Ce site utilise des cookies, afin de vous permettre de naviguer en restant connecté à votre compte, de recueillir des statistiques de fréquentation et de navigation sur le site, et de vous proposer des publicités ciblées et limitées. Vous pouvez accepter leur dépôt en changeant de page ou en cliquant sur le bouton “Oui J’accepte”.
Oui J'accepte

Y'a un type, il matte plein d'animés, mais il n'y connaît rien.

Avatar Maxime SweatGuy Liste de

623 séries

par Maxime SweatGuy

Quand j'étais au collège, j'ai regardé mon premier animé. J'ai trouvé ça cool mais je n'en ai clairement pas fait une passion. Puis du haut de mes 20 ans, un de ces fameux jours ou je m'ennuyais profondément à vadrouiller entre Steam, facebook et DTC, j'ai eu la bonne idée de me rematter les vieux mangas que j'adorais. BAM! Déclic, c'est comme si une nouvelle flamme s'était allumé en moi et j'ai fini par me trouver une nouvelle passion. Devenu dingue de cette culture j'essaie tant bien que mal d'approfondir mes connaissances et de donner mon avis. Mais bon, le truc, c'est que je n'y connais quasiment rien !

Ici se trouvent tout les animés que j'ai vu, que je vois ou que j'ai envie de voir. Avec en bonus ma petite remarque/critique sur le sujet.

Bisous !

Trier par : Tri par défaut
  • Tri par défaut
  • Note globale
  • Ordre alphabétique
  • Date de sortie
  • Notes de mes éclaireurs
  • Note de l'auteur de la liste
  • Derniers ajouts
  • Bande-annonce

    Kill la Kill (2013)

    Kill La Kill

    25 min. Première diffusion : . Science fiction, seinen, fantasy, comédie et action.

    Anime de Trigger, Hiroyuki Imaishi et Kazuki Nakashima avec Johnny Yong Bosch

    Je suis très clairement incapable d'écrire quoi que ce soit qui représenterais à quel point je trouve cette oeuvre incroyable. Un jour peut-être je trouverais les mots. En attendant, bisous.
  • Gurren Lagann (2007)

    Tengen Toppa Gurren Lagann

    25 min. Première diffusion : . 1 saison. Politique, parodie, comédie, robot piloté et futur.

    Anime de Hiroyuki Imaishi et Gainax avec Olivier Martret, Johnny Yong Bosch, Marina Inoue

    *Voir critique
  • Bande-annonce

    Little Witch Academia (2017)

    Ritoru Witchi Akademia

    25 min. Première diffusion : . Fantastique, comédie, animation et action.

    Anime de Trigger et Yoh Yoshinari

    C'est si simple, et pourtant si efficace. Dessin, animation, doublages, histoire, univers. Toutes ces choses sont réalisées avec soin et ont réussi à créer un énorme boum dans ma poitrine. Je n'ai jamais autant souris devant une oeuvre, quelle qu'elle soît.

    Little Witch Academia, comme ses grands frêres et soeurs de chez Gainax et Trigger témoigne d'un véritable amour de la part des auteurs envers leurs oeuvres.

    J'ai tout bouffé d'un coup. C'était merveilleux.

    PS : J'avais peur de m'être un peu emporté et hypé étant donné de quels studio et réalisateur la série était née. Mais après l'avoir revu, j'ai juste trouvé l'oeuvre encore meilleure. Sa place est belle et bien ici.
  • Hell Girl: Two Mirrors (2006)

    Jigoku Shoujo Futakomori

    24 min. Première diffusion : . 1 saison. Animation et fantastique.

    Série de Takahiro Omori

    Une seconde saison juste incroyable, un dessin et une ambiance toujours aussi élégants, beaucoup plus soignés, le meilleur ending song que j'ai pu voir et entendre à ce jour et puis cet approfondissement de la première saison. J'avais trouvé cette dernière un poil redondante car les situations et les personnalités étaient très extrêmes, mais dans cette deuxième saison, tout se joue sur les nuances, tout se joue sur la question de la morale et c'est stupéfiant comme l'animé peut nous apprendre qu'il n'y à pas de justice, de bien ou de mal dans la vengeance. Il n'y à que la haine, la colère et la tristesse, des sentiments qui parfois se retrouvent en inadéquation avec nos notions manichéennes. De plus l'histoire d'Ai qui me semblait un peu superficielle devient quelque chose de très prenant, étant donné que la série montre enfin qui sont toutes ces entités paranormales et parle donc de situations dramatiques qui nous permettent d'éprouver d'avantage de sympathie pour Wanyuudou, Ren et Honne-Onna. J'ai également eu très peur de ce nouveau personnage Kikuri, mais finalement elle crée de très bonnes tensions et puis elle reste toujours un mystère à résoudre pour le spectateur.
  • Bande-annonce

    FULI CULI (FLCL) (2000)

    Furi Kuri

    25 min. Première diffusion : . 1 saison. Mecha, science fiction, action, animation et drame.

    Anime (OAV) de Kazuya Tsurumaki et Gainax

    Chef d'oeuvre sans précédents, Fuli Culi est un animé de n'importe quoi extrêmement bien fait. Son animation est juste au poil et le chara design des personnages est excellent et ces derniers deviennent très vite hyper attachants, le scénar est un peu louche mais on comprend vite les grandes lignes. 6 OAV de 20mn c'est pas beaucoup de temps à consacrer et c'est vraiment un petit bijoux à mater.
  • Bande-annonce

    Nichijou (2011)

    日常

    25 min. Première diffusion : . 1 saison. Animation et comédie.

    Anime de Tatsuya Ishihara

    *Voir critique
  • Bande-annonce

    Steins;Gate (2011)

    Shutainzu Gēto

    25 min. Première diffusion : . 1 saison. Drame, dystopie, futur, voyage dans le temps et animation.

    Anime de Hiroshi Hamasaki et Takuya Sato

    *Voir Critique
  • Bande-annonce

    L'Attaque des Titans (2013)

    Shingeki no Kyojin

    25 min. Première diffusion : . 3 saisons. Aventure, fantasy, action et shōnen.

    Anime de Tetsurō Araki avec Yuuki Kaji, Yui Ishikawa, Marina Inoue

    Un seul épisode et vous serez absolument captivés.

    L'attaque des titans est un animé énigmatique qui saura vous tenir en haleine du début à la fin, vous voudrez toujours en savoir plus, et l'auteur a tendance à être très avare sur les informations, en particulier au sujet des titans. La saison 1 c'est 25 épisodes tragiques et emplis d'émotions du début a la fin. Des logiques qui parfois dépassent l'entendement et nous font nous retrancher dans nos derniers recours moraux. Une série qui saura vous remettre en question sur votre rapport à l'humanité en elle-même.

    Etant donné que la saison se termine sur un gros cliffhanger, j'ose espérer une prochaine saison dans les temps à venir.
  • Bande-annonce

    L'Attaque des Titans 2 (2017)

    Shingeki no Kyojin 2

    24 min. Première diffusion : avril 2017. 1 saison. Action, animation, post-apocalypse, manga et armée.

    Anime de Masashi Koizuka

    Relancer cette série, la suite qui plus est, après avoir gardé la premiere saison dans son coeur pendant un long moment et avoir bouffé tout les scans en attendant, c'est comme se prendre une énorme claque dans la figure. J'avais oublié a quel point Shingeki No Kyojin pouvait être aussi puissant émotionellement.

    J'attendais le combat final avec impatience et de plus, j'en attendais énormément, car c'est une scène qui m'as retourné en lisant le manga. Je n'ai pas été déçu du voyage, je m'en suis mordu les lèvres, accroché à mon bureau et mouillé les yeux.

    Bref tout aussi bien que la première saison, je regrette juste que ce soit aussi court. J'attend la suite avec impatience.
  • Bande-annonce

    Monogatari Series : Second Season (2013)

    <物語>シリーズ セカンドシーズン

    24 min. Première diffusion : . 1 saison. Animation, fantastique et comédie.

    Anime de Shaft, Nishio Ishin, Tomoyuki Itamura avec Kamiya Hiroshi, Emiri Katou, Yui Horie

    Bon, j'ai juste adoré. J'ai eu le sentiment qu'ils avaient pris les anciennes séries, avaient enlevé les défauts, ajouté des qualités et boom. Sans rire, le découpage des scénarios est hyper intéressant, l'esthétique des studios shaft dont je suis littéralement tombé amoureux à surpassé mes espérances, l'animation fluide, classe, poétique et naturellement, très jolie, les background des personnages les ont rendus d'autant plus intéressant, plus de drama, moins d'ecchi, ont est pas tout le temps centré sur araragi. Bref si je pouvais noter l'ensemble de l'oeuvre "Monogatari series", rien que grâce à cet opus, je lui mettrais 10. Cette série rentre sans problèmes dans mon top 10. J'espère que la suite va envoyer du lourd.

    Et au fait, ils ont enfin fait une fin digne de ce nom !
  • Bande-annonce

    Clannad: After Story (2008)

    Première diffusion : . Delinquents, vie scolaire, lycée, seinen et romance.

    Anime de Studio KEY et Tatsuya Ishihara

    *Voir Critique
  • The Garden of Sinners (2007)

    Gekijouban Kara no Kyoukai: The Garden of Sinners

    50 min. Première diffusion : . Seinen, romance, policier, lycée et action.

    Anime

    *Voir Critique
  • Bande-annonce

    The Dragon Dentist (2017)

    Ryuu no Haisha

    45 min. Première diffusion : . Fantastique, animation et action.

    Anime (OAV) de Kazuya Tsurumaki

    Quand on prend Hideaki Anno (Neon Genesis Evangelion) en pleine forme et Kazuya Tsurumaki (FLCL), on obtient The Dragon Dentist.

    C'était foutrement incroyable, impossible de le décrire autrement pour moi. Le seul regret que j'en tire, c'est que j'en souhaite une série complète d'au moins 26 épisodes.
  • Bande-annonce

    Space Patrol Luluco (2016)

    Uchuu Patrol Luluco

    7 min. Première diffusion : . 1 saison. Science fiction, comédie et animation.

    Anime de Trigger, Akira Amemiya et Hiroyuki Imaishi

    J'y aurais pas cru, mais ça y est, grâce à Space Patrol Luluco j'ai enfin, réussi à comprendre pourquoi les animés de l'équipe d'Imaishi me transpercent de part en part à chaque fois.

    Bon déjà y'a le style et la réalisation qui sont certainement pour moi les plus belle prouesses que j'ai pu voir dans des séries animées. Mais surtout, chacune de leurs séries sont des paroxysme d'absurdités, tout paraît absolument stupide. Et pourtant, et comme à chaque fois, ils sont capable de me faire vivre un flot d'intenses émotions, allant du rire aux larmes, dans toute cette pagaille de n'importe quoi. Cela donne un coté tellement unique, et contraste superbement leurs oeuvre. Je crois que c'est cet effet la, qui me permet d'apprécier à ce point leur travail.

    Et pour en revenir à Luluco, cette série est certainement le summum de la stupidité de ce qui à pu émerger dans la tête d'Imaishi et pourtant j'ai continué à ressentir ce type d'émotions que je recherche tant depuis ma découverte de Gurren Lagann, cette puissance. J'ai finis par applaudir devant mon écran tellement certaines scènes m'ont comblé. D'ailleurs les épisodes crossovers m'ont positivement surpris.

    Bref, encore un splendide travail. Bravo.
  • Un drôle de père (2011)

    Usagi Drop

    25 min. Première diffusion : . 1 saison. Comédie, animation et drame.

    Anime de Yumi Unita

    *Voir critique
  • Durarara!! (2010)

    25 min. Première diffusion : . 2 saisons. Seinen, roman, lycée, violence et vie de tous les jours.

    Anime de Brain`s Base et Ryohgo Narita avec Johnny Yong Bosch, Toshiyuki Toyonaga, Miyuki Sawashiro

    Durarara, c'est un animé qui raconte des trucs simples, en pleins de petites étapes. Tout passe par l'histoire de chaque personnages qui sont la véritable force de cet histoire, puisqu'il chient la classe par paquet de 12 mais qu'en plus ils sont particulièrement charismatiques et attachants. Le dessin et la réal rendent l'animé simple et agréable à regarder et c'est véritablement dur de ne pas s'envoyer les 24 épisodes à la suite tellement la série nous rend curieux sur tous ses personnages et sur son univers. Bref, une tuerie que je conseille à tout le monde.
  • Bande-annonce

    GTO - Great Teacher Onizuka (1999)

    GTO

    30 min. Première diffusion : . 2 saisons. Sortie scolaire, présent, manga, comédie et terre.

    Anime de Noriyuki Abe et Tôru Fujisawa avec Benoît Dupac

    C'est une leçon de vie.
  • Code Geass ~ Lelouch de la rébellion R2 (2008)

    Kōdo Giasu : Hangyaku no Rurūshu R2

    25 min. Première diffusion : . 1 saison. Science fiction, action, animation, drame et thriller.

    Anime de Gorō Taniguchi, Okouchi Ichirô et Clamp avec Johnny Yong Bosch, Jun Fukuyama, Yukana

    Surement la seule série que j'ai traité d'enflure à chaque fin d'épisode à cause de la claque que je me prenais.
  • Bande-annonce

    Puella Magi Madoka Magica (2011)

    Mahô Shôjo Madoka★Magica

    25 min. Première diffusion : . 1 saison. Fantasy et seinen.

    Anime de Yukihiro Yamamoto et Akiyuki Shinbo avec Yuki Aoi

    *Voir Critique
  • Bande-annonce

    Your Lie in April (2014)

    Shigatsu wa Kimi no Uso

    25 min. Première diffusion : . 1 saison. Romance, musique et shōnen.

    Anime de Kyōhei Ishiguro

    *Voir critique
  • Kyousogiga (2013)

    Kyōsōgiga

    24 min. Première diffusion : . 1 saison. Animation, comédie, fantastique et action.

    Série de Rie Matsumoto et Izumi Todo

    "Dessin animé racontant la vie de personnes turbulentes" , "Contexte et circonstances d’une famille particulière"

    Ces deux titres d'épisodes introduisent plutôt parfaitement le concept de Kyousougiga qui démarre avec un épisode plus violent rythmiquement que n'importe quel épisode de Luluco, il peut être donc difficile de s'y mettre mais de mon coté, j'ai adoré cette mise en bouche, qui nous présente l'univers incroyablement riche visuellement, de la série. Une CGI qui m'a fait du bien, un chara design qui me rappelle énormément Kill la Kill, une réalisation complexe, haute en couleurs et originale.

    La série présente une structure scénaristique particulièrement complexe sur sa première moitié, ce qui atténue un peu son dynamisme dans ces moments ci. Cependant elle se rattrape magistralement bien sur la deuxième partie, beaucoup plus facile à digérer et plutôt forte en émotions.

    Ces animés, à la forme soignée et toujours dans l'excès graphiquement et rythmiquement, dont même d'uniques plans ou scènes de travelling suffisent à me faire frissonner, qui ne présentent pas forcément une histoire incroyable mais des personnages attachants et capables de véhiculer un grand panel d'émotions. Ce sont certainement les œuvres qui me marquent le plus, que je préfère et dont je ne suis pas près de me lasser, j'en recherche encore et je risque d'en chercher toujours. Ce qui explique mon amour pour la plupart des productions de Trigger et Gainax.
  • Bande-annonce

    Flip Flappers (2016)

    25 min. Première diffusion : . Science fiction, fantastique, comédie, animation et action.

    Anime de Kiyotaka Oshiyama

    C'est un OVNI intersidéral. Prenez les milliards de références de Kill la Kill, des univers dans le style d'Alice au Pays des Merveilles, des évolutions de personnages et rebondissement typés Mahou Shojo Madoka Magica, mélangez tout ça comme si Shaft et Trigger s'étaient mis ensemble sur plusieurs scènes d'animation et vous obtenez Flip Flappers.

    Les 2 premiers épisodes sont un peu longuets et malgré son style très particulier et son chara design plus que charmant, il m'a fallu du temps pour ne pas trouver Papika désagréable, les ressorts scénaristiques sont parfois assez maladroit/pas aussi bien maîtrisés que dans les oeuvres citées au dessus. Je ne met donc pas un 10 mais une fois l'épisode 3 enclenché, la sauce prend à une sacrée vitesse et on est balancés dans des univers tous aussi différents et originaux les uns que les autres.

    Si il y avait bien un animé à voir en 2016, clairement, c'était celui-ci.
  • Bande-annonce

    Owarimonogatari (2015)

    25 min. Première diffusion : octobre 2015. Comédie, vampire, fantastique et animation.

    Anime de Tomoyuki Itamura, Nishio Ishin et Akiyuki Shinbo

    Tout aussi bon que "second season", voire même, plus beau encore et un peu plus dark, plus intense. Bref si le vol.3 des Owarimonogatari en faisait partie, il aurait eu 10... Je suis déçu du coup, par la non apparitions de 2 arcs promis.
  • Bande-annonce

    Terror in Resonance (2014)

    Zankyou no Terror

    25 min. Première diffusion : . 1 saison. Policier, action et thriller.

    Anime de Shinichirô Watanabe

    Une histoire pas forcément originale, des arcs pas très originaux non plus. Mais un grand paquet d'émotions fortes. Un chara-design excellent, mention ++ pour Risa que je place en tant que personnage féminin le mieux dessiné de tout les temps. L'animation est très fluide, le dessin est vraiment propre et la réal est au petits oignons.

    Étonnant de la part de Watanabe, qui a tendence à axer ces oeuvres plutôt autour du voyage, même si l'on garde quelques un de ces codes favoris (2 Mecs / 1 Nana ).

    Bref c'est du déjà vu, mais c'est tellement bien raconté. Un peu cryptique mais très fort en émotions.

    Et puis ce dernier épisode...
  • Bande-annonce

    Rainbow ~Nisha Rokubou no Shichinin~ (2010)

    25 min. Première diffusion : . Thriller et animation.

    Anime de Hiroshi Kôjina et Masasumi Kakizaki

    Il y à des séries, je suis incapable d'en parler tant mon coeur s'étreint rien que d'y songer, mais ce qui sort de ma tête a propos de Rainbow c'est surtout :Très humain, très sincère, extremement touchant.
  • Bande-annonce

    Erased (2016)

    Boku dake ga Inai Machi

    25 min. Première diffusion : . 1 saison. Fantastique, drame et animation.

    Anime de Kishimoto Taku et Tomohiko Itou

    Erased, c'est beau. C'est raconté avec tellement de réalisme et d'innocence qu'on y croit dur comme fer. Une histoire d'adulte qui peu s'adresser aux jeunes et inversement. J'ai trouvé ça fascinant, sincère et touchant. Le dessin, la musique et la réalisation sont soignés, le scénario ne dévie pas dans le fan-service ou les clichés. Bref, malgré quelques passages de tension un peu longuets, c'est une série géniale que je conseille absolument.

    PS : A revoir, il mérite peut-être un 10 et une place dans mon top 10 séries.

    PS2 : Yuki Kajiura, Epouse moi.

    PS3 : Bon après une grosse prise de recul et un visionnage de plus, je dois admettre que mon point de vue sur la fin de l'animé à quand même beaucoup évolué. Parce que c'est vrai, que c'est quand même un peu bâclé et peu cohérent. N’empêche que tout le reste est excellent.
  • Bande-annonce

    Angel Beats! (2010)

    25 min. Première diffusion : . 1 saison. Seinen, action, comédie, romance et arts martiaux.

    Anime de Studio KEY et Jun Maeda avec Hiroshi Kamiya, Harumi Sakurai et Kana Hanazawa

    *Voir Critique
  • Bande-annonce

    Tokyo Magnitude 8.0 (2009)

    Tôkyô Magunichûdo 8.0

    25 min. Première diffusion : . 1 saison. Animation et drame.

    Anime de Natsuko Takahashi et Masaki Tachibana avec Yuko Kaida, Yumiko Kobayashi et Satomi Hanamura

    L'idée de Tokyo magnitude c'est un peu de retranscrire un phénomène régulier au japon : le séisme. On va donc vivre l'histoire de trois personnes qui subissent un séisme et ses répercussions. J'adore le chara-design, mais ça n'engage que moi, cependant l'animé est vraiment capable de vous faire ressentir la peur du tremblement de terre, l'agoraphobie et joue particulièrement bien sur les émotions. C'est une série extrêmement touchante, sans prétentions, qui fait vraiment bien son boulot.
  • Bande-annonce

    Orange (2016)

    Orenji

    30 min. Première diffusion : . 1 saison. Science fiction, drame et animation.

    Anime de Hiroshi Hamasaki

    Le dessin et le chara design sont top, j'suis pas étonné de voir que certaines théories sur le voyage temporel on été reprise de chez Steins;Gate (Hiroshi Hamasaki à énormément participé à ces deux oeuvres)

    Je trouve cette histoire originale, même si elle reprend pas mal de code de l'animé romantique/dramatique habituels, j'ai été quand même particulièrement touché par les personnages qui sont beaucoup moins stéréotypés que dans la plupart des oeuvres de ce genre.

    Orange c'est cool ! Et en plus j'ai un petit peu pleuré.
  • Bande-annonce

    Noir (2001)

    25 min. Première diffusion : . 1 saison. Animation, action, drame, policier et thriller.

    Anime de Bee Train et Kôichi Mashimo avec TARAKO, Hisakawa Aya, Kotono Mitsuishi

    "Noir, depuis une époque lointaine ce mot désigne le destin
    Les deux vierges règnent sur la mort
    les mains noires protègent la paix des nouveaux nées"

    Bande-son magistrale, personnages attachants, narration formidable et scénario alléchant. Pour tout ceux qui aiment les histoires bien montées, quelques peu lentes mais très travaillées, ceux qui préfèrent les plans de qualités accompagnés de silences plutôt que d'inutiles dialogue. Je vous recommande chaudement Noir.