Couverture Blade Runner

Blade Runner

(1968)

Do Androids Dream of Electric Sheep ?

12345678910
Quand ?
8.0
  1. 0
  2. 6
  3. 9
  4. 23
  5. 47
  6. 181
  7. 679
  8. 1468
  9. 974
  10. 383
  • 3.8K
  • 509
  • 3.2K
  • 75

Rick Deckard est un chasseur de primes chargé de démasquer et éliminer des androïdes séjournant sur terre illégalement. On les appelle les Andys.

Match des critiques : les meilleurs avis Blade Runner
VS
Emigrate or degenerate

Les Androïdes rêvent-ils de moutons électriques ? est l’œuvre culte de Philip K. Dick. On y découvre une Terre ravagée, détruite suite à une période de guerres nucléaires. Les habitants qui n'ont pas quitté la planète survivent comme ils le peuvent loin de Mars, reliés les uns aux autres par des boîtes à empathie. Dans les villes désertes et silencieuses, la vie s'étiole doucement et ses vestiges se troquent comme un bien précieux, à l'instar des derniers animaux que l'on monnaye à des prix...

42 4
J'ai dû rater un truc

Bien des années après avoir vu (plusieurs fois, dans les versions successives qui sont sorties au fil des années) le(s) film(s) Blade Runner, je me suis enfin décidé à lire le bouquin. Vu les notes et les critiques dithyrambiques, je suis forcément parti avec des attentes énormes, et mon adoration du film a également pesé très lourd sur mon ressenti. Et ce que je suis obligé de dire, c'est que je suis extrêmement déçu de ce que j'ai lu, et de ce que j'en retiens, à un tel... Lire la critique de Blade Runner

3 1

Critiques : avis d'internautes (50)

Blade Runner
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Prêt pour la fusion ?

Lire Blade Runner après avoir vu Blade Runner est une expérience assez particulière. Car, si les deux oeuvres se rejoignent sur certains points, elles s'excluent complètement sur d'autres, mais tout en restant complémentaires l'une envers l'autre. Et c'est très étrange. Étrange surtout parce qu'il m'est rarement arrivé de lire une oeuvre après avoir vu son adaptation. C'est quand même bizarre,... Lire la critique de Blade Runner

66 8
Avatar PFloyd
9
PFloyd ·
Pets.

Difficile de se plonger aussi tardivement dans un tel classique de la littérature d'anticipation quand on connait déjà par coeur sa cultissime adaptation cinématographique. Ne connaissant que très peu l'auteur Philip K. Dick, j'ai tout de même pris le risque de rattraper mon retard, au risque peut-être de passer à côté d'un monument. Rédigé par l'auteur en 1966 à un moment plus calme d'une... Lire la critique de Blade Runner

27 7
Avatar Gand-Alf
7
Gand-Alf ·
Critique de Blade Runner par MiaArcher63000

Si vous traversez une mauvaise passe , n'y touchez pas. Cet avertissement en tête passons au roman. Blade Runner ou Les androïdes rêvent ils de moutons électriques (titre plus poétique selon moi mais troqué au profit de celui du film) nous plonge dans un univers où il n'y a aucun espoir , rarement un roman m'avait plongée dans une telle mélancolie : les couples s'ignorent, le monde est... Lire la critique de Blade Runner

1
Avatar MiaArcher63000
8
MiaArcher63000 ·
Découverte
Aussi parfait que le film qu'il a inspiré

Un chef-d'oeuvre de science-fiction, tout simplement. Réflexion sur l'être humain, sa psychologie, son humanité, dans un monde noir, pessimiste, sale (tellement propre aux obsessions de Dick), Blade Runner nous entraîne moins dans une chasse à l'homme que dans l'auto-introspection d'un homme, en proie à ses doutes et ses démons. Notamment à cause de sa relation avec Rachel, qui va le mener à... Lire l'avis à propos de Blade Runner

13
Avatar Lonewolf
10
Lonewolf ·
Android Market

Le monde est tout de même bien foutu. "Les Androïdes rêvent-ils de moutons électrique" est complémentaire de "Blade Runner", les qualités de l'un nourrissant le génie de l'autre. Exit le côté badass taiseux de Deckard (dont on découvre le prénom, assez peu classe: Rick), exit aussi l'ambiance crépusculaire du film -qui emprunte plus à William Gibson qu'à K. Dick (oui, c'est bon, ça fait "caca"..... Lire l'avis à propos de Blade Runner

22 20
Avatar Marius
8
Marius ·
Toutes les critiques du livre Blade Runner (50)