Couverture Couleurs de l'incendie

Couleurs de l'incendie

(2018)
12345678910
Quand ?
8.0
  1. 0
  2. 0
  3. 3
  4. 5
  5. 7
  6. 36
  7. 112
  8. 174
  9. 132
  10. 35
  • 504
  • 50
  • 925
  • 25

Février 1927. Le Tout-Paris assiste aux obsèques de Marcel Péricourt. Sa fille, Madeleine, doit prendre la tête de l’empire financier dont elle est l’héritière, mais le destin en décide autrement. Son fils, Paul, d’un geste inattendu et tragique, va placer Madeleine sur le chemin de la ruine et du...

Match des critiques
les meilleurs avis
Couleurs de l'incendie
VS
Critique de Couleurs de l'incendie par lireaulit

Comment exprimer le plaisir que j'ai eu à lire ce roman ? Je n'avais qu'une hâte : que la journée passe pour pouvoir retrouver le plus vite possible tous les personnages incroyables, si merveilleusement bien campés et souvent si attachants - ah, Vladi la Polonaise..., immense coup de coeur aussi pour Robert qui m'a fait tellement rire! Quel soin d'ailleurs accordé aux personnages secondaires ! Quand j'y pense, qu'est-ce qu'on s'est fait suer (pour rester polie) avec le...

12 2
La déception est de mise.

Déconvenue, désappointement, désillusion. Autant de mots qui veulent dire la même chose: Le fait d'être déçu. (Google est mon ami). "Couleurs de l'incendie" aurait pu, aurait du être tellement mieux. Après un roman de la classe d'"Au revoir là-haut", j'en attendais tellement de la suite. Et en ce qui me concerne, c'est clairement raté. La faute à une intrigue très/trop classique (une simple histoire de vengeance) qui ne m'a jamais passionné ni scotché sur ma chaise et des personnages... Lire la critique de Couleurs de l'incendie

PostsCouleurs de l'incendie

Vous avez une anecdote, une vidéo/photo ou une simple question sur ce livre ?

Critiques : avis d'internautes (29)

Couleurs de l'incendie
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Un roman-feuilleton rocambolesque

Couleurs de l'incendie est le second tome d'une trilogie inaugurée par Au revoir là haut. Ce premier opus récompensé par le prestigieux Prix Goncourt et adapté avec succès au cinéma, présageait une suite d'autant plus spectaculaire. Pierre Lemaitre relève le défi avec une plume aussi mouvementée que celle de Dumas. Si le contexte de guerre d'Au revoir là-haut rendait l'histoire... Lire l'avis à propos de Couleurs de l'incendie

9 2
Avatar Dadou-lit
9
Dadou-lit ·
Le chute de la maison Péricourt

Après son Prix Goncourt avec Au revoir là-haut, immortalisé par le film d'Albert Dupontel, fort remarqué, Pierre Lemaitre a eu l'idée de filer cette histoire en saga, en lui donnant une suite, ce second tome dénommé Couleurs de l'incendie, tout aussi porteur de rebondissements aussi tragiques qu'inattendus et liés à l'histoire, l'actualité du moment, soit l'entre-deux-guerres, avec sa crise... Lire l'avis à propos de Couleurs de l'incendie

1
Avatar Alexandre Katenidis
9
Alexandre Katenidis ·
Découverte
La vengeance de Madeleine Pericourt

En févier 1927, alors que le tout Paris assiste aux obsèques de Marcel Péricourt, son petit fils Paul fait une chute d'un balcon qui va le laisser paralysé. Madeleine, la fille de Marcel Péricourt, doit prendre la tête de l'empire créé par son père et compte pour cela sur les conseils de son entourage. Couleurs de l'incendie (publié en 2018) est le... Lire l'avis à propos de Couleurs de l'incendie

5 26
Avatar dagrey
8
dagrey ·
La comtesse de Monté Cristo

Œuvre centrale de sa trilogie sur l’entre-deux guerres, Couleurs de l’incendie confirme la maîtrise de Pierre Lemaitre en terme de fiction. Loin de l’histoire de revanche de son précédent opus, il s’agit ici d’une triple vengeance aux accents dumasiens. Ancrée dans un Paris des années 30, le roman se nourrit des faits de l’époque, entre... Lire la critique de Couleurs de l'incendie

4 1
Avatar Alyson Jensen
8
Alyson Jensen ·
Critique de Couleurs de l'incendie par Cédric Moreau

Dire que Couleurs de l’incendie, le deuxième volet de la trilogie initiée par Pierre Lemaitre avec Au revoir là-haut, prix Goncourt 2013 écoulé à 600 000 exemplaires en France et brillamment adapté au cinéma par Albert Dupontel, était attendu est un euphémisme. Dire que c’est un euphémisme de dire que ce roman était attendu est également un euphémisme ! Plus que d’attente,... Lire la critique de Couleurs de l'incendie

4
Avatar Cédric Moreau
10
Cédric Moreau ·
Toutes les critiques du livre Couleurs de l'incendie (29)
Vous pourriez également aimer...