Bruce tout-puissant...

Avis sur Batman Nightwalker

Avatar Playmo44
Critique publiée par le

Il s'agit d'une oeuvre d'une collection de Bayard, dédiée aux jeunes années des personnages de la pop culture. Elle s'adresse plutôt à un public d'ados, dont je ne fais plus partie malheureusement. Néanmoins, j'ai trouvé intéressant de lire ce livre même si au début j'ai commencé par trainer les pieds parce que j'ai eu un peu de mal à rentrer dans le sujet.

Pour tout vous dire, le nom de Batman n'est là que comme argument commercial quelque peu grossier, puisqu'au final l'histoire ne parle à aucun moment du protecteur de Gotham mais simplement de son alter-égo Bruce Wayne, à une époque où il n'était pas encore devenu ce héros masqué. On voit donc poindre quelques traits de caractères du justicier, en devenir, mais aussi l'arrivée de quelques personnages clefs de son univers, comme le commissaire Gordon (dans les toutes dernières pages). A ce propos, il me semblait que Bruce Wayne n'avait connu et était devenu ami avec Harvey Dent, que bien plus tard alors qu'ils étaient tous les deux plus vieux. C'est pourquoi, lorsque j'ai lu ici qu'Harvey et Bruce, étaient des amis proches à l'adolescence, cela m'a fait un peu bondir, surtout que dans les remerciements, l'auteur cite notamment Warner et DC pour leur aide, alors qu'ils sont censés être deux garants de l'univers de Batman ainsi que de sa chronologie. J'ai donc essayé de creuser un peu la question. En fait, j'ai trouvé très peu d'infos et rien de clair, bien qu'elles tendent tout de même à laisser penser que leur amitié ait été plus tardive que celle présentée dans ce roman.

L'oeuvre se concentre donc sur la fin de l'adolescence et l'entrée dans l'âge adulte du milliardaire dont les parents sont mort alors qu'il n'était qu'un enfant et qui lui ont laissé une fortune dont il va pouvoir profiter à partir de maintenant. C'est le moment qu'a choisi une nouvelle bande, les nightwalkers, pour s'attaquer aux personnes les plus riches de la ville afin de les dépouiller de leur bien mais aussi de leur vie… Voilà en quelques mots sur le pitch de ce roman. le scénario est assez simple et les rebondissements sont un peu conventionnels, avec le recul. Même s'il y a quelques bonnes idées et surprises.

En parallèle de la lecture de ce roman, j'avais lu une critique qui en substance disait que la personne avait su dès les 20 premières pages qui était le mystérieux chef des Nightwalkers. En fait, j'ai été influencé par cela et cela m'a un peu induit en erreur car je me suis focalisé sur l'ancien ami d'enfance de Bruce puisqu'il avait beaucoup de comportements qui pouvaient le laisser penser mais non... Et c'est donc avec surprise que j'ai découvert l'identité du véritable chef à la fin du livre. Mais je n'en dirais pas plus pour ne pas vous gâcher le plaisir.

De manière générale, et même si comme je l'ai dit plus haut, je ne fais pas forcément partie du public cible de ce roman, j'ai apprécié la lecture de ce roman de Marie Lu, qui est accessible et facile à suivre. Il est vrai que ce n'est pas du Balzac ou du Zola mais le style de l'auteur est plutôt agréable à lire. Je vais d'ailleurs essayer de le faire lire à mon fils qui est un pré-ado, on verra ce qu'il en pense à son tour et peut-être viendrais-je compléter cette critique…

Toujours est-il que le roman doit avoir un certain succès car d'après ce que j'en ai lu sur internet, il devrait être adapté par DC sous la forme d'un comics. La sortie de celui-ci est prévue pour 2019.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 56 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Playmo44 Batman Nightwalker