5min chrono de littérature : Bel-Ami

Avis sur Bel-Ami

Avatar alicja
Critique publiée par le

Les premières lignes du livre ?
"Quand la caissière lui eut rendu la monnaie de sa pièce de cent sous, Georges Duroy sortit du restaurant. Comme il portait beau par nature et par pose d'ancien sous-officier, il cambra sa taille, frisa sa moustache d'un geste militaire et familier, et jeta sur les dîneurs attardés un regard rapide et circulaire, un de ces regards de joli garçon, qui s'étendent comme des coups d'épervier.
Les femmes avaient levé la tête vers lui, trois petites ouvrières, une maîtresse de musique entre deux âges, mal peignée, négligée, coiffée d'un chapeau toujours poussiéreux et vêtue toujours d'une robe de travers, et deux bourgeoises avec leurs maris, habituées de cette gargote à prix fixe."

Que raconte l'histoire ?
Georges Duroy, jeune homme provincial et très beau garçon, récemment débarqué à Paris, se lamente de sa situation précaire tout en enviant tous ces riches gentilshommes et ces dames aux toilettes luxueuses. Le hasard ou la chance va placer sur sa route M. Forrestier, vieil ami ayant bien réussi dans la vie et travaillant au quotidien La Vie Française. Il va proposer à Georges de changer son destin en devenant journaliste. S'en suivra la lente ascension sociale du jeune homme grâce à sa ruse, sa beauté et aux femmes qu'il va fréquenter. Roman d'initiation, Maupassant nous dresse à travers le portrait de Bel-Ami, la lutte d'un homme prêt à tout pour gravir les échelons, quitte à écraser de nombreux cœurs au passage.

La phrase qui m'a marquée ?
"Quoi ! Tu veux que je prenne des gants pour te parler maintenant ! Tu te conduis avec moi comme un gueux depuis que je te connais, et tu prétends que je ne te le dise pas ? Tu trompes tout le monde, tu exploites tout le monde, tu prends du plaisir et de l'argent partout, et tu veux que je te traite comme un honnête homme ?"

Une bonne raison de le lire ?
C'est un beau classique, un livre assez court, qui se lit facilement et qui est accessible à tout le monde. Comme tout roman d'apprentissage/initiation, on suit le "héros" de ses débuts sans le sou, sans position et son évolution au fil des années et comment il procède pour en arriver là. Loin d'être facile ou niais, Bel-Ami est un roman cruel avec un personnage principal détestable se montrant tour à tour lâche, sournois, hypocrite, médisant, jaloux, constamment envieux de ce que possède les autres et très limite sur la morale. Dis de cette façon, il ne fait pas rêver ! Mais je peux vous assurer que détester un personnage est tout aussi intéressant que de l'adorer. J'étais parfois révoltée, choquée, avec la brusque envie par moment de jeter mon bouquin en hurlant "mais quel s**** !" Et après tout, en bien comme en mal, ne demande-on pas à un livre de nous faire réagir, d'éprouver toutes une palette d'émotions ?

A qui je l'offrirais ?
A un jeune homme vaniteux et (trop) ambitieux, histoire de lui rappeler que derrière les dorures se cachent des êtres de chair, de sang et de sentiments.

Note attribuée ?
S'il ne fallait en lire qu'un seul de Maupassant (et cela serait bien dommage), c'est celui-ci que je recommanderai ! Vous ne vous ennuierez pas une seconde si vous vous mettez bien dans l'histoire et traiterez bientôt vous aussi Bel-Ami de goujat. Voire plus...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 883 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de alicja Bel-Ami