👉 17 juin : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Voilà, c'est fait! Mon premier Maupassant! Oui, je sais c'est honteux! Mais comme quoi, il n'est jamais trop tard.

Alors, Bel - Ami, de son vrai nom Georges Duroy, issu d'un milieu modeste de Rouen, est désormais à Paris. Il met par hasard les pieds dans le monde du journalisme. Et nous allons suivre son ascension dans la bourgeoisie de la capitale entre aventures amoureuses et trahisons politiques. Manipulateur, calculateur, hypocrite, cynique, semblant dénué de réels sentiment amoureux, ne considérant la femme que comme moyen d'accès à la richesse et à un statut respectable, c'est homme à tout pour plaire, non?

Et il plaît! Aidé d'un physique agréable certes, cet homme capable de demander la main de la femme de son ami le jour de la mort de ce dernier ou encore de posséder la mère puis ensuite la fille arrive à toujours à ses fins. Et enchaîne les conquêtes (4 au final) qui l'accompagneront lors de sa progression sociale.
C'est pas évident pour un auteur de présenter un anti - héros que l'on aime à suivre! Et là, si à aucun moment je n' ai éprouvé de sympathie pour cet individualiste forcené, cela ne m'a pas empêcher de suivre ces aventures avec délectation.
Bon, chez Maupassant, il n'existe pas grand monde à sauver! On est là devant une critique bien acerbe de cette société superficielle où les hommes et les femmes ne vivent que par le paraître, où les politiques s'acoquinent avec la presse (comment c'est possible ça? Heureusement que cela n'existe plus de nos jours.....), où les trahisons succèdent aux trahisons, et surtout où l'amour désintéressé et pur semble proscris! Tout les protagonistes (ou presque) ne semble que motivé par l'appât du gain. Et le cynisme transpire tellement des pages de ce livre, que ces femmes bafouées et trompées n'aspirent même pas la compassion. Elles ne sont pas dupes de ce qu'est réellement Bel-Ami mais ne peuvent s'en passer. Alors,si on peut considérer que l'amour rend aveugle (cela ne risque pas d'arriver à Bel -Ami!), faut croire qu'elles le cherchent quand même un peu, ce qui leur arrive .....)

Mais moi, l'aspect qui m'a vraiment plu, c'est la vie au sein du journal, cette étude de la presse française qui fait froid dans le dos, avec cette proximité malsaine entre pouvoir et journaliste. Tout ce petit monde qui se connaît étroitement et qui complote dans le dos du peuple. Et malheureusement, chose qui est toujours plus ou moins d'actualité (même si je me refuse au tous pourris....). Bref un roman résolument moderne et passionnant et pour une première rencontre avec cet auteur l'essai est transformé!



Un merci à Aurea, Rawi et BlueMoon pour leurs conseils avisés sur cet auteur! Et j'en ai pas fini avec lui.....
Bel-Ami
Ze_Big_Nowhere
7
Bel-Ami

" Bel-Ami " pour les nuls

Juin 1880. Nouvellement employé aux chemins de fer, Georges Duroy déboule à la capitale avec les dents et le zboub qui traînent par terre. Beau gosse et assez sûr de lui, notre Jojo déambule sur...

Lire la critique

il y a 8 ans

71 j'aime

14

Bel-Ami
clairemouais
8
Bel-Ami

"Toutes les femmes sont des filles, il faut s'en servir et ne rien leur donner de soi. "

Bel-Ami, ou l'affreux personnage que l'on adore. Il est faux, arriviste, égoïste, mais qu'est ce qu'il est bien construit ! Enfin, je veux dire, son portait psychologique est tellement parfaitement...

Lire la critique

il y a 10 ans

40 j'aime

50

Bel-Ami
Kowalski
8
Bel-Ami

Critique de Bel-Ami par Kowalski

Voilà, c'est fait! Mon premier Maupassant! Oui, je sais c'est honteux! Mais comme quoi, il n'est jamais trop tard. Alors, Bel - Ami, de son vrai nom Georges Duroy, issu d'un milieu modeste de Rouen,...

Lire la critique

il y a 9 ans

29 j'aime

15

Charlie Hebdo
Kowalski
10

Vous allez finir par vous aimer les uns les autres, bordel de merde!

Les avis c'est comme les trous du cul, tout le monde en a un! Et un fois n'est pas coutume, je sors de ma réserve habituelle sur tout sujet concernant l'actualité politique et la marche du monde...

Lire la critique

il y a 7 ans

137 j'aime

62

L'Inspecteur Harry
Kowalski
8

Scorpio , Harry, même combat?!

Le voilà donc, l'objet du délit! Ce film qui, bien aidé par la plume redoutable de la journaliste Pauline Kael, fait passer Eastwood de héros de l'ouest à jeune con violent, réac et même carrément...

Lire la critique

il y a 9 ans

77 j'aime

15

Des souris et des hommes
Kowalski
10

La simplicité n'est pas l'ennemie du beau

"Of mice and men" ou comment écrire un chef d'oeuvre avec une histoire on ne peut plus simple, des mots et phrases simples, le tout en 160 pages environ. Comme quoi la grande littérature n'est pas...

Lire la critique

il y a 9 ans

75 j'aime

7