Je suis modérément porté sur la littérature, voyageur occasionnel des pays extra européens, peu adepte des critiques sur Internet.

Mais ce livre fut pour moi une porte d'entrée dans un humanisme d'un autre genre, que je ne soupçonnais presque pas, une autre définition du partage, pleine d'humilité, de sincérité et de poésie.

*Regarde bien Kyoto pour moi, j'en ai l'ennui* [lui écrivait sa femme].
- Toi? Toi qui t'y sentis si souvent étrangère, exilée et perdue. Étonnante alchimie du souvenir ! la même qui transforme nos morts en ombre innoffensives et chères. Maintenant que tout ce qui te pesait ici, que la légère odeur de deuil qui flotte parmi tant d'autres est tenue à distance, tu tires du vivier de ta mémoire les images qui te plaisent et tu les enlumines patiemment en levant parfois les yeux sur les prés verts d'Europe. Et c'est ainsi que les livres s'écrivent."

Si vous avez lu cette description du voyage, vous comprendrez que Nicolas Bouvier ne cherche pas le confort, et relate des expériences brutes, sans le filtre d'Instagram. Il ne cherche ni le vrai, ni le bon, mais un monde nuancé qui n'en devient que plus beau. Son regard est empreint d'une sagesse, d'un rapport à la vie d'une maturité telle qu'il semble avoir déjà vécu 7 vies.

Si je peux vous donner un conseil, ne lisez pas ce livre avant votre premier voyage au Japon. Allez le découvrir vous-même, à nu, réfléchissez, digérez et ensuite seulement lisez ce livre. Il apparaitra peut-être pour vous comme une révélation.

Si par malheur vous ne résistez pas à l'envie de le lire avant, alors ne tentez pas de l'imiter, vous deviendrez probablement malgré vous ce touriste que décrit Bouvier, et vous serez passé à côté de sa leçon.

TOOZ
10
Écrit par

Le 18 avril 2020

Chronique Japonaise
Mawi
8

Critique de Chronique Japonaise par Mawi

Une très bonne lecture qui nous requestionne sur le pourquoi on voyage et par quels biais. La plume brute, cynique mais juste, Nicolas Bouvier nous donne ici une vision authentique et personnelle...

il y a 5 ans

3 j'aime

Chronique Japonaise
Al_Foux
8

Sublimes chroniques

Lorsque l’on parle de récits de voyages, plusieurs noms nous viennent à l’esprit. Nicolas Bouvier est probablement l’une des plus belles plumes, et aussi une des plus fines, du XXème siècle en la...

il y a 6 ans

1 j'aime

Chronique Japonaise
SGallay
9

Critique de Chronique Japonaise par Stéphane Gallay

Je suis vexé. Je me préparais psychologiquement à parler de la Chronique japonaise de Nicolas Bouvier quand, alors que je n’étais qu’à quelques pages de la fin, Matthias me prend de vitesse et poste...

il y a 7 ans

1 j'aime

Chronique Japonaise
TOOZ
10

Sagesse Suisse

Je suis modérément porté sur la littérature, voyageur occasionnel des pays extra européens, peu adepte des critiques sur Internet.Mais ce livre fut pour moi une porte d'entrée dans un humanisme d'un...

il y a 2 ans

Paradoxal
TOOZ
5
Paradoxal

"Paradoxal" inégal

Le contenu de ce morceau, comme souvent chez Kery James et comme le titre l'indique, souligne les contradictions du rappeur. J'écoutais d'une oreille distraite le nouvel album du rappeur quand j'ai...

il y a 6 ans