films 2015

Avatar clairemouais Liste de

131 films

par clairemouais
Trier par : Tri par défaut
  • Tri par défaut
  • Date de sortie
  • Derniers ajouts
  • Note de l'auteur de la liste
  • Notes de mes éclaireurs
  • Note globale
  • Ordre alphabétique
  • Popularité
Croissant
  • Croissant
  • Décroissant
  • Bande-annonce

    Les Émotifs anonymes (2010)

    1 h 20 min. Sortie : . Comédie romantique.

    Film de Jean-Pierre Améris avec Benoît Poelvoorde, Isabelle Carré, Lorella Cravotta

    Découverte; 3 janvier.
    Ce film est excessivement attachant. Les personnages, évidemment, le sont, (d'ailleurs en fait j'aime bien Poelvoorde, ou en tout cas au moins dans ce film), mais il y a aussi toute une ambiance mignonne autour d'eux, un truc qui fait qu'on regarde le film le sourire aux lèvres. L'histoire en elle-même n'est pas passionnante, et l'histoire de l’ermite est même un peu nulle, mais c'est l'histoire d'amour qui prend les devant et l'on passe un moment agréable et drôle, même si des fois un peu niais : on excuse tout aux émotifs.
  • Bande-annonce

    Libre et Assoupi (2014)

    1 h 33 min. Sortie : . Comédie.

    Film de Benjamin Guedj avec Baptiste Lecaplain, Charlotte Le Bon, Félix Moati

    Découverte. 3 janvier.
    Le personnage principal est assez insupportable, et joue plutôt mal (c'est surtout évident dans la voix off en fait), bien que l'absence totale de charisme de l'acteur corresponde plutôt bien au personnage. L'histoire, à la base, est super intéressante (faire le choix de ne pas travailler, préférer apprendre et dormir) mais c'est justement l'évolution de la mentalité du perso principal qui est un peu insatisfaisante (l'histoire de Valentine Caillou est super nulle).
    Quelques moments font sourire, tout de même.
  • Bande-annonce

    Le Plus Beau des combats (2000)

    Remember the Titans

    1 h 53 min. Sortie : . Biopic, drame et sport.

    Film de Boaz Yakin avec Denzel Washington, Will Patton, Wood Harris

    Revisionnage oublié. 5 janvier.
  • Bande-annonce

    Gemma Bovery (2014)

    1 h 40 min. Sortie : . Drame.

    Film de Anne Fontaine avec Fabrice Luchini, Gemma Arterton, Jason Flemyng

    Découverte. 26 janvier.
    Gemma Arterton je te hais du plus profond de mon âme, je suis désolée. Aguicheuse dépressive, il lui manque pourtant tout ce qui fait une Bovary, on croit à peine à son ennui.
    Mention spéciale super énervante à la scène où elle malaxe de la pâte à pain à pleine mains en relevant ses cheveux pour découvrir une goutte de sueur glissant le long de sa nuque ultra sexy (et aussi un tatouage de beauf d'une laideur inouïe) : parce que 1) Concrètement là elle l'aguiche tellement que c'est laid. 2) Subtilité niveau -8000. 3) C'est putain de dégueulasse de malaxer de la pâte à pain après s'être touché les cheveux sans se laver les mains, BORDEL LES GENS MANGENT CA APRES ET TROUVENT DES CHEVEUX DEGUEU DEDANS.
    En plus y'a vraiment pas de justice dans ce monde, parce que le blondinet moche c'est le mec super beau gosse dans Les Amours Imaginaires : comment est ce qu'on peut régresser autant dans son sex appeal ? Est ce qu'il a la même maladie que les frères Bogdanov pour avoir une moitié du visage qui part autant en couille ? Pourquoi ne pas avoir mis quelqu'un d'autre dans ce rôle ?

    Et j'aime beaucoup Luchini, comme tout le monde, mais force est de constater que je n'aime aucun des films dans lesquels il joue.
  • Bande-annonce

    3 Cœurs (2014)

    1 h 46 min. Sortie : . Drame.

    Film de Benoît Jacquot avec Benoît Poelvoorde, Charlotte Gainsbourg, Chiara Mastroianni

    Découverte. 28 janvier.
    L'histoire est à peu près absurde, parce qu'elle est assez mal menée. En soi, je suppose qu'on peut tromper sa femme avec sa belle-soeur, mais là, c'est plutôt mal foutu. Le rapport mari-soeur est plutôt platonique tout du long, jusqu'à ce tout d'un coup ils se mettent à baiser. Etrange.
    Sinon, le film est surtout gâché par la musique (un mélange entre les dents de la mer et Inception, un truc qui stresse et qui fait comprendre assez peu subtilement que quelque chose de dramatique va se passer), une voix-off qui sort à peu près de nulle part après 20 (30 ?) bonnes minutes de film, et des zooms répétés que j'ai trouvé assez laids.
    C'est dommage, j'aime bien Poelvoorde, et Gainsbourg, et Mastroianni. Tous font parfaitement ce qu'ils peuvent, mais l'ensemble reste bizarre, mal engoncé dans son costume de film : une manche trop longue, la chemise qui dépasse. Le film était mal taillé.
  • Bande-annonce

    La Bête humaine (1938)

    1 h 40 min. Sortie : . Drame.

    Film de Jean Renoir avec Jean Gabin, Simone Simon, Fernand Ledoux

    Découverte. 31 janvier.
    C'est un film très agréable à regarder, et sûrement encore plus si on n'essaie pas d'y trouver du Zola, étrangement. Il manquait peut être au départ une ambiance malsaine (celle qui berce les Rougon-Macquart) et c'est ce manque qui fait paraître la scène d'agression par Lantier au début assez absurde. On parle d'une fêlure, certes, et on l'attendait puisqu'on cite Zola, mais le contexte nous laisse surpris quand la main se serre sur le cou de la jolie blonde, et quand l'homme explique pataud qu'il a des coups de folie. Cependant, cela monte petit à petit, et on se rend compte qu'on oublie ce décalage du début assez vite. Le plan où Lantier marche face caméra, le visage avalé par les ombres de la nuit, est magnifique même si il ne dure que quelques secondes. Le train, les rails, les mécaniques qui tournent sont parfaitement filmés et donnent à Lantier la fin qu'il mérite, au milieu du chahut des engrenages et du charbon noir.
  • Bande-annonce

    Les Nouveaux Héros (2014)

    Big Hero 6

    1 h 42 min. Sortie : . Animation, action, aventure, comédie et science-fiction.

    Long-métrage d'animation de Chris Williams et Don Hall avec Scott Adsit, Ryan Potter, Daniel Henney

    Découverte. 5 février.
    Le Bibendum est adorable, vraiment adorable, et c'est toute la force (voire la seule force) du film, qui est sinon assez banal, prévisible et ennuyeux. Un vague mélange de tout ce qui pourrait marcher (des robots et des super héros losers) mais qui ne repose sur à peu près rien.
  • Bande-annonce

    Prayers for Bobby - Bobby seul contre tous (2009)

    Prayers for Bobby

    1 h 29 min. Sortie : . Drame et biopic.

    Téléfilm de Russell Mulcahy avec Sigourney Weaver, Henry Czerny, Ryan Kelley

    Découverte. 7 février.
    Putain, c'était vraiment naze. Malgré le titre laid et l'affiche immonde, je me laissais convaincre par une moyenne de 7 et un pitch sympa, que ne fut pas mon erreur !
    Les musiques sont horribles et tire-larmes tout du long.
    En fait, tout est trop court et trop bâclé, et tout parait absurde. L'enchaînement des événements parait totalement illogique : on voit à peine la famille qu'on nous balance l'homosexualité, on voit à peine l'homosexualité qu'il s'en va, on ne voit plus sa famille lui peser (et on découvre son bonheur en amour) et sa famille lui pèse tellement que tout se brise. Ca finit par aller tellement vite que tout le sens s'échappe. Et encore, ce n'est là que la première partie du film. La meilleure.
    Le deuxième pan se révèle être une mélasse de bons sentiments, à coups de ralentis dégueulasses et de discours bienveillants où l'on brise tout à fait l'écran pour venir donner directement de bonnes leçons au spectateur. Dégoûtant.
    Finalement, le moins pire, c'est la famille clichée, qui est un cliché respectable.
  • Bande-annonce

    Vagues invisibles (2006)

    Invisible Waves

    1 h 55 min. Sortie : . Drame.

    Film de Pen-ek Ratanaruang avec Tadanobu Asano, Eric Tsang, Ken Mitsuishi

    Découverte. 8 février.
    Le film est plutôt joli. Les couleurs sont propres et le cadrage est sympathique : on décentre, on évite les visages, on est toujours un peu à côté de la plaque, de ce fait, et on nous présente alors les personnages toujours plus lentement. Il y a des plans larges très jolis (quand il tombe à l'eau, le plan en contre plongée sur la piscine et l'amoureux du karaoké en pleine action), et les femmes sont vraiment magnifiques (Noi dans la piscine). Le rythme est plutôt agréable, quoique lent, ça berce, ça marche bien avec les cadres décalés.
    C'est même drôle, surtout le personnage du Lézard, et son "Je suis vachement triste - j'ai besoin d'un micro".
    En soi, la fuite après le meurtre, c'est sympa, surtout le long temps sur le bateau, qui fait un espèce d'entre-deux très agréable, tout poétique.
    Ce qui est moins sympa, c'est le reste de l'histoire. Pas très intéressant. Assez bizarrement les scènes avec le Lézard (bord de piscine et chute à l'eau) sont vraiment bien, mais en même temps elles flirtaient narrativement avec ce que je ne voulais surtout pas que le film devienne, un truc de règlement de comptes entre petits brigands -et ce qu'il tend à devenir vers la fin.
    Ce film est vraiment berçant (je me suis possiblement endormie ouais), et finalement le côté "course-poursuite" gâche un peu la chose. Sans vraiment la gâcher, puisque c'est quand même réussi, mais ça aurait pu être mieux.
  • Bande-annonce

    Birdman (2014)

    Birdman or (The Unexpected Virtue of Ignorance)

    1 h 59 min. Sortie : . Comédie et drame.

    Film de Alejandro González Iñárritu avec Michael Keaton, Zach Galifianakis, Edward Norton

    Découverte. 8 février.
    Très sympa, drôle. Le faux plan-séquence unique c'est pas mal, j'trouve. Et les acteurs sont vraiment bien. Alors, allez savoir pourquoi, j'ai trouvé ça quand même un peu long (un peu trop d'histoire parallèle dont on se fiche ?). La musique est vraiment bien.
  • Bande-annonce

    Nuits blanches sur la jetée (2015)

    1 h 34 min. Sortie : . Drame.

    Film de Paul Vecchiali avec Astrid Adverbe, Pascal Cervo, Geneviève Montaigu

    Découverte. Cinéma. 9 février.
    Assez perturbant : les mouvements, les discours, les gestes, paraissent artificiels. Difficile aussi de mettre dans le rôle de la jeune ingénue une femme qui n'a plus 18 ans, difficile d'adapter une telle histoire à l'actuel (le téléphone semble si mal adapté, quand on envoie des lettres, ça en est absurde), et alors, on suppose qu'on est ici volontairement dans un lieu et un temps totalement impossibles. Mais scènes de jour (notamment scène avec Maria, le noir et blanc ultra étrange -voire laid, selon les goûts) brisent le lieu et temps impossible des nuits. La scène de danse est vraiment bien, un bol d'air dans les minutes mal engoncées de nuits qui nous mettent un peu mal à l'aise. (Un peu comme la scène de danse dans le Visconti, qui n'a pas ce côté bol d'air, mais qui est vraiment drôle).
    Enfin voilà, la première scène faisait très peur en tout cas, et finalement c'était moins pire que ça, même si le côté méchant du perso n'avait vraiment aucun rapport avec rien, et n'apportait pas grand chose à un perso qui se suffit à lui-même.

    Ma note est peut être influencée par le fait que les acteurs avaient l'air vraiment gentils et censés.
  • Bande-annonce

    La gueule que tu mérites (2006)

    A cara que mereces

    1 h 48 min. Sortie : . Drame.

    Film de Miguel Gomes avec Joao Nicolau, Ricardo Gross, Rui Catalao

    Découverte. 12 février.
    L'idée de base (Jusqu'à 30 ans tu as la gueule que Dieu t'as donnée, après tu auras la gueule que tu mérites) est vraiment attirante. Ce n'est finalement pas vraiment ce que j'en attendais (un truc vraiment drôle et cynique), c'est plutôt un regard mélancolique sur la jeunesse.
    Le film est vraiment joli (couleurs), la musique est super, les planches "jour 1" etc sont vraiment sympa (mignonnes).
    En fait, ce qui est perturbant, c'est la coupure entre deux parties. La première s'annonce bien : Roberto, personnage ignoble, détestant passionnément les enfants et égoïste, mais que l'on a envie de suivre, quelques chansons surprennent mais ne sont pas mal... mais on n'a pas vraiment le temps de s'y attacher qu'on part très loin. Du coup, la deuxième partie est bien aussi (beaucoup plus jolie je trouve, notamment avec les scènes un peu dans la pénombre de la fin), tout aussi attachante mais... Il manque un peu de cohésion entre les deux. Finalement, j'avais l'impression d'avoir vu deux films différents... Et même, à la fin on avait tellement dérivé que j'avais oublié qu'au début il y avait des petits enfants mignons qui chantaient "hého on rentre du boulot"...
  • Bande-annonce

    Samba (2014)

    2 h. Sortie : . Comédie et drame.

    Film de Olivier Nakache et Eric Toledano avec Omar Sy, Charlotte Gainsbourg, Tahar Rahim

    Découverte. 14 février.
    J'ai rigolé une ou deux fois, mais sinon ç est quand meme assez nul. Il y a meme de nouveau la scène de la danse qui avait bien marché dans intouchables...
  • Bande-annonce

    Les hommes préfèrent les blondes (1953)

    Gentlemen Prefer Blondes

    1 h 31 min. Sortie : . Comédie musicale et romance.

    Film de Howard Hawks avec Jane Russell, Marilyn Monroe, Charles Coburn

    Découverte. 15 février.
    Moi j'préfère largement les brunes, et ici la question ne se pose même pas. Là où la brune est une femme belle et intelligente (qui a en plus de superbes scènes, comme celle de la psicine), la pauvre Marylin n'obtient pas un point dans mon coeur. C'est la première fois que je la voyais à l'écran, et je l'ai trouvée absolument détestable, avec sa façon de jouer en ouvrant les yeux à divers degrés, on dirait un CP qui récite une poésie (et encore, un CP vriament con). Son personnage est tout aussi détestable, femme bête à qui l'on pardonne tout parce qu'elle est belle... (En plus, je la trouve pas si belle que ça, elle a un profil bizarre. Elle est belle pendant Diamonds are a girl's best friend, mais pas quand elle parle. Plutôt problématique.)
    SInon, le film est plutôt agréable à regarder.
  • Sept ans de réflexion (1955)

    The Seven Year Itch

    1 h 45 min. Sortie : . Comédie romantique.

    Film de Billy Wilder avec Marilyn Monroe, Tom Ewell, Evelyn Keyes

    Découverte. 15 février.
    cf Marylin plus haut, sauf que là pas de jolie brune pour rattraper le tout, le film est plutôt ennuyeux. Le début m'a semblé durer des heures (de bavardage).
  • Bande-annonce

    La Reine des Neiges (2013)

    Frozen

    1 h 42 min. Sortie : . Aventure, jeunesse, musique, fantastique et animation.

    Long-métrage d'animation de Chris Buck et Jennifer Lee avec Kristen Bell, Idina Menzel, Josh Gad

    Découverte. 15 février.
    Les deux soeurs sont super moches de profil, elles ont le nez beaucoup trop bas. Sinon, en fait, ça a vraiment une tête de piège tendu pour les imbéciles, pour faire croire à un changement chez Disney. "Ohlala attention finalement le coup de foudre ça n'existe pas, on n'épouse pas le premier garçon qu'on croise. Regardez comme on est pas des naïfs, nous." Pas naïfs, je veux bien le croire, puisqu'ils ont fait exactement ce que l'on attendait d'eux. Par contre, je vois pas bien ce que ça peut changer : elle n'épouse pas le premier mais le second, elle met simplement 20 minutes de plus à découvrir qu'il est l'amour de sa vie (wow, incroyable). Enfin bref, non, Disney ne pourra jamais faire passer ses histoires d'amour chez les plus de 6 ans, faisons nous tous à l'idée. Je ne sais même pas pourquoi je brasse des évidences.
    Sinon Olaf est absolument insupportable, un espèce de Sid de l'âge de glace quoi, un truc censé être drôle parce qu'il est moche.
    J'ai bien aimé les trolls, ok.
  • Bande-annonce

    Le crime était presque parfait (1954)

    Dial M for Murder

    1 h 45 min. Sortie : . Policier et thriller.

    Film de Alfred Hitchcock avec Ray Milland, Grace Kelly, Robert Cummings

    Découverte. 15 février.
    Première partie un peu longue, deuxime partie parfaite.
    J'aime bien Grace Kelly. Beaucoup plus que Marilyn en tout cas.
  • Bande-annonce

    Monstres Academy (2013)

    Monsters University

    1 h 44 min. Sortie : . Animation, aventure et comédie.

    Long-métrage d'animation de Dan Scanlon avec Billy Crystal, John Goodman, Helen Mirren

    Découverte. 15 février.
    Vraiment drôle, la bande de losers est adorable.
  • Bande-annonce

    Jersey Boys (2014)

    2 h 14 min. Sortie : . Biopic, drame et comédie musicale.

    Film de Clint Eastwood avec John Lloyd Young, Vincent Piazza, Erich Bergen

    Découverte. 22 février.
    D'un côté c'était tres lent et un peu ennuyeux (Ca avait pour moi un peu le côté "c'est cool mais j'en ai clairement rien a faire de vos histoires" que j'avais eu dans Liberace.), de l'autre il y avait un côté plein de détails, d'évolutions qui passaient bien, et de chansons pas trop désagréables (une fois habitué à la voix de Francky).
    Apres le discours direct à la camera, les uns après les autres, au début j'étais perplexe, puis finalement ca va, surtout quand c'est le chanteur qu'on entend le moins qui prend enfin la parole.
    Mais vriament, je crois qu'on n'arrivera jamais a vieillir des acteurs. Absolument jamais.
  • Bande-annonce

    La Légende de Manolo (2014)

    The Book of Life

    1 h 27 min. Sortie : . Aventure et comédie.

    Long-métrage d'animation de Jorge R. Gutierrez avec Diego Luna, Zoe Saldana, Channing Tatum

    Decouverte. 22 février.
    L'ambiance Mexique avec le monde des morts (les morts dont on se souvient, et puis les morts oubliés) est super cool. Vraiment, c'est coloré, joyeux, ça passe vraiment bien. Le personnage de La Muerte est cool.
    Après, j'ai eu un peu plus de mal avec les perso vivants, finalement. Le côté légende est cool, mais on l'oublie un peu parfois... Et y'a des longueurs vraiiiiment pas utiles (cf présentation de TOUTE la famille de Manolo pendant super longtemps). Et les nez en 3D je suis vraiment pas fan.
  • Bande-annonce

    Babysitting (2014)

    1 h 25 min. Sortie : . Comédie.

    Film de Nicolas Benamou et Philippe Lacheau avec Philippe Lacheau, Alice David, Vincent Desagnat

    Découverte. 22 février.
    C'était beauuuuucoup plus drôle que prévu. En fait, le format caméra à l'épaule a ses avantages (on croise des gens, les oublie, les revoit plus tard, voit que leur histoire a évolué en parallèle de la nôtre...) mais ensuite, alors, on doit supporter le visionnage par les parents. Et c'est chiant. Après, l'humour est assez lourd, mais ça ne marche pas trop mal. Les perso sont bien sûr super clichés, mais plutôt drôle dans leur lignée.
  • Bande-annonce

    Tammy (2014)

    1 h 37 min. Sortie : . Comédie et romance.

    Film de Ben Falcone avec Melissa McCarthy, Susan Sarandon, Dan Aykroyd

    Découverte. 22 février.
    L'humour est vraiment très lourd, et au début je ne pensais pas tenir tout le film. Finalement, l'humour gras, c'est ce qui marche le mieux, puisque le côté histoire d'amour est assez chiant. Le personnage de Tammy, au début insupportable, est assez attachant, comme loser malchanceux par excellence.
  • Bande-annonce

    Une étoile est née (1954)

    A Star Is Born

    2 h 48 min. Sortie : . Drame.

    Film de George Cukor avec Judy Garland, James Mason, Jack Carson

    Revisionnage. 22 février.
    Cf critique d'il y a longtemps. Judy Garland for ever.
  • Bande-annonce

    Le Samouraï du crépuscule (2002)

    Tasogare Seibei

    2 h 05 min. Sortie : . Drame, romance, aventure et arts martiaux.

    Film de Yôji Yamada avec Hiroyuki Sanada, Rie Miyazawa, Nenji Kobayashi

    Découverte. 27 février.
    La petite fille est la plus mignonne que la terre ait jamais portée.
    L'ambiance, les couleurs, les sons : tout est agréable, câline un peu le spectateur, qui s'attache alors vite à notre cher samouraï.
    Samouraï sans épée, sans bain, pas rasé.
  • Trance and Dance in Bali

    22 min.

    Documentaire de Gregory Bateson et Margaret Mead avec Margaret Mead

    Découverte. 3 mars.
    Le théâtre et son double !!!
  • Bande-annonce

    Trois contes de Borges (2018)

    1 h 17 min. Sortie : . Aventure.

    Film de Maxime Martinot avec Hector Spivak, Frédérique Monblanc, Juan Pablo Miño

    Découverte. 3 mars.
    J'ai dormi dur, donc je ne note pas.
    Commentaire de mes minutes éveillées : le premier conte était pas mal. Mélange des langues agréable. Difficile de juger quand on ne connait pas Borges.
  • Bande-annonce

    Sound of Noise (2010)

    1 h 38 min. Sortie : . Comédie, romance et thriller.

    Film de Johannes Stjarne Nilsson et Ola Simonsson avec Magnus Börjeson, Sanna Persson, Bengt Nilsson

    Découverte. 4 mars.
    Ca mérite sûrement plutôt un 6, à cause du côté romance un peu chiant, mais les morceaux de musiques sont vraiment bien, et l'histoire du type qui déteste la musique est plutôt rigolote, même si un peu maladroite.

    Puis c'est aussi pour me réconcilier un peu avec les films de batteurs.
  • Bande-annonce

    Le Hobbit : La Bataille des Cinq Armées (2014)

    The Hobbit: The Battle of the Five Armies

    2 h 24 min. Sortie : . Aventure, action et fantasy.

    Film de Peter Jackson avec Martin Freeman, Ian McKellen, Richard Armitage

    Découverte. fin février.
    (Assez chiant pour que je n'ai déjà plus qu'un souvenir trop incertain pour écrire quoi que ce soit.)
  • Bande-annonce

    Mister Lonely (2008)

    1 h 52 min. Sortie : . Comédie et drame.

    Film de Harmony Korine avec Diego Luna, Samantha Morton, Denis Lavant

    Découverte. Début mars.
    Le premier plan promet des montagnes (musique parfaitement placée, photo niquel et mini moto), et finalement on est plutôt satisfait par des petits vallons (broutés par des moutons tranquilles). Il y a un côté incroyablement attachant. Ces freaks qui se donnent en spectacle devant trois citoyens, qui s'arrachent les boyaux à être leur idole et qui transpirent le ridicule. Spectacle ridicule, et ridicule souffrance du coup de soleil (je comprends quand même ta douleur, Marilyn), et pourtant ils ont quelque chose de grandiose dans leur façon de se déchirer le coeur.
    D'ailleurs, la scène avec les oeufs qui chantent n'aurait pu passer que dans très peu de films, ici on est presque triste quand elle se termine. De même avec les nones qui sautent en parachute.
    Toute la recherche d'identitée de Mickael semble finalement passer après le reste, et tout doucement s'impose à nous en un écho des premiers mots de la voix-off.

    "Des fois je trouve que tu ressembles plus à Hitler qu'à Charlie Chaplin."
  • Bande-annonce

    Imitation Game (2014)

    The Imitation Game

    1 h 54 min. Sortie : . Biopic, drame, thriller et guerre.

    Film de Morten Tyldum avec Benedict Cumberbatch, Keira Knightley, Matthew Goode

    Découverte. Début mars.