Les doublages qui font se poser des questions

Avatar Misterfox Liste de

15 films

par Misterfox

Merci de me faire grâce de vos ironies bien senties sur "le doublage c'est du caca", "oui, la question c'est "comment ils ont fait pour faire un doublage aussi merdique ?" lol mdr" ou encore "pourquoi le doublage est encore autorisé alors qu'on massacre des films ?". Ici, je ne parle pas de l'intérêt du doublage.

Je parle de VF qui font se poser des VRAIES questions SUR le doublage, son rôle, ses caractères profonds, son rapport avec le spectateur, avec le film original...

(Photo : Franck Lorrain au studio Innervision, Strasbourg, Octobre 2012)

Trier par : Tri par défaut
  • Tri par défaut
  • Note globale
  • Ordre alphabétique
  • Date de sortie
  • Notes de mes éclaireurs
  • Note de l'auteur de la liste
  • Derniers ajouts
  • 1
    Bande-annonce

    The Mask (1994)

    1 h 41 min. Sortie : . Comédie et fantastique.

    Film de Chuck Russell avec Jim Carrey, Cameron Diaz, Peter Riegert

    Jim Carrey a beaucoup improvisé pour ce rôle. Les directeurs de plateau de la version française ont décidé d'accorder la même"grâce" à Emmanuel Curtil, sa voix française, qui a donc, du coup, improvisé "la grosse fourchette et les raviolis", en mettant de coté la VO.

    Question : Un comédien de doublage est-il à sa place en improvisant comme l'acteur original ? Doit-il improviser lui-même (pour coller à l'acteur) ou adapter strictement l'improvisation du comédien original ?
  • 2
    Bande-annonce

    Django Unchained (2012)

    2 h 45 min. Sortie : . Western.

    Film de Quentin Tarantino avec Jamie Foxx, Christoph Waltz, Leonardo DiCaprio

    Pour cette version française remplie de stars, de nombreuses "voix attitrées" de ces stars sont absentes. Jamie Foxx n'est pas doublé par Julien Kramer ou Lucien Jean-Baptiste, Christophe Waltz n'est pas doublé par lui-même (comme dans Inglourious Basterds), DiCaprio n'est pas doublé par Damien Witecka (mais par Damien Ferrette, sa nouvelle voix depuis Inception, qui n'a pas fait l'unanimité). Samuel L. Jackson, quant à lui, n'est pas doublé par Thierry Desroses, sa voix française depuis Pulp Fiction.

    ...Et pourtant, cette VF est excellente.

    Question : Quelle importance un directeur artistique doit accorder aux voix "attitrées" ? Peut-on choisir un comédien par rapport à un rôle ? Une absence des-dites voix empêche-t-elle d'apprécier une VF ?

    Plus d'infos sur ce doublage : http://parlonsvf.misterfox.fr/audio/pvf-chro4.mp3
  • 3

    Jaguar Force (1981)

    Fei pao xing dong

    1 h 27 min. Sortie : . Drame, comédie et policier.

    Film de Poon Yung Man avec Marlon Paul, Chow Ming (1), Maurin Chow

    Pour la version française de ce film, le réalisateur à choisi de faire doubler son film dans son pays d'origine. Il a donc engagé des comédiens locaux parlant français. On pourrait croire que c'est une bonne idée, pour éviter les accents caricaturaux.

    ...Sauf que non.

    Question : Faut-il préférer des comédiens locaux parlant le français à des français imitant un accent ? Doit-on retranscrire les accents ?

    (PS : Inception pose cette même question, avec un Ken Watanabe INCOMPRÉHENSIBLE !)
  • 4
    Bande-annonce

    Batman Forever (1995)

    Batman forever

    2 h 01 min. Sortie : . Action, aventure et fantastique.

    Film de Joel Schumacher avec Val Kilmer, Tommy Lee Jones, Jim Carrey

    Alors que Emmanuel Curtil a doublé Jim Carrey sur TOUS ses rôles, Joël Schumacher, réalisateur omnipotent, a décidé de "Non, on prendra quelqu'un d'autre, je l'aime pas, lui !" Il renouvellera ce choix avec le film "Le Nombre 23".

    Question : Le réalisateur d'un film as-t-il son mot à dire sur le doublage français d'une de ses œuvres, bien qu'il ne soit pas expert en la matière ?
  • 5
    Bande-annonce

    Ghost Dog, la voie du samouraï (1999)

    Ghost Dog, the Way of the Samurai

    1 h 56 min. Sortie : . Drame, thriller et policier.

    Film de Jim Jarmusch avec Forest Whitaker, John Tormey, Henry Silva

    Séances de cinéma (2 salles)
    Dans ce film, en version originale, le Samouraï (anglophone) a un ami françophone : Raymond. Il ne comprend pas ce qu'il dit, et lui non plus. L'amitié de ces deux personnages, qui ne se comprennent pas, devient donc assez touchante.

    En version française, l'équipe a choisi de s'adapter, et de faire parler Raymond le yoruba, une langue africaine.

    Question : Que dois faire une équipe de traduction quand un personnage évoque la langue française ? Part-on du principe que, en version française, les personnages parlent français, ou doit-on éluder la question ? Si le sujet est au coeur du film, un version française est-elle nécessaire ?

    (Merci à MajorTom et Caocao. Vous m'avez cité plein de films sur le sujet, mais je trouve celui-là particulièrement éloquent)
  • 6
    Bande-annonce

    Inception (2010)

    2 h 28 min. Sortie : . Action, gangster et science-fiction.

    Film de Christopher Nolan avec Leonardo DiCaprio, Joseph Gordon-Levitt, Ellen Page

    Séances de cinéma (1 salle)
    Dans ce film (américain), on peut voir une de nos actrices françaises : Marion Cotillard. Pour la version française du film, elle a pu se doubler elle-même.

    Les exemples de ce genre ne manquent pas, parfois pour le meilleur (Christoph Waltz et Diane Kruger dans Inglourious Basterds, Jodie Foster dans la plupart de ses films) et parfois pour le pire (Vincent Cassel dans Black Swan, Sophie Marceau dans Le Monde ne suffit pas, Gérard Darmon dans The Good Thief)

    Question : Le comédien d'origine est-il le mieux placé pour doubler sa propre performance ? Il sait ce qu'il a joué à l'origine, peut-il le retranscrire correctement dans sa propre langue ? Doit-on faire un casting pour décider si, oui ou non, il se doublera lui-même ?

    (Merci à Fatpooper pour l'idée et Darmon ;))

    PS : Ces exemples (bons ou mauvais) n'engagent que moi.
  • 7
    Bande-annonce

    Le Fantôme de l'opéra (2005)

    The Phantom of the Opera

    2 h 20 min. Sortie : . Comédie musicale et fantastique.

    Film de Joel Schumacher avec Gerard Butler, Emmy Rossum, Patrick Wilson

    "Le Fantôme de l'Opéra" est une comédie musicale dont la version française a la particularité de doubler ses chansons, au lieu de les laisser en version originale sous-titrées, comme ça se fait beaucoup.

    A l'inverse, on peut citer "Les Misérables" de Tom Hooper. Lors de sa sortie en février 2013, Universal a choisi de ne proposer AUCUNE copie VF, et pour cause : 98% du film est chanté.

    Question : Doit-on doubler des comédies musicales ? Doit-on, comme dans Sweeney Todd ou Moulin Rouge, doubler uniquement les dialogues ? Doit-on, comme dans un Disney, faire chanter en français, dans la mesure où les chansons sont progresser l'histoire ? Doit-on ne rien doubler du tout, comme "Rocky Horror Picture Show" ou "Les Misérables" ? Doit-on adapter ce choix en fonction du public ciblé (enfants ou adultes) ?

    (Merci à MajorTom pour la question et l'exemple)
  • 8
    Bande-annonce

    Harry Potter à l'école des sorciers (2001)

    Harry Potter and the Philosopher's Stone

    2 h 32 min. Sortie : . Aventure et fantastique.

    Film de Chris Columbus avec Daniel Radcliffe, Rupert Grint, Emma Watson

    Harry Potter (premier du nom) a choisi de faire doubler ses rôles principaux (3 enfants de 11 ans) par des comédiens enfants, qui ont donc évolués en même temps que les acteurs originaux.

    Question : Doit-on faire doubler des enfants par des comédiens enfants (qui, peut-être, savent moins bien jouer la comédie) ? Doit-on les faire doubler par des femmes aux voix enfantines (Jackie Berger et Brigitte Lecordier sont des noms qui reviennent souvent) ?

    PS : Harry Potter est quand même un exemple à part. Les producteurs savaient que plusieurs films allaient être fait, il parraissait logique de prendre des enfants pour ne pas changer de comédien tous les trois films. De plus, de l'aveu de Kelyan Blanc, ils ont été bien encadrés, et on put avoir tout le temps qu'ils souhaitaient pour perfectionner leurs prises.

    Interview des comédiens de Harry Potter : http://parlonsvf.misterfox.fr/audio/pvf-inter1.mp3
  • 9
    Bande-annonce

    La Petite Sirène (1989)

    The Little Mermaid

    1 h 23 min. Sortie : . Animation, fantastique et romance.

    Long-métrage d'animation de John Musker et Ron Clements avec Boris Roatta, Henri Salvador, Jacques Deschamps

    En 1998 (soit à peine 8 ans après la sortie originale du film), Disney USA demandera à tous les pays européens de redoubler ce film (pour, parait-il, tester de nouvelles normes sonores pour le cinéma et le DVD). La France est évidemment concernée, et le film est donc "re-doublé". Les critiques négatives fusent de partout, aussi bien de la presse généraliste, spécialisée, et des fans. En 2006, Walt Disney apprendra de son erreur, et ressortira la version française de 1990.

    Les exemples de redoublage chez DIsney ne manquent pas. En 1995, après des années de procès, Disney décidera de redoubler tous les films ou a participé Lucie Dolène, grande dame du doublage (Blanche Neige). Mais ils ne sont pas les seuls : Warner redouble régulièrement ses célèbres cartoons (tous les 10 ans environ), et il n'est pas rare de redoubler un film pour une ressortie ou une director's cut, parfois pour le meilleur (E.T) ou le pire (Amadeus). On doit parfois redoubler un film car la version française d'origine est introuvable ou abimée.

    Question : Doit-on redoubler les films ? Si oui, dans quels cas ?
    Doit-on dépenser plus d'argent à restaurer une version française qu'à en fabriquer une autre ? Lors d'une director's cut, doit-on redoubler le film entier, seulement les nouvelles scènes (avec les comédiens d'origine si possible) ou laisser les nouvelles scènes en version originale ? Doit-on proposer, en toutes circonstances, le doublage d'origine, comme l'a fait le récent Blu-ray de "Les Dents de la Mer" ?

    (Les exemples choisis n'engagent que moi)
  • 10
    Bande-annonce

    Spider-Man (2002)

    2 h 01 min. Sortie : . Action, aventure et science-fiction.

    Film de Sam Raimi avec Tobey Maguire, Willem Dafoe, Kirsten Dunst

    Le doublage français de ce film nous propose de suivre les aventures de Piteur Parkeur, aka "Spideurmanne" ! A l'inverse, les doublages québécois nous proposent de suivre les aventures de Pitewr Paurkew, aka "Spailledeurmène" !

    Question : Faut-il prononcer les noms, pseudonymes, etc., à la française (Spideurmanne) ou à l'américaine (Spailledeurmène), sachant que, dans les deux cas, on aura l'air un peu bête ?

    (Évidemment, les illustrations ne manquent pas pour cette question. Mais j'ai choisi celui-ci en hommage à Cinefan3000, qui, quand je lui parle de Spideurmanne, me répond "De ?")
  • 11

    Futurama : Prenez garde au seigneur des robots ! (2008)

    Futurama : Bender's Game

    1 h 28 min. Sortie : . Animation, action, aventure, comédie et science fiction.

    Téléfilm de Dwayne Carey-Hill avec Laurent Mantel, Blanche Ravalec, Bernard Tiphaine

    Dans ce film (parmi tant d'autres, évidemment), tous les textes anglais apparaissant à l'écran sont traduits à haute voix par un acteur testostéroné (Bernard Tiphaine, voix de Chuck Norris, entre autres).

    Question : Cette pratique est-elle réellement indispensable ? Faut-il sous-titrer les textes anglais ? Faut-il réellement les traduire lorsque le sens semble évident ("suicide booth", je suis navré, mais ça se voit parfaitement, que c'est une cabine à suicide) ?
  • 12
    Bande-annonce

    Une journée en enfer (1995)

    Die Hard With a Vengeance

    2 h 11 min. Sortie : . Action, policier et thriller.

    Film de John McTiernan avec Bruce Willis, Jeremy Irons, Samuel L. Jackson

    Séances de cinéma (1 salle)
    Dans le film en version originale, John McClane fait, au détour d'une réplique, une référence à la famille Addams, combinée à un jeu de mot parfaitement incompréhensible pour un francophone. Si le sous-titre décide de traduire textuellement la référence (ce qui la rend obscure et bizarre pour le public français), l'adaptation décida de laisser tomber la référence, et de faire un gag sur ce qui se passe à l'écran ("On travaille à la chaine", et BOUM, un coup de chaine).

    Question : Que faire face à une référence ou un gag parfaitement intraduisible ? Doit-on mettre de coté le texte original pour écrire quelque chose de compréhensible pour le spectateur français, ou fait-il traduire textuellement et littéralement la blague, la rendant parfaitement inaccessible, mais en gardant sauf le texte original ?

    Plus d'infos sur cet exemple : http://les-sous-doubles.com/2010/03/le-travail-a-la-chaine/
  • 13
    Bande-annonce

    Princesse Mononoké (1997)

    Mononoke Hime

    2 h 14 min. Sortie : . Animation, aventure et fantastique.

    Long-métrage d'animation de Hayao Miyazaki avec Cédric Dumont, Virginie Mery, Catherine Sola

    Séances de cinéma (2 salles)
    Dans le film, une scène nous montre la chamane du village d'Ashitaka (le héros), lui annonçant sa mort prochaine.

    Dans la version originale, la chamane annonce la nouvelle. Puis, changement de plan sur Ashitaka qui, en silence, encaisse la nouvelle. Dans la version française, pour exprimer la même chose, la phrase est deux fois plus longue. La chamane termine donc sa phrase sur le plan d'Ashitaka silencieux, à l'endroit ou, en version originale, il n'y avait que du silence.

    Question : Que faire face aux différences de langue aussi prononcées. Doit-on faire plus court (ou plus long) pour coller au rythme de dialogue original, au risque de perdre la force du dialogue original, ou bien faut-il (si cela est possible) prendre plus (ou moins) de temps avec la phrase, qui a empiéter sur une scène supposée muette (ou parlante), au risque d'affaiblir l'intensité de la scène en question ?
  • 14
    Bande-annonce

    La Grande Aventure LEGO (2014)

    The LEGO Movie

    1 h 40 min. Sortie : . Animation, action et comédie.

    Long-métrage d'animation de Phil Lord et Christopher Miller avec Chris Pratt, Elizabeth Banks, Will Arnett

    Dans ce film (excellent au demeurant), la figurine de Batman est interprétée par Will Arnett. Dans la version française, la directrice artistique Barbara Tissier a choisi de faire doubler la figurine de Batman par Philippe Valmont, qui fut la voix française de Christian Bale (et donc, de Batman) dans la trilogie The Dark Knight.

    D'un coté, on peut être ravi de cette petite attention, de ce petit clin d'oeil au doublage de la trilogie Batman. D'un autre, on peut se dire que si ce n'est pas Christian Bale en VO, mais bel et bien un autre acteur, il aurait fallu changer de voix française, pour rester dans la logique de la VO.

    Question : Les directeurs artistiques peuvent-ils faire des clins d'oeil aux doublage d'autres oeuvres d'un univers, ou doivent-ils se content de trouver un comédien, sans prendre en compte ce genre de détail ?

    PS : On peut citer comme autre exemple les deux films "Tomb Raider", ou c'est la voix française du jeu vidéo, Françoise Cadol, qui a été choisie pour doubler Angelina Jolie. Elle est devenue sa voix française officielle depuis.
  • 15
    Bande-annonce

    Captain America : First Avenger (2011)

    Captain America : The First Avenger

    2 h 04 min. Sortie : . Action, aventure et science-fiction.

    Film de Joe Johnston avec Chris Evans, Hayley Atwell, Sebastian Stan

    "Qui, par sa force et son courage, sauvera l'Amérique ?"

    Dans ce film, le Captain America fait ses premières armes comme showman. Et, alors qu'il vante les valeurs de l'Amérique, une petite chorale chante "It's the Star Spangled Man".

    Hé bien, en version française, l'équipe de localisation a décidé de traduire cette chanson, avec le même soin que la version originale. C'est donc une chorale douée qui fredonne "C'est le porte-bannière étoilé !"

    Question : Une équipe d'adaptation est-elle à sa place ; doit-elle traduire et chanter des chansons d'arrière-plan ?