Une histoire archaïque, manichéenne et anticléricale

Avis sur Chocolat, tome 1

Avatar bouchemancelle
Critique publiée par le

L'histoire avait tout pour être plaisante. Vianne, jeune femme célibataire pose ses valises dans un petit village du sud ouest avec sa fille. Elle décide d'y ouvrir une chocolaterie.
Mais c'est sans compter sur le méchant curé du village, qui règne en maitre sur ses ouailles.
Monsieur le curé voit d'un très mauvais œil cette débauche de luxure ! Quelle horreur : du chocolat !
Croyez-le ou non, dans ces années 80 (1980 !!) tout le village va à la messe, y va même en semaine et n'oublie jamais d'aller à confesse.
Dans ce village la jeunesse n'a pas la fièvre du samedi soir et ne danse pas sur "Born to be Alive". Elle va à la messe et à confesse et a des scrupules à manger du chocolat...
Ouh làlà, c'est ça l'image de la France des années 80 ??

Alors oui, l'écriture est agréable, le livre se lit facilement, Vianne &Co sont attachants, mais qui peut croire à une histoire aussi absurde ? Et que dire de cette histoire avec la mère de Vianne en filigrane pendant tout le livre qui n'a aucun intérêt ?

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 168 fois
1 apprécie

Autres actions de bouchemancelle Chocolat, tome 1