UN LIVRE, UNE RÉFLEXION

Avatar amjj88 Liste de

13 livres

par amjj88

Les livres qui m'ont interpellé, qui m'interpellent encore aujourd'hui. Je les ajoute uniquement après lecture.

Trier par : Tri par défaut
  • Tri par défaut
  • Date de sortie
  • Derniers ajouts
  • Note de l'auteur de la liste
  • Notes de mes éclaireurs
  • Note globale
  • Ordre alphabétique
  • Popularité
Croissant
  • Croissant
  • Décroissant
  • Into the Wild (1996)

    Sortie : . Biographie.

    Livre de Jon Krakauer

    Derrière un fait divers tragique, et aussi surprenant que ça paraisse, l'auteur nous donne une réflexion posée et réfléchie sur l'importance des relations avec les autres, l'ouverture d'esprit et la tolérance.
    Il nous invite à nous demander si un peu de folie et de dialogue n'est pas le plus important.
    Et ça fait du bien à lire, purée !
  • Le droit de savoir

    Sortie : . Essai.

    Livre de Edwy Plenel

    Pour la clareté du dialogue, la volonté de présentation sans démagogie de la presse et de son rôle dans le paysage culturel Français et même au delà. Un vrai travail de journaliste, clair, conçus, honnête.
  • La France orange mécanique

    Sortie : . Culture & société.

    Livre de Laurent Obertone

    Parce qu'au delà de la polémique, il y a une vérité facile à appréhender : aujourd'hui notre justice est totalement décrédibilisée, inefficace. Et peu importe les appartenances et les convictions politiques de l'auteur. Ce fait est incontestable. Le livre, sans proposer de solutions, dresse le portrait des ruines de notre système juridique et judiciaire.
    Il faut toutefois se détacher de l'aspect volontairement provocateur de l'auteur.
  • Nous les robots (1982)

    The Complete Robot

    Sortie : 1982. Recueil de nouvelles et science-fiction.

    Livre de Isaac Asimov

  • Les Androïdes rêvent-ils de moutons électriques ? (1968)

    Do Androids Dream of Electric Sheep?

    Sortie : 1968. Science-fiction et roman.

    Livre de Philip K. Dick

    Pour sa capacité à vous immerger à fond dans son histoire, tout en vous tirant littéralement vers le haut. La dimension thriller est indéniable, l'auteur prend un malin plaisir à vous induire en erreur, vous mener dans des impasses. Haletante, poignante, elle est aussi dure et réaliste, avec un choix de vocabulaire pour les objets du quotidien bien senti.
    Ce simple détail me laisse pantois, car très peu d'auteurs s'y étant risqués ont réussis leur coup. Y compris Asimov.
    Du coup le livre prend une dimension intemporelle, inaltérable. Et la trame sous-jacente vous pousse à vous interroger sur notre agressivité et notre besoin de mécanisation à outrance, menant de fait à la destruction de l'espèce humaine et à la standardisation des androïdes. De plus en plus réalistes, de plus en plus proches de leurs créateurs. Un problème éthique se pose alors devant l'émergence d'une forme de vie artificielle mais intelligente, autonome et surtout à la recherche d'une identité; et sa cohabitation avec les humains restés sur terre.
    Mais notre déclin s'accompagne de l'essor des humanoïdes. Quel choix adopter ? Comment la légitimer ? Quels sont les risques réels ?
    Le débat mis en place est aussi passionnant qu'efficace dans la narration. Un classique parmi les classiques.
  • 1984 (1949)

    Nineteen Eighty-Four

    Sortie : . Roman et science-fiction.

    Livre de George Orwell

    Pour la grosse torgnole que je me suis pris en le lisant. L'histoire, la portée universelle et intemporelle de la critique du totalitarisme... Et surtout le texte. Quel texte !
  • Les Nouveaux Chiens de garde

    Sortie : 1997. Essai.

    Livre de Serge Halimi

    Pour la précision des exemples, le travail de recherche et surtout pour l'exposition et la confrontation des faits.
    Le livre présente de manière intelligente les nombreuses collusions entre la presse et le pouvoir, en exposant des faits incontestables et empiriques.
    On y découvre une presse et des mass médias qui s'auto congratulent et s'auto-alimentent en infos inexactes, partiales et parfois même délivrées par le pouvoir en place. Preuve à l'appui.
    Sidérant.
  • Quand la justice crée l'insécurité

    Quand la Justice crée l'insécurité

    Sortie : . Essai.

    Livre de Xavier Bébin

    Pour la concision des faits, le constat porté avec recul et impartialité sur notre système judiciaire et surtout pour la volonté de proposer des solutions.
  • Traité des cinq roues (1644)

    Go Rin No Sho

    Sortie : 1644. Art de vivre & spiritualité.

    Livre de Miyamoto Musashi

    Pour le discours intemporel, applicable à chaque moment de notre existence. Au-delà de l'importance de la “tactique“ de l'escrime, Miyamoto Musashi donnait dès la fin du seizième siècle un ensemble de préceptes dégagés de toute idéologie ou fanatisme, facile à appliquer et surtout facile à comprendre. Aucune métaphore cosmique ne vient troubler l'écriture de l'auteur, le but étant une compréhension rapide de l'essence du texte.
    A noter qu'il prônait surtout le respect de la vie et l'efficacité en toute chose, mais surtout le respect et l'intérêt pour la différence, afin de l'intégrer dans son champ de vision et savoir mieux l'appréhender. A une époque où le Japon s'enfonçait dans le repli sur soi et l'intégrisme, ça fait réfléchir.
  • Le Meilleur des mondes (1931)

    Brave New World

    Sortie : 1931. Science-fiction et roman.

    Livre de Aldous Huxley

    une réflexion unique sur l'eugénisme, largement reprise dans une quantité incroyable d'oeuvres de science-fiction. Ce livre a une portée immense et intemporelle.
  • Un dernier verre avant la guerre (1994)

    A Drink Before The War

    Sortie : novembre 1994. Roman.

    Livre de Dennis Lehane

    Un roman qui se dévore, mais surtout une interrogation de qualité en toile de fond sur la tolérance, la xénophobie et les stéréotypes d'une société qui sombre. Le tout avec des personnages très attachants et une histoire marquante. L'humour dans un barillet.
  • Le Portrait de Dorian Gray (1890)

    The Picture of Dorian Gray

    Sortie : 1890. Roman et philosophie.

    Livre de Oscar Wilde

    Une oeuvre majeure de la littérature Fantastique, qui traite de l'image de soi et d'une catégorie de nobles oisifs, décalés et narcissiques, ainsi que d'une vision qui rejette le dogmatisme d'une société trop rigide. L'air de rien le portrait de Dorian Gray pose propose une vision assez cynique des relations avec les autres, plus précisément du carcan qui régit nos comportements avec les autres. Mais il propose également et surtout une interrogation fugace mais poignante sur la tolérance, notamment envers les homosexuels. Un rapport aussi direct que cinglant avec les choix de son auteur, mais un livre à contextualiser avec l'époque et l'auteur pour en comprendre toute la portée.
    Poignant et intemporel, donc.
  • "On/Off", un philosophe dans les coulisses du Grand Journal

    Sortie : . Récit.

    Livre de Ollivier Pourriol

    Pour la critique douce / amère de la vie sous les projecteurs, qui cultive l'infotainment et tire la réflexion journalistique vers le bas; mais la culture au sens large également.
    Le livre se lit très bien car il est construit comme un roman, et mêle fiction et réalité avec brio sans ambiguïté. On rigole autant que le texte nous force à nous interroger sur la vacuité de l'audiovisuel.
    À lire absolument.