Voici une rencontre improbable entre un médecin dépressif, qui a préparé minutieusement son suicide, et une vielle femme en robe de soirée, qui conduit un taxi. Elle décide de prendre en main ce jeune homme désespéré par la mort de sa femme. S'ensuivent alors une série de situations cocasses et tendres, rythmées par des souvenirs du médecin, qui rappellent fortement le blog de l'auteur "Alors voilà". On retrouve le charme de l'écriture de Baptiste Beaulieu, qui tisse à partir du quotidien, c'est à dire beaucoup de larmes et de matières pas très glorieuses, ajoutées à de l'humour et de la dérision, une chaîne de tendresse qui nous prend au coeur. Il s'agit dans ce roman d'un amour vrai, pas un amour destructeur ni violent, mais un amour très fort, qui prend soin, qui veille, même au-delà de la mort. Pendant la lecture, je me suis souvenue de la réflexion de l'enfant dans "La Route" de McCarthy "vous, vous êtes des gentils". Les gentils existent, et ça fait du bien.
amaranth
8
Écrit par

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de coeur.

Le 21 mars 2015

7 j'aime

Alors vous ne serez plus jamais triste
Educzen27
8

Encore un coup de coeur !

Un roman triste, joyeux, amusant, déroutant, plein d'émotion et de folie... Une oeuvre originale, un coup de coeur. Même si le premier roman de Baptiste Beaulieu garde ma préférence !

Lire la critique

il y a 7 ans

1 j'aime

Alors vous ne serez plus jamais triste
Melopee
5

Une jolie fable sans prétention

Ce récit est celui d'un médecin malheureux et suicidaire qui, ayant perdu sa femme, décide de la rejoindre. En sortant de chez lui, il est accosté par une vieille femme, chauffeur de taxi, attifée...

Lire la critique

il y a 6 ans

1 j'aime

Les Travailleurs de la mer
amaranth
9

Critique de Les Travailleurs de la mer par amaranth

Avec Gilliatt, le solitaire amoureux de Déruchette, qui risque sa vie pour récupérer une machine à vapeur, coincée dans la tempête, nous voici plongés dans une lutte terrible avec l'océan. Le calme...

Lire la critique

il y a 10 ans

9 j'aime

2084
amaranth
8
2084

Allons mourir pour vivre heureux

Pourquoi ? mais pourquoi les récits futuristes post-apo s’acharnent-ils ainsi à nous décrire un monde déshumanisé, terrifiant, asservi et cruel ? Inspiré du percutant 1984 d’Orwell, le récit raconte...

Lire la critique

il y a 7 ans

7 j'aime

1

Alors vous ne serez plus jamais triste
amaranth
8

à consommer d'urgence !

Voici une rencontre improbable entre un médecin dépressif, qui a préparé minutieusement son suicide, et une vielle femme en robe de soirée, qui conduit un taxi. Elle décide de prendre en main ce...

Lire la critique

il y a 7 ans

7 j'aime