👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Difficile de noter un livre pareil. D'emblée, il faut préciser que s'il fallait évaluer l'ouvrage uniquement sur le plan moral, c'est évidemment le zéro qui s'imposerait, tant les positions de Céline sont impardonnables.
Après, il ne s'agit pas seulement d'un discours antisémite, il s'agit aussi de mots, de style, d'émotion esthétique et de thématiques ; en bref il s'agit de littérature. Céline nous pose ce problème insoluble : a-t-on le droit d'aimer une œuvre haineuse mais indéniablement marquée du sceau du génie littéraire ?
Plutôt que de disserter sur la question de la culpabilité, je préfère me borner à constater que je ne cautionne pas son discours mais que j'aime la manière dont son discours est écrit. J'aime ce style oral et oratoire, la profusion d'effets de styles et de déformations de la langue, le sens du rythme, la place de l'intuition et des fulgurances, la jouissance de ses positions antidoxiques, l'exagération permanente qui transforme le monde pamphlétaire célinien en pure allégorie.
De ses trois pamphlets antisémites, Bagatelles est à mon sens le plus réussi sur le plan formel. Il mérite qu'on y jette un œil comme on plongerait sous l'eau en retenant sa respiration.
Kurios
8
Écrit par

il y a 11 ans

13 j'aime

8 commentaires

Bagatelles pour un massacre
Baragne
8

Si Céline est si méchant, c'est peut-être simplement parce qu'il souffre.

Céline décide de critiquer le pourvoir. Pour Céline, les juifs possèdent le pouvoir. Alors Céline décide de critiquer les juifs. La lecture est ardue, les multiples répétitions rendent son style plus...

Lire la critique

il y a 9 ans

23 j'aime

Bagatelles pour un massacre
GoodGoy
10

Jazzy_Cro_Magnon vous salue

"SC vous n'êtes que des : Sapajous ! .... Faquins ! ... Bois sans soif ! ... Anthropopithèques ! ... Moules à gaufres ! ... Sabordeurs ! ... Coloquintes sans vitamine ! ... Scolopendres de fosse...

Lire la critique

il y a 4 mois

18 j'aime

6

Bagatelles pour un massacre
Raspaillac
3

Arrêtez de le sucer

C'est pas nouveau, Céline pose problème. Pas encore remis du sublime Mort à Crédit, qui porte encore plus loin le style du "langage parlé transposé à l'écrit" du Voyage au bout de la Nuit, il fallait...

Lire la critique

il y a 4 ans

17 j'aime

1

Bagatelles pour un massacre
Kurios
8

Plonger en retenant sa respiration

Difficile de noter un livre pareil. D'emblée, il faut préciser que s'il fallait évaluer l'ouvrage uniquement sur le plan moral, c'est évidemment le zéro qui s'imposerait, tant les positions de Céline...

Lire la critique

il y a 11 ans

13 j'aime

8

Scott Pilgrim
Kurios
10

Critique de Scott Pilgrim par Kurios

Un film qui pousse l'hommage à la culture vidéoludique jusqu'à faire jouer à son personnage des notes de Final Fantasy à la basse mérite d'emblée un 10. Tout pourrait être dit, mais précisons tout...

Lire la critique

il y a 11 ans

3 j'aime

Vous allez rencontrer un bel et sombre inconnu
Kurios
8

Critique de Vous allez rencontrer un bel et sombre inconnu par Kurios

Ayant été déçu par les précédents Woody Allen, j'ai été agréablement surpris par celui-ci. J'ai trouvé les dialogues extrêmement comiques, ce qui n'implique pas forcément des éclats de rires bruyants...

Lire la critique

il y a 11 ans

2 j'aime

2