de poésie.
  • 6

    Les Ombres errantes (2002)

    Sortie : . Roman.

    Livre de Pascal Quignard

    188 pages

    J'aime l'idée d'une écriture fragmentaire. La force de Quignard réside dans son érudition, sa capacité poétique et une certaine mesure dans son propos. Mais à lire cette errance d'écrivain, il manque un peu de matière pour la mienne en tant que lecteur.
  • 7

    Terreur (2017)

    Sortie : . Essai.

    Livre de Yann Moix

    256 pages

    Yann Moix se perd complètement dans des punchlines de mauvais goût et des hypothèses assénées comme des vérités. Il n'y a aucun fil conducteur ce qui donne l'impression d'une pensée brouillonne et si peu d'autodérision...
  • 8

    Moderato Cantabile (1958)

    Sortie : 1958. Roman.

    Livre de Marguerite Duras

    164 pages

    Première lecture de Marguerite Duras lue d'une traite. J'ai été entraîné par le style qui renouvelle le genre - peut-être un peu balisé - de l'amour bourgeois contrarié.
  • 9

    Antigone

    Théâtre.

    Livre de Sophocle

    125 pages

    (+ commentaire de Paul Demon)

    Outre l'intérêt documentaire inaltérable de cette oeuvre, les confrontations proposées sont particulièrement touchantes. Est-ce parce que je suis un homme mais la confrontation Hemon / Créon m'a particulièrement plue.
  • 10

    Au revoir là-haut (2013)

    Sortie : . Roman.

    Livre de Pierre Lemaitre

    624 pages

    Une histoire d'arnaque richement documentée sur la Première Guerre mondiale et pleine d'ironie sociale. Très réussi.
  • 11

    Les Pissenlits (1964)

    Tanpopo

    Sortie : 1964. Roman.

    Livre de Yasunari Kawabata

    210 pages

    Particulièrement touché par cette oeuvre ultime de Kawabata qui a cette beauté spéciale des choses inachevées. Quelques descriptions renversantes, deux personnages qui s'interrogent de manière singulière sur leur sensorialité et un champs des possibles qui restera éternellement ouvert pour eux.
  • 12

    Les Mangeurs de morts (1976)

    Eaters of the Dead

    Sortie : mars 1976. Roman.

    Livre de Michael Crichton

    158 pages

    Crichton se livre a une exercice intéressant avec ce récit historique très documenté (quelque soit son thème, c'est une habitude chez lui) qui laisse toutefois la part belle à l'épique. Ça sort des clichés romantiques sur les Vikings tout en étant très romanesque. Le livre interroge sans cesse la question de l'authenticité à la fois dans son fond et dans sa forme. Très réussi !
  • 13

    Jonathan Livingston le goéland (1970)

    Jonathan Livingston Seagull

    Sortie : 1970. Conte et philosophie.

    Livre de Richard Bach

    97 pages

    [ Relecture ] L'un des premiers livres que j'ai acheté avec une pièce de 10 francs. Honnêtement, je ne me souvenais pas du fond de l'affaire et la métaphore sur la liberté m'était sûrement en grande partie passée au-dessus de la tête. Au final, une relecture rapide et agréable - cet univers ne manquant pas d'humour et se voyant joliment illustré par les photos de Russell Munson.
  • 14

    L'Écume des jours (1947)

    Sortie : . Roman.

    Livre de Boris Vian

    254 pages

    Subjugué par cet univers singulier dans lequel on invente des mots, on honnit le travail et on vit dans une bulle de jazz. L'histoire est très touchante, cruelle et cynique (parfois trop ?).
  • 15

    Wabi-sabi, pour aller plus loin (2018)

    Sortie : . Essai.

    Livre de Leonard Koren

    95 pages

    Un petit addendum intéressant au premier ouvrage avec toujours la même qualité d'édition.
  • 16

    Une brève histoire du temps (1988)

    A Brief History of Time : From the Big Bang to Black Holes

    Sortie : 1988. Essai.

    Livre de Stephen Hawking

    237 pages

    Un état des lieux de l'astrophysique intéressant et bien amené par l'angle historique.
  • 17

    Frère d'âme (2018)

    Sortie : . Roman.

    Livre de David Diop

    143 pages

    Une évocation très sensible de la vie d'un tirailleur sénégalais pendant la Grande Guerre, portée par un dispositif narratif assez inventif et une belle langue.
  • 18

    Trois femmes puissantes (2009)

    Sortie : . Roman.

    Livre de Marie Ndiaye

    317 pages

    Pour ma part, ce fut une lecture fort intéressante. J'ai beaucoup aimé la structure, plutôt originale (déséquilibre des parties, fins abruptes, second portrait en creux...) et aussi le style, assez direct avec des images bien senties (notamment l'utilisation de la nourriture pour décrire le monde - par exemple la vie dans le province française comparée à l'ingestion de jambon de supermarché). Le premier segment est celui que j'ai le plus apprécié car sa violence est plus sourde mais paradoxalement plus forte.
  • 19

    La Bataille (1997)

    Sortie : . Roman.

    Livre de Patrick Rambaud

    301 pages

    Excellente porte d'entrée sur Napoléon, "La Bataille" est un roman historique efficace grâce à ses péripéties aussi réelles qu'extravagantes et son style simple mais pas dénué de second degré. Mon seul regret concernera les personnages invités (les simples soldats), qui sont des contrepoints un peu attendus. Mais vraiment passionnant.
  • 20

    Chanson douce (2016)

    Sortie : . Roman.

    Livre de Leïla Slimani