lll (2018)

Avatar Flagblues Liste de

283 films

par Flagblues
Trier par : Tri par défaut
  • Tri par défaut
  • Date de sortie
  • Derniers ajouts
  • Note de l'auteur de la liste
  • Notes de mes éclaireurs
  • Note globale
  • Ordre alphabétique
  • Popularité
Croissant
  • Croissant
  • Décroissant
  • Bande-annonce

    Peter et Elliott le Dragon (2016)

    Pete's Dragon

    1 h 42 min. Sortie : . Aventure, fantastique et jeunesse.

    Film de David Lowery avec Bryce Dallas Howard, Karl Urban, Robert Redford

    Souvent attendu et simple mais plus qu'honnête et même (je le souligne car ça me semble rare dans le schéma "une major engage un réal indé") vraiment sincère. Quelques visions fortes, comme celle du dragon sous sédatif transporté sur le camion.
  • Bande-annonce

    La Féline (1942)

    Cat People

    1 h 11 min. Sortie : . Thriller et fantastique.

    Film de Jacques Tourneur avec Simone Simon, Kent Smith, Tom Conway

    Quelqu'un éteint la lumière, invitation classique au fondu au noir. Dans Cat People, les scènes continuent, car c'est un film d'ombres et de clair obscur. Tourneur parle la langue du cinéma comme personne, tout est tout le temps à la fois impressionnant et fluide, à l'image de la scène dingue de la filature. Les frissons quand le bus surgit...
  • Bande-annonce

    L'Homme-Léopard (1943)

    The Leopard Man

    1 h 06 min. Sortie : . Épouvante-Horreur et thriller.

    Film de Jacques Tourneur avec Dennis O'Keefe, Margo, Jean Brooks

    1h06 et les esquisses suffisent. On rencontre les victimes 10 minutes avant qu'elles meurent et on les voit juste assez pour être ravagés. Finalement c'est Raoul qui a le dernier coup, lui qu'on a si peu vu et qui en veut à son absence. Comme si les personnages principaux, qui gagnent, étaient finalement anecdotiques.
    (bon et sinon c'est un Tourneur avec tout ce que cela implique, mais ne radotons pas)
  • Bande-annonce

    Love is Strange (2014)

    1 h 38 min. Sortie : . Drame et romance.

    Film de Ira Sachs avec Alfred Molina, John Lithgow, Marisa Tomei

    Film sublime qui dépasse largement son étiquette de comédie dramatique new-yorkaise sophistiquée par sa générosité et ses comédiens tous géniaux.
    À la sortie d'un concert, George dit que Chopin n'a pas besoin d'embellishment parce que la pièce est déjà extrêmement émouvante. Au contraire, Ben, moins cérébral, aime bien qu'il y ait un peu d'embellishment. À la fin du film, on a pas vraiment besoin d'embellishment non plus, mais on finit au crépuscule, en skate, avec de la musique. Pour Ben.
    Bref c'est renversant et ça préfigure totalement Little Men.
  • Micki et Maude (1984)

    Micki & Maude

    1 h 58 min. Sortie : . Comédie et romance.

    Film de Blake Edwards avec Dudley Moore, Amy Irving, Ann Reinking

    Absolument diabolique et génial. Des rires aux larmes en moins de trois secondes. Film d'équilibriste qui répond à tout — je le reverrai.
  • Bande-annonce

    Lucky (2017)

    1 h 28 min. Sortie : . Drame.

    Film de John Carroll Lynch avec Harry Dean Stanton, David Lynch, Ron Livingston

    Au cinéma.
    À quelques séquences près, rien à signaler. C'est gênant de sentir autant le scénario... Et pour un film qui parle de ce que signifie être vivant, ça manque beaucoup de vie.
  • Bande-annonce

    No Country for Old Men (2007)

    2 h 02 min. Sortie : . Policier, drame et thriller.

    Film de Ethan Coen et Joel Coen avec Tommy Lee Jones, Javier Bardem, Josh Brolin

    Au cinéma.
    Première heure géniale qui file à toute vitesse. La deuxième est plus maladroite, les scènes bavardes s'insèrent mal entre les scènes de traque ultra ludiques. Un plus petit 8 que les précédents de cette liste mais un 8 quand même, tout ça est mis en scène avec tant d'aisance et de plaisir... et il y a de très chouettes fondus enchainés.
  • Bande-annonce

    The Box (2009)

    1 h 55 min. Sortie : . Drame, fantastique, science-fiction et thriller.

    Film de Richard Kelly avec Cameron Diaz, James Marsden, Frank Langella

    Bordélique en diable mais c'est jamais vraiment n'importe quoi et Richard Kelly croit vraiment en son spectateur, alors j'ai cru en lui.
  • La Maison de bambou (1955)

    House of Bamboo

    1 h 42 min. Sortie : . Drame, film noir et policier.

    Film de Samuel Fuller avec Robert Ryan, Robert Stack, Shirley Yamaguchi

    Au cinéma - 35 mm
    Virtuose et cool, un beau film d'architecture. Je me demande si Kiarostami avait vu ce film.
  • Au-delà de la gloire (1980)

    The Big Red One

    1 h 53 min. Sortie : . Action, drame et guerre.

    Film de Samuel Fuller avec Lee Marvin, Mark Hamill, Robert Carradine

    Au cinéma - 35 mm
    version intégrale (2h43).
    Sur toutes ces années et après toutes ces minutes et tous ces pays traversés, j'oublie les quelques scènes qui me plaisent moins. La guerre de Fuller, c'était absurde évidemment, et il nous le montre bien. Chronique interminable et invraisemblable, la guerre quoi. D'une minute à l'autre, on frémit et on se marre. Leçon de gros plans.
  • Bande-annonce

    Seule sur la plage la nuit (2018)

    Bamui Haebyunaeseo Honja

    1 h 41 min. Sortie : . Drame.

    Film de Hong Sang-soo avec Kim Min-Hee, Jung Jae-Young, Moon Sung-Geun

    Au cinéma.
    L'égoïsme le plus terrible, c'est celui de quelqu'un qui déprime, la dépression la plus terrible, c'est celle de quelqu'un d'égoïste. Elle joue très bien la dépression et l'égoïsme Kim Min-hee. Première partie douce amère à tomber, deuxième partie dont on a plus l'habitude mais la rancœur passive des diners est géniale. Il y a rien de pire que le sable froid.
  • Bande-annonce

    Que le diable nous emporte (2018)

    1 h 37 min. Sortie : . Comédie dramatique.

    Film de Jean-Claude Brisseau avec Fabienne Babe, Isabelle Prim, Anna Sigalevitch

    Au cinéma.
    Gibberish. Il y a des trucs amusants, j'aime bien les effets effets spéciaux et quand les tirades sont longues ça fonctionne plutôt bien, mais à part ça c'est relou.
  • Beppie (1965)

    38 min.

    Documentaire de Johan van der Keuken

    Au cinéma.
    Inspirer = filmer
    Expirer = monter
    ça semble aussi facile que ça pour lui. Sacrée Beppie.
  • Le Jugement des flèches (1957)

    Run of the Arrow

    1 h 25 min. Sortie : . Western.

    Film de Samuel Fuller avec Rod Steiger, Sara Montiel, Brian Keith

    Au cinéma - 16 mm
    Copie d'origine vraiment sale (floue sur les côtés, donc sûrement ondulée) pour chouette western d'anti-héros, qui n'a nulle part où aller.
  • Bande-annonce

    Dressé pour tuer (1982)

    White Dog

    1 h 30 min. Sortie : . Drame.

    Film de Samuel Fuller avec Kristy McNichol, Christa Lang, Vernon Weddle

    Au cinéma.
    "les meilleurs films violents"
    presque 9. virtuose de rage et de désespoir. J'ai vraiment vu un berger allemand blanc en rentrant chez moi ensuite.
  • The Crimson Kimono (1959)

    1 h 22 min. Sortie : . Thriller.

    Film de Samuel Fuller avec Victoria Shaw, Glenn Corbett, Paul Dubov

    Au cinéma - 35 mm
    J'adore l'enquête, puis un peu moins quand l'intrigue amoureuse se met en place et enfin beaucoup quand les deux se rejoignent moralement. Cadres, ombres et lumières toujours "on point" (askip "la mise en scène").
  • Bande-annonce

    Police Spéciale (1964)

    The Naked Kiss

    1 h 30 min. Sortie : . Drame et comédie dramatique.

    Film de Samuel Fuller avec Virginia Grey, Betty Bronson, Patsy Kelly

    Au cinéma - 35 mm
    Presque 8 pour la noirceur des 20 dernières minutes, et la manière terrible dont on ré-entend la musique des enfants qui nous a saoulé quelques séquences plus tôt. J'adore l'évolution du personnage de Griff, on croirait un personnage de Tourneur. De belles lignes qui produisent de belles ombres sinon, mais 7 et pas 8 parce que ce scénario est quand même bizarre, avec ces enfants handicapés dont Kelly ne s'occupe pas du tout bien (contrairement à ce qu'on veut nous faire croire) et ces infirmières que l'on ne reconnaît pas.
  • Bande-annonce

    Last Flag Flying (2018)

    2 h 04 min. Sortie : . Comédie et drame.

    Film de Richard Linklater avec Bryan Cranston, Steve Carell, Laurence Fishburne

    Au cinéma.
    "vert". Bryan Cranston m'agace un peu dans ce film mais il est tellement juste quand il lâche ce "green". L'antithèse du film qui suit dans cette liste, tout respire la vie et l'envie. Linklater n'a pas peur de faire durer, n'a pas peur de faire parler, n'a pas peur des détails, tout surprend et tout coule de source.
  • Bande-annonce

    3 Billboards, les panneaux de la vengeance (2018)

    Three Billboards Outside Ebbing, Missouri

    1 h 56 min. Sortie : . Comédie, policier et drame.

    Film de Martin McDonagh avec Frances McDormand, Woody Harrelson, Sam Rockwell

    Au cinéma.
    Je m'attendais à un truc un peu lourd mais maîtrisé et en fait c'est complètement en roue libre... Film inconscient de bêtise, qui n'arrive pas à choisir entre le deuil et l'enquête et qui finit par ne choisir aucun des deux et à additionner les surfaces de vide. Je me suis caché le visage à plein de moments (le flashback, la biche, le plan-séquence, pour ne citer que les pires).
  • Bande-annonce

    Pentagon Papers (2018)

    The Post

    1 h 56 min. Sortie : . Biopic, drame, historique et thriller.

    Film de Steven Spielberg avec Meryl Streep, Tom Hanks, Sarah Paulson

    Au cinéma.
    Tellement virtuose, tellement évident. La rédemption après Three Billboards.
  • Bande-annonce

    The Barber, l'homme qui n'était pas là (2001)

    The Man Who Wasn't There

    1 h 56 min. Sortie : . Film noir et drame.

    Film de Joel Coen et Ethan Coen avec Billy Bob Thornton, Frances McDormand, James Gandolfini

    Au cinéma.
    Très rigolo, j'admire l'envie de "petit film" et ils vont au fond de tout ce qu'ils enclenchent.
  • Bande-annonce

    As I Was Moving Ahead, Occasionally I Saw Brief Glimpses of Beauty (2000)

    5 h 20 min. Sortie : 2000. Expérimental.

    Documentaire de Jonas Mekas avec Jonas Mekas, Jane Brakhage, Stan Brakhage

    Au cinéma - 16 mm
    Déjà vu avant, revu seulement les six premiers chapitres.
    Toujours un des plus beaux films du monde.
  • Les Bas-fonds new-yorkais (1961)

    Underworld USA

    1 h 38 min. Sortie : . Drame, thriller et policier.

    Film de Samuel Fuller avec Beatrice Kay, Paul Dubov, Larry Gates

    Au cinéma.
    Génial film noir où le meurtre originel est un meurtre d'ombres, et où le personnage principal n'aura donc de cesse de se battre contre elles.
  • Bande-annonce

    Shock Corridor (1963)

    1 h 41 min. Sortie : . Drame.

    Film de Samuel Fuller avec Peter Breck, Constance Towers, Gene Evans

    Au cinéma - 35 mm
    Scénario assez décevant pour un Fuller, même s'il s'est bien amusé formellement ensuite. Jamais été fan des films d'asiles, même si celui-là est assez réussi.
  • Quarante tueurs (1957)

    Forty Guns

    1 h 19 min. Sortie : . Western.

    Film de Samuel Fuller avec Barbara Stanwyck, Barry Sullivan, Dean Jagger

    Au cinéma.
    Génial, pas loin du 9. Scope incroyable, un paquet de scènes à tomber par terre (la plus belle de toutes : l'enterrement...).
  • Bande-annonce

    La Rivière rouge (1948)

    Red River

    2 h 13 min. Sortie : . Action, aventure, romance et western.

    Film de Howard Hawks avec John Wayne, Montgomery Clift, Joanne Dru

    Au cinéma.
    Qu'ils sont cons, que c'est beau. Un long voyage absurde et difficile, pour eux comme pour nous, mais même notre fatigue (la leur) est belle.
  • Bande-annonce

    Gaspard va au mariage (2018)

    1 h 43 min. Sortie : . Comédie.

    Film de Antony Cordier avec Félix Moati, Laetitia Dosch, Christa Theret

    Au cinéma.
    Ça tente plein de trucs mais c'est gênant. Un film plein de mauvaises idées d'un metteur en scène qui a pas trop l'air de savoir ce qu'il fait.
  • Bande-annonce

    Jumanji : Bienvenue dans la jungle (2017)

    Jumanji: Welcome to the Jungle

    1 h 51 min. Sortie : . Aventure, comédie et fantastique.

    Film de Jake Kasdan avec Dwayne Johnson, Jack Black, Kevin Hart

    Séances de cinéma (32 salles)
    Au cinéma.
    5,5.
    C'est assez con mais plus qu'honnête et assez amusant, pas une once de cynisme ici.
  • Bande-annonce

    Jusqu'à la garde (2018)

    1 h 33 min. Sortie : . Drame.

    Film de Xavier Legrand avec Léa Drucker, Denis Ménochet, Thomas Gioria

    Au cinéma.
    6,5
    La principale qualité du film est qu'il n'a pas vraiment de défauts (hormis la scène du test de grossesse)... du coup c'est bien, mais un peu froid, malgré quelques beaux plans bien pensés.
  • Bande-annonce

    Le 15h17 pour Paris (2018)

    The 15:17 To Paris

    1 h 34 min. Sortie : . Biopic.

    Film de Clint Eastwood avec Jenna Fischer, Judy Greer, Thomas Lennon

    Au cinéma.
    Aussi simple que beau, avec des moments de rien (qui ne sont pas des moments de vide) sublimes. Les personnages portent en eux ce rien, aucun jugement n'est porté sur eux, et la façon dont on a de les suivre est très douce et significative (les selfies et déjà le besoin d'actualisation du réel avec un écran, par exemple), jusqu'à cet acte qui finalement n'est pas exceptionnel. Il est même un peu bête. On apprend 2 min après que Spencer a juste eu énormément de chance. Cette action est une non-action, qui presque leur tombe dessus - ils y voient de la destinée mais c'est justement plus la chance absurde qui est intéressante. "Qui pense que Spencer est un con" ? Je lève le doigt direct, il y avait une chance sur un million que la kalashnikov soit enrayée, comme on nous le dit après.
    Ils sont assez bêtes mais dans l'idée de groupe je peux pas m'empêcher d'aimer ces mecs. Leur amitié est tellement évidente, ça rejoint les moments de rien, leur gaucherie, certains de leurs regards.
    En plus, Easwtood glisse mine de rien le constat d'une certaine Amérique puritaine misogyne, et celui du racisme ordinaire de l'armée en Afghanistan. Mais il le montre simplement, sans gros warnings explicatifs façon Three Billboards. Nous ne sommes plus habitués à la finesse !
    Moins virtuose que Sully, mais passionnant.
    "quand on a une histoire, c'est un devoir de la raconter"