* Mon univers de "cinéastres" !

Avatar Ticket_007 Liste de

61 personnalités

par Ticket_007

Liste personnelle, forcément personnelle ! Liste subjective, forcément - férocement - subjective !
Sans aucune volonté de faire rimer classement avec talent.
Motivation d'annot's : étayer sans délayer mes coups de coeur ; provoquer des convergences ou des échanges ; donner envie...
Sources d'encyclopédie : une à l'ancienne (années 80 !), en feuilleton d'achat hebdomadaire, sous l'égide des Editions Atlas.

Trier par : Tri par défaut
  • Tri par défaut
  • Derniers ajouts
  • Ordre alphabétique
Croissant
  • Croissant
  • Décroissant
  • Photo Charlie Chaplin

    Charlie Chaplin

    acteur, réalisateur, scénariste, producteur, artiste musical et auteur

    * Moi : le pionnier au génie le plus créatif, la référence absolue !
    ** L'encyclopédie : "Capable de férocité (Charlot fut d'abord assez agressif) comme de noblesse d'âme, désintéressé mais parfois voleur, parfaite incarnation de la force et de la faiblesse humaine".
    *** Chaplin : "C'est une affaire bien connue que le public aime
    la lutte entre le Bien et le mal, le riche et le pauvre, le chanceux
    et le malchanceux ; qu'il aime à rire et à pleurer, tout cela
    en quelques minutes. Pour le public, le contraste engendre l'intérêt, et c'est pourquoi je m'en sers continuellement...".
    **** Mon carré d'astres :
    - "Les lumières de la ville"
    - "Le Dictateur"
    - "La ruée vers l'or"
    - "Le Kid".
  • Photo Claude Sautet

    Claude Sautet

    scénariste, réalisateur, acteur et auteur

    * Moi : le chroniqueur minutieux, sensible, des "choses de la vie" !
    ** L'encyclopédie : "... genre qu'il affectionne : la tranche de vie, finement observée, de quadragénaires plus ou moins aisés, cheminant plus ou moins douloureusement entre l'évasion dominicale à la maison de campagne et les aventures sentimentales...
    Subtil portraitiste, Sautet l'est tout autant vis-à-vis des hommes que des femmes".
    *** Mon carré d'astres :
    - "César et Rosalie"
    - "Un mauvais fils"
    - "Une histoire simple"
    - "Vincent, François, Paul et les autres".
  • Photo Arthur Penn

    Arthur Penn

    réalisateur, acteur, producteur et scénariste

    * Moi : le champion de l'anti-hollywoodiennement correct !
    ** L'encyclopédie : "C'est l'un des mérites essentiels de l'oeuvre d'Arthur Penn que d'offrir un reflet passionnant des grandes nostalgies et des grands espoirs qui ont hanté le XXe siècle, même si la volonté de parabole est souvent chez lui un peu trop évidente.
    Penn est un chantre authentique du nomadisme et de la liberté,
    en même temps qu'un observateur lucide des contradictions
    et des ambiguïtés de l'époque moderne.
    Il a su enfin bouleverser tous les clichés et les conventions
    des genres établis, en instaurant de brutales et grinçantes ruptures de ton et en traquant la beauté jusque
    dans ses explosions de violence baroque".
    *** Mon carré d'astres :
    - "Little big man"
    - "La poursuite impitoyable"
    - "Bonny and Clyde"
    - "Missouri breaks".
  • Photo Costa-Gavras

    Costa-Gavras

    réalisateur, scénariste, acteur, producteur et auteur

    * Moi : le pourfendeur zélé des abus criminels de la raison d'état !
    ** L'encyclopédie : "Progressiste sincère et honnête, il est l'un
    des rares cinéastes qui aient réussi, dans le cadre du cinéma commercial, à sensibiliser le grand public aux problèmes politiques contemporains...
    Son cinéma n'est politique que dans la mesure où il traite
    de thèmes politiques, mais sans les aborder politiquement...".
    *** Costa-Gavras, à propos de "Z" : "il n"était pas dans mon intention de faire un film politique, car ce mot véhicule toute
    une mythologie qui n'a rien à voir avec le film. le thème principal
    de "Z", ce n'est pas la cause d'un parti, c'est celle d'un homme".
    *** Mon carré d'astres :
    - "L'Aveu"
    - "Missing"
    - Section spéciale"
    - "Z".
  • Photo Ettore Scola

    Ettore Scola

    scénariste, réalisateur, acteur, producteur et préfacier

    * Moi : le décrypteur acide de la société italienne des années 70 !
    ** L'encyclopédie : "Dans la comédie à l'italienne, il s'impose
    en insistant surtout sur les problèmes sociaux, misère des taudis,
    persécution des homosexuels, iniquités de la Justice...".
    *** Scola : "Dire que je suis un cinéaste engagé me ferait rougir
    et je n'aime pas quand j'entends les autres le dire. L'engagement fait partie de l'honnêteté. Je ne fais que ce à quoi je crois
    et je crois à ce que je fais. C'est cela, l'engagement !".
    **** Mon carré d'astres :
    - "Nous nous sommes tant aimés"
    - "Affreux, sales et méchants"
    - "Une journée particulière"
    - "La Terrasse".
  • Photo Ken Loach

    Ken Loach

    réalisateur, scénariste, acteur et auteur

    * Moi : le portraitiste au grand coeur du petit peuple bafoué !
    ** L'encyclopédie : "Pour la télévision comme pour le cinéma,
    il a réalisé des films qui, à travers des destinées individuelles dépeintes avec une grande délicatesse, constituent de terribles réquisitoires politiques.
    L'art de Ken Loach, à la fois sensible et distant, est un modèle
    de lucidité et d'honnêteté intellectuelle".
    *** Mon carré d'astres :
    - "My name is Joe"
    - "Land and freedom"
    - "La part des anges"
    - "Kes".
  • Photo Paolo Taviani

    Paolo Taviani

    réalisateur, scénariste, acteur et producteur

    * Moi : frères complices, doués, jumelant esthétisme et réalisme !
    ** L'encyclopédie : "Nourris de Néoréalisme, ils ont une idée bien arrêtée de leur art, mêler à une forte tension lyrique et émotionnelle une analyse intellectuelle souvent sacrifiée, dans le cinéma italien, au profit de l'imagerie...
    Ils ont pour thèmes majeurs le conflit entre les aspirations
    à un monde nouveau et le poids du passé qui oppose sa force d'inertie ; la nécessité d'un projet utopique comme facteur
    de progrès ; le problème de la marginalité ; l'enracinement
    à la terre ; l'instinct de liberté face à l'oppression ; le privilège
    que confère l'accession à la Culture...
    *** Mon carré d'astres :
    - "Good morning Babylonia"
    - "Kaos"
    - "La nuit de San Lorenzo"
    - "Padre padrone".
  • Photo Vittorio Taviani

    Vittorio Taviani

    réalisateur, scénariste et créateur

    Lire ci-dessus...
  • Photo Bertrand Blier

    Bertrand Blier

    scénariste, réalisateur, acteur et auteur

    * Moi : l'agitateur couillu des conventions sociales corsetantes !
    ** L'encyclopédie : "Il occupe une place bien particulière dans
    le cinéma français. Il incarne la truculence, le tempérament
    et la santé vigoureuse, dans une production trop souvent étriquée
    et prudemment cartésienne. Cela ne va pas sans mauvais goût,
    ni énormités, mais au moins a-t-il le mérite de réveiller l'assistance
    et les consciences".
    *** Mon carré d'astres :
    - "Beau-père"
    - "Préparez vos mouchoirs"
    - "Trop belle pour toi"
    - "Les acteurs".
  • Photo David Lean

    David Lean

    réalisateur, scénariste, acteur et producteur

    * Moi : "M. Plus" (espaces, destins, passions...) du 7e Art !
    ** L'encyclopédie : "Il dépeint des personnages en conflit. Conflit intérieur, conflit contre le milieu social, qui oppose individualisme
    et discipline, liberté et règles morales, passion et pudeur...
    Ils sont toujours modelés par leur milieu social et géographique, auquel ils cherchent généralement à échapper. Ils évoluent
    dans des paysages inhospitaliers et hostiles, mais qui leur offrent par là même une occasion de s'affirmer.
    Ce sont aussi des rêveurs impénitent...".
    *** Mon carré d'astres :
    - "La fille de Ryan"
    - "Lawrence d'Arabie"
    - "Brève rencontre"
    - "Docteur Jivago".
  • Photo Jean-Pierre Melville

    Jean-Pierre Melville

    réalisateur, scénariste, acteur et producteur

    * Moi : le "boss" qui a mis le polar français un cran au-dessus !
    ** L'encyclopédie : "Le Policier, c'est là que l'apport de Melville est essentiel. il a parfaitement assimilé la leçon des Américains tout en restant Français. Imperméable, violence implacable, univers nocturne, un monde glacé où règnent la corruption et le meurtre
    et que réchauffe à peine une forme d'amitié virile.
    Un cinéma qui, par sa perfection, en devient même abstrait. Tout est dans l'intrigue ourdie, qui repose plus souvent sur un jeu cérébral que sur un engagement physique".
    *** Mon carré d'astres :
    - "Le cercle rouge"
    - "Le Samouraï"
    - "L"armée des ombres"
    - "Le Doulos".
  • Photo Woody Allen

    Woody Allen

    scénariste, acteur, réalisateur, producteur, auteur, artiste musical et créateur

    * Moi : l'analyste ardent et lucide de la confusion des sentiments !
    ** L'encyclopédie : "Il a imposé ce personnage de petit bonhomme binoclard, maladivement timide, angoissé jusqu'à la névrose,
    qui est devenu sa "marque"...
    L'acteur ne fait qu'un avec l'homme privé. Il faut qu'il souffre
    de doutes torturants, il faut qu'il soit malheureux en amour
    pour que ses films fonctionnent".
    *** Allen-Alvy : "J'ai besoin d'amour. Ma vie est vide sans amour, véritable ou pas. Mais comment pourrais-je faire confiance
    à une femme capable d'aimer quelqu'un comme moi ?".
    **** mon carré d'astres :
    - "La Rose pourpre du Caire"
    - "Zélig"
    - "Comédie érotique d'une nuit d'été"
    - "Manhattan".
  • Photo Alfred Hitchcock

    Alfred Hitchcock

    auteur, réalisateur, acteur, producteur, scénariste et créateur

    * Moi : le maître du suspense dosé et de l'allusion sexuelle osée !
    ** L'encyclopédie: "Une oeuvre qui, malgré son caractère souvent divertissant, exprime une vision du monde pessimiste et souvent féroce...
    Peu de cinéaste peuvent se vanter d'avoir atteint une notoriété personnelle aussi durable et aussi universelle qu'Hitchcock...
    Citant le livre de Claude Chabrol et Eric Rohmer : "Il est l'un
    des grands inventeurs de formes de toute l'histoire du Cinéma. Seuls, peut-être, Murnau et Eisenstein peuvent, sur ce chapitre, supporter la comparaison avec lui".
    *** Hitchcock : "Je fais toujours mes films sur le papier. Et quand je commence à tourner un film, pour moi il est fini. Si bien
    que je souhaiterais ne pas avoir à le tourner. Je l'ai entièrement vu dans ma tête, sujet, tempo, cadrages, dialogues, tout !".
    **** Mon carré d'astres :
    - "La mort aux trousses"
    - "Le crime était presque parfait"
    - "L'inconnu du Nord Express"
    - "Psychose".
  • Photo Jean-Pierre Mocky

    Jean-Pierre Mocky

    réalisateur, acteur, scénariste, producteur, auteur et créateur

    * Moi : l'anar prenant son panard à dézinguer le lupanar sociétal !
    ** L'encyclopédie : "La violence caricaturale de ses films a conféré une place à part à ce cinéaste indépendant dont les sentiments libertaires sont tendus par une nostalgie de la pureté. C'est avec une âme de pamphlétaire qu'il s'en prend à la société française, sans discrimination.
    Cinéaste d'instinct et de tempérament, il tourne souvent sans grand souci de rigueur formelle, très vite, parfois au désespoir
    de ses techniciens. Ses films les plus "bâclés" n'en sont pas moins, quelquefois, les plus originaux et les plus mordants".
    *** Mocky : "Certains m'ont traité de fasciste, d'autres d'hyper-gauchiste. C'est parce que je suis objectif que me revendiquent
    de tous côtés ceux qui veulent agir".
    **** Mon carrés d'astres :
    - "Un linceul n'a pas de poche"
    - "L'albatros"
    - "Un drôle de paroissien"
    - "Le Miraculé".
  • Photo Sergio Leone

    Sergio Leone

    scénariste, réalisateur, acteur, producteur et illustrateur

    * Moi : avec lui, l'exagération rime avec panthéonisation de film !
    ** L'encyclopédie : "Le maître incontesté du western à l'italienne...
    Lenteur hiératique du rythme, méticulosité réaliste de la reconstitution, violence exacerbée, musique efficace, autant
    de caractéristiques de style...
    Subtilement, il détruit le mythe de l'intérieur, en lui conservant
    son faste spectaculaire, mais en le réduisant à une série
    de conventions formelles et de maniérismes esthétiques".
    *** Mon carré d'astres :
    - "Il était une fois l'Amérique"
    - "Le bon, la brute et le truand"
    - "Pour une poignée de dollars"
    - "Le colosse de Rhodes".
  • Photo Marcel Carné

    Marcel Carné

    réalisateur, scénariste, acteur et auteur

    * Moi : le chef de ciné à la plus belle carte de chefs-d'oeuvres !
    ** L'encyclopédie : "Avec le concours de Jacques Prévert, il s'est affirmé comme le chef de file du réalisme poétique à la française,
    avec des films marqués d'un pessimisme amer...
    Amour impossible, révolte, fatalité, tels sont les thèmes à peu près constants des oeuvres du fameux duo en ces sombres années d'avant-guerre...".
    *** Mon carré d'astres :
    - "Drôle de drame"
    - "Les enfants du Paradis"
    - "Hôtel du Nord"
    - "Le jour se lève".
  • Photo Anne Fontaine

    Anne Fontaine

    réalisatrice, scénariste, actrice et autrice

    * Moi : réalisatrice butineuse aux choix résolument "couillus" !
    ** Pas l'encyclopédie, "Le Monde" : "Elle aime mettre en scène
    les déviations...
    Une cinéaste qui s'est forgé un domaine à nul autre pareil dans
    le cinéma français, à force de ne rien lâcher. Thrillers, comédies, biographie, un récit érotique transgressif... Quel que fût le genre, sans jamais faire de concessions aux producteurs, aux financiers, au public".
    *** Anne Fontaine : "L'ironie, on la retrouve de manière ludique, légère ou grave dans tous mes films...
    Quand j'écris des personnages féminins, je ne me projette pas. Moi, je me projette dans les garçons ! ».
    **** Mon carré d'astres :
    - "Les Innocentes"
    - "Entre ses mains"
    - "Nettoyage à sec"
    - "Perfect mothers".
  • Photo John Ford

    John Ford

    réalisateur, producteur, acteur, scénariste, auteur et artiste musical

    * Moi : "M. au moins un film culte dans chaque genre phare" !
    ** L'encyclopédie : "Il n'est pas sans intérêt de comparer le héros type de John Ford, qui agit en fonction d'une conscience sociale,
    à celui du western classique dont les motivations sont au contraire rigoureusement personnelles...
    Ses films, généralement, se présentent comme l'odyssée d'un
    groupe... Pourtant, bien qu'avant tout pacifiste, humaniste,
    sa vision n'est pas idyllique car il ne manque jamais de cerner
    les malentendus qui divisent toute communauté...
    Voyages, pérégrinations, lente odyssée d'un convoi, mission
    de reconnaissance d'un escadron de cavalerie, fuite d'un groupe de bandits, avec leur dimension contemplative, peuvent êtres considérées comme des symphonies visuelles".
    *** Mon carré d'astres :
    - "Les Ceyennes"
    - "La prisonnière du désert"
    - "L'homme tranquille"
    - " Les raisins de la colère".
  • Photo Albert Dupontel

    Albert Dupontel

    acteur, réalisateur, scénariste et créateur

    * Moi : esprit sale gosse pour de belles claques aigres-douces !
    ** Avec Wikipédia, sur Philippe Guillaume, son vrai nom.
    Pour cerner son côté "n'en fait qu'à sa tête", ce signe clinique :
    il abandonne ses études de médecine en... 5e année !
    Son ton dynamiteur de codes, conventions, explose, en 1990,
    tout en rupture, avec ses "Sales histoires" (Canal+).
    Son 1er film, "Bernie" (1996), installe son univers, entre provoc visuelle (décapiter un canari avec les dents !) et humour hyper baroque, salué par les ex-Monty Pythons Terry Jones et Gilliam.
    Exigeant, s'avouant aisément asocial, il s'est vite positionné
    en marge de la profession, refusant les facilités, obligations
    du show-biz, avec une aversion très nette pour les médias.
    Malgré ce, il collectionne les récompenses de reconnaissance,
    notamment grâce à "9 mois ferme", pour lequel il a mis un peu
    de miel dans son fiel !
    Enfin, il a été nommé 4 fois pour le César du Meilleur acteur !
    *** Mon carré d'astres :
    - "9 mois ferme"
    - "Le Vilain"
    - "Enfermés dehors"
    - "Bernie".
  • Photo Francis Ford Coppola

    Francis Ford Coppola

    producteur, réalisateur, scénariste, acteur, créateur, auteur, préfacier et artiste musical

    * Moi : sa saga "Le parrain" en a fait un caïd encore risque-tout !
    ** L'encyclopédie : "Enfant, il s'était fait un peu d'argent en montrant les films amateurs que ses parents avaient réalisés, après les avoir remontés pour mieux en être le héros... Le futur chef de file des jeunes réalisateurs hollywoodiens des années 70 était bel et bien un enfant prodige....
    Très vite, il a affirmé sa volonté de ne pas s'en laisser imposer
    par les décideurs de l'industrie cinématographique (financiers,
    syndicats, par exemple). On comprend qu'il se soit décidé, dès 1969, à créer son propre studio, l'American Zoetrope. Coppola
    se donnait aussi les moyens de favoriser les débuts de jeunes talents".
    *** Francis Coppola : "Je ne demande jamais l'avis de personne
    pour faire un film. Je décide de le faire et si les producteurs ont
    un tant soit peu de jugeote, ils acceptent !".
    **** Mon carré d'astres :
    - "Le Parrain".
    - "Rusty James" ("Rumble fish")
    - "Apocalypse now"
    - "Conversation secrète".
  • Photo Henri Verneuil

    Henri Verneuil

    réalisateur, scénariste, acteur, producteur, auteur et préfacier

    * Moi : Le plus américain, pour l'efficacité, du Cinéma français !
    ** L'encyclopédie : "Il a toujours été, avec d'autres, la bête noire des cinéphiles purs et durs. Ne symbolise-t-il pas ce qu'ils ont
    en horreur, le cinéma commercial ?
    Il a pu laisser dire... Car il figure parmi les cinéastes les plus appréciés du grand public.
    Souvent dépourvus de subtilités, ses films n'en racontent pas moins des histoires généralement habiles, fortes, viriles et bien jouées par d'excellents acteurs".
    *** mon carré d'astres :
    - "Un singe en hiver"
    - "Le clan des Siciliens"
    - "Mille milliards de dollars"
    - "Week-end à Zuydcoote".
  • Photo Stanley Kubrick

    Stanley Kubrick

    réalisateur, scénariste, producteur et acteur

    * Moi : dans l'oeilleton de sa caméra, il voyait plus que le réel !
    ** L'encyclopédie : "Il fait partie de ces réalisateurs qui ont fait
    date à chacun de leurs films, en préservant leur liberté créatrice.
    Par ses exigences techniques, il rejoint la grande lignée de ceux qui ont élaboré et fait progresser le langage cinématographique.
    Le propre du génie de Kubrick est de faire oeuvre personnelle
    à partir des sujets les plus divers. Quels que soient le genre
    qu'il traite - et il les a tous traités - il leur confère sa marque,
    portant sur eux un regard à la fois dominateur et distant".
    *** Mon carré d'astres :
    - "2001, l'odyssée de l'espace"
    - "Full metal jacket"
    - "Les sentiers de la gloire"
    - "Barry Lindon".
  • Photo Philippe de Broca

    Philippe de Broca

    réalisateur, scénariste, acteur et producteur

    * Moi : ses comédies sont drôlement bien rythmées, orchestrées !
    ** L'encyclopédie : "Après des débuts prometteurs au sein
    de la Nouvelle vague, il s'est empressé de rallier le "système". Cependant, il a gardé un évident goût pour la fantaisie, voire
    parfois une sorte de poésie facile qu'il excelle à combiner avec
    les exigences commerciales de ses producteurs.
    Comme le dit Truffaut, De Broca sait que "la vie est une blague",
    ce qui explique sa prédilection pour l'humour, plus fin que chez d'autres, qui fait tout le prix de ses meilleurs films".
    *** Mon carré d'astres :
    - "Le Magnifique"
    - "Le Diable par la queue"
    - "Chouans !"
    - "Le Cavaleur".
  • Photo Steven Spielberg

    Steven Spielberg

    producteur, réalisateur, acteur, scénariste, créateur et auteur

    * Moi : exceptionnelle amplitude filmique... De E.T. à Schindler !
    ** L'encyclopédie : "Véritable jeune prodige du cinéma américain,
    il a redonné au spectateur le rêve, la féérie et l'aventure dont
    Hollywood l'avait privé depuis bien des années.
    La façon dont Spielberg applique les techniques hitchcockiennes du suspense témoigne d'une grande maîtrise de la mise en scène et de la construction narrative".
    *** Mon carré d'astres :
    - "La liste de Schindler"
    - "Indiana Jones et la dernière croisade"
    - "E.T."
    - "Always".
  • Photo Alain Corneau

    Alain Corneau

    réalisateur, scénariste, acteur, producteur, auteur et préfacier

    * Moi : des personnages forts car la proie de la fatalité en marche !
    ** L'encyclopédie : "Il fut l'un des plus prometteurs débutants
    des années 70. Son thriller, "Police Python 357" a révélé
    des qualités exceptionnelles de metteur en scène. Il a atteint son meilleur avec "Série noire". Ce film montre, en dépit de la banalité
    du sujet, de quoi Corneau est capable en terme de tension,
    rythme, direction d'acteurs.
    On a même pu voir en lui le successeur de Melville en tant
    que spécialiste du film noir".
    *** Mon carré d'astres :
    - "Série noire"
    - "Police Python 357"
    - "Le choix des armes
    - "Nocturne indien".
  • Photo Sam Peckinpah

    Sam Peckinpah

    réalisateur, scénariste, acteur, producteur et créateur

    * Moi : cinéma utltra-violent, oui, mais c'est ce qu'est l'Homme !
    ** L'encyclopédie : "La violence suicidaire est souvent la seule issue pour les héros de Peckinpah, comme si ces survivants
    d'un âge disparu ne pouvaient accomplir leur destin que dans
    un bain de sang purificateur.
    Chez lui, la violence ne se réduit pas au spectacle ni à l'effet
    de style, mais exprime, avec une puissance viscérale, les pulsions instinctives des êtres humains.
    Cette explosion de violence va d'autant plus frapper les esprits
    qu'elle dynamite de l'intérieur le western - âge héroïque perdu -
    qui est le genre cinématographique reflétant le mieux les valeurs morales et culturelles de l'Amérique".
    *** Mon carré d'astres :
    - "La horde sauvage"
    - " Les chiens de paille"
    - "Apportez-moi la tête d'Alfredo Garcia"
    - "Major Dundee".
  • Photo Tex Avery

    Tex Avery

    réalisateur, acteur, créateur et scénariste

    * Moi : Cartoon faisant un carton avec un grain de folie géniale !
    ** L'encyclopédie : "En 1942, quand Fred Quimby, directeur
    du département animation de la MGM, engage Tex Avery, c'est sans se douter qu'il fait entrer le loup dans la bergerie ! Jusqu'à
    son départ, en 1954, le génial Texan réalisera plus de 60 dessins animés où il se livre à un dynamitage en règle de toutes les lois
    de la vraisemblance et du bon goût. Cet iconoclaste féroce s'attaque aux valeurs les plus établies de la société américaine".
    *** Tex Avery : "On a élaboré un type d'humour beaucoup plus rapide.On a pulvérisé le système au point d'obtenir plus
    de choses dans un cartoon, passant d'une situation à une autre sans interruption. Un certain nombre de gags ne seraient pas drôles s'ils ne se déroulaient pas aussi rapidement".
    **** Mon carré d'astres :
    - "Le Petit Chaperon rouge chauffé à blanc"
    - "Le chat misanthrope"
    - "Bugs Bunny" (n'importe lequel !).
  • Photo Yves Boisset

    Yves Boisset

    réalisateur, scénariste, acteur et auteur

    * Moi : sa caméra devient une arme de dénonciation massive !
    ** L'encyclopédie (Claude Beylie) : " Un cinéma de salubrité publique ! Comme avec "R.A.S.", trois lettres pour signifier qu'il n'y eut "rien à signaler" durant la Guerre d'Algérie, que l'immense désarroi d'une jeunesse engagée en un combat douteux. Le plus censuré des cinéastes français put mener à bien un film auquel
    la presse d'extrêm-droite réserva l'accueil - "c'est de la m...." - qu'il avait espéré !
    Le meilleur de son cinéma est dans cette volonté de gratter où ça le démange le "Dupont Lajoie" infâme qui sommeille chez ses concitoyerns ; dénonçant successivement les bavures policières, les collusions du Pouvoir et de la pègre, la manipulation mentale, les dérives des médias...".
    *** Mon carré d'astres :
    - "Le juge Fayard dit le Shérif"
    - "Dupont Lajoie"
    - "Espion, lève-toi"
    - "Allons z'enfants".
  • Photo Claude Miller

    Claude Miller

    réalisateur, scénariste, acteur, producteur et auteur

    * Moi : Fin analyste des vices cachés derrière les apparences.
    ** L'encyclopédie : "Il débute très fort avec "La meilleure façon
    de marcher" (encore un grand rôle de Dewaere), film parfois
    un peu hésitant, mais d'une originalité certaine...
    Plus tard, curieusement, il se mit à collaborer avec Michel
    Audiard et il en résulta deux films étonnants, "Garde à vue"
    (1981) et, sans doute, sa meilleure réussite "Mortelle randonnée" (1982), soutenus tous deux par un Michel Serrault exceptionnel.
    *** Claude Miller : "L'oeil, c'est un objet extraordinaire, à la fois
    très beau et très... Oeil nous amène tout de suite à oeil crevé".
    **** Mon carré d'astres :
    - "Mortelle randonnée"
    - "La meilleure façon de marcher"
    - "L'accompagnatrice"
    - "Garde à vue".
  • Photo Michael Cimino

    Michael Cimino

    réalisateur, scénariste, producteur et auteur

    * Moi : De puissantes fulgurances visuelles... à en être mal vu !
    ** L'encyclopédie : "Consacré par "Voyage au bout de l'enfer" (1978), un des grands films américains contemporains,
    et un des meilleurs, inspirés par la Guerre du Viêtnam.
    Hélas, ayant ruiné les Artistes Associés par l'échec historique
    de "La porte du Paradis" (1980), il s'est retrouvé sur la touche.
    Ce qui est tout à fait regrettable pour l'un des meilleurs réalisateurs de sa génération".
    *** Claude Beylie, à propos de "La porte du paradis" : "Cimino
    a osé remuer les cendres d'un passé américain peu glorieux,
    que les historiens ont longtemps occulté... Ce film est un pont
    jeté entre le classicisme de Griffith et le cinéma moderne".
    **** Mon carré d'astres :
    - "L'année du dragon"
    - "Voyage au bout de l'enfer"
    - "La porte du Paradis"
    - "Le pape de Grenwich village".