De l'humour, du l'émotion, de la dénonciation...

Avis sur Dans le silence du vent

Avatar Baptiste Létang
Critique publiée par le

Le roman écrit par l'écrivaine amérindienne Louise Erdrich en 2012, retrace de manière parfois crue, violente mais toujours humaine et réaliste un pan de la jeunesse de Joe un jeune indien habitant d'une réserve de Dakota du Nord. Louise Erdrich est une habitué des histoires indiennes, elle essaye dans chacun de ses romans de montrer cette société souvent à part aux États-Unis.

Dans le Silence du Vent est donc une histoire conté à la première personne par Joe, enfant ojibwé dont la mère revient un jour chez elle très amochée et violée. La justice amérindienne ayant ses limites, le père de Joe petit juge des affaires et Joe lui même vont se charger de retrouver le coupable. En effet l'autrice part cette fois du constat de l'étude d'Amnsesty Iternational selon laquelle 1 femme amérindienne sur 3 serait victime d’un viol au cours de sa vie.

Les premiers chapitres mettent en place plusieurs questionnements pour le lecteur ce qui donne envie de continuer à tourner les pages sans s’arrêter. Qui a violé Géraldine (la mère de Joe) ? Comment va-t-elle remonté la pente ? Comment la justice va s'occuper de l'affaire ? Est-ce que Joe va assouvir son désir de vengeance ? Beaucoup de questions auxquelles les découvertes et les interventions de plusieurs personnages pemettront de répondre.

Le récit met en place les interventions de plusieurs personnages qui auront des conséquences plus ou moins heureuses sur l'humeur de Joe. Trois genres de personnages existent dans cette histoire, la famille, les amis et les habitants de la réserve. Les premiers sont très proche de Joe et sont très nombreux. Il arrive par moment de se demander le lien de parenté du personnage avec Joe au vu du nombre des personnages différents, mais cela vient avec les pages et au bout d'une grosse moitié du livre la totalité des acteurs de l’histoire sont connus. Les liens familiaux de Joe ont donc des rôles d’adultes, souvent éducateurs, rassurants ou encore fantasmés pour certains (certaines ?). Les amis sont eux des personnages sur lesquels Joe peut compter et auxquels il peut se livrer sur sa façon de survivre à ce drame familial et sur l’avancé de son enquête. Le personnage de Cappy est particulièrement intéressant dans sa manière d'aider Joe. Enfin les habitants de la réserve ont des rôles de témoins potentiels de toutes actions en rapport avec l’enquête. Le prêtre, notamment, a un rôle important dans cette communauté catholique et devient un point de repère pour tout habitants du village et donc de l’histoire.

Entrecoupé de légendes indiennes fantastiques et poétiques qui nous font véritablement découvrir cette culture peu connue en Europe, le texte est également souvent drôle, notamment avec les discussions des ados. Un passage où le groupe d'amis autour du thème de Star Wars tout en se baignant nus est particulièrement hilarant. Les scènes de la vie d’adolescent rend le récit très humain, on prend plaisir à suivre les balades à vélo, les fêtes et les activités de la bande.
Le roman, même s'il est parfois joyeux a aussi un ton dénonciateur envers l'impossibilité dans beaucoup de cas d'amérindiennes de poursuivre le coupable de leurs viol en justice. A travers du personnage de Joe, on se demande comment l’on aurait réagi à cet événement, comment nous aurions continuer à vivre, comment nous aurions voulu qu’il y ai une justice?

A noté qu'en 2012 le livre reçoit un très bonne accueil du public et de la critique, il reçoit notamment le National Book Award.

J'ai vraiment aimé lire ce livre et je vous le recommande fortement, il peut plaire à tout le monde et se lit très facilement.

http://marven.over-blog.com/2017/01/roman-louise-erdrich-dans-le-silence-du-vent.html

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 125 fois
2 apprécient

Baptiste Létang a ajouté ce livre à 1 liste Dans le silence du vent

  • Livres
    Couverture Dans le silence du vent

    Top 10 Livres

    Avec : Dans le silence du vent, Les Hommes qui n'aimaient pas les femmes - Millénium, tome 1, Contes de la Bécasse, Candide ou l'optimisme,

Autres actions de Baptiste Létang Dans le silence du vent