La musique sacrée

Si aujourd'hui la religion est une affaire personnelle, par le passé elle a su inspirer de grands morceaux de la musique classique des plus grands compositeurs, au nom de leur foi... Alors oui, l'Église est ce qu'elle est mais parfois, mais entendre un choeur chanter au fond d'une église a quelque ...

Afficher plus

Liste de

16 morceaux

créee il y a presque 9 ans

 · 

modifiée il y a plus de 2 ans

Ave Verum (Mozart)

Ave Verum (Mozart) (2004)

Ave Verum (Mozart)

03 min. Sortie : 2004 (France).

Musique de Les Petits Chanteurs d'Aix-en-Provence

Tom_Ab a mis 10/10.

Annotation :

Le plus apaisant...
Mozart, dit-on, préférait largement la musique profane et l'opéra. Il faut dire que ses rapports avec un de ses premiers employeurs, l'archevêque de Salzbourg étaient houleux, et cela se prolongera avec le maître de chapelle de l'empereur d'Autriche lui-même, à Vienne. Pourtant, on peine à le croire quand on écoute cet Ave Verum, composé l'année de sa mort, preuve d'une grande maturité musicale et spirituelle mais aussi d'un certain épurement dans la forme qui laisse toute sa place au choeur.

Requiem (1893 version, ed. John Rutter): VI. Libera me

Requiem (1893 version, ed. John Rutter): VI. Libera me (1988)

Requiem (1893 version, ed. John Rutter): VI. Libera me

04 min. Sortie : 1 septembre 1988 (France).

Musique de Gabriel Fauré

Annotation :

Le plus lyrique...
Le requiem de Fauré est très réputé parmi les afficionados de la musique sacrée : oeuvre romantique par excellence, avec l'utilisation de fort contraste musicaux - puissance des cuivres, douceur des voix, voire angélisme. Chaque partie de l'orchestre joue ici son rôle, tour-à-tour, et dans ce morceau précis, le soliste baryton est mis à l'honneur dans une sorte d'aria somptueux. Probablement une des plus belles oeuvres de la musique française.

Litanies à la vierge noire

Litanies à la vierge noire

07 min.

Musique de Francis Poulenc

Annotation :

Le plus moderne...
Il faut l'avoir entendu dans une église, et plus précisément à Rocamadour, où se trouve la fameuse vierge noire, pour mesurer toute la beauté de cette courte pièce religieuse. La modernité apparente, dans la composition et les accords de Poulenc n'enlève rien à la beauté de ce morceau, assurément un bel hommage à la vierge. La fin est sublime.

Johannes-Passion, BWV 245: Teil II. No. 39 Chorus "Ruht wohl, ihr heiligen Gebeine"

Johannes-Passion, BWV 245: Teil II. No. 39 Chorus "Ruht wohl, ihr heiligen Gebeine"

06 min.

Musique de Johann Sebastian Bach

Annotation :

Le plus triste...
Bach a composé plusieurs passions, reprenant ainsi les thèmes du chemin de croix et les dernières heures de Jésus, en s'inspirant des Évangiles et de leur traduction par Martin Luther. Ici, il s'agit de la Passion selon Saint Jean. Ces oeuvres ont donc généralement une tonalité proche de l'affliction. C'est le cas ici, dans ce morceau qui fait la part belle au choeur et à la tristesse, Ruht Wohl étant un chant situé à la fin de l'oeuvre invitant Jésus à reposer en paix.

The Music For The Funeral Of Queen Mary (1695): Man that is born of a woman, Z 027

The Music For The Funeral Of Queen Mary (1695): Man that is born of a woman, Z 027 (1994)

Man that is born of a woman, Z 027

02 min. Sortie : février 1994 (France).

Musique de Henry Purcell

Annotation :

Le plus affligé...
Cette oeuvre a été composée et jouée pour les funérailles de Mary II d'Angleterre (qui n'est pas la fameuse Marie Stuart), à la fin du 17ième siècle. L'oeuvre est connue car un morceau a été utilisé dans Orange Mécanique de Kubrick. Il s'agit de la marche funèbre, scindée en plusieurs morceaux, entre les différentes parties de chant du choeur, avec trompettes et percussions. Pourtant, ces parties chantées justement, sont absolument somptueuses, voire à pleurer. À la fois sobre et brillant, ce morceau décrit un lent crescendo qui passe de la prière intimiste à l'hommage vibrant. On notera que l'oeuvre a été rejouée pour les funérailles du compositeur lui-même.

Stille Nacht, Heilige Nacht

Stille Nacht, Heilige Nacht

Stille Nacht, Heilige Nacht

03 min. Sortie : 0001 (France).

Musique de Ernestine Schumann-Heink

Annotation :

Le plus enfantin...
Pour moi de loin le plus beau chant de Noel, absolument doux, beau et nimbé de mystères, plus encore quand c'est un choeur d'enfant qui le chante, avec cette candeur caractéristique. C'est un morceau célèbre parmi tous, qui incarne à lui tout seul, l'esprit de Noel.

Stabat mater: Stabat mater
9.4

Stabat mater: Stabat mater (2001)

Stabat Mater: Stabat Mater

04 min. Sortie : 2001 (France).

Musique de Giovanni Battista Pergolesi

Annotation :

Le plus intimiste...
Pergolèse est mort extrêmement jeune, laissant derrière lui quelques oeuvres phares (opéras et sérias et religieuses), dont la plus connue est probablement le Stabat Mater. Reclu dans un monastère pour des raisons de santé, il le compose dans les derniers mois voire semaines de sa vie. Il en résulte une oeuvre intimiste : deux voix (alto et soprano, castrats à l'époque) et un petit ensemble de cordes (violons, altos et basse continue). Le tout s'adapte parfaitement aux atmosphères feutrés des églises et à la prière. L'oeuvre peut être aussi chantée par un choeur et est tout aussi belle, selon moi. On notera la présence "d'effets" de l'époque et de la musique italienne : les trilles, un rythme qui varie et une solidité dans la structure globale de l'oeuvre.

Cantique de Jean Racine
8.1

Cantique de Jean Racine

05 min.

Musique de Gabriel Fauré

Annotation :

Le plus poétique...
Reprendre un texte de Racine - un des plus grands auteurs français, lorsqu'on est un des plus grands compositeurs français, c'est forcément un mariage heureux. Le Cantique de Jean Racine est une oeuvre douce, pas triste, mais au contraire pleine d'espoir, lumineuse. Il existe plusieurs variantes : on peut la chanter en choeur hommes/femmes, en ajoutant les voix de barytons et de mezzo (en plus des ténors, des basses, des sopranos et des altos). Il en résulte un chant brillant et très harmonique. Ajoutez à cela l'orgue - ou l'orchestre - et le résultat est saisissant.

Requiem, op. 48: In Paradisium

Requiem, op. 48: In Paradisium (2008)

Requiem, Op. 48: In Paradisium

03 min. Sortie : 14 octobre 2008 (France).

Musique de Gabriel Fauré

Annotation :

Le plus angélique...
Dernier morceau du célèbre requiem de Gabriel Fauré, ce morceau décrit la montée au ciel du défunt et son accueil par les anges. D'où un son angélique, incarné par des femmes ou des enfants. De manière générale, l'oeuvre du compositeur français est très douce et un vrai bonheur pour les oreilles, même dans ses moments les plus sombres. La messe des morts est d'une délicatesse infinie chez Gabriel Fauré. On signalera aussi comme morceau notable le Pie Jesu, célèbre solo pour soprano, réputé difficile car ni grave ni aigue.

Mozart / Requiem K. 626

Mozart / Requiem K. 626 (1996)

Mozart / Requiem K. 626

01 min. Sortie : 1996 (France).

Musique de The Shepherd School of Music

Annotation :

Le plus triste...
Je ne reviendrais pas sur l'histoire de ce Requiem, très connue, totalement romancée dans le film Amadeus mais, Mozart à la fin de sa vie livre pour moi son chef-d'oeuvre absolue, parce qu'il cristallise tout son talent : son talent pour la voix d'abord : de magnifiques parties de choeurs et solos émouvants, son talent pour l'orchestration, magistrale et sublime. Mozart utilise un orchestre au complet, joue sur les variations de niveaux sonores, s'improvise déjà musicien de la période romantique tant les sentiments traversent cette oeuvre à coup de crescendo ou decrescendo soudain. Le premier morceau est quasiment totalement de la main de Mozart - le reste étant retouché et terminé par un de ses élèves car il vient de décéder sans terminer l'oeuvre - et c'est pour cela qu'il est tout simplement parfait.

Grosse Messe c-Moll: Kyrie: "Kyrie eleison"

Grosse Messe c-Moll: Kyrie: "Kyrie eleison" (1989)

Grosse Messe c-Moll: Kyrie: "Kyrie eleison"

06 min. Sortie : 1989 (France).

Musique de Wolfgang Amadeus Mozart

Annotation :

Le plus grandiose... Ce morceau, dans une église est juste splendide.

Mass in C minor, K. 427: Gloria - Qui tollis

Mass in C minor, K. 427: Gloria - Qui tollis (2006)

Mass in C minor, K. 427: Gloria - Qui tollis

05 min. Sortie : 2006 (France).

Musique de Wolfgang Amadeus Mozart

Annotation :

Le plus affligé...
Lorsque l'on connait les relations houleuses qu'entretenaient Mozart avec l'Église, on est tout autant étonner de voir que c'est dans le domaine de la musique sacrée qu'il signe plusieurs de ses plus grands chefs-d'oeuvres. Qui Tollis, morceau représentant l'affliction se situe au milieu d'une messe somptueuse de bout en bout où le compositeur montre sa virtuosité en terme d'orchestration mais offre aussi des solos magnifiques pour les voix, ainsi que de très belles constructions chorales.

Ellens Gesang III (’Ave Maria’) D. 839, op. 52 no. 6
9.5

Ellens Gesang III (’Ave Maria’) D. 839, op. 52 no. 6

Ellens Gesang III ('Ave Maria'), D. 839, Op. 52, No. 6

04 min. Sortie : 0001 (France).

Musique de Franz Schubert

Annotation :

Le plus féminin...

The Lamb

The Lamb

03 min.

Musique de John Tavener

Tom_Ab a mis 9/10.

Annotation :

Le plus doux...

Typique de la musique minimaliste contemporaine.

Lacrimosa
9.1

Lacrimosa

Lacrimosa

03 min. Sortie : 0001 (France).

Musique de Zbigniew Preisner

Tom_Ab a mis 9/10.

Annotation :

Le plus spatial...

Symphony No. 2 in C minor "Resurrection": V. In Tempo des Scherzo

Symphony No. 2 in C minor "Resurrection": V. In Tempo des Scherzo

34 min.

Musique de Gustav Mahler

Annotation :

Le plus grandiose :

Inspiré d'un poème de Klopstock sur la résurrection, cette symphonie a tout du grandiose et du mystique, ce qui n'a rien d'étonnant pour Malher. Le final de ce morceau est d'une magnificence rarement atteinte, choeur d'abord proche du choeur d'église pour atteindre des sommets avec des cuivres surpuissantes, des cordes à l'unisson, supériorité du divin. Puissance, majesté, optimisme, après des premiers mouvements sombres, durs, ce final exprime magistralement l'espoir de la résurrection.