Top Films de 2015

Avatar Antofisherb Liste de

146 films

par Antofisherb

Classé donc.

Moyenne générale : 6,2.

Les "gros" films de l'année que je n'ai pas pu voir : Les nouveaux sauvages, Trois souvenirs de ma jeunesse, Il est difficile d'être un dieu, Cemetery of Splendour, A la folie, Love and Peace. Entre autres...

Trier par : Tri par défaut
  • Tri par défaut
  • Date de sortie
  • Derniers ajouts
  • Note de l'auteur de la liste
  • Notes de mes éclaireurs
  • Note globale
  • Ordre alphabétique
  • Popularité
Croissant
  • Croissant
  • Décroissant
  • 1
    Bande-annonce

    Mad Max - Fury Road (2015)

    2 h. Sortie : . Action, aventure, science-fiction et road movie.

    Film de George Miller avec Tom Hardy, Charlize Theron, Nicholas Hoult

    Un putain de film de poursuites cylindrées complètement dingue et brut. Un peu plus de profondeur et d'invention formelle et c'était le film de l'année.
  • 2
    Bande-annonce

    Quand je ne dors pas (2015)

    1 h 21 min. Sortie : . Romance.

    Film de Tommy Weber avec Aurélien Gabrielli, Hortense Gelinet, Elise Lhomeau

    Avec possibilité d'intégrer mon top 100 si le temps y est propice (et j'avoue que le 9 me titille). Dans l'esprit, le film a un côté très Garrel/Nouvelle Vague, mais je trouve ça à la fois tellement plus réaliste et plus beau... C'est quand même pas le film de mes rêves mais ça s'en approche, il n'y a qu'à voir toutes les listes auxquelles j'ai ajouté le film. C'est l'histoire d'un jeune qui erre dans Paris la nuit, rencontre des gens et s'en fout ou fait semblant par peur de prendre conscience qu'il n'existe pas. Le comédien est d'un naturel drôlatique exceptionnel, sans avoir été particulièrement ému par le film il m'a touché, quelque part.
  • 3
    Bande-annonce

    The Duke of Burgundy (2015)

    1 h 41 min. Sortie : . Drame.

    Film de Peter Strickland avec Sidse Babett Knudsen, Chiara D'Anna, Monica Swinn

    Une énorme claque esthétique et émotionnelle, qui prend à contre-pieds absolument tous les films que j'ai pu voir sur le même sujet. Un portrait émouvant de deux femmes et d'une relation, qui progresse dramatiquement petit à petit pour se finir dans une dernière demi-heure démente et somptueuse. Un film à la fois simple et esthétiquement parfait. Du très grand cinéma.
  • 4
    Bande-annonce

    It Follows (2014)

    1 h 40 min. Sortie : . Épouvante-Horreur.

    Film de David Robert Mitchell avec Maika Monroe, Keir Gilchrist, Olivia Luccardi

    Malin, électrisant et tétanisant à la fois, c'en deviendrait presque le film d'horreur parfait. Le scénario est très bien trouvé, riche à la fois dans son procédé d'horreur comme dans son sous-texte. J'hésite à le revoir pour peut-être mettre 9.
  • 5
    Bande-annonce

    Birdman (2014)

    Birdman or (The Unexpected Virtue of Ignorance)

    1 h 59 min. Sortie : . Comédie et drame.

    Film de Alejandro González Iñárritu avec Michael Keaton, Zach Galifianakis, Edward Norton

    Un pur trip de cinéma, qui ne te lâche pas une seule seconde. La technique est absolument géniale et soutient même le propos, plus fin et intéressant qu'il n'y paraît.
  • 6
    Bande-annonce

    A Girl Walks Home Alone at Night (2014)

    1 h 39 min. Sortie : . Épouvante-Horreur, romance et thriller.

    Film de Ana Lily Amirpour avec Sheila Vand, Arash Marandi, Marshall Manesh

    Un film intriguant au début, mais qui devient de plus en plus excitant et intéressant. L'esthétique du film est magnifique, le propos engagé, et le film donne à voir une des plus belles scènes de romance teen que j'ai vu de ma vie. Sans doute le seul film de vampire que j'ai vraiment aimé.
  • 7
    Bande-annonce

    Before I Disappear (2014)

    1 h 33 min. Sortie : . Drame.

    Film de Shawn Christensen avec Shawn Christensen, Fatima Ptacek, Emmy Rossum

    Je ne sais pas pourquoi, mais je n'arrive plus à expliquer pourquoi j'aime autant certains films depuis quelques jours. Ca vaut pour celui-ci et Himizu, en fait. Les mots m'échappent, il ne reste plus qu'un feeling général, simplement la sensation d'avoir été marqué par ledit film. Je n'arrive plus à être le minimum objectif, ou plutôt concret, que je m'étais défié d'être sur ce site.

    Alors, pourquoi Before I Disappear m'a marqué ? Pour ses musiques, pour ses dialogues et situations parfois superbement écrites, pour ce personnage de paumé qui porte la mort en lui comme le lui dit un autre personnage, et la relation qu'il entretient avec sa soeur. Parce qu'il participe, par une nouvelle pierre posée sur les nombreuses autres existantes, à l'idée du cinéma que j'aimerais faire plus tard. Ici en l'occurrence, un cinéma au profit de l'espoir, du non-abandon, qui n'a pas peur du happy-end en quelques sortes. Un happy-end acerbe, gris, incertain, mais qui donne de l'espoir, qui rend heureux même.

    Before I Disappear, c'est un feel good movie déprimant. Ou un film triste qui donne la pêche.
  • 8
    Bande-annonce

    Le Souffle (2015)

    Ispytanie

    1 h 35 min. Sortie : . Drame.

    Film de Alexander Kott avec Elena An, Karim Pakachakov, Daniel Rassomahin

    Eh merde, je vais devoir remodifier mon Top 10 2015... Aucun dialogue, que des plans fixes, peu de musique, voilà à quoi il faut s'attendre avec Le Souffle. Par son esthétique très travaillée notamment au niveau des couleurs, souvent chaudes, ses thématiques discrètes et ses esquisses de personnages subtiles, le film d'Alexander Kott fait ressurgir toute la puissance d'un cinéma revenu à l'époque du muet, sans fioritures, où la sensibilité se ressent à travers la puissance des images.
  • 9
    Bande-annonce

    Tangerine (2015)

    1 h 28 min. Sortie : . Drame et comédie.

    Film de Sean Baker avec Kiki Kitana Rodriguez, Mya Taylor, Karren Karagulian

    Un film survolté, ingénieux, en accord avec son époque, drôle, déluré, émouvant. Pleins de qualités pour un film rythmé comme une vidéo youtube (selon les dires de l'auteur), mais qui n'oublie pas de fournir une histoire touchante sur deux amies transexuelles.
  • 10
    Bande-annonce

    Snow Therapy (2014)

    Turist

    2 h. Sortie : . Comédie dramatique.

    Film de Ruben Östlund avec Johannes Kuhnke, Lisa Loven Kongsli, Vincent Wettergren

    Rarement vu un film maîtriser aussi bien l'humour, le drame et la tension, à en atteindre par moments la grâce. Un film très bien réalisé avec un propos intelligent et plutôt rare.
  • 11
    Bande-annonce

    Pauline s'arrache (2015)

    1 h 28 min. Sortie : . Drame.

    Documentaire de Emilie Brisavoine avec Pauline Lloret-Besson, Meaud Besson, Frédéric Lloret

    J'aurais envie de dire "cf critique", mais vu sa longueur, peut-être mieux vaut simplement vous dire qu'il s'agit d'un montage de trois ans de filmage d'une famille assez particulière par la demi-soeur d'une jeune adolescente. Et qu'il est possible que vous rejetiez totalement le film, mais qu'il est aussi possible que ça vous touche, en terme de cinéma comme en terme d'humanité dépeinte.
  • 12
    Bande-annonce

    Les Mille et Une Nuits - Volume 1 : L'Inquiet (2015)

    As 1001 Noites : O Inquieto

    2 h 05 min. Sortie : . Drame.

    Film de Miguel Gomes avec Cristina Alfaiate, Miguel Gomes, Maria Rueff

    Un superbe film fleuve socio-poétique. Miguel Gomes parvient à parler du Portugal d'aujourd'hui avec un mélange de finesse et d'humour gras, de récits actuels poignants enrobés d'un univers fictionnel malin et attachant. Un film original, beau et surprenant. Hâte de voir les deux prochains volets.
  • 13
    Bande-annonce

    Au-delà des montagnes (2015)

    Shan He Gu Ren

    2 h 06 min. Sortie : . Drame.

    Film de Jia Zhang-ke avec Zhao Tao, Zhang Yi, Liang Jing-Dong

    C'est tellement un film à la fois personnel et universel, dans le portrait en film-fleuve d'une Chine en pleine mutation et en même temps d'une famille et par cela le conflit de génération, l'impossibilité de communiquer quand la société mute tellement vite qu'elle creuse un écart irrécupérable. Et puis cette mélancolie basée sur le souvenir, par la musique notamment, c'est quelque chose que je trouve très beau. Le film a quelques défauts (personnages parfois caricaturaux), mais m'a vraiment touché.
  • 14
    Bande-annonce

    Partisan (2015)

    1 h 38 min. Sortie : . Drame et thriller.

    Film de Ariel Kleiman avec Vincent Cassel, Jeremy Chabriel, Florence Mezzara

    Film qui n'a pas l'air de payer de mine mais qui s'est révélé un des drames les plus maîtrisés de 2015 que j'ai pu voir. L'histoire est relativement simple mais la mise en scène et la direction artistique sont sublimes et puissantes. Un film beau et choc.
  • 15
    Bande-annonce

    The Lobster (2015)

    1 h 58 min. Sortie : . Comédie dramatique, romance, science-fiction et thriller.

    Film de Yórgos Lánthimos avec Colin Farrell, Rachel Weisz, John C. Reilly

    Fuck you Senscritique, j'avais déjà rajouté ce film dans cette liste et bien d'autres, tout comme d'autres films (normalement ma liste est à plus de 320....). Donc la flemme de ré-annotter...
  • 16
    Bande-annonce

    Love (2015)

    2 h 15 min. Sortie : . Drame, romance et Érotique.

    Film de Gaspar Noé avec Aomi Muyock, Karl Glusman, Klara Kristin

    Note un peu arbitraire pour un film difficile à définir mais que j'ai assurément beaucoup aimé. Passé un marketing et quelques plans provocants, il s'agit surtout d'un film sur l'amour passionnel et destructeur, qui fait vive comme il fait mourir. On sent aussi que Gaspar Noé y a mis beaucoup de lui-même, dans une sorte d'autocritique très dure et assez bouleversante. La mise en scène est grandiose et novatrice, avec une 3D indispensable.
  • 17
    Bande-annonce

    Krisha (2015)

    1 h 23 min. Sortie : . Drame.

    Film de Trey Edward Shults avec Olivia Grace Applegate, Bryan Casserly, Alex Dobrenko

    C'est assez étonnant de voir que Krisha pourrait presque être un prolongement de plusieurs années de I Smile Back dans ses thématiques et ses personnages. Cependant, c'est dans sa forme que Krisha est vraiment original et passionnant : le réalisateur filme les membres de sa propre famille comme s'il s'agissait d'un film familial de vacances un jour de Thanksgiving filmé avec une caméra cinéma. Agrémenté d'une bande-sonore inquiétante et quelques plans formels nébuleux, le film déploie un portrait puissant et cruel d'une cinquantenaire en perdition mais cherchant à se refaire une place dans sa famille. La fin est presque choquante par sa violence psychologique.
  • 18
    Bande-annonce

    Vice-versa (2015)

    Inside Out

    1 h 34 min. Sortie : . Animation.

    Long-métrage d'animation de Pete Docter et Ronnie del Carmen avec Amy Poehler, Phyllis Smith, Bill Hader

    Excellent film d'animation (comme prévu quoi), rempli de trouvailles visuelles et d'un ton mélangeant le bon enfant de bon goût (pas de blagues débiles ici) et le ton plus adulte, et ce du début à la fin. Dommage que la psychologie des parents soit genrée et stéréotypée, mais celle de Riley est tellement réussie que ça rattrape largement ce léger défaut.
  • 19
    Bande-annonce

    Victoria (2015)

    2 h 08 min. Sortie : . Thriller et drame.

    Film de Sebastian Schipper avec Laia Costa, Frederick Lau, Franz Rogowski

    J'ai beau n'avoir pas totalement été bouleversé par ce film (pour des raisons qui me sont encore totalement inconnues, je l'ai quand même beaucoup aimé et surtout j'ai pu constater qu'il ne laissait pas indifférent. Techniquement le film est incroyable, c'est certain, mais surtout il ouvre une nouvelle porte de liaison entre le cinéma et le théâtre en offrant une expérience de jeu d'acteurs quasiment inédite dans l'histoire du cinéma par son procédé.
  • 20
    Bande-annonce

    Il est difficile d'être un dieu (2014)

    Trydno byt bogom

    2 h 57 min. Sortie : . Science-fiction.

    Film de Alexei Guerman avec Leonid Yarmolnik, Aleksandr Ilin, Yuriy Tsurilo

    Bon allez, je vais tâcher de formuler un avis brut avant de lire des critiques, car même si la tentation me guète ce serait malhonnête. Quitte d'ailleurs à le confronter après coup.

    J'ai l'impression d'avoir loupé le coche avec ce film. Pourtant, j'ai été fasciné du début à la fin, sans m'ennuyer une seconde, et sans d'ailleurs y trouver quelque chose à redire. Simplement, de là je tire deux interrogations :

    1) Je n'ai aucune idée de pourquoi j'ai été fasciné.

    Est-ce dû au mouvement rythmique du film, dicté par une mise en scène jouant beaucoup sur les plan-séquences ? Sans doute. Mais il ne peut pas y avoir que cela. Je ne peux pas dire que cela est dû aux dialogues, car même si j'y ai fait beaucoup attention, ils rejoignent finalement par leur essence même la matière brute du film : la plupart du temps, ils ne sont que boue, des insultes proférées avec la même violence que les matières sont jetées aux visages des personnages. Avec la même terrible banalité. Serait-ce alors une fascination face à la putridité du film ? Cela paraît douteux, et pourtant je dois me résoudre qu'il y a sûrement du vrai dans cette affirmation. Je ne sais même pas si je pourrai véritablement parler de dégoût, où alors d'un dégoût bien particulier, qui deviendrait banal par sa recrudescence sur 2h40 de film. Mais du dégoût banal, ce n'est alors plus du dégoût. Cela devient une sorte de fatigue mentale, et c'est notamment ici que le noir et blanc se révèle essentiel : toutes les matières, liquides et autres pestilences sont ainsi mélangées entre elles par l'absence de couleur. Le sang, la boue, la pisse, la merde, la fiente, le lait, le goudron, tout cela finit par revenir au même. Et la putridité du monde se révèle alors de plein fouet au spectateur, qui n'a d'autre choix que de la laisser s'étaler face à lui. Enfin, je crois que la présence d'une caméra dans la diégèse du film n'y est pas pour rien non plus dans cette fascination : comme dans Le Globe d'argent, les quelques regards-caméras nous interpellent et nous intègrent directement dans ce monde, nous invitent à suivre ce "dieu" qui déambule dans la ville.

    2) Que faire de cette fascination ? Comment en déduire un propos ?

    Et c'est là que je suis bloqué. Je ne sais que faire de cette fabrication stylistique parfaite, de cette vision du monde absolument horrible. Je ne parviens pas à intégrer le titre du film au film en lui-même, et en tirer des conclusions symboliques, métaphysiques voire spirituelles.

    Me voilà donc
  • 21
    Bande-annonce

    Mustang (2015)

    1 h 34 min. Sortie : . Drame.

    Film de Deniz Gamze Ergüven avec Güneş Nezihe Şensoy, Doğa Zeynep Doğuşlu, Tuğba Sunguroğlu

    Un excellent film sur 5 soeurs vivant dans une bourgade turque, élevée par une tante en difficultés mais bienveillante et un oncle autoritaire. Ici, le récit d'apprentissage de la jeunesse se couple parfaitement avec une étude de la condition de la femme et de celles en devenir en Turquie. Ca fait penser à Virgin Suicides mais c'est tellement plus ancré dans la réalité, avec des personnages plus nuancés, et au final plus beau. Une très belle surprise.
  • 22
    Bande-annonce

    Les Mille et Une Nuits - Volume 2 : Le Désolé (2015)

    As 1001 Noites : O Desolado

    2 h 11 min. Sortie : . Historique et drame.

    Film de Miguel Gomes avec Cristina Alfaiate, Xico Xapas, Luísa Cruz

    Dans la même lignée que le 1er volet, avec une première partie contemplative et absurde rappelant un peu la quête du personnage principal de Jauja, une deuxième dans un tribunal loufoque et génialement métaphorique d'une société où la faute est sans cesse rejetée sur l'autre, ainsi qu'une troisième plus longue davantage calquée sur le réel et plus dramatique, comportant néanmoins une belle fantasmagorie finale. Un triptyque à ne définitivement pas louper.
  • 23
    Bande-annonce

    Deathgasm (2015)

    1 h 30 min. Sortie : . Épouvante-Horreur.

    Film de Jason Lei Howden avec Milo Cawthorne, James Blake, Kimberley Crossman

    Le film porte bien son titre. Un délire métal-gore hilarant, jouissif et sans aucun temps mort. Les blagues sont cons, mais bien dosées, variées et trop bien référencées pour ne pas rire quand on connaît un peu le milieu. Probablement ma meilleure expérience de salle de cinéma en plus, toute la salle riait aux éclats, hurlait, applaudissait. Le genre de séance où j'aurais bien aimé inviter quelques potes pour l'occasion ! Tant pis si le scénario est classique, on s'en fout car le délire est poussé jusqu'au bout et on en sort avec la patate.
  • 24
    Bande-annonce

    Love & Mercy : La Véritable Histoire de Brian Wilson des Beach Boys (2015)

    Love & Mercy

    2 h 02 min. Sortie : . Biopic et drame.

    Film de Bill Pohlad avec Paul Dano, John Cusack, Elizabeth Banks

    Cf critique mais une sacrément bonne surprise avec un biopic inspiré et inspirant, qui arrive à figurer le génie créatif comme ayant été rarement fait en plus de dresser un portrait humble et magnifique de Brian Wilson. Je vais devoir réécouter Pet Sounds du coup.
  • 25
    Bande-annonce

    Avril et le monde truqué (2015)

    1 h 45 min. Sortie : . Animation, aventure, comédie et thriller.

    Long-métrage d'animation de Christian Desmares et Franck Ekinci avec Marion Cotillard, Marc-André Grondin, Philippe Katerine

    Excellent univers, belle histoire (même si un peu clichée sur la fin), propos intéressant qui s'applique à merveille à aujourd'hui malgré l'époque, récit très rythmé avec beaucoup de lieux différents. Bref c'est assez fabuleux, meilleur que Tomorrowland (avec qui il partage le même type de récit d'aventure et thème écologique) sur tous les points. Un film à voir quoi (et encore un que j'ai envie de critiquer).
  • 26
    Bande-annonce

    Le Fils de Saul (2015)

    Saul fia

    1 h 47 min. Sortie : . Drame.

    Film de László Nemes avec Géza Röhrig, Levente Molnár, Urs Rechn

    On peut difficilement "aimer" un tel film, mais je ne pense pas qu'il puisse en tout cas laisser indifférent tant son point de vue est radical. Je m'en vais de ce pas lire le débat entre Lanzmann, un autre nom que j'ai oublié et Rivette au sujet de la représentation de la Shoah, car ce doit être passionnant. En attendant, regardez ce film et faites-vous votre propre avis sur la question, il vaut le coup.
  • 27
    Bande-annonce

    Tag (2015)

    Riaru Onigokko

    1 h 25 min. Sortie : . Épouvante-Horreur.

    Film de Sion Sono avec Reina Triendl, Mariko Shinoda, Erina Mano

    Avec un +1 potentiel, qui dépendra en fait du duel que je suis en train de faire dans ma tête entre Tag et Donnie Darko. Car oui, n'en déplaise à Shania Wolf, Tag m'a beaucoup fait penser au film de Richard Kelly, déjà dans la présence de personnages adolescents et un point de vue assez naïvement poétique dessus, mais aussi dans les thématiques abordées du choix, du destin et des différentes possibilités de vie (avec en plus quasiment la même fin à peu de chose près). Mais, même si je garderais toujours plus d'affection pour ce cher Donnie, j'en viens même à me demander si Tag ne va pas encore plus loin dans l'exploration de ces thématiques. La profondeur du film est d'ailleurs assez difficile à juger tant le divertissement violent présent tout du long est la première chose qui marque les esprits. En tout cas, c'est assez jouissif de n'être pas encore assez habitué de Sono Sion pour être surpris à chacun de ses films.
  • 28
    Bande-annonce

    James White (2015)

    1 h 25 min. Sortie : . Drame.

    Film de Josh Mond avec Christopher Abbott, Cynthia Nixon, Kid Cudi

    Un film très réaliste et incroyablement touchant sur un jeune homme newyorkais un peu paumé, venant de perdre son père et devant s'occuper de sa mère. Les acteurs (le principal le premier) jouent avec une justesse étonnante, les dialogues sont très bien écrits, l'émotion est forte sans jamais paraître facile, bref un excellent film.
  • 29
    Bande-annonce

    Asphalte (2015)

    1 h 40 min. Sortie : . Drame.

    Film de Samuel Benchetrit avec Isabelle Huppert, Gustave Kervern, Valéria Bruni-Tedeschi

    Une sympathique Cinexperience (3e ? 4e ? Bref la première pour moi), pour un film surprenant. Un film très drôle déjà, avec un jeu de raccords excellent permettant un dynamisme dans l'histoire malgré la longueur des plans, et puis des dialogues et situations absurdes malgré un léger côté forcé parfois. Mais un film aussi très poétique, parlant de la banlieue avec une originalité bienveillante et bienvenue, non seulement en terme d'union sociale mais aussi à échelle de chaque personne. Un film parfois surjoué mais généreux, qui parle du désir d'évasion et de solitude avec beauté. A voir donc.
  • 30
    Bande-annonce

    Whiplash (2014)

    1 h 47 min. Sortie : . Drame et musique.

    Film de Damien Chazelle avec Miles Teller, J.K. Simmons, Melissa Benoist

    Un film que j'ai beaucoup de mal à noter (il me faudra sûrement un revisionnage pour cela), car j'ai à la fois été complètement happé par l'intensité extrême du film, et en même temps plusieurs choses m'ont gêné dans le propos, jusqu'à en être souvent mal à l'aise.