Rock progressif : 100 albums indispensables

Avatar Harold Swine Liste de

100 albums

par Harold Swine
Trier par : Tri par défaut
  • Tri par défaut
  • Note globale
  • Ordre alphabétique
  • Date de sortie
  • Notes de mes éclaireurs
  • Note de l'auteur de la liste
  • Derniers ajouts
  • Écouter

    In-A-Gadda-Da-Vida (1968)

    Sortie : 1968. Rock, expérimental, rock psychédélique et rock classique. 6 morceaux.

    Album de Iron Butterfly

    Les prémices du rock progressif viennent de ce disque selon moi.

    Un véritable chef d'oeuvre que je recommande vivement.

    Lire ma critique
  • Écouter

    The Soft Machine (1968)

    Sortie : décembre 1968. Prog rock, rock, jazz, expérimental et rock psychédélique. 13 morceaux.

    Album de Soft Machine

    Très joli travail sur ce disque.

    Les premières 20 minutes du disque sont juste épiques. Le reste un peu brouillon mais le potentiel mélodique du groupe est vraiment intéressant.

    Ce n'est pas encore tout à fait du rock progressif mais disons du jazz psychédélique.
    On se rapproche du rock progressif mais on y est pas encore tout à fait
  • Écouter

    A Saucerful of Secrets (1968)

    Sortie : . Rock et rock psychédélique. 7 morceaux.

    Album de Pink Floyd

    Un des disques les plus énigmatiques du Floyd, mais peut être au final leur plus intéressant

    Lire ma critique
  • In the Court of the Crimson King (1969)

    Sortie : . Prog rock et rock. 5 morceaux.

    Album de King Crimson

    Immense classique du rock progressif et du rock en général

    Ce disque est généralement considéré comme le disque fondateur du rock progressif

    Il reste fort brouillon il faut dire que le style rock progressif reste une vraie révolution dans la musique de l'époque et le groupe lui même semble avoir du mal à faire le bon équilibre entre musique progressive aux légères touches blues et jazzy et du folk rock

    Le mélange entre tous ces genres est fort indigeste à mon goût

    Dommage car le disque est culte
  • Écouter

    Ummagumma (1969)

    Sortie : . Rock, expérimental, rock psychédélique, rock classique et electronique. 9 morceaux.

    Album de Pink Floyd

    Album trop peu connu du Floyd selon moi

    Je le trouve génial, tant pour sa magnifique première face live, que sur sa seconde face studio

    Il y a un gros travail réalisé et je trouve que cette fois ci, point de vue expérimentation, ils ont touché dans le mille mais ce n'est que mon avis
  • Écouter

    Volume Two (1969)

    Sortie : avril 1969. Prog rock, rock, jazz, expérimental et rock psychédélique. 17 morceaux.

    Album de Soft Machine

    Gros travail réalisé sur ce disque également mais ça me semble un peu trop brouillon.

    C'est clairement du son anti commercial et ça sonne presque improvisé

    Certains passages sont pas mal (surtout au début) mais l'album est très difficile d'accès quand même car vraiment très trifouillé.

    C'est un bordel de sons dans lequel on finit par se perdre
  • Écouter

    Atom Heart Mother (1970)

    Sortie : . Prog rock, rock, rock psychédélique et rock symphonique. 5 morceaux.

    Album de Pink Floyd

    Les Pink Floyd vont encore plus loin dans l'expérimentation et je suis à nouveau conquis.

    La chanson titre comme le final avec "Alan's Psychedelic Breakfast" sont des oeuvres de génie (selon moi) dont je ne me lasse pas d'écouter

    Lire ma critique
  • In the Wake of Poseidon (1970)

    Sortie : . Prog rock et rock. 8 morceaux.

    Album de King Crimson

    Très bon disque dont je suis plus ou moins d'accord de dire qu'il reprend certaines des idées de "In the Court of the Crimson King" point de vue mélodie mais il a malgré tout sa particularité de vraiment dévoiler le son progressif de King Crimson, ce qui est moins le cas chez "In the Court..."

    Le disque est très agréable, malgré quelques erreurs ici ou là
  • Lizard (1970)

    Sortie : . Rock et prog rock. 5 morceaux.

    Album de King Crimson

    Album particulier de King Crimson.

    On pourrait parler d'un album de jazz rock plutôt difficile d'accès qui se termine par la très belle chanson titre qui malgré tout s'étire un peu en longueur mais je ne suis pas insensible à ce genre de travail cher au rock progressif, plus qu'à la mode au début des années 1970
  • Écouter

    Kobaïa (1970)

    Sortie : 1970. Prog rock, rock, jazz, jazz-rock et avantgarde. 10 morceaux.

    Album de Magma

    Autre album très particulier mais extrêmement intéressant.

    Cet album est l'entrée dans l'univers du rock progressif d'un nouveau genre qui sera développé plus tard : la zeuhl.

    Concept complètement créé par Christian Vander, le batteur de Magma il présente son propre concept, compté sur ce disque par la volonté de Terriens de s'éloigner de l'injustice de la planète Terre et trouver planète plus positive, plus juste, plus joyeuse.

    Ils ont trouvé leur bonheur sur la planète Kobaïa où la culture du kobaïen, style de vie et langue également, est entièrement imaginé et créé par Christian Vander.

    L'album est vraiment très bon, musicalement parlant, bien que les mélodies sont complexes mais il y a un gros travail sur ce disque et j'apprécie l'ambiance globale (bon compromis entre rock progressif et jazz)

    L'album est à mon sens un peu trop long et peut lasser à force.
    J'ai risqué l'overdose

    A recommander malgré tout aux amateurs
  • Écouter

    Trespass (1970)

    Sortie : octobre 1970. Rock et prog rock. 6 morceaux.

    Album de Genesis

    Très bon disque.

    L'un des premiers disques qui affirment le son du rock progressif et ses rythmiques si particulières.
    Premier bon album réalisé aussi par Genesis (c'est le début d'une période dorée selon moi)

    Le son global est vraiment remarquable (spécialement le jeu de guitare dans "Looking for Someone", les envolées de piano dans "Stagnation", la construction de la chanson "The Knife")

    Grand disque dont personnellement je ne me lasse pas

    A écouter absolument pour les amateurs de "belle musique"
  • Écouter

    Third (1970)

    Sortie : . Electronique, avantgarde, ambient, jazz et rock. 4 morceaux.

    Album de Soft Machine

    Pourtant prometteur au début, ce disque a le défaut de ce qui aurait pu (du ?) être sa qualité : sa longueur.

    Avec un album aussi long, soit c'est génial et tu passes un moment magique pendant plus d'une heure et demie, soit ça devient vite lassant et tu décroches petit à petit.

    C'est la seconde impression que donne ce disque où perso, les deux dernières chansons, je me suis royalement fait chier
  • Écouter

    Yeti (1970)

    Sortie : avril 1970. Krautrock, rock et electronique. 10 morceaux.

    Album de Amon Düül II

    Album très particulier aussi mais celui là est je pense très important dans l'histoire de la musique.

    Il est l'un des premiers disques à créer de façon aussi claire une vraie confrontation entre des sonorités progressives, psychédéliques, et des sonorités planantes et parfois oppressantes propre au krautrock

    L'album est très difficile d'accès pour les non initiés mais vaut vraiment le détour
  • Écouter

    H to He, Who Am the Only One (1970)

    Sortie : décembre 1970. Prog rock et rock. 5 morceaux.

    Album de Van der Graaf Generator

    Très bon disque

    Peter Hammill révèle sur ce disque son style de chant vraiment unique dans le rock progressif et l'une des marques de fabrique de Van der Graaf Generator.

    Il y a un très joli travail sur ce disque, un très bel équilibre entre le rock travaillé, trifouillé et les mélodies simples.
    Les transitions sont maîtrisées et tranquillement aménées.

    Un disque très agréable bien qu'il soit loin d'être le meilleur album de rock progressif de l'histoire

    Je recommande
  • Écouter

    Focus II (1971)

    Sortie : octobre 1971. Prog rock, rock et rock symphonique. 6 morceaux.

    Album de Focus

    Très bon disque du groupe Focus dont le titre "Hocus Pocus" qui ouvre l'album a fait passer le groupe dans une autre dimension.

    L'album est très bon et fait partie de meilleurs disque de la carrière du groupe.

    Beaucoup de sobriété, grande maîtrise technique et bien sur Jan Akkermann à la guitare

    Je recommande également (au minimum l'écoute de "Eruption")
  • Écouter

    Acquiring the Taste (1971)

    Sortie : . Prog rock et rock. 8 morceaux.

    Album de Gentle Giant

    Tout y est dans ce disque.

    Quelques défauts ici et là mais vraiment un très bon disque.
    Un grand départ avec le superbe "Pantagruel's Nativity" puis sublimé par l'épique "The House, the Street, the Room"

    Je recommande vivement pour les amateurs de rock progressif

    De toute façon, comment ne pas être interpellé par la magnifique pochette ?
  • Écouter

    The Yes Album (1971)

    Sortie : . Prog rock et rock. 6 morceaux.

    Album de Yes

  • Écouter

    In the Land of Grey and Pink (1971)

    Sortie : . Prog rock et rock. 5 morceaux.

    Album de Caravan

    Excellent disque également. De loin le meilleur de la discographie du groupe Caravan selon moi.

    Belle maîtrise et mélodies magnifiques (spécialement la chanson "Winter Wine" au chant remarquable et l'instrumental du milieu est juste délicieux) et que dire de la chanson "Nine Feet Underground" : géniale bien qu'elle se tire un peu en longueur mais super titre.

    Je recommande bien sur
  • Écouter

    Fragile (1971)

    Sortie : . Prog rock et rock. 9 morceaux.

    Album de Yes

    Excellent disque, l'un des meilleurs de la discographie de Yes.

    C'est certainement l'un des disques à tendance progressive claire les plus accessibles de leur discographie.
    Tout amateur de rock peut trouver ce disque bon.

    La sublime ouverture avec "Roundabout", l'interprétation du classique avec "Cans and Brahms", la complémentarité du groupe entier sur des titres comme "South Side of the Sky" ou le merveilleux "Heart of the Sunrise" fait de cet album un grand classique du rock progressif

    A recommander vivement aux amateurs qui ne connaissent pas encore ce disque
  • Écouter

    Tarkus (1971)

    Sortie : . Prog rock et rock. 7 morceaux.

    Album de Emerson, Lake & Palmer

    Bon disque d'Emerson, Lake & Palmer mais c'est loin d'être leur meilleur.

    La chanson titre est pas mal et certains des titres plus courts sont corrects mais vraiment sans plus et je dirai que le seul mérite des compliments qu'on pourrait donner à ce disque s'appelle Keith Emerson, le plus grand claviériste de tous les temps selon moi.

    En effet, Keith Emerson maîtrise son instrument à la perfection et contribue largement au son de ce disque.

    Les mouvements sont un peu trop redondants.
    Même si le disque est bien, le groupe est clairement capable de mieux
  • Écouter

    Pawn Hearts (1971)

    Sortie : octobre 1971. Rock et prog rock. 3 morceaux.

    Album de Van der Graaf Generator

    Un classique du rock progressif.

    Ecouter ce disque, c'est écouter un exemple typique de la création progressive.

    On voyage à travers leur musique et c'est vraiment un disque génial, malgré tout assez complexe et dur d'accès pour les non initiés

    Je recommande très vivement aux amateurs de rock progressif
    C'est un must
  • Écouter

    Meddle (1971)

    Sortie : . Prog rock, rock, rock psychédélique et ethéré. 6 morceaux.

    Album de Pink Floyd

    Album qui poursuit la transition entre la période psychédélique et les grands classiques du groupe Pink Floyd.

    Meddle est certainement l'une de leurs oeuvres qui représente le plus la base des plus grands succès du Floyd.

    Lire la critique
  • Islands (1971)

    Sortie : . Prog rock et rock. 6 morceaux.

    Album de King Crimson

    Certainement pas mon album préféré du groupe King Crimson.

    Il est même l'un de leurs disques qui me déçoivent le plus car j'en attendais tellement mieux.

    Sur ce disque, il y a un soucis de changement dans leur travail où le groupe expérimente un mix entre des ambiances sombres et jazz.
    Certains passages sont même très difficiles d'accès.

    Le mélange n'est pas de mon goût malgré une bonne fin

    Je ne recommande pas ce disque si l'on veut découvrir le groupe King Crimson
  • Écouter

    Nursery Cryme (1971)

    Sortie : . Prog rock et rock. 7 morceaux.

    Album de Genesis

    Grand disque

    Un des meilleurs albums de rock progressif selon moi, l'un des plus représentatifs du son Genesis selon moi

    Un must pour tout amateur de rock progressif
  • Écouter

    Aqualung (1971)

    Sortie : . Prog rock, rock et rock classique. 11 morceaux.

    Album de Jethro Tull

    Grand classique du rock progressif mais je suis pas fan personnellement.

    Je me suis perdu dans ce mix de style entre du rock progressif (naturellement) mais aussi du folk, certaines touches métal (vraiment très légères), du blues

    L'album manque de cohérence ce qui pourrait faire le charme de ce disque mais pour moi ça constitue son défaut.

    La chanson titre, la deuxième partie du disque avec des titres comme "My God" et "Locomotive Breath" valent l'écoute malgré tout
  • Écouter

    Pictures at an Exhibition (Live) (1971)

    Sortie : novembre 1971. Prog rock, rock et rock symphonique. 11 morceaux.

    Live de Emerson, Lake & Palmer

    Ce live d'Emerson, Lake & Palmer n'est pas une réussite selon moi.

    Tout d'abord, affaire simple de goût. Je ne suis pas un fan du son live qui peut si le son n'est pas bon devenir vite oppressant et c'est exactement ce qui se produit quand on écoute ce disque.

    Deuxièmement, malgré l'incroyable maîtrise technique de Keith Emerson et de chacun des autres membres du groupe, l'album est globalement incohérent.
    Il s'agit d'une reprise ou une réinterprétation du chef d'oeuvre "Tableaux d'une Exposition" de Modeste Moussorgski, je n'en ai senti qu'un profond pied de nez (sans doute involontaire) à la musique classique.
    Peu de sonorité dans ce disque font penser à de la musique classique et même s'en approchent et c'est bien triste.

    Bref, Emerson, Lake & Palmer fait avec ce live un véritable "four" selon moi
  • 666 (1972)

    Sortie : 1972. Rock et prog rock. 24 morceaux.

    Album de Aphrodite’s Child

    Un peu déçu par ce disque, au demeurant bon mais fort brouillon.
    Comme souvent dit, il faut plusieurs écoutes pour bien percevoir ce disque là, mais pour ma part, il est difficile de vraiment prendre plaisir à écouter le disque par le manque de cohérence entre les styles.

    Je trouve aussi que les qualités individuelles des musiciens sont trop mises en second plan.
    Le piano de Vangelis, pourtant remarquable pianiste, est fort discret et la voix de Demis Roussos, pourtant magnifique également, est fort discrète aussi.

    Il y avait tellement mieux à faire sur ce disque, et bien que "All the Seats Were Occupied" soit bien travaillée, le disque me laisse un goût de trop peu
  • Écouter

    Octopus (1972)

    Sortie : . Prog rock et rock. 8 morceaux.

    Album de Gentle Giant

    L'un des albums les plus connus du groupe et pourtant je le considère comme l'un de leurs moins bons.

    Bien que mélodiquement maîtrisé, je n'arrive pas à rentrer dans ce disque aux performances irrégulières ("Think of Me With Kindness" et "A Cry for Everyone" sont très bien et on y reconnait même les yeux fermés le style du groupe).

    Les mélodies sont trop complexes et l'album assez difficile d'accès et aux tons trop variables selon moi.
    J'ai pas tellement apprécié

    Le groupe est capable de tellement mieux
  • Écouter

    Foxtrot (1972)

    Sortie : octobre 1972. Prog rock et rock. 6 morceaux.

    Album de Genesis

    Album très correct du groupe Genesis mais d'un niveau légèrement moindre que ses 2 prédécesseurs.

    Les mélodies sont un peu plus complexes et le chant de Peter Gabriel est légèrement moins qualitatif que sur les albums précédents mais bon, en faisant abstraction du chant, les musiciens sont juste au top (un grand Steve Hackett et que dire de Tony Banks et son solo de piano sur Supper's Ready)

    Clairement pas mon disque préféré du groupe mais ça reste excellent
  • Écouter

    Focus III (1972)

    Sortie : novembre 1972. Prog rock, rock et jazz. 10 morceaux.

    Album de Focus

    Album très peu connu mais pourtant très bon du groupe Focus.

    Il contient l'un de leurs classiques "Sylvia" qui met en valeur les remarquables talents guitaristiques de Jan Akkerman et aussi il contient sans doute mon morceau préféré du groupe, le remarquable "Anonymous 2" et ses 26 minutes dont on aimerait qu'elles ne s'arrêtent jamais.

    Le disque n'est pas parfait mais les musiciens font preuve par moment d'un génie absolu que j'ai rarement eu l'occasion d'entendre.